Les Disparus
Achetez en ligne ou cueillir en librairie

*Pour faire une cueillette en magasin, ajoutez les livres à votre panier, et au moment de passer à la caisse, vous verrez l'option "Cueillette en magasin". Plus de détails ici

Commentaire de Benoit D.

Comment redonner un visage aux six millions de juifs disparus, ce chiffre inimaginable dans lequel les victimes disparaissent pour n’être plus qu’une statistique ? Dans cette extraordinaire fresque familiale, Daniel Mendelsohn se livre à un travail d’écrivain-détective-historien : qu’est-il arrivé au frère de son bien aimé grand-père resté en Pologne en 1939 ? Bien sûr, on sait que lui et sa famille ont été assassinés par les nazis. Mais derrière ce fait horrible, qui étaient vraiment Shmiel, sa femme Esta et leurs quatre filles ? De ce minutieux travail de reconstitution, des archives (parfois reproduites dans les pages au fil du récit) et des témoignages inespérés recueillis de Sydney à Tel-Aviv et de New-York à la ville des origines, Bolechow, surgissent les silhouettes, figures, voix de ces six humains sur six millions anonymes, qui trouvent à s’incarner, en déniant aux criminels l’oubli de leurs crimes et surtout, surtout, l’oubli de leurs victimes. De l’accumulation des détails naît l’émotion, et peut-être, le début d’une compréhension qui semble pourtant toujours hors de portée : comment des peuples vivant ensemble en paix depuis des siècles dans un même village ont-ils pu en arriver là ? Se refusant, par souci éthique, à imaginer l’inimaginable « de quelque chose qui n’a tout simplement aucun équivalent dans notre expérience de la vie », le livre de Mendelsohn se pose en compagnon essentiel (ou ) aux Bienveillantes de Jonathan Littell.

Auteur: Daniel Mendelsohn
Genre: littérature étrangère
ISBN:
Pages: 649
Titre: Les Disparus
Éditeur: