17.95 $

Éditions Métailié, coll. « Suites », 235 pages.
Genre littérature étrangère
Suggéré par Benoit D. le 18 février 2013

Résumé

« La première fois que j'ai vu une femme j'avais onze ans et je me suis trouvé soudainement si désarmé que j'ai fondu en larmes. Je vivais dans un désert habité uniquement par cinq hommes. Mon père avait donné un nom à ce coin perdu : Jésusalem. C'était cette terre-là où Jésus devrait se décrucifier. Et point, final. Mon vieux, Silvestre Vitalício, nous avait expliqué que c'en était fini du monde et que nous étions les derniers survivants. Après l'horizon ne figuraient plus que des territoires sans vie qu'il appelait vaguement l'Autre-Côté. »

Dans la réserve de chasse isolée, au coeur d'un Mozambique dévasté par les guerres, le monde de Mwanito, l'accordeur de silences, né pour se taire, va voler en éclats avec l'arrivée d'une femme inconnue qui mettra Silvestre, le maître de ce monde désolé, en face de sa culpabilité.

Commentaire de Benoit D.

Vous arrive-t-il d'être totalement envouté par la toute première phrase d'un roman ? Celle qui amorce L'accordeur de silences donne à entendre la voix toujours juste et émouvante du jeune Mwanito, dont l'improbable rencontre avec l'étrangère Marta viendra le libérer des silences paternels.

Dixième livre d'un auteur dont le talent a été souligné par Doris Lessing et Henning Mankell – ce dernier écrivait dans le New York Times que Couto a créé un réalisme magique à l'africaine –, il mérite d'être découvert de toute urgence.

 

Pour commander ce livre : 9782864248996


Pour en savoir plus