Le Prix Adolecteurs est une initiative littéraire destinée aux élèves des écoles secondaires du Québec. L’objectif est de mettre en valeur la littérature jeunesse de qualité, d’inciter les jeunes à lire, de développer leur esprit critique et de mettre en relation les différents acteurs du milieu du livre. La sélection de l’année 2016-2017 est maintenant dévoilée !

Les parrains du Prix Adolecteurs sont Christelle Bastard, enseignante au collège Sainte-Marcelline et les libraires du secteur jeunesse de la Librairie Monet. Ce prix comporte 2 volets: littérature québécoise  et canadienne (5 romans sélectionnés) et littérature étrangère (5 romans sélectionnés). Les élèves inscrits devront voter pour le meilleur roman selon eux dans chacune des deux catégories. Les enseignants et enseignantes sont invités à inscrire leurs classes dès maintenant. Nous vous souhaitons de prendre autant de plaisir que nous en découvrant ces romans. Bonne lecture !

Vous avez jusqu’au vendredi 14 octobre 2016 pour vous inscrire. Le bulletin d’inscription se trouve ici.

Romans québécois et canadiens

Fé M Fé, Amélie Dumoulin, Éditions Québec Amérique

« Je la regarde partir. Je pose la plume sur mon nez. En temps normal, je crois pas que je pourrais tomber en amour avec une fille. Mais une fille qui sauve un pigeon et qui l’appelle Clint, je pense que je vais faire une exception. » C’est un peu le chaos autour de Fé présentement : dans sa famille, dans sa tête, dans son coeur surtout. En fait, si elle cherche ce qui la définit, tout ce qui lui vient en tête, c’est une équation simple mais non résolue : « Fé M Fé ». Une fille qui se demande qui elle est et qui elle aime. Une fille qui aime une fille. C’est simple… ou c’est compliqué?

Camille, Patrick Isabelle, Leméac éditeur

Avec Camille, Patrick Isabelle nous plonge cette fois au cœur d’une famille brisée où abus et amour forment un cocktail explosif difficile à comprendre de l’extérieur. La jeune Camille grandit dans un univers de tensions, de craintes et de désirs. Elle est témoin des disputes et des réconciliations de ses parents, mais elle est aussi la cible des accès de rage de son père. À l’école, elle doit cacher son corps marqué. Couvrir ses jambes et ses bras. Souvent, elle voudrait carrément s’effacer, disparaître. Ces confidences sont distillées par le biais de son journal, dont les passages, toujours bouleversants, sont enchâssés dans le roman. Une nuit, sa mère s’introduit dans sa chambre et, tentant de contenir sa propre panique, lui chuchote de se lever. On s’en va. Ainsi s’amorce une fuite désespérée qui les conduira en Acadie. Un retour aux sources. Avec un cousin qu’elle n’avait jamais connu, Camille s’abandonne aux splendeurs du paysage, à la mer et à une complicité qui l’amène lentement à se découvrir. Elle rencontre aussi un garçon dont elle devient amoureuse. Puis Camille disparaît. Tout le monde se lance à sa recherche. Kidnapping ? Suicide ? Fugue ? Non loin du restaurant où la jeune fille et sa mère travaillent, la police découvre le pick-up du père. Cet homme pourrait être votre oncle, votre voisin, le père de votre meilleure amie…

Ma vie autour d’une tasse John Deere, Émilie Rivard, Éditions Bayard Canada

Étienne est en cinquième secondaire. Il est homosexuel, mais il ne s’est jamais senti différent des autres. Il est bon élève et s’affirme avec un vocabulaire riche… et parfois cinglant! Arrive le jour où un concours de bénévolat à l’école lui permettrait, s’il le remportait, de s’offrir un kayak et de faire un road trip avec ses amis, avant le début des années de cégep, pour certains. Pour arriver à ses fins, il aura besoin de l’aide de mémé Poulette et de ses complices de la maison de retraite. Étienne y fera la rencontre de Monsieur Julien. Il écoute avec attention les confidences du vieil homme, et leur amitié ne fera pas l’unanimité, mais le courage et l’ouverture d’esprit sauront faire passer Étienne d’un adolescent qui se cherche à un jeune adulte épanoui.

Mon frère n’est pas une asperge, Lyne Vanier, Éditions Pierre Tisseyre

J’imagine que je devrais commencer par me présenter. Ça nous fera un début. Commencer par le début, c’est bien. Alors voilà, je m’appelle Ludovic. J’aime les nombres premiers, la suite de Fibonacci, le vert, l’orange, le blanc et tout ce qui est bien rangé. J’ai peur des gens gentils avec moi. J’ai aussi peur des méchants. Et j’ai peur de confondre les deux. Beaucoup pensent que je suis borné. Que je devrais aller vers les autres au lieu de m’enfoncer dans mon armure. Sauf qu’aller vers les autres, je ne peux pas. Et sortir de mon armure, je ne sais pas ce que ça veut dire. D’ailleurs, je déteste toutes les expressions de ce genre. J’ai également horreur de la poésie et de la fiction. Il y a tellement de choses vraies à apprendre, pourquoi perdre du temps à lire des mensonges ? Justement, ce livre que j’écris avec mon frère n’est pas un roman. C’est une histoire vraie. La mienne. Celle de ma vie avec ses bons moments, ses mauvais jours et le syndrome d’Asperger.

Gamer, tome 1: Nouveau port, Pierre-Yves Villeneuve, Éditions Les Malins

Sur les serveurs de La ligue des mercenaires, les gamers la connaissent sous le nom de Stargrrrl, une soldate redoutable, une combattante aguerrie, une dangereuse tireuse d’élite dont il vaut mieux ne pas se retrouver dans la mire. Derrière ce visage se cache Laurianne, une jeune fille douée en maths et adepte de course à pied, qui partage le plus clair de son temps entre l’école et l’écran de son ordinateur. Son univers s’écroule le jour où son père lui annonce leur déménagement. À sa nouvelle école, tout ce qu’elle souhaite, c’est passer incognito, se fondre dans le décor, tel Arno Dorian. Peu de chance que ça arrive ! Malgré tous ses efforts, Laurie n’arrive pas à garder sa langue dans sa poche et réussit le tour de force de se faire à la fois adopter par la gang des geeks et se mettre à dos la clique la plus influente de l’école. Autour d’elle, les coups les plus tordus s’enchaînent, lui faisant souhaiter de retourner près de Sam, son meilleur ami, avec qui elle ne compte plus les heures passées à jouer à la Ligue, et le seul vraiment capable de lui faire oublier tous ses malheurs.

Romans étrangers

Les petites reines, Clémentine Beauvais, Éditions Sarbacane

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie,  vraiment. L’auteure ose avec brio la COMÉDIE : un régal d’humour et de tendresse – joyeux, turbulent, profondément humain.

Romance, tragédie, mystère : une trilogie teintée de fantastique qui vous plonge au coeur de l’Irlande du XIXe siècle. Irlande, comté de Galway, 1846. Keira est la fille d’une cuisinière irlandaise, Arthur le fils d’un grand propriétaire anglais. Ils ne devraient pas se rencontrer, et encore moins s’aimer. Mais le destin les réunit, pour très vite les séparer : Keira apprend brutalement qu’Arthur est parti pour New York. Dans un pays ravagé par la famine, Keira peut s’estimer heureuse d’être employée dans une maison où on ne manque de rien. Cependant, le départ d’Arthur est suivi d’autres drames qui bouleversent son existence. Et si une vie meilleure l’attendait, elle aussi, de l’autre côté de l’Atlantique ?

La folle rencontre de Flora et Max, Martin Page et Coline Pierré, Éditions L’École des Loisirs

Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique qui semble persuadé qu’ils ont des points communs ? Que peut-il partager avec une lycéenne condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille qui la harcelait ? Max ne tarde pas à révéler qu’il vit lui aussi enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché chez lui, avec ses livres, son ordinateur, son chat gourmet et son ukulélé. Flora et Max vont s’écrire, collecter chaque jour des choses lumineuses et réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement et peu à peu, avec humour et fantaisie, se construire une place dans le monde. Pour écrire ce livre, Coline Pierré, alias Flora, la détenue, et Martin Page, alias Max, le reclus, se sont échangé des lettres pendant quatre mois, comme s’il s’agissait d’une vraie correspondance. «C’était une expérience passionnante et très fertile, car la surprise, la découverte de la lettre de l’autre nous donnait envie de rebondir, de nouvelles idées germaient sans cesse. » Une expérience stimulante pour les deux auteurs qui ont d’autres projets, d’autres envies de textes à quatre mains.

Ma mère, le crabe et moi, Anne Percin, Éditions du Rouergue

La mère de Tania est atteinte d’un cancer du sein. Pendant les six mois du traitement, mère et fille vont partager le pire, mais aussi avoir bientôt un attitude positive de combattantes. Face à ce sujet « difficile », Anne Percin apporte une nouvelle fois la preuve de son humour ravageur et nous fait rire… jusqu’aux larmes. Par l’auteur de la trilogie à succès Comment (bien) rater ses vacances. Le roman d’Anne Percin est partenaire de la campagne officielle de sensibilisation de l’Association «Le Cancer du Sein, Parlons-en !». Cette opération d’information sur le dépistage précoce et pour le soutien de la recherche contre le cancer du sein a lieu tous les ans en octobre. Son symbole officiel est le ruban rose.

Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal, Éditions Sarbacane

Matt a un projet fou : refaire avec son grand-père Gary la tournée d’un crooner mythique des années 50, Pat Boone. Un road-trip pour rattraper au vol les souvenirs qui s’échappent… Mais rien ne se passera comme prévu ! Peu avant le départ, Matt apprend qu’il est le père d’une petite Amber de 18 mois – et qu’il doit s’en occuper pour quelques semaines. À l’aéroport, une tornade s’annonce : les avions ne décollent plus. Matt, Gary et le bébé grimpent à bord d’un van de location… et, ultime surprise, deux personnes les rejoignent : Luke, ado en fugue, et Antonia, trentenaire prête à changer de vie. Tous ensemble, ils font cap vers l’Ouest du pays. Arizona, Californie, Nevada, sur la piste du passé, des souvenirs et autres histoires bien vivantes. On les suit, d’étape en étape, tandis qu’ils commencent à former une tribu bancale, une petite famille folle et joyeuse, réunie autour de Gary.

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Pour obtenir davantage d’information concernant les Prix Adolecteurs, veuillez visiter le site en cliquant ici.