12,95 $

Éditions Gallimard, coll. « Folio », 224 pages.
Genre littérature étrangère
Suggéré par Benoit D. le 23 mars 2012

Commentaire de Benoit D.

lMichel Cousin, statisticien de son métier, perdu dans la démographie parisienne, vit seul dans un deux pièces avec un python qu'il a nommé Gros-Câlin. Rédigeant un traité sur la solitude du python à Paris - récit tragicomique bien sûr autobiographique, Cousin se raconte dans un langage étonnant, inventé par un auteur sorti de nulle part en 1974, du nom d'Émile Ajar.

À l'époque, des lecteurs attentifs reconnurent la voix de celui qui déjà faisait rire et s'émouvoir les lecteurs de La promesse de l'aube ou d'Adieu Gary Cooper. Avec ce subterfuge, Romain Gary aura trouvé le moyen de faire entendre à sa pleine mesure ce génie langagier qui, aujourd'hui, nous fait désigner l'ajarien comme cette façon bien particulière de détourner langue et syntaxe pour lui faire dire plus qu'elle ne le veut bien.

 

Pour commander ce livre : 9782070369065

 


 


Pour en savoir plus