Un des plaisirs d’être libraire jeunesse, c’est de voir passer sous nos yeux de merveilleux livres, et ce tout au long de l’année … Nous avons donc demandé à nos collègues quels sont livres qui les ont marqués au cours de l’année et qu’ils et elles aimeraient offrir en cadeau.

Caroline Billo

Rose à petits pois, Amélie Callot, illustrations de Geneviève Godbout, 2016, Éditions de la Pastèque, 80 p., 9782923841847

Quand il fait beau, Adèle sourit, elle sifflote, elle chante à tue-tête, elle ouvre les fenêtres et laisse la porte ouverte. Mais dès qu’il pleut, Adèle reste enfermée. Elle n’y peut rien, elle perd son entrain. La pluie, c’est gris, froid et sombre. Vous aurez alors beau dire tout ce que vous voulez, argumenter tant que vous pourrez, ça n’est pas la peine de discuter, Adèle ne mettra pas une mèche de cheveux dehors… Voici enfin le livre de Geneviève Godbout et Amélie Callot! Rose à petits pois mettra un baume ensoleillé sur vos journées froides et grises. (L’éditeur)

Racines, Marianne Ferrer, 2016, Éditions Monsier Ed, 16 p., 9782924663042

Une histoire d’amour qui traverse les montagnes, un grand-père passionné et l’héritage d’une mère… Marianne Ferrer tisse une fresque tendre et intimiste qui retrace les moments marquants de son histoire familiale. Elle transcende le temps et plonge à la source de son identité, là où sont ancrées ses racines.

Une berçeuse en chiffons : la vie tissée de Louise Bourgeois, Amy Novesky, illustrations d’Isabelle Arsenault, 42 p., 9782923841915

Louise Bourgeois (1911-2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur. Tout comme l’araignée qui tisse sa toile et la répare, la mère de Louise était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses oeuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

Pierre-Alexandre Bonin, libraire du secteur Littérature jeunesse

Chroniques postapocalyptiques d’une enfant sage, Annie Bacon, 2016, Bayard Canada Livres, 120 p., 9782897700133

Il s’agit ici de l’œuvre la plus intimiste d’Annie Bacon. Complètement à l’opposée des dystopies tonitruantes à la mode, elle fait le pari d’un court roman qui délaisse l’action au profit de la psychologie de son personnage principal. Ce choix fonctionne parfaitement et on s’attache immédiatement à la jeune Astride. Une œuvre touchante portée par la plume magnifique de son auteure et dont le rythme a été volontairement altéré par l’éditeur avec une mise en page audacieuse. Un incontournable de la littérature québécoise contemporaine et un coup de cœur absolu! (P.-A. B.)

Henri & Cie Volume 1, Opération Béatrice, Patrick Isabelle, 2016, Éditions Fou lire, 160 p., 9782895912897

Patrick Isabelle nous a habitué à des romans pour adolescents percutants et qui traitent de sujets difficiles avec une maîtrise rarement égalée. Cette fois, il se lance dans le roman humoristique pour des lecteurs plus jeunes, et c’est encore une fois une réussite! Il met en scène une galerie de personnages qu’on prend plaisir à découvrir (et parfois à détester! Oui, je pense à toi, Henri O’Neill!) et des préoccupations à hauteur d’un enfant de 11 ans presque 12. Un roman drôle et touchant qui marque le début d’une nouvelle série dont on attend avec impatience les tomes suivants! (P.-A. B.)

La classe de madame Isabelle Volume 1, Justine, chevalière, d’Émilie Rivard, illustrations de Mika, 2016, Éditions Québec-Amérique, coll. Petit Poucet, 64 p., 9782764432006

Une histoire pleine de magie sur les pouvoirs de l’imagination et l’importance des professeurs dans la vie des enfants. Avec des filles dans des rôles traditionnellement masculins (et une surprise au sujet de l’identité de la comtesse!), Émilie Rivard nous prouve que les stéréotypes de genres n’ont rien à faire en littérature pour la jeunesse. De son côté, Mika donne vie au texte de l’auteure avec un plaisir et un humour contagieux. Un roman idéal pour les lecteurs débutants. (P.-A. B.)

Susane Duchesne

Les bonshommes de neige sont éternels, Thierry Dedieu, 2016, Éditions du Seuil Jeunesse, 32 p., 9791023507904

À l’arrivée du printemps, l’écureuil, la chouette, le hérisson et le lapin s’inquiètent pour leur ami le bonhomme de neige. Les quatre amis vont découvrir que, malgré les apparences, ce dernier n’a pas vraiment disparu. (L’éditeur)

Les Métis, Michel Noël et Sylvie Roberge, illustrations de Célia Nilès, 2016, Éditions Auzou, Je découvre et je comprends, 32 p., 9782733840146

Un enfant part à la recherche de ses racines métisses. L’occasion de tout découvrir sur les Métis : leurs données historiques, patrimoniales, culturelles ; leur contribution au monde actuel ; leur sagesse, etc. Le livre est richement illustré de motifs traditionnels et de belles photographies. (L’éditeur)

Le jardinier qui cultivait des livres, de Nadine Poirier, illustrations de Claude K. Dubois, 2016, Éditions d’Eux, 32 p., 9782924645079

Voici une magnifique histoire sur le pouvoir des livres et sur l’importance de la lecture. Nadine Poirier signe un texte fort et empreint de poésie, alors que les illustrations de Claude K. Dubois, dans les teintes pâles et le dessin aux contours flous qu’on lui connaît, viennent donner vie aux personnages. Un album incontournable et un gros coup de cœur! (P.-A. B.)

Sarah Dufresne Landry, libraire du secteur Littérature jeunesse

Frida, c’est moi, de Sophie Faucher, illustrations de Cara Carmina, 2016, Éditions Édito, 32 p., 9782924720035

Magnifique introduction à l’œuvre de la peintre Frida Khalo, Sophie Faucher signe un album vibrant d’émotion. Les illustrations de Cara Carmina représentent à merveille l’univers coloré et touchant de la peintre mexicaine. Un texte charmant pour un album qui égaiera les cœurs de tous. (S. D. L.)

Le ruban, d’Adrien Parlange, 2016, Éditions Albin Michel-Jeunesse, coll. Trapèzes, 46 p., 9782226329271

Quel magnifique objet que cet imagier! Des illustrations graphiques d’une grande richesse toujours agrémentées du fameux ruban jaune qui donne tout son sens aux images. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce que le ruban représentait et l’ingéniosité du créateur. J’aime tous les détails de ce cartonné; du choix des couleurs jusqu’au choix des représentations créées. Un plaisir qui ravira les yeux des tout-petits jusqu’aux plus grands. (S. D. L.)

Nous, de Patrick Isabelle, 2016, Leméac éditeur, coll. Domaine jeunesse, 120 p., 9782760942257

C’est avec empressement que je me suis replongée dans l’univers du personnage rencontré dans le roman Eux. Personnage qui doit maintenant faire face aux conséquences de ces gestes. Alors qu’il est enfermé en centre jeunesse, attendant son procès, nous ressentons la solitude du protagoniste et l’univers suffocant dans lequel il se trouve. Le passage se déroulant durant Noël est particulièrement crève-cœur et démontre la grande douleur que ces jeunes peuvent ressentir. Un roman où l’on donne une voix à une jeunesse qui ne veut qu’être entendue. Un sujet bouleversant qui ne peut laisser quiconque indifférent. (S. D. L.)

Juliette Lopes Benites, libraire du secteur Littérature Jeunesse

Mon ami Fred, de Eoin Colfer, illustrations d’Oliver Jeffers, 2016, Éditions Gallimard-Jeunesse, coll. Kaléidoscope, 48 p., 9782070601226

Un duo talentueux pour un album doux comme un nuage, célébrant l’amitié avec un grand A, celle qui défie toutes les lois! (J. L. B. )

Roald Dahl : 5 romans illustrés par Quentin Blake, Édition anniversaire 2016, Éditions Gallimard, coll. Folio junior, 9782070604265

(Re)découvrez l’univers du génialissime Roald Dahl avec ce coffret spécial, regroupant les plus savoureuses œuvres de l’un des plus grands auteurs de la littérature jeunesse: Le BGG, Charlie et la chocolaterie, Matilda, La potion magique de Georges Bouillon, et Sacrées sorcières. Dès 8 ans. (J. L. B. )

Zékéyé est tout petit…, de Nathalie Dieterlé, 2016, Éditions Hachette jeunesse, 10 p., 9782013983600

Zékéyé est tout petit… mais il a de grandes ambitions ! Un album cartonné aux couleurs chaudes, qui se déplie et s’anime pour un moment parent-enfant des plus doux ! (J. L. B. )

Aurélie Philippe

Le petit roi , Kate Beaton, Scholastic, 40p., 9781443154307

Adorable, juste et drôle… Kate Beaton a encore frappé! Tous les parents retrouveront un peu de leurs progénitures dans le petit roi et prendront plaisir de voir si bien retranscrit leur vie avec bébé. Pour les plus jeunes lecteurs, cet album est parfait pour montrer que l’on grandit et qu’un jour le petit roi devient un grand garçon qui doit laisser sa couronne… parfois à un autre bébé. Pour rajouter à la qualité du livre, les illustrations sont aussi belles que cocasses. Un incontournable. (A. P.)

Bon appétit , Thiery Dedieu, Seuil jeunesse, coll. « Bon pour les bébés », 12p., 9791023506624

On aimait déjà cette collection pour ses jeux de sonorités et pour son graphisme tout en contrastes. Mais ce titre, particulièrement, retient notre attention avec son humour sérieux. En effet, il nous propose tout un menu d’enfant avec des titres de plats dignes d’un restaurant six étoiles. Noël est la bonne occasion pour (s’)offrir ce titre à la saveur original! (A. P.)

Un garçon nommé Noël , Matt Haig, ill. de Chris Mould, Hélium, 256p., 9782330066116

Matt Haig nous propose un récit initiatique enchanteur, plein d’aventure, de froid mordant et de magie de Noël. Surtout, l’auteur a su comprendre l’essence du personnage mythique à l’habit rouge : quelqu’un qui, malgré les épreuves, persiste à croire et à être bon et généreux… Un bel exemple à suivre. Un livre de saison à dévorer près du sapin avec quelques sablés et un chocolat chaud! (A. P.)

Sonia Simard, libraire du secteur Littérature jeunesse

Les crayons rentrent à la maison, texte de Drew Daywalt, illustrations d’Oliver Jeffers, 2016, Éditions Kaléidoscope, 56 p., 9782877678971

Duncan est heureux. Il a écouté les revendications de ses crayons en rébellion et la vie a retrouvé toutes ses couleurs. Enfin presque, car arrive au courrier une pile de cartes postales à son nom… (L’éditeur)

Une patate à vélo, Élise Gravel, 2016, Éditions de la Courte échelle, 30 p., 9782897740160

Avez-vous déjà vu une patate à vélo? Un brocoli qui compte jusqu’à dix ? Une mouche qui parle au téléphone ? Avec l’humour qu’on lui connaît, Elise Gravel propose un album tout-carton dans lequel d’amusants personnages posent des gestes tous plus improbables les uns que les autres, pour le plus grand plaisir des petits lecteurs ! (L’éditeur)

Tous ces livres sont disponibles à la Librairie Monet et via notre site virtuel monet.leslibraires.ca. Pour les commander, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer