Millénium 1 : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes

Millénium 1 : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes
Achetez en ligne ou cueillir en librairie

*Pour faire une cueillette en magasin, ajoutez les livres à votre panier, et au moment de passer à la caisse, vous verrez l'option "Cueillette en magasin". Plus de détails ici

Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire. À la fin de ce volume, le lecteur se doute qu’il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millénium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d’ombre qui l’entourent, dans Millénium 2 : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ; Millénium 3 : La Reine dans le palais des courants d’air.

Commentaire de Morgane M.

Un journaliste économique condamné pour diffamation, un industriel hanté par une disparition vieille de 40 ans, une jeune femme pirate informatique de premier ordre et asociale, les personnages de Stieg Larsson sont tout sauf ordinaires. Avec un style quasi journalistique qui nous rappelle son métier initial, l’auteur nous entraîne dans une enquête haletante. Des personnages complexes tout en finesse dont on suit les états d’âme au fil des chapitres et une intrigue très bien montée font la force de ce roman policier. Mais Larsson mène également une réflexion plus profonde sur la Suède actuelle, les détournements financiers et la déontologie journalistique.

Auteur: Stieg Larsson
Genre: littérature policière
ISBN:
Pages: 574
Titre: Millénium 1 : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes
Éditeur: