Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

6 décembre 2016  par Le Délivré

Littérature jeunesse – Le choix des libraires – Novembre 2016

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en littérature jeunesse passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres et nouvelles séries, question d’aiguiser votre appétit livresque…

ALBUMS QUÉBÉCOIS ET CANADIENS

Aaah!bécédaire, Élaine Turgeon, ill. de Martin Laliberté, Druide, coll. « Motifs », 56 p., 9782897113162

Ce nouvel album de l’excellente collection « Motifs » nous propose de revisiter le concept d’abécédaire d’une manière ludique et interactive. En mélangeant des monstres et des interjections, Élaine Turgeon et Martin Laliberté nous proposent un livre riche en possibilités de lectures. Les interjections sont bien choisies et faciles à expliquer. Quant aux illustrations, elles sont magnifiques et donnent à chaque monstre une personnalité qui lui est propre. Un outil à exploiter en classe, mais aussi et surtout, un album à partager avec les enfants. (P.-A. B.)

Le vide, Anna Llenas, 400 coups, coll. « Carré blanc », 84p., 9782895406969

Cet album est un véritable outil pour parler du sentiment de vide, qu’il vienne d’une perte, d’une dépression ou sans raison apparente. Sous le couvert du récit d’une jeune fille, on sent qu’Anna Llenas maîtrise son sujet et nous fournit une parabole tout en psychologie et en finesse. Les illustrations, à la fois enfantines et poétiques, sont l’atout supplémentaire de ce coup de cœur. (A. P.)

Le plus beau sapin du monde, Robert Soulières, ill. de Cathon, Bayard Canada, 24 p., 9782897700249

Quand Robert Soulières et Cathon unissent leurs talents, on ne peut que s’attendre à une histoire pleine d’humour. Et c’est exactement ce qu’ils nous offrent avec ce conte de Noël moderne où les ambitions d’un père au sujet du sapin qu’il veut ramener à la maison se verront contrecarrées à de nombreuses (et hilarantes) reprises par divers obstacles. Hugo est le témoin incrédule de toutes ces péripéties, et il tente tant bien que mal de rassurer son père quant au fait que c’est, malgré tout, le plus beau sapin du monde. Le texte de Soulière est efficace et on sent bien que c’est Hugo qui raconte l’histoire. Quant aux illustrations de Cathon, elles viennent contredire avec humour les commentaires rassurants d’Hugo à l’endroit de son père. Et la scène finale est tout simplement parfaite! Un duo surprenant qui nous donne à lire une histoire de Noël qui fera rire toute la famille installée autour de son sapin! (P.-A. B.)

ALBUMS ÉTRANGERS

Terre, Giancarlo Macri, Carolina Zanotti, ill. de Mauro et Elisa Sacco Vallarino, Nuinui, 26p., 9782889356058

D’une simplicité et d’une efficacité désarmante, « Terre » est un cri du coeur, une mise en garde envoyée par les habitants de la planète Globux. Comme nous, ils ont déforesté, pollué l’air, l’eau et le sol, surconsommé et surconstruit. La beauté de cet album, outre la portée du texte, réside dans les illustrations et la mise en page. Grâce à un jeu de découpes, le lecteur peut voir la planète perdre peu à peu ses morceaux, au fur et à mesure que ses habitants la dégradent. Et, une fois la dernière page tournée, on ne peut que vouloir écouter les « Globuxiens » : aimer et prendre soin de notre planète. (J. H.)

Le chaperon voit rouge. Petites histoires des droits de l’enfant, Joanna Olech, ill. d’Edgar Bąk, Joie de lire, coll. « albums », 87 p., 9782889083374

Quelle bonne idée d’expliquer et de mettre de l’avant les droits des enfants à travers les contes classiques! Avec le Petit chaperon rouge comme guide, l’enfant est amené à découvrir certains de ses droits fondamentaux. Plus que de simples contes réinventés, ce recueil propose une réflexion sur les droits des enfants, mais aussi sur le rapport qu’entretiennent souvent les adultes avec ceux-ci. Un album percutant et intelligent! (P.-A. B.)

Gouniche : les extraordinaires aventures de Gouniche, Delphine Durand, Rouergue, coll. « Album jeunesse », 64 p., 9782812611308

Poursuivant ses travaux éminemment scientifiques, Delphine Durand s’aventure encore une fois là où les autres chercheurs n’osent pas aller. Elle nous en rapporte cette fois ses observations sur une créature incroyable : le Gouniche. Un album à l’humour absurde irrésistible qui ne se prend absolument pas au sérieux. Vivement les prochains travaux de la « professeure » Delphine Durand! (P.-A. B.)

Le pays d’avant, Martine Delerm, Seuil jeunesse, coll. « Albums jeunesse », 28 p., 9791023506990

Martine Delerm signe ici un magnifique album sur le temps. Celui qui précède les événements importants ou spéciaux (rentrée scolaire, première neige, Noël, etc.) Dans un langage d’une grande poésie, elle nous présente Camille, une jeune fille qui collectionne ces moments d’avant et qui les préfère à l’instant où l’attente est terminée. Les magnifiques illustrations aux teintes délavées et au trait doux servent à illustrer chacun des moments collectés par Camille. Un album d’une grande beauté qui nous amène à prendre une pause et à savourer le moment d’avant. (P.-A. B.)

Un amour de Zombie, Kelly DiPucchio, ill. de Scott Campbell, Little Urban, 34 p., 9782374080161

Comment ne pas tomber sous le charme de Morty, le zombie esseulé qui cherche l’amour? Dans ce qui est sans contredit l’un des meilleurs albums édités par la jeune maison d’édition Little Urban, DiPucchio et Campbell unissent leurs talents respectifs pour proposer une histoire drôle, tendre et touchante. Dès la première page, on croit à ce zombie au grand cœur et on espère qu’il trouve l’âme sœur, malgré sa condition… particulière. Et les illustrations regorgent de petits détails qui viennent ajouter de la profondeur à l’histoire. Un gros coup de cœur pour Morty le zombie et un album à offrir à la Saint-Valentin ou… à Halloween! (P.-A. B.)

Les bonshommes de neige sont éternels, Thierry Dedieu, Seuil Jeunesse, 32p., 9791023507904

Lorsqu’on pense à l’hiver, on pense neige, feu de bois, glissade et bonshommes de neige. Pour Écureuil, Chouette, Hérisson et Lapin, Bonhomme de neige est signe d’amitié, de jeux, de découvertes. Mais qu’arrivera-t-il à l’arrivée du printemps ? Nos amis sont bien inquiets, mais Bonhomme a plus d’un tour dans son sac. Une histoire d’amitié, de métamorphose qui nous parle subtilement du cycle de l’eau. Thierry Dedieu nous éblouit encore une fois avec ses illustrations double page.  Les petits vous en redemanderont encore et encore. (S. D.)

Entre chien et poulpe, Martin McKenna, Éditions Père Fouettard, 32 p., 9782371650022

Voici le parfait exemple d’un ovni littéraire. Martin McKenna signe et illustre une histoire d’amitié tout sauf banale entre un garçon et son poulpe de compagnie prénommé Jarvis. Les illustrations complètement décalées font la force de cet album à l’humour délicieusement absurde. Impossible de résister au charme de Jarvis, le poulpe aux nombreux talents! (P.-A. B.)

Mon ami Fred, Eoin Colfer, ill. d’Oliver Jeffers, Gallimard jeunesse, « Gallimard album », 48 p., 9782070601226

Quand Eoin Colfer, auteur de l’excellente série Artemis Fowl s’allie au déjanté Oliver Jeffers, le résultat ne peut qu’être hors du commun. Voici donc un album qui aborde la question de l’amitié et des amis imaginaires sous un angle original et touchant. Colfer signe un texte drôle, tendre et intelligent alors que Jeffers joue avec les traits et les couleurs pour mettre en image cette amitié hors norme entre Sam et Fred. Un album incroyable et un énorme coup de cœur! (P.-A. B.)

La pomme de Magritte, Klaas Verplancke, Éditions du Centre Pompidou, 28 p., 9782844267627

Quel magnifique hommage à l’une des figures de proue du surréalisme! À travers une histoire simple et magnifiquement illustrée, on suit le parcours hors norme de ce peintre de l’extraordinaire. On retrouve plusieurs de ses œuvres célèbres qui sont mises à hauteur d’enfant, ce qui pourrait inciter quelques lecteurs à vouloir en savoir plus sur un peintre qui a marqué l’histoire de la peinture. (P.-A. B.)

Drôles de vacances, Gilad Soffer, Circonflexe, collection « Albums », 38 p., 9782878338287

Les albums interactifs sont toujours appréciés par les jeunes lecteurs qui prennent plaisir à interagir avec le livre, dès qu’un personnage ou que le narrateur le leur demande. Mais cette fois-ci, le personnage ne veut rien savoir! En fait, le lecteur doit désobéir à Canard s’il veut connaître la suite de l’histoire. Cette situation originale donne lieu à des situations cocasses particulièrement en ce qui a trait aux conséquences des pages qui sont tournées. Un plaisir de lecture qui peut être recommencé encore et encore et encore, même si le pauvre Canard aimerait bien profiter de ses vacances en paix! (P.-A. B.)

Vive la danse!, Didier Lévy, ill. de Magali Le Huche, Sarbacane, 34 p., 9782848658933

« La danse, c’est pour les filles! » Voilà le genre de préjugés que certains albums jeunesse cherchent à dénoncer, et le duo Lévy/Le Huche y parvient d’une manière magistrale. En mettant en scène un petit garçon débordant d’énergie qui se découvre une passion pour la danse, l’auteur et l’illustratrice prouvent non seulement que la danse n’est pas que pour les filles, mais aussi qu’elle donne des ailes aux enfants comme aux parents!  Grâce à un texte intelligent et des illustrations expressives, on est loin d’une leçon de morale et complètement dans l’histoire d’une passion pleinement assumée. Un album incontournable! (P.-A. B.)

Cache-cache caïman, Martin McKenna, Éditions Père Fouettard, 32 p., 9782371650138

Impossible de résister à l’humour absurde et complètement déjanté de Martin McKenna. Quand une petite fille adopte le caïman qui est tombé dans son mélange à gâteau qu’elle préparait (ne posez pas de questions, c’est tout à fait logique dans l’histoire!), les mésaventures loufoques s’enchaînent pour le plus grand plaisir du lecteur, jusqu’à ce qu’Ozzy ne puisse plus passer pour une poupée. Heureusement, Adélaïde est pleine de ressources et tout se termine bien pour tout le monde. Un album qui sort des sentiers battus et qui invite le lecteur à entrer dans l’univers éclaté de son auteur et illustrateur. Une proposition qui plaira sans aucun doute à tous les enfants qui rêvent d’avoir un animal de compagnie!

Nocturno : petite fabrique à rêves, Isol, Syros, 32p. 9782748523195

Nocturno présente une douzaine de scènes à contempler, à la lumière du jour puis à la tombée de la nuit. C’est que, dans le noir, l’image d’un rêve se superpose littéralement à l’illustration de départ grâce à la magie de la phosphorescence. Ainsi, l’enfant voit la noirceur de sa chambre éclairée par un rêve fabuleux et poétique, et ce avant même de s’endormir! La douceur des couleurs, le trait fin des illustrations et les sujets développés participent tous à la délicate poésie de l’œuvre. Bref, ce magnifique livre-objet propose au lecteur d’observer des rêves pour mieux considérer les siens. (M. S.)

Le bois dormait, Rebecca Dautremer, Sarbacane, 58p., 9782848659060

Rebecca Dautremer nous livre encore une fois un album à couper le souffle. Dans cette histoire, on retrouve deux niveaux de narration. D’abord, celui des pages blanches où deux personnages masculins, réalisés au trait de crayon, discutent en marchant. Puis celui des illustrations pleine page, tout en couleurs, qui montrent tour à tour les habitants d’une ville endormis. Impossible de ne pas imaginer l’histoire de chaque personnage plongé dans le sommeil, aussi énigmatique qu’impressionnant. Inspiré du conte de la Belle au bois dormant, cet album laisse des silences là où il le faut, tout en offrant des indices au lecteur. Et cela permet à ce dernier de créer sa propre version du conte. (M. S.)

CONTES

Contes au carré, Loïc Gaume, Thierry Magnier, 83p., 9782364749368

Le premier livre de Loïc Gaume, Contes au carré, donne à lire une quarantaine de contes de la manière la plus inventive et économe qui soit. En effet, chaque conte se déploie en quatre cases seulement, texte et illustrations compris! Sophie Van der Linden affirme à ce propos que Gaume a inventé l’essentialisme du conte. À l’aide d’un jeu d’association de couleurs et de pictogrammes, le créateur développe un langage graphique qui permet au lecteur de redécouvrir (ou de découvrir) les contes avec étonnement et délectation. Moult projets pédagogiques sont évidemment possibles à partir de cette œuvre. Les éditions Thierry Magnier, dans un document pédagogique fort pertinent, proposent des activités selon quatre angles : les pictogrammes, la chronologie du récit, la relation entre le texte et l’illustration et le résumé. Ce livre est en plus un objet majestueux avec sa reliure en toile d’un bleu profond et ses embossés dorés. Incroyable! (M. S.)

ROMANS QUÉBÉCOIS ET CANADIENS

Les Fleurs du Nord, Valérie Harvey, Québec-Amérique, coll. « Titan + », 560 p., 9782764432471

Chronique familiale située dans un Japon médiéval aux accents fantastiques, Les Fleurs du Nord nous entraîne dans un voyage des plus dépaysant. Sous la plume de Valérie Harvey, les personnages prennent vie sous nos yeux et on arrive presque à voir les montagnes, les champs et les villes qu’elle décrit. D’une richesse incroyable, l’intrigue est solide et captivante et on ne voit pas les pages se tourner tellement on est pris dans l’histoire. Un incontournable de la littérature québécoise pour adolescents et un coup de cœur absolu! (P.-A. B.)

ROMANS ÉTRANGERS

Un garçon nommé Noël, Matt Haig, ill. de Chris Mould, Hélium, 256p., 9782330066116

Il existe une pléiade d’albums jeunesse sur Noël, mais beaucoup moins de romans pour les 9-12 ans. Qu’importe, puisque dorénavant, il existe ce livre ! Matt Haig nous propose un récit initiatique enchanteur, plein d’aventure, de froid mordant et de magie de Noël. Surtout, l’auteur a su comprendre l’essence du personnage mythique à l’habit rouge : quelqu’un qui, malgré les épreuves, persiste à croire et à être bon et généreux… Un bel exemple à suivre. Un livre à dévorer près du sapin avec quelques sablés et un chocolat chaud! (A. P.)

DOCUMENTAIRES QUÉBÉCOIS ET CANADIENS

Montréal : 375 ans d’histoire, Pierre-Alexandre Bonin, Gilbert Desmarais, Bayard Canada, 96p., 9782895797661

Enfin! Après avoir eu une multitude de documentaires sur Paris, Londres ou Barcelone dans nos rayons jeunesse, on a maintenant un magnifique titre sur Montréal. Ce livre est réussi sur tous les plans : la mise en page est efficace et dynamique, les informations sont à la fois claires et exhaustives, l’ensemble est intéressant et attrayant. Voilà un incontournable pour les écoles et les curieux en général. (A. P.)

DOCUMENTAIRES

Animaux sauvages : voyages en terres du nord,  Dieter Braun, Milan jeunesse, 141p., 9782745977922

Dès la sortie du tome précédent, mettant en scène les animaux sauvages du sud, on attendait avec impatience celui-ci. Il est tout aussi époustouflant que le premier. Son sous-titre  » Voyage en terres du nord  » est tout à fait juste, on a l’impression d’un véritable voyage lorsqu’on feuillette ce livre. Pas besoin de bottes ou de bâton de marche, mais prévoyez un long moment de tranquillité pour savourer de la nature en livre. (A. P.)

Chronologie : une histoire du monde, Peter Goes, Milan, 75 p., 9782745979643

Ce documentaire unique et magnifique retrace l’histoire de la Terre, depuis le big-bang jusqu’à aujourd’hui. Chaque époque est magnifiquement illustrée par une fresque richement détaillée où l’on retrouve les principaux événements, objets ou personnages ayant marqué cette époque. Contrairement à plusieurs documentaires retraçant l’histoire de l’humanité, « Chronologie » s’intéresse également aux civilisations orientales, sud-américaines et non occidentales, ce qui donne un portrait global et pas uniquement axé sur l’Occident. Et pour le vingtième siècle, chaque décennie a sa propre fresque, ce qui permet d’approfondir cette époque riche en événements de toute sorte. Quant au vingt-et-unième siècle, de petits ouvriers sont à l’œuvre pour étendre la fresque, signifiant ainsi que le futur n’est pas encore écrit. Un documentaire extraordinaire et un indispensable pour toutes les bibliothèques! (P.-A. B.)

Sauvage, Katie Cotton, ill. de Stephen Walton, Gautier-Languereau, 36p., 9782013237741

Ce grand livre est à mi-chemin entre l’album et le documentaire, la poésie et l’information nécessaire. Graphiquement, il reprend sa dualité en contrastant des niveaux de gris doux et un orange percutant. Pour compléter sa palette, nous avons le droit à une partie numératie qui fait écho à l’importance des chiffres : ceux inquiétant des espèces menacées ! (A. P.)

Le dictionnaire des grosses bêtises à ne surtout pas faire!, Philippe Jalbert, Larousse, 96 p., 9782035925961

Puisqu’il a déjà écrit un dictionnaire (irrévérencieux!) de la politesse, il était logique que Philippe Jalbert s’intéresse aux bêtises! C’est avec le même humour impertinent qu’il nous présente une liste fort complète de choses à ne pas faire, même si ça peut sembler une bonne idée! Encore une fois, Jalbert s’amuse à opposer le texte, qui contient une mise en garde sérieuse à une illustration loufoque qui fait comprendre de manière humoristique pourquoi ce n’est vraiment pas une bonne idée! À offrir aux enfants gaffeurs, farceurs ou tout simplement distraits! (P.-A. B.)

Fred Bernard & Francois Roca : Créateurs d’aventures, Albin Michel Jeunesse, 63 p., 9782226329400

Le duo Bernard/Roca nous a offert certains des albums les plus marquants de la littérature jeunesse française. Grâce aux textes intelligents et parfois percutants et à travers des illustrations au réalisme troublant, les deux hommes proposent des histoires qui touchent leurs lecteurs. Dans ce magnifique documentaire, Manon Bardin et François-Jean Goudeau rendent un vibrant hommage à ces créateurs d’exception. Chaque album est résumé et mis en contexte dans une fiche où on propose également des pistes de lecture et de réflexion. Bardin et Goudeau proposent parfois des commentaires critiques qui jettent une lumière nouvelle sur certains des albums les plus importants de Bernard et Roca. Un livre qui s’adresse non seulement aux admirateurs du duo français, mais aussi aux professeurs qui voudraient faire découvrir leur univers merveilleux et aux lecteurs curieux. Une réussite éclatante! (P.-A. B.)

 

* * *

 

Sélection et rédaction de Caroline Billo, Catherine Bond, Pierre-Alexandre Bonin, Susane Duchesne, Sarah Dufresne-Landry, Joëlle Hodiesne, Juliette Lopes Benites, Aurélie Philippe, Louise Pratte, May Sansregret et Sonia Simard.

 

Pour commander ces ouvrages via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


2 décembre 2016  par nos libraires jeunesse

Quoi mettre sous le sapin? Nos libraires jeunesse ont choisi pour vous!

Un des plaisirs d’être libraire jeunesse, c’est de voir passer sous nos yeux de merveilleux livres, et ce tout au long de l’année … Nous avons donc demandé à nos collègues quels sont livres qui les ont marqués au cours de l’année et qu’ils et elles aimeraient offrir en cadeau.

Caroline Billo

Rose à petits pois, Amélie Callot, illustrations de Geneviève Godbout, 2016, Éditions de la Pastèque, 80 p., 9782923841847

Quand il fait beau, Adèle sourit, elle sifflote, elle chante à tue-tête, elle ouvre les fenêtres et laisse la porte ouverte. Mais dès qu’il pleut, Adèle reste enfermée. Elle n’y peut rien, elle perd son entrain. La pluie, c’est gris, froid et sombre. Vous aurez alors beau dire tout ce que vous voulez, argumenter tant que vous pourrez, ça n’est pas la peine de discuter, Adèle ne mettra pas une mèche de cheveux dehors… Voici enfin le livre de Geneviève Godbout et Amélie Callot! Rose à petits pois mettra un baume ensoleillé sur vos journées froides et grises. (L’éditeur)

Racines, Marianne Ferrer, 2016, Éditions Monsier Ed, 16 p., 9782924663042

Une histoire d’amour qui traverse les montagnes, un grand-père passionné et l’héritage d’une mère… Marianne Ferrer tisse une fresque tendre et intimiste qui retrace les moments marquants de son histoire familiale. Elle transcende le temps et plonge à la source de son identité, là où sont ancrées ses racines.

Une berçeuse en chiffons : la vie tissée de Louise Bourgeois, Amy Novesky, illustrations d’Isabelle Arsenault, 42 p., 9782923841915

Louise Bourgeois (1911-2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur. Tout comme l’araignée qui tisse sa toile et la répare, la mère de Louise était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses oeuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

Pierre-Alexandre Bonin, libraire du secteur Littérature jeunesse

Chroniques postapocalyptiques d’une enfant sage, Annie Bacon, 2016, Bayard Canada Livres, 120 p., 9782897700133

Il s’agit ici de l’œuvre la plus intimiste d’Annie Bacon. Complètement à l’opposée des dystopies tonitruantes à la mode, elle fait le pari d’un court roman qui délaisse l’action au profit de la psychologie de son personnage principal. Ce choix fonctionne parfaitement et on s’attache immédiatement à la jeune Astride. Une œuvre touchante portée par la plume magnifique de son auteure et dont le rythme a été volontairement altéré par l’éditeur avec une mise en page audacieuse. Un incontournable de la littérature québécoise contemporaine et un coup de cœur absolu! (P.-A. B.)

Henri & Cie Volume 1, Opération Béatrice, Patrick Isabelle, 2016, Éditions Fou lire, 160 p., 9782895912897

Patrick Isabelle nous a habitué à des romans pour adolescents percutants et qui traitent de sujets difficiles avec une maîtrise rarement égalée. Cette fois, il se lance dans le roman humoristique pour des lecteurs plus jeunes, et c’est encore une fois une réussite! Il met en scène une galerie de personnages qu’on prend plaisir à découvrir (et parfois à détester! Oui, je pense à toi, Henri O’Neill!) et des préoccupations à hauteur d’un enfant de 11 ans presque 12. Un roman drôle et touchant qui marque le début d’une nouvelle série dont on attend avec impatience les tomes suivants! (P.-A. B.)

La classe de madame Isabelle Volume 1, Justine, chevalière, d’Émilie Rivard, illustrations de Mika, 2016, Éditions Québec-Amérique, coll. Petit Poucet, 64 p., 9782764432006

Une histoire pleine de magie sur les pouvoirs de l’imagination et l’importance des professeurs dans la vie des enfants. Avec des filles dans des rôles traditionnellement masculins (et une surprise au sujet de l’identité de la comtesse!), Émilie Rivard nous prouve que les stéréotypes de genres n’ont rien à faire en littérature pour la jeunesse. De son côté, Mika donne vie au texte de l’auteure avec un plaisir et un humour contagieux. Un roman idéal pour les lecteurs débutants. (P.-A. B.)

Susane Duchesne

Les bonshommes de neige sont éternels, Thierry Dedieu, 2016, Éditions du Seuil Jeunesse, 32 p., 9791023507904

À l’arrivée du printemps, l’écureuil, la chouette, le hérisson et le lapin s’inquiètent pour leur ami le bonhomme de neige. Les quatre amis vont découvrir que, malgré les apparences, ce dernier n’a pas vraiment disparu. (L’éditeur)

Les Métis, Michel Noël et Sylvie Roberge, illustrations de Célia Nilès, 2016, Éditions Auzou, Je découvre et je comprends, 32 p., 9782733840146

Un enfant part à la recherche de ses racines métisses. L’occasion de tout découvrir sur les Métis : leurs données historiques, patrimoniales, culturelles ; leur contribution au monde actuel ; leur sagesse, etc. Le livre est richement illustré de motifs traditionnels et de belles photographies. (L’éditeur)

Le jardinier qui cultivait des livres, de Nadine Poirier, illustrations de Claude K. Dubois, 2016, Éditions d’Eux, 32 p., 9782924645079

Voici une magnifique histoire sur le pouvoir des livres et sur l’importance de la lecture. Nadine Poirier signe un texte fort et empreint de poésie, alors que les illustrations de Claude K. Dubois, dans les teintes pâles et le dessin aux contours flous qu’on lui connaît, viennent donner vie aux personnages. Un album incontournable et un gros coup de cœur! (P.-A. B.)

Sarah Dufresne Landry, libraire du secteur Littérature jeunesse

Frida, c’est moi, de Sophie Faucher, illustrations de Cara Carmina, 2016, Éditions Édito, 32 p., 9782924720035

Magnifique introduction à l’œuvre de la peintre Frida Khalo, Sophie Faucher signe un album vibrant d’émotion. Les illustrations de Cara Carmina représentent à merveille l’univers coloré et touchant de la peintre mexicaine. Un texte charmant pour un album qui égaiera les cœurs de tous. (S. D. L.)

Le ruban, d’Adrien Parlange, 2016, Éditions Albin Michel-Jeunesse, coll. Trapèzes, 46 p., 9782226329271

Quel magnifique objet que cet imagier! Des illustrations graphiques d’une grande richesse toujours agrémentées du fameux ruban jaune qui donne tout son sens aux images. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce que le ruban représentait et l’ingéniosité du créateur. J’aime tous les détails de ce cartonné; du choix des couleurs jusqu’au choix des représentations créées. Un plaisir qui ravira les yeux des tout-petits jusqu’aux plus grands. (S. D. L.)

Nous, de Patrick Isabelle, 2016, Leméac éditeur, coll. Domaine jeunesse, 120 p., 9782760942257

C’est avec empressement que je me suis replongée dans l’univers du personnage rencontré dans le roman Eux. Personnage qui doit maintenant faire face aux conséquences de ces gestes. Alors qu’il est enfermé en centre jeunesse, attendant son procès, nous ressentons la solitude du protagoniste et l’univers suffocant dans lequel il se trouve. Le passage se déroulant durant Noël est particulièrement crève-cœur et démontre la grande douleur que ces jeunes peuvent ressentir. Un roman où l’on donne une voix à une jeunesse qui ne veut qu’être entendue. Un sujet bouleversant qui ne peut laisser quiconque indifférent. (S. D. L.)

Juliette Lopes Benites, libraire du secteur Littérature Jeunesse

Mon ami Fred, de Eoin Colfer, illustrations d’Oliver Jeffers, 2016, Éditions Gallimard-Jeunesse, coll. Kaléidoscope, 48 p., 9782070601226

Un duo talentueux pour un album doux comme un nuage, célébrant l’amitié avec un grand A, celle qui défie toutes les lois! (J. L. B. )

Roald Dahl : 5 romans illustrés par Quentin Blake, Édition anniversaire 2016, Éditions Gallimard, coll. Folio junior, 9782070604265

(Re)découvrez l’univers du génialissime Roald Dahl avec ce coffret spécial, regroupant les plus savoureuses œuvres de l’un des plus grands auteurs de la littérature jeunesse: Le BGG, Charlie et la chocolaterie, Matilda, La potion magique de Georges Bouillon, et Sacrées sorcières. Dès 8 ans. (J. L. B. )

Zékéyé est tout petit…, de Nathalie Dieterlé, 2016, Éditions Hachette jeunesse, 10 p., 9782013983600

Zékéyé est tout petit… mais il a de grandes ambitions ! Un album cartonné aux couleurs chaudes, qui se déplie et s’anime pour un moment parent-enfant des plus doux ! (J. L. B. )

Aurélie Philippe

Le petit roi , Kate Beaton, Scholastic, 40p., 9781443154307

Adorable, juste et drôle… Kate Beaton a encore frappé! Tous les parents retrouveront un peu de leurs progénitures dans le petit roi et prendront plaisir de voir si bien retranscrit leur vie avec bébé. Pour les plus jeunes lecteurs, cet album est parfait pour montrer que l’on grandit et qu’un jour le petit roi devient un grand garçon qui doit laisser sa couronne… parfois à un autre bébé. Pour rajouter à la qualité du livre, les illustrations sont aussi belles que cocasses. Un incontournable. (A. P.)

Bon appétit , Thiery Dedieu, Seuil jeunesse, coll. « Bon pour les bébés », 12p., 9791023506624

On aimait déjà cette collection pour ses jeux de sonorités et pour son graphisme tout en contrastes. Mais ce titre, particulièrement, retient notre attention avec son humour sérieux. En effet, il nous propose tout un menu d’enfant avec des titres de plats dignes d’un restaurant six étoiles. Noël est la bonne occasion pour (s’)offrir ce titre à la saveur original! (A. P.)

Un garçon nommé Noël , Matt Haig, ill. de Chris Mould, Hélium, 256p., 9782330066116

Matt Haig nous propose un récit initiatique enchanteur, plein d’aventure, de froid mordant et de magie de Noël. Surtout, l’auteur a su comprendre l’essence du personnage mythique à l’habit rouge : quelqu’un qui, malgré les épreuves, persiste à croire et à être bon et généreux… Un bel exemple à suivre. Un livre de saison à dévorer près du sapin avec quelques sablés et un chocolat chaud! (A. P.)

Sonia Simard, libraire du secteur Littérature jeunesse

Les crayons rentrent à la maison, texte de Drew Daywalt, illustrations d’Oliver Jeffers, 2016, Éditions Kaléidoscope, 56 p., 9782877678971

Duncan est heureux. Il a écouté les revendications de ses crayons en rébellion et la vie a retrouvé toutes ses couleurs. Enfin presque, car arrive au courrier une pile de cartes postales à son nom… (L’éditeur)

Une patate à vélo, Élise Gravel, 2016, Éditions de la Courte échelle, 30 p., 9782897740160

Avez-vous déjà vu une patate à vélo? Un brocoli qui compte jusqu’à dix ? Une mouche qui parle au téléphone ? Avec l’humour qu’on lui connaît, Elise Gravel propose un album tout-carton dans lequel d’amusants personnages posent des gestes tous plus improbables les uns que les autres, pour le plus grand plaisir des petits lecteurs ! (L’éditeur)

Tous ces livres sont disponibles à la Librairie Monet et via notre site virtuel monet.leslibraires.ca. Pour les commander, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


29 novembre 2016  par nos libraires jeunesse

Finalistes du Prix jeunesse des libraires du Québec 2017

 

Catherine Trudeau, ambassadrice du Prix Jeunesse des libraires du Québec, a récemment dévoilé la liste des finalistes du Prix jeunesse des libraires du Québec 2017. Dix-huit livres qui ont conquis les membres du comité de sélection par leur intelligence, leur douceur, leur originalité, leur humour, leur véracité et leurs grandes qualités littéraires.

Organisé par l’Association des libraires du Québec, ce prix littéraire vous propose dix-huit livres, les meilleurs, à mettre sous le sapin!

Bonne chance à tous et à toutes!

LES FINALISTES

Catégorie Québec, 0-5 ans:

Quand le père Noël était petit…, de Linda Bailey et Geneviève Godbout (Éditions Scholastic)

Toto veut la pomme, de Mathieu Lavoie (Éditions Comme des géants)

Deux garçons et un secret, d’Andrée Poulin et Marie Lafrance (Éditions de la Bagnole)

Catégorie hors Québec, 0-5 ans

La princesse et le poney, de Kate Beaton (Éditions Scholastic)

Petit Elliot dans la grande ville, de Mike Curato (Éditions Casterman)

Interdit aux éléphants, de Lisa Mantchev et Taeeun Yoo (Éditions Des éléphants)

Catégorie Québec, 6-11 ans

Tommy l’enfant-loup : Les aventures de Bill Bilodeau, l’ami des animaux, de Samuel Archibald et Julie Rocheleau (Éditions Le Quartanier)

Le prisonnier sans frontières, de Jacques Goldstyn (Bayard CanadaLivres)

Le facteur de l’espace, de Guillaume Perreault (Éditions de La Pastèque)

Catégorie hors Québec, 6-11 ans

Le garçon qui nageait avec les piranhas, de David Almond et Oliver Jeffers (Éditions Gallimard jeunesse)

Amanda et les amis imaginaires, de A.F. Harrold et Emily Gravett (Éditions du Seuil)

Quand c’était la guerre et que je ne comprenais pas le monde, de Joke van Leeuwen (Alice Éditions)

Catégorie Québec, 12-17 ans

Nouvelle-Orléans, de Camille Bouchard (Éditions Québec Amérique)

Camille, de Patrick Isabelle (Leméac éditeur)

Zazie, T.1: Ça va être correct, de Marie-Renée Lavoie (Éditions Hurtubise)

Catégorie hors Québec, 12-17 ans

Le garçon au sommet de la montagne, de John Boyne (Éditions Gallimard jeunesse)

Moi et les Aquaboys, de Nat Luurtsema (Éditions Gallimard jeunesse)

Nous sommes tous faits de molécules, de Susin Nielsen (Éditions La courte échelle)

Le comité de sélection est composé des libraires suivants:

Isabelle Bigras (Archambault, Berri), Pierre-Alexandre Bonin (Librairie Monet, Montréal), Catherine Chiasson (Librairie Bric à Brac, Montréal), Chantal Fontaine (Librairie Moderne, Saint-Jean-sur-Richelieu), Karine Hudon (Librairie Carcajou, Laval), Barbara Ottevaere (Librairie Gallimard, Montréal) et Vicky Sanfaçon (Librairie Pantoute, Québec).

La liste des finalistes sera soumise à tous les libraires du Québec, qui éliront un lauréat par volet. Les six lauréats seront couronnés à la fin du mois de février à Montréal. Les trois lauréats québécois recevront une bourse de 2 000 $ du Conseil des arts de Montréal. Tous les lauréats recevront aussi une œuvre de l’artiste Louis-Georges L’Écuyer.

Pour plus d’information sur le Prix jeunesse des libraires, veuillez cliquer ici.

Pour commander ces albums et ces romans via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



© 2007 Librairie Monet