Les chants de Maldoror

Les chants de Maldoror
Achetez en ligne ou cueillir en librairie

*Pour faire une cueillette en magasin, ajoutez les livres à votre panier, et au moment de passer à la caisse, vous verrez l'option "Cueillette en magasin". Plus de détails ici

Commentaire de Guillaume C.

Je l’avoue : parler des sans s’étendre sur de nombreuses pages est une entreprise difficile, mais je me permets d’en offrir un aperçu. D’entrée de jeu, le lecteur est repoussé et le sera tout au long du livre, car la force des réside en leur monstruosité et en leur fabuleuse capacité de tout assimiler pour mieux rejeter. On est tenté, du coup, d’écarter l’ouvrage du revers de la main en le classant dans le rayon des délires et des produits générés par un boulimique de littérature complètement halluciné, mais c’est mal comprendre le projet de Ducasse : faire la somme du mal et de la laideur en restituant tout ce qui lui tombe sous la main, privilégiant l’imaginaire sur le réel. Dès lors, on ne s’étonne plus que les surréalistes s’en soient emparé avec tant d’enthousiasme, mais force est d’admettre que contrairement aux fleurons de la littérature surréaliste, les , bien que difficiles à aborder, ont l’avantage de demeurer lisibles. J’ose même affirmer que les m’évoquent davantage l’?uvre d’Artaud, libre et échevelée, que celle de Breton, empreinte de rigidité conceptuelle malgré ses prétentions à la liberté absolue de l’imagination.

Auteur: Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont
Genre: poésie
ISBN:
Pages: 512
Titre: Les chants de Maldoror
Éditeur: