Le Délivré

Archive pour le mot-clef ‘trois ans’


4 juin 2012  par Le Délivré

Le délivré a trois ans !

Personne n’a vu venir la surprise : trois ans déjà se sont écoulés depuis qu’a germé cette volonté audacieuse de la Librairie Monet d’animer un blogue régulier sur la Toile. Résultat ? Trois ans plus tard, ce sont près de 500 articles qui auront été publiés sur le livre, la lecture, la littérature et le monde du livre, alors qu’une trentaine de libraires ont tenu à partager la passion qui les anime.

Au cours de la dernière année, nos chers lecteurs ont bien sûr pu retrouver nos incontournables retours sur les parutions du mois, avec ceci de nouveau qu’ils sont dorénavant séparés par secteurs (littérature, essais et documents ; et nos « crème du mois » pour les bandes dessinées et la littérature jeunesse). Sont également revenues nos rubriques Questionnaire d’auteur, Dix livres fétiches ainsi que nos tops de l’année (2011), tandis que de nouvelles sont apparues : le palmarès mensuel des meilleures ventes de la Librairie Monet, ainsi que, au cours de l’été, des extraits des futures têtes d’affiche de la rentrée automnale.

David Vann

Côté littératures, le roman québécois au cinéma ou autour de la Crise d’octobre, le polar au Mexique ou dans les Cantons de l’Est, et même la chick-lit sont au rendez-vous. Citons aussi des portraits de Denise BoucherNicolas DicknerKatarina Mazetti et David Vann, de même qu’une revue des prix littéraires de l’automne. Et bien sûr, les nouveaux avatars de la forme écrite – le livre numérique et Twitter en tête – ont continué à faire couler beaucoup d’encre – en fait, à noircir bien des pixels…

En ce qui à trait aux essais et documents, nos libraires à l’âme militante vous ont parlé de l’éditeur Écosociété et de la propagande autour de la croissance économique. Rayon biographies, un détour vers Samuel de Champlain et Steve Jobs. Côté voyage, Istanbul. Autrement, de nombreux thèmes ont été abordés, dont la parentalité, la vulgarisation scientifique et le rapport aux nouvelles technologies ; puis, pour allumer votre fibre artistique, l’artisanat japonais, le maquillage créatif, ainsi que le tricot et le crochet ; enfin, pour le sportif en vous, le baseball !

En bande dessinée, des œuvres importantes sont passées à la loupe de nos libraires, telles Habibi de Craig Thompson et L’ostie d’chat d’Iris et Zviane. Si « Sur le ring », notre nouvelle rubrique de lecture comparée, nous a amené à nous intéresser à la cuisine ou la métafiction en bande dessinée, de nombreux autres thèmes ont également été abordés : les yôkai,  le polar espagnol, l’épopée de Siegfried, la légende arthurienne ou les comics au seuil de la fiction, alors que côté bande dessinée jeunesse on dissertait science et monstres ! Nous avons pu nous attacher au destin de certains personnages, comme ceux du Lémurien de Fabrice Tarrin et du légendaire Corto Maltese via ses héritiers. Quelques portraits d’auteurs ont témoigné de notre admiration pour eux, tels un hommage à Moebius lors de son décès ou une incursion dans l’œuvre d’Usamaru Furuya, tandis que notre rubrique Questionnaire d’auteur nous en faisait rencontrer quelques-uns de renom : Jimmy Beaulieu, Marc-Antoine MathieuLouis Rémillard et Frédéric Peeters. Ce fut également l’occasion de se livrer à quelques analyses, alors que la bande dessiné a été envisagée sous ses rapports avec la peinture, la littérature (dans ce cas-ci avec Le portrait de Dorian Gray), l’enfance ou la figure du spectre. Enfin, quelques articles sur le monde de la bande dessinée ont également animé nos pages, de la présence grandissante des femmes aux formats éditoriaux du manga, en passant par les différents festivals et prix : le Toronto Comics Art Festival, l’incontournable Festival d’Angoulême et le Fauve d’Or de Guy Delisle, ou le Bédélys Québec. Et notre collègue Isabelle y est même allé de son top 10 de la BDQ

La littérature jeunesse s’est elle aussi exprimée de nombreuses manières, alors que les genres du théâtre, du roman (d’anticipationhumoristique, bonbon) de la poésie pour adolescents, du documentaire (sur l’art, québécois) du livre de cuisine jeunesse, du livre-CD de comptines, de l’album et de l’imagier étaient abordés, ainsi que des thèmes aussi riches et divers que la littérature jeunesse d’Asie, les sociétés et mondes imaginaires, la mort et le deuil, la maladie d’Alzheimer, les personnages (de romansanti-conformistes, orphelins), l’originalité des histoires, les albums de Noël et les livres d’activités d’écriture. Ici aussi, quelques auteurs ont fait tourner les têtes de nos libraires, comme Martine Pouchain et Marie-Aude Murail, pendant que le Questionnaire d’auteur avait l’honneur de recevoir Marion Arbona, Jacques Pasquet, Charlotte Gingras et Alain M. Bergeron. Le monde de la littérature jeunesse ne fut pas en reste : en effet, furent évoqués congrès et chouette nouvelle collection chez Bayard Canada, et on insistait ici aussi sur les prix remis au Québec et au Canada, plus spécifiquement sur le nouveau Prix jeunesse des libraires du Québec. Finalement, on aurait peut-être tort de croire que tout est acquis : parfois, il fait bon de remettre les pendules à l’heures en assénant un billet bien senti aux détracteurs de la littérature jeunesse

Au vu de cette brassée d’articles, force est de constater que toute l’équipe ne sera jamais à court de mots pour vous parler du livre, car c’est sa grande passion. Le Délivré vous remercie pour cette autre année de fidélité et espère vous compter parmi ses lecteurs encore longtemps !



© 2007 Librairie Monet