Nos libraires ont le plaisir de voir la quasi-totalité de la production littéraire francophone passer sous leurs yeux, semaines après semaines. Certaines lectures sont essentielles, selon la spécialisation de l’un ou de l’autre, mais nous avons comme particularité commune d’être curieux de tout… Il faut être éclectique pour assumer pleinement ce métier bien particulier et si passionnant..

Alexandre Fontaine-Rousseau, libraire du secteur Bandes dessinées, a sélectionné ces titres:

Comment faire, Pascaline Lefebvre, 2014, Éditions La mauvaise tête. 160 p., 9782923942094

« Avis aux asthmatiques : assurez-vous d’avoir une pompe de ventolin à portée de main en lisant ceci. Rire à en faire un malaise respiratoire. » — Jimmy Beaulieu

Histoire d’un couple, Yeon-Sik Hong, 2014, Éditions Ego comme X. 570 p., 9782910946937

Récit autobiographique de la tentative d’installation de l’auteur et son épouse à la campagne, malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Il livre sa vision de l’autosubsistance, de la jouissance de l’observation de la nature et des plaisirs simples d’une vie rustique.

Vampire : Intégrale, Joann Sfar, 2014, Éditions Delcourt, 553 p., 9782756050423

Fernand est un vampire traditionaliste mais, sentimental, il ne tue jamais personne. Pour oublier Liou, la mandragore volage, il sort dans des rave-parties avec Aspirine, une vampire qui cultive un tout autre état d’esprit concernant ses victimes. Il passe également une nuit au Louvre avec une jolie Japonaise, mais aucune des deux ne peut lui faire oublier Liou.

Claude Lussier, libraire attaché au Service aux institutions, est à la fois un homme très drôle et fort sérieux, comme le démontre bien ses choix :

La Première Guerre mondiale,Volume 1: Combats, ss la direction de Jay Murray Winter et al, 2014, Éditions Fayard, 816 p., 9782213668789
La Première Guerre mondiale,Volume 2: États, ss la direction de Jay Murray Winter et al, 2014, Éditions Fayard,887 p., 9782213678948

Voici l’ouvrage de référence sur la Première Guerre mondiale. Sous la direction de Jay Winter, professeur à l’université de Yale, avec le Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre et coordonné par Annette Becker, il réunit les plus grands spécialistes internationaux du conflit. Il paraît simultanément chez Fayard et dans la très prestigieuse collection «Cambridge History», au Royaume-Uni.Véritable oeuvre transnationale, et manifeste d’une génération d’historiens, ce livre englobe tous les espaces et les temps de la guerre qui, si elle est née en Europe, devient très vite mondiale par le jeu des Empires coloniaux des grandes puissances. (…) À l’heure du centenaire, ce livre, appelé à faire date, porte la plume d’une mémoire encore à vif, en deuil de près de 10 millions de combattants et de centaines de milliers de civils. Il soulève le voile des illusions perdues pour retrouver la guerre, telle qu’elle fut.

Les mille et une gaffes de l’ange gardien Ariel Auvinen, Arto Paasilinna, 2014, Éditions Denoël, 209 p., 9782207115688

Aaro Korhonen décide d’ouvrir une brocante-bouquinerie-salon de thé à Helsinki, où il retrouve un ami, Oskari Matto. Lorsqu’un ange gardien, Ariel Auvinen, est chargé de veiller sur Aaro, celui-ci voit ses projets contrariés par son protecteur, l’ange tentant de l’empêcher de vendre de l’alcool dans son salon et prétendant choisir son épouse pour lui. Un démon tente alors d’évincer Ariel.

Katia Courteau, libraire du secteur Jeunesse, aime la littérature jeunesse, la poésie et tant d’autres choses…

L’ombilic des limbes suivi de Le pèse-nerfs et autres textes, Antonin Artaud, 1968, Éditions Gallimard, coll. Poésie, 256 p., 9782070300198

« Une grande ferveur pensante et surpeuplée portait mon moi comme un abîme plein. ».

Miss Peregrine et les enfants particuliers Volume 2: Hollow city, Ransom Riggs, 2014, Éditions Bayard Jeunesse, 450 p., 9782747044981
Livrés à eux-mêmes suite à l’attaque des Estres ayant changée Miss Peregrine en oiseau, Jacob et les enfants particuliers échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940. En fuyant leurs ennemis, les enfants trouvent refuge dans une boucle temporelle où vivent d’étranges animaux. Ceux-ci leur révèlent qu’une Ombrune, Miss Wren, aurait le pouvoir de redonner à leur directrice sa forme humaine.
Théorie de la vilaine petite fille, Hubert Haddad, 2014, Éditions Zulma, 397 p., 9782843046735
En 1848 aux Etats-Unis, Leah découvre avec intérêt les expériences spirites menées par deux fillettes, les soeurs Kate et Margaret Fox, et imagine tout le profit qui pourrait en être tiré avec l’appui d’hommes d’affaires et de financiers.
Vingtièmes siècles, Jean-Marc Desgent, 2005, Écrits des Forges, 64 p., 9782890469105
Vingtièmes siècles (Prix du Gouverneur général 2005)  fait aussi surgir de lumineux moments de tendresse au creux d’images et de mots qui sont parmi les plus insupportables de l’aventure humaine. Mais l’auteur a également voulu que son recueil soit le livre de la lucidité, que ses poèmes soient comme des « (l)ames aux poignets à la guerre comme à la guerre : des tueries semblent nécessaires au milieu des événements du monde ».
     
     
 
     
   
     

Marie-Ève Blais, libraire du secteur Général et universitaire, est férue le littérature, d’art, de politique et d’études féministes. Ses choix reflètent bien ses multiples intérêts : 

Drama Queens, Vicky Gendreau, 2014, Le Quartanier, Coll. « Série QR », 160 p., 9782896981014

« Ce livre pourrait s’appeler *Tes dialogues de Tarantino* ou *Demandes spéciales*. Je parle de cinéma tout le temps. Je dis tout le temps que je vais écrire dix livres et que je vais vivre dix ans. Que celui-là va s’appeler *Cinéma expérimental*. *Drama Queens*, c’est comme son nom de danseuse. Je tape à une main, avec un oeil fermé. À tout moment, je pourrais partir en convulsions. Partir comme dans ne plus jamais revenir. Chaque phrase est un combat. Au Salon du livre de Rimouski, une dame a pris mon premier livre pour lire la quatrième de couverture. Elle l’a reposé en évitant mon regard. C’est lourd, le cancer, la mort pis ces affaires-là. J’aimerais que ça soit plus interactif comme objet, le livre. Comme une manette de jeu vidéo. Que ça vibre à chaque fin de chapitre. Mais c’est pas comme ça que ça marche, la vie. Comment est-ce que ça se passe, mourir? Est-ce qu’on vibre et qu’il est écrit GAME OVER? »

Françoise Collin : anthologie québécoise, 1977-2000, Marie-Blanche Tahon (Dir.), Éditions du Remue-Ménage, 2014, 267 p., 9782890914780

« Françoise Collin a fait entrer le féminisme dans la philosophie, et la philosophie dans le féminisme. Originale, radicalement plurielle, à la fois moderne et postmoderne, sa pensée nous rappelle que le féminisme n’est pas qu’une théorie ou une action politique. Il est aussi une façon d’être au monde. Figure marquante des lettres francophones, la romancière et philosophe belge a nourri durant toute sa carrière une vive affection pour le Québec. Cette anthologie préparée par Marie-Blanche Tahon rassemble ainsi des textes présentés au Québec dès les années 1970, entre autres dans les revues Spirale, Liberté, La Vie en rose et Recherches féministes. »

Le petit livre des couleurs (N.É), Michel Pastoureau et Dominique Simonet, 2014, Points, Coll: « points histoire », 121 p., 9782757841532

« Les couleurs ne sont jamais là par hasard, elles véhiculent des sens cachés, des codes, des tabous ou des préjugés. Elles pèsent sur la vie quotidienne, le langage et l’imaginaire. Elles ne sont ni immuables ni universelles et ont une histoire mouvementée. Conversations avec l’historien anthropologue M. Pastoureau sur leurs significations. »

Pourquoi être heureux quand on peut être normal, Jeanette Winterson, 2013, Points, 258 p., 9782757835951

« Récit autobiographique de la quête d’identité de l’auteure, et à travers elle, celle des femmes engagées dans la bataille pour leur liberté. Mères, amantes, amies, écrivains, modèles, adorées ou honnies, J. Winterson leur rend hommage dans ces mémoires d’une jeune fille issue du prolétariat de Manchester. »

Thérèse et Isabelle, Violette Leduc, 2013, Éditions Gallimard, Coll, Folio, 142 p., 9782070454334

« Au printemps 1948, V. Leduc, encouragée par S. de Beauvoir, entame la rédaction de ce texte auquel elle consacre trois années. Il constituait la première partie, censurée au début des années 1950, de son roman Ravages. Il paraît, sous une forme elle aussi censurée, en 1966. Il s’agit ici du texte intégral du récit de la passion de deux collégiennes. »

Trois guinées (N.E.), Virginia Woolf, accompagné de: L’autre corps, Viviane Forrester, 2014, Éditions Des femmes-Antoinette Fouque, 300 p., 9782721006240

« Réflexion sur la condition féminine, passée et présente (jusqu’en 1938, date de parution de l’ouvrage), et sur les inégalités de traitement entre les sexes : l’éducation des femmes, les femmes et l’accès à une vie professionnelle et à la culture. »

Une chambre à soi, Virginia Woolf, 2001, 10/18, 171 p., 9782264033604

« Un pamphlet où l’auteur s’interroge sur le fait qu’à travers l’histoire, tant de génies féminins ont été réduits au silence, voire condamnés à s’ignorer. »

Maxime Nadeau, libraire du secteur Général et universitaire, linguiste de formation et grand amateur de poésie, lira :

Grammaire de la langue innue, Lynn Drapeau, 2014, P.U.Q., 644 p., 9782760539600
L’innue, une langue « imagée » à la structure simple et aux moyens réduits? Rien de plus faux! Cette grammaire de référence de la langue innue, inspirée de la basic linguistic theory ou linguistique empirique, déconstruit ce mythe en répertoriant les faits de langue, en les décrivant, en les expliquant et en les reliant entre eux de manière à en élucider la logique.
 
Réveille-toi : la vie du Bouddha, récit, Jack Kerouac, 2013, Éditions Gallimard, 208 p., 9782070124862

Cet essai présente la vie de Siddartha Gotama. Ce jeune prince abandonna sa riche famille et son environnement confortable afin de consacrer sa vie à la recherche de l’illumination. Reprenant une grande variété de scènes canoniques, ce texte offre une nouvelle version de la vie de Bouddha tout en reprenant de manière concise les principaux enseignements du bouddhisme.

Sade vivant, Jean-Jacques Pauvert, 2013, Éditions Le Tripode, 1204 p., 9782370550033
Biographie de l’écrivain libertin, de sa jeunesse parisienne à sa fin de vie dans un asile d’aliénés, en passant par les scandales qu’il a provoqués, son implication dans la Révolution et ses années en prison. Le premier éditeur de l’oeuvre intégrale de Sade démêle la réalité de la légende pour mieux éclairer la radicalité de son oeuvre littéraire.
Sur la route et autres romans, Jack Kerouac, 2014, Éditions Gallimard, coll. Quarto, 1500 p., 9782070768455

Ce volume contient les principaux romans de La Légende de Duluoz, le cycle autobiographique conçu par Kerouac lui-même ainsi qu’un choix de lettres. « La Légende de Duluoz compte à présent 7 volumes, quand j’aurai terminé, dans environ dix, quinze ans, elle couvrira toutes les années de ma vie, comme Proust, mais au pas de course, un Proust qui court… Je vois à présent la Cathédrale de la Forme que cela représente, et je suis tellement content d’avoir appris tout seul (avec un peu d’aide de messieurs Joyce & Faulkner) à écrire la prose spontanée, de sorte que, même si la Légende court pour finir sur des millions de mots, ils seront tous spontanés et donc purs et donc intéressants et en même temps, ce qui me réjouit le plus : rythmiques…» Jack Kerouac, Lettre à Malcolm Cowley, 11 septembre 1955

Patrick Isabelle, libraire du secteur Jeunesse, est romancier et fervent lecteur. Il a choisi de lire cet été :

Le quatuor d’Alexandrie (N.E.), Lawrence Durrell, 2012, Éditions Buchet Chastel, 1454 p., 9782283025703

Principalement écrite en France pendant les années cinquante, cette fresque majestueuse, opulente et sensorielle, tient de la symphonie littéraire. Des femmes et des hommes exceptionnels la peuplent, entre histoires d’amour et événements politiques, avec, à l’arrière-plan, l’exotique et cosmopolite Alexandrie avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans Justine, le premier des quatre romans du Quatuor, on rencontre Darley, un Anglais qui se souvient de sa liaison avec Justine, pourtant mariée à Nessim… Balthazar, le deuxième volet, introduit ce personnage éponyme qui propose à Darley un tout autre angle de vue sur sa liaison ; manifestement, il a été manipulé par Justine et Nessim dans le cadre d’un complot venu de l’étranger…  Mountolive, le troisième épisode de la fresque, narre l’histoire de Mountolive, l’ex-amant de la mère de Nessim, devenu ambassadeur anglais en Égypte… Tandis que Clea voit Darley, le narrateur, revenir à Alexandrie. Publiées à la fin des années cinquante et rassemblées en un volume en 1962, les quatre fictions du Quatuor d’Alexandrie connurent un succès immédiat et dotèrent Lawrence Durrell d’une stature universelle qui ne s’est – jusqu’à aujourd’hui – jamais démentie.

Strom : l’intégrale, Benoît & Emmanuelle de Saint-Chamas, 2013, Éditions Nathan Jeunesse, 960 p., 9782092546871

Depuis les sous-sols du Louvre, une société œuvre dans le plus grand secret pour protéger l’humanité: la confrérie des Chevaliers de l’Insolite. Grâce au pouvoir du Strom, elle dissimule au commun des mortels l,existence de monde invisible. À douze ans, Raphaëlle et Raphaël sont recrutés par la Confrérie. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, la capacités inexplorées de leur cerveau. Désormais initiés au pouvoir du Strom, ils sont prêts à accomplir leurs missions…

Réjean St-Hilaire, responsable du secteur Bandes dessinées, lit des dizaines de BD chaque mois. Il en a tout de même choisi deux de plus, ainsi qu’un excellent roman :

Kamandi T. 1, Jack Kirby, 2013, Urban comics, 457 p., 9782365773157

Issu de l’imaginaire sans égal de Jack Kirby, le Roi des comics, Kamandi suit le périple du « Dernier Garçon de la Terre » à travers un monde dévasté où les animaux gouvernent une humanité réduite à l’esclavage. Cette édition offre pour la première fois au lectorat français l’intégralité de la série en deux tomes, et en couleur.

Kamandi T. 2, Jack Kirby & Gerry Conway, 2014, Urban comics, 427 p., 9782365773324
Dans un monde dévasté où les hommes servent d’esclaves aux animaux, Kamandi, seul individu libre, poursuit son périple. Il rencontre des dauphins supérieurement intelligents, dresse des aigles géants ou retrouve les dernières reliques d’un certain Homme d’acier.
Trois vies de saints, Eduardo Mendoza, 2014, Éditions du Seuil, 205 p., 9782021052725
Trois récits sur des personnes prêtes à tout pour mettre en oeuvre leur idée, qu’elle soit géniale ou absurde : un évêque latino-américain au passé trouble hébergé dans une famille catalane à l’occasion d’un congrès eucharistique, le fils d’une célèbre ophtalmologue rentré d’Afrique pour recevoir un prix au nom de sa mère récemment décédée, et un criminel qui s’initie à la littérature en prison.

Robert Beauchamp, libraire responsable des communications, sites et médias sociaux, se promet de lire :

Crimes à la librairie, Collectif ss la dir. de Richard Migneault, 2014, Éditions Druide, 240 p., 9782897111083

Ils écrivent des polars. Des polars qu’on dévore. Et à la demande d’un lecteur passionné, Richard Migneault, ils se sont réunis autour d’un thème séduisant : crimes à la librairie. Mario Bolduc, Camille Bouchard, Benoît Bouthillette, Chrystine Brouillet, Jacques Côté, Ariane Gélinas, André Jacques, Martine Latulippe, Geneviève Lefebvre, Florence Meney, Sylvain Meunier, Martin Michaud, Patrick Senécal, Johanne Seymour, Robert Soulières, Richard Ste-Marie. Ces seize écrivains québécois de grand talent nous invitent dans autant de librairies. De ces lieux généralement paisibles, ils ont fait de véritables scènes de crime. Ils ont dénaturé ces carrefours de tous les imaginaires en transformant chaque livre qui s’y trouve en témoin de l’énigme, du suspense, de l’insoutenable. Leurs nouvelles nous permettent de découvrir leur style, leurs intrigues et leurs personnages: un tueur à gages littéraire, un homme qui détestait les livres, un général croate sanguinaire, un agent du FBI, une libraire incendiaire, un voleur d’incunables… Parions qu’après avoir lu ce recueil, vous ne verrez plus tout à fait votre librairie préférée du même œil…

En finir avec Eddy Bellegueule, Édouard Louis, 2014, Éditions du Seuil, 219 p., 9782021117707

Elevé dans une famille ouvrière pauvre de Picardie, Eddy subit les quolibets et la violence de ses camarades, de son père alcoolique et de sa mère revêche qui le trouvent trop efféminé. Lui-même finit par se poser la question de son homosexualité. Premier roman.

Les Parisiens sont pires que vous ne le croyez , Louis-Bernard Robitaille, 2014, Éditions Denoël, 367 p., 9782207114186

En une vingtaine de chapitres, L.-B. Robitaille, correspondant d’un grand quotidien nord-américain, dresse le portrait du Parisien et de sa ville. Sur un ton humoristique, il évoque, entre autres, les artistes, écrivains, personnalités politiques, serveurs, coursiers croisés au cours de ces dernières décennies.

Mr Gwyn, Alessandro Baricco, 2014, Éditions Gallimard, 183 p., 9782070142361

En dépit du succès de ses trois premiers romans, Jasper Gwyn, jeune écrivain britannique, décide de rompre avec l’écriture romanesque. Il décide de réaliser des portraits écrits dépassant la simple description et se met en quête de modèles, dont il relate l’histoire. A travers la fiction se dévoile l’interrogation de l’auteur sur la nature véritable de l’artiste.

Sonia Simard, libraire attachée au Service aux institutions, est une lectrice invétérée. Elle a choisi, dans la longue liste des ses projets de lecture :

Les mille et une gaffes de l’ange gardien Ariel Auvinen, Arto Paasilinna, 2014, Éditions Denoël, 209 p., 9782207115688

Aaro Korhonen décide d’ouvrir une brocante-bouquinerie-salon de thé à Helsinki, où il retrouve un ami, Oskari Matto. Lorsqu’un ange gardien, Ariel Auvinen, est chargé de veiller sur Aaro, celui-ci voit ses projets contrariés par son protecteur, l’ange tentant de l’empêcher de vendre de l’alcool dans son salon et prétendant choisir son épouse pour lui. Un démon tente alors d’évincer Ariel.

Mr Gwyn, Alessandro Baricco, 2014, Éditions Gallimard, 183 p., 9782070142361

En dépit du succès de ses trois premiers romans, Jasper Gwyn, jeune écrivain britannique, décide de rompre avec l’écriture romanesque. Il décide de réaliser des portraits écrits dépassant la simple description et se met en quête de modèles, dont il relate l’histoire. A travers la fiction se dévoile l’interrogation de l’auteur sur la nature véritable de l’artiste.

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca dans leur version papier ou numérique, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

À suivre…

***