Théorie des prépositions

Théorie des prépositions
Achetez en ligne ou cueillir en librairie

*Pour faire une cueillette en magasin, ajoutez les livres à votre panier, et au moment de passer à la caisse, vous verrez l'option "Cueillette en magasin". Plus de détails ici

Commentaire de Jean-Philippe P.

A priori, nous pourrions croire que la lecture des poèmes de Royet-Journaud est une tâche lourde à s’en crever les yeux : il est vrai que le programme est lourd, qu’il a tout du terrain escarpé, mais un premier survol de ces lignes aménagées parcimonieusement ne dit pas tout ce qu’elles ont d’accueillant pour nous y enfoncer comme dans l’herbe. Ce sont des vers comme des toiles où le portrait a été terminé en « éloignant le sens », des mots corrompus où une rature peut déplacer l’accent. Ce qui a préséance ici c’est une poésie qui mène cette impression souhaitée de nouveaux repères. C’est vivre la langue comme dans une auto tamponneuse : chaque phrase est une collision attendue, un lieu d’étonnement. C’est une conduite à toute vitesse et sans ceinture de sécurité dans « une grammaire de la perturbation » où « la préposition choisit l’inceste ».

Auteur: Claude Royet-Journaud
Genre: poésie
ISBN:
Pages: 75
Titre: Théorie des prépositions
Éditeur: