À chaque jour, chaque mois, sa cause. Le mois de mars est consacré à souligner les efforts des nombreux intervenants qui luttent contre les maladies du cerveau, telles que l’Alzheimer, l’épilepsie, le Parkinson, la sclérose en plaques, la sclérose latérale amyotrophique (aussi connu sous le nom de « maladie de Lou Gehrig »),  la maladie de Huntington, etc…

S’il reste complexe, voire impossible, de trouver de l’information adaptée pour le grand public, qu’il soit petit ou grand, au sujet de la maladie de Huntington ou la sclérose en plaques, pour ne nommer que celles-là, la maladie la plus tristement connue, celle d’Alzheimer, bénéficie du regard de plusieurs auteurs jeunesse. À cet effet, j’ai choisi de vous présenter quelques albums qui, malgré les aléas de la maladie, rassemblent des personnes âgées, leurs petits-enfants et les mots d’amour qui les unissent toujours.

Au cœur de l’Alzheimer

Le premier album, une histoire émouvante, s’intitule La petite rapporteuse de mots. On y retrouve la grand-mère d’Élise. Elle connait des tas de mots longs comme ça, cette grand-maman ! Depuis peu, pourtant, grand-maman perd ses mots. Élise comprend mal où peuvent bien être partis tous les mots perdus, et c’est en s’amusant à les retrouver qu’elle comprend : mamie n’a pas perdu ses mots, elle les lui a offert. Lyrique, tout en douceur, appuyé par des illustrations colorées, cet album suggère habilement des pistes de réflexion pour aider les proches à mieux accepter la maladie.

Dans un même souffle, Vrai de vrai, papi ? nous permet de faire connaissance avec le papi de Louis, un grand raconteur d’histoires que la maladie d’Alzheimer a réduit à un silence bougon. Le garçon décide de chercher parmi toutes les histoires de son papi celle qui lui rendra l’appétit, la parole, le sourire. Cet album simple et très touchant est l’un des rares traitant de l’Alzheimer à mettre des hommes en vedette.

Avec Ma grand-mère Alza… quoi ?, Véronique Van den Abeele montre un ton plus strict, sans être rigide pour autant, d’autant plus qu’il est tempéré par la plume empreinte de douceur de l’illustrateur Claude K. Dubois. Dans cet album, une petite fille raconte sa grand-mère avant qu’elle ne soit atteinte par l’Alzheimer, puis ce qui se produit ensuite. Simple et direct, Ma grand-mère Alza… quoi ? offre un regard lucide sur la maladie ainsi que sur ses conséquences.

C’est avec le sourire que nous parcourons les pages de l’inattendu Mamythologie, dans lesquelles un jeune garçon raconte les secrets de sa mamie un peu folle, qui cuisine des gâteaux au poivre et tricote des pulls à quatre manches. Quel énorme plaisir que d’observer, par le regard du garçon, cette mamie déjantée qu’on aimerait adopter ! L’auteure et l’illustrateur déploient des trésors d’imagination afin d’aborder délicatement la maladie, et par le fait même, les aléas de la vieillesse en général.

Malgré la multitude des journées, semaines, mois thématiques, il reste essentiel de se donner le temps de démystifier ces maladies, connues et méconnues, qui peuvent bouleverser la vie de tout un chacun, du jour au lendemain. À défaut de pouvoir donner, soyons un peu plus renseignés !

* * *

Des albums à consulter, par besoin et/ou par plaisir :
La petite rapporteuse de mots, Danielle Simard, ill. de Geneviève Côté, 2007, Les 400 coups, coll. « Bande rouge », 32 p., 9782895401483*
Vrai de vrai, papi ?, Émilie Rivard, ill. d’ Anne-Claire Delisle, 2011, Bayard Canada, coll. « Raton laveur », 24 p., 9782895794028*
Ma grand-mère Alza… quoi?, Véronique Van den Abeele, ill. de Claude K. Dubois, 2009, Mijade, coll. « Les petits Mijade », 28 p., 9782871426455*
Mamythologie, Séverine Vidal, ill. de Lionel Larchevêque, 2011, Frimousse, coll. « Renaissance », 28 p., 9782352411055*
Quelques titres supplémentaires :
Les giboulées de Mam’zelle Suzon, Léna Mariel, ill. d’Isabelle Carrier, 2011, Alice jeunesse, coll. « Histoires comme ça », 24 p., 9782874261435*
L’histoire du renard qui n’avait plus toute sa tête, Martin Baltscheit, 2012, Rue du monde, coll. « Coup de cœur d’ailleurs », 36 p., 9782355041822*

 

Et un album hors de l’ordinaire pour les douze ans et plus, à lire absolument :
Comment ça va ?, Suzie Morgensten, ill. de Serge Bloch, 2006, Le Rouergue, coll. « Varia », 56 p., 9782841567515*