Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

1 novembre 2015  par nos libraires

Le choix des lecteurs – Octobre 2015

Quels sont les livres qui ont su retenir l’attention des lecteurs et des lectrices de la Librairie Monet en ce mois d’octobre 2015 ?

1- Astérix Vol. 36: Le papyrus de César, scénario de Jean-Yves Ferri, dessins de Didier Conrad, 2015, Éditions Albert René, 48 p., 9782864972716

2- Paul dans le Nord, Michel Rabagliati, 2015, Éditions de la Pastèque, 184 p., 9782923841786

3- Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres, Boucar Diouf, 2015, Éditions La Presse, 132 p., 9782897054243

4- Foglia l’Insolent, Marc-François Bernier, 2015, Éditions Édito, 392 p., 9782924402542

5- Crimes à la bibliothèque, sous la direction de Richard Migneault, 2015, Éditions Druide, 383 p., 9782897112141

6- Le journal d’Alice Vol. 10: Un chien dans la classe, Sylvie Louis, illustrations de Christine Battuz, 2015, Éditions Dominique et compagnie, 160 p., 9782896867721

7- Millénium Vol. 4: Ce qui ne me tue pas, David Lagercrantz, 2015, Éditions Actes Sud, 481 p., 9782330053901

8- Antarès : les mondes d’Aldébaran, cycle 3, Vol. 6, Léo, 2015, Éditions Dargaud, 52 p., 9782205073973

9- La femme qui fuit, Anais Barbeau-Lavalet, 2015, Éditions Marchand de feuilles, 360 p., 9782923896502

10- Sable mouvant : fragments de ma vie, Henning Mankell, 2015, Éditions du Seuil, 351 p., 9782021233407

11- Prenez votre santé en main !, Frédéric Saldmann, 2015, Éditions Albin Michel, 279 p., 9782226312778

12- Le livre des Baltimore, Joël Dicker, 2015, Éditions de Fallois, 475 p., 9782877069472

13- La diaspora des Desrosiers Vol. 9: La traversée du malheur, Michel Tremblay, 2015, Éditions Leméac/Actes Sud, 232 p., 9782330059835

14- La mijoteuse Vol. 2, Ricardo Larrivée, 2015, Éditions La Presse, 232 p., 9782897054274

15- Boussole, Mathias Énard, 2015, Éditions Actes Sud, 377 p., 9782330053123

16- Bain de lune, Yanick Lahens, 2015, Éditions Points, 255 p., 9782757850459

17- La princesse et le poney, Kate Beaton, 2015, Éditions Scholastic, 40 p., 9781443147705

18- Les nombrils Vol. 7: Un bonheur presque parfait, scénario de Maryse Dubuc, dessin de Delaf, 2015, Éditions Dupuis, 50 p., 9782800163536

19- Tyler Cross Vol. 2: Angola, scénario de Fabien Nury, dessin de Brüno, 2015, Éditions Dargaud, 95 p., 9782205072853

20- Devant ma maison…, Marianne Dubuc, 2010, Éditions de la Courte échelle, 120 p., 9782896512751

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


29 octobre 2015  par nos libraires

Prix littéraires du Gouverneur général du Canada 2015

Chaque automnne, c’est la tradition, la course aux prix littéraires est lancée. Que ce soit au Québec, au Canada ou en France, les éditeurs soumettent aux divers jurys littéraires les oeuvres les plus susceptibles de remporter ces lauriers qui, souvent, garantissent à un auteur la reconnaissance et les ventes qui les accompagnent.

Voici donc les  heureux récipiendaires et les finalistes francophones qui étaient en lice pour ce prix littéraire des plus prestigieux.

Romans et nouvelles

Gagnant : Nicolas Dickner

Six degrés de liberté, de Nicolas Dickner, 2015, Éditions Alto, 300 p., 9782896942183

Où l’on raconte l’histoire d’une jeune fille qui désire repousser les limites de l’expérience humaine, d’un hacker qui veut optimiser la circulation mondiale des bananes et des coussins, d’une employée de la GRC qui rêve d’en finir une bonne fois pour toutes avec la géographie, d’un septuagénaire qui perd un boulon, d’une acheteuse compulsive bipolaire, de six perruches et d’un chat intermittent, tous unis dans un jeu de société à l’échelle planétaire dont personne ne connaît les règles.

Finalistes

Sèna, de Françoise de Luca, 2015, Éditions Marchand de feuilles, 200 p., 9782923896465

La Fabrica, de Marilyne Fortin, 2015, Éditions Québec Amérique, 561 p., 9782764427293

Traité des peaux, de Catherine Harton, 2015, Éditions Marchand de feuilles, 176 p., 9782923896441

À la recherche de New Babylon, de Dominique Scali, 2015, Éditions La Peuplade, 500 p., 9782923530956

Poésie

Gagnant : Joël Pourbaix

Le mal du pays est un art oublié, de Joël Pourbaix, 2014, Éditions du Noroit, 144 p., 9782890189058

La rédemption est une utopie et pourtant elle guide les pas fragiles alors que les lieux réinventent celui qui les regarde. Après Montréal, le pays du Pontiac délivre sa géographie secrète. Une maison, une falaise, un arbre, des contrées ruinées et d’autres transfigurées ; les jours renaissent sous le voile des paysages et des jeunes années. L’esprit des lieux soulève les vérités d’un autre monde, une faille d’où surgit une langue maternelle et impensable. Les souvenirs nous enracinent, d’autres nous leurrent, et comme des crimes impunis nous habitent depuis toujours, il n’y a pas d’initiation sans le sang et les cendres.

Finalistes

tête première / dos / contre dos, de Martine Audet, 2014, Éditions du Noroit, 82 p., 9782890188891

Les trésors tamisés, de François Baril Pelletier, 2015, Éditions Interligne, 128 p., 9782896994434

Langue maternelle, de Jean-Philippe Dupuis, 2014, Éditions Le Lézard amoureux, 47 p., 9782923398297

La carte des feux, de René Lapierre, 2015, Éditions Les herbes rouges, 228 p., 9782894194973

Théâtre

Gagnant : Fabien Cloutier

Pour réussir un poulet, de Fabien Cloutier, 2014, Dramaturges éditeurs / Éditions de l’Instant même, 80 p., 9782895023579

Carl et Steven en arrachent ; pères à temps partiel, fils ou amoureux décevants, ils peinent à garder la tête hors de l’eau et à préserver un semblant de dignité. Pour survivre, ils feront des petits boulots pour Mario Vaillancourt, le propriétaire des Galeries du Boulevard. Mais Vaillancourt ratisse large et il ne donne pas seulement dans le commerce licite. Il exploite aussi des « sides lines » pour lesquels le recrutement se fait à la pièce. Idéalement auprès des plus vulnérables. On retrouve dans Pour réussir un poulet les personnages qui jalonnent l’univers de Fabien Cloutier. Des êtres dépassés qui, en tentant d’améliorer leur sort, ne peuvent faire autrement que de glisser dans le vortex de la déchéance. Si Fabien Cloutier réussit à nous faire rire, c’est pour mieux nous rappeler que les choses vont mal. De plus en plus mal.

Finalistes

En cas de pluie, aucun remboursement, de Simon Boudreault, 2015, Dramaturges éditeurs, 166 p., 9782896370801

Jouez, Monsieur Molière!, de Jean-Rock Gaudreault, 2015, Éditions Lansman, 45 p., 9782807100503

J’accuse, d’Annick Lefebvre, 2015, Dramaturges éditeurs, 92 p., 9782896370788

La beauté du monde, d’Olivier Sylvestre, 2015, Leméac éditeur, 96 p., 9782760904446

Essais

Gagnant : Jean-Philippe Warren

Honoré Beaugrand : la plume et l’épée (1848-1906), de Jean-Philippe Warren, 2015, Éditions du Boréal, 536 p., 9782764623794

Dans l’esprit de bien des gens, la seconde moitié du XIXe siècle confirme le repli conservateur d’une population canadienne-française engagée dans un combat ardu pour la survivance. Mais que faire d’un homme comme Honoré Beaugrand, qui aime à se décrire comme un « natural-born kicker » ? Soldat dans l’armée mexicaine, journaliste à La Nouvelle-Orléans, touriste en Chine, romancier et poète à ses heures, maire de Montréal, riche actionnaire de banques et de compagnies de chemins de fer, propriétaire du journal « La Patrie », il entend convaincre ses compatriotes du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, du principe d’une éducation obligatoire et gratuite, de l’idéal du suffrage universel et de l’importance de l’autonomie des affaires temporelles à l’égard de l’autorité de l’Église catholique. En écrivant la biographie de Beaugrand, Jean-Philippe Warren nous fait découvrir un Québec qui ne cesse de nous surprendre. Un Québec fortement empreint de valeurs martiales, ouvert sur l’Amérique. Un Québec nationaliste qui ne croit pas que l’affirmation collective doive servir à broyer l’individu. Un Québec, enfin, résolument industriel et urbain, et qui jette, déjà, un regard nostalgique sur ses origines, célébrant le folklore et les traditions désormais condamnées par les progrès de la science et de la technologie. Du grand-père, coureur de bois et navigateur, au petit-fils, globe-trotteur et businessman, la famille Beaugrand révèle les lignes de partage des Canadiens français au lendemain de la Rébellion de 1837. À ceux qui refusent la résignation et la soumission que prêchent les élites conservatrices, la vie de Beaugrand rappelle la valeur, au fond si simple, de l’audace.

Finalistes

Curieuses histoires de plantes du Canada : tome 1, d’Alain Asselin, Jacques Cayouette et Jacques Mathieu, 2014, Éditions du Septentrion, 288 p., 9782894487976

La lenteur des montagnes, de Ying Chen, 2014, Éditions du Boréal, 128 p., 9782764623305

Les femmes de lettres canadiennes-françaises au tournant du XXe siècle, de Chantal Savoie, 2014, Éditions Nota bene, 243 p., 9782895184973

De Marie de l’Incarnation à Nelly Arcan : se dire, se faire par l’écriture intime, de Patricia Smart, 2014, Éditions du Boréal, 432 p., 9782764623459

Littérature Jeunesse – Texte

Gagnant : Louis-Philippe Hébert

Marie Réparatrice, de Louis-Philippe Hébert, 2014, Éditions de la Grenouillère, 56 p., 9782923949666

Marie Réparatrice, c’est cette petite fille de huit ans qui découvre qu’elle a un don. Quelque chose d’unique lui permet de faire ce qu’on aurait appelé autrefois des miracles. Et ces miracles se réalisent pour permettre à ceux qu’elle aime, des plus petits comme son cochon d’Inde et son chat aux plus grands comme sa mère, de traverser des épreuves et de rester vivants. Ce roman poème se déroule sur le fil ténu qui permet à l’amour de passer par-dessus la réalité. Une histoire touchante et vraie qui éclaire le mystère de vivre.

Finalistes

Les forces du désordre, de Camille Bouchard, 2015, Éditions Québec-Amérique, 152 p., 9782764428429

Dessine-moi un martien, de Denis Côté, 2015, Soulières, éditeur, 66 p., 9782896073153

Boîtamémoire, de Roger Des Roches, 2014, Éditions de la Courte échelle, 128 p., 9782896954841

Direction Saint-Creux-des-Meuh-Meuh, de Sandra Dussault, 2014, Éditions Québec-Amérique, 224 p., 9782764427255

Littérature Jeunesse – Albums illustrés

Gagnants : Patrick Doyon et André Marois

Le voleur de sandwichs, de Patrick Doyon et André Marois. 2014, Éditions de la Pastèque, 168 p., 9782923841267

Marin s’est fait voler son sandwich, celui du lundi au jambon-cheddar-laitue, son préféré ! Quel malfaisant a pu commettre un acte aussi cruel ? Le mardi, c’est le jour de son deuxième sandwich préféré : celui au thon que sa mère prépare avec sa fameuse mayonnaise et des tomates séchées. Pour ne pas mourir de faim, Marin décide de tendre un piège au voleur…

Finalistes

L’arbragan, de Jacques Goldstyn, 2015, Éditions de la Pastèque, 96 p., 9782923841700

Quand j’écris avec mon cœur, de Mireille Levert, 2014, Éditions de la Bagnole, 40 p., 9782897141011

Rosalie entre chien et chat, de Mélanie Perreault et Marion Arbona, 2015, Éditions Dominique et compagnie, 32 p., 9782896869848

Douze oiseaux, de Renée Robitaille et Philippe Béha, 2015, Éditions de la Bagnole, 24 p., 978289714082

Traduction

Gagnants : Lori Saint-Martin et Paul Gagné

Solomon Gursky, de Mordecai Richler, traduit par Lori Saint-Martin et Paul Gagné, 2015, Éditions du Boréal, 672 p., 9782764623749

Moses Berger est encore enfant quand il entend pour la première fois parler de Solomon Gursky. Ce personnage mystérieux deviendra bientôt pour lui une obsession qui l’incitera à mener une vaste enquête aux quatre coins du monde. Toute sa vie sera consacrée à démêler le vrai du faux dans l’histoire d’un homme et d’une famille dont les origines sont drapées dans le mystère. Nous entraînant dans les bas-fonds londoniens du XIXe siècle, en Arctique avec l’expédition de Franklin, dans l’Amérique de la prohibition, dans les paysages vallonnés des Cantons-de-l’Est d’hier et d’aujourd’hui, des hauteurs de Westmount jusqu’aux ruelles du Mile End, Solomon Gursky est un puissant récit qui nous captive par sa verve et son humour mordant. Des grands romans de Mordecai Richler, il s’agit sans doute du plus ambitieux, car il met au monde une riche mythologie, à la mesure de la destinée des Juifs en Amérique.

Finalistes

Élisabeth dans le pétrin, de Susan Glickman, traduit par Christiane Duchesne, 2015, Éditions du Boréal, 136 p., 9782764623718

Voisins et ennemis : la guerre de Sécession et l’invention du Canada, de John Boyko, traduit par Catherine Ego, 2014, Presses de l’Université Laval, 320 p., 9782763720340

MxT, de Sina Queyras, traduit par Marie Frankland, 2015, Éditions de l’Hexagone, 104 p., 9782896480760

Ma vie (racontée malgré moi) par Henry K. Larsen, de Susin Nielsen, traduit par Rachel Martinez, 2014, Éditions de la Courte échelle, 256 p., 9782896952953

Pour commander ces ouvrages via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Pour en savoir plus sur les Prix littéraires du Gouverneur général du Canada, cliquez ici.


23 octobre 2015  par nos libraires

La crème du mois – Littératures – Septembre 2015

Comme chaque mois, notre équipe de libraires passe en revue l’ensemble de la production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

LITTÉRATURE QUÉBÉCOISE ET CANADIENNE

– Une sélection de Caroline Scott

Femme au temps des carnassiersMarie-Célie Agnant, 2015, Éditions du Remue-ménage, 224 p., 9782890915091

Une journaliste décidée à parler, une étudiante décidée à savoir. De leur audace, elles se préparent à payer le prix. Mais elles tiendront tête aux carnassiers et à leur grande folie prédatrice. Cette histoire vraie de la résistance des femmes à la terreur rend un hommage puissant à toutes celles que l’on a voulu briser, de Port-au-Prince à Grenade. Un roman sur la barbarie de la dictature, sur l’humanité et ce qui nous tient ensemble, nous fait exiger justice.

La Femme qui fuit, Anais Barbeau-Lavalet, 2015, Éditions Marchand de feuilles, 360 p., 9782923896502

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants. Pour toujours. Afin de remonter le cours de la vie de cette femme à la fois révoltée et révoltante, l’auteur a engagé une détective privée. Les petites et grandes découvertes n’allaient pas tarder.

Le parfum de Nour, Yara El-Ghadban, 2015, Éditions Mémoire d’encrier, 240 p., 9782897123307

Roman sensuel, Le parfum de Nour invoque les arômes et la poésie. Cette fable palestinienne traverse les champs de guerre, les barrières et les murs qui ont dévasté la Palestine pour libérer Leila, Bennett et Nour des fantômes qui les hantent.

Je suis la fille du baobab bruléRodney Saint-Éloi, 2015, Éditions Mémoire d’encrier,  94 p., 9782897123482

Je suis la fille du baobab brûlé métisse voix, routes et identités. D’un bout à l’autre, résonne d’une coulée cette parole libérée des miroirs et des compromis. La fille du baobab cherche son visage, son corps et son chemin dans le déferlement d’une écriture sans concession.

LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE

– Une sélection de Benoit Desmarais

Le maître des apparences, Jane Gardam, 2015, Éditions Lattès, 370 p., 9782709647755

Né en Malaisie, Filth fut orphelin du Raj, un enfant né dans l’empire britannique et rapatrié en Angleterre pour être éduqué. L’histoire suit sa vie et celle de sa femme, Betty, de la Seconde Guerre mondiale jusqu’au début du XXIe siècle.

Un cheval entre dans un bar, David Grossman, 2015, Éditions du Seuil, 227 p., 9782021224801

Sur la scène d’un club miteux de Netanya, en Israël, le comique Dovalé G. fait son one-man-show. Dans le fond de la salle, un homme est assis. Il s’agit du juge Avishaï Lazar, retraité et veuf inconsolable. Il écoute avec répugnance le délire verbal de l’humoriste alors que ce dernier a décidé ce soir de dévoiler ses blessures intimes.

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air, Darragh McKeon, Éditions Belfond, 423 p., 9782714458650

Le 26 avril 1986, en URSS. Quatre personnages de divers horizons (un pianiste prodige de 9 ans, une ancienne dissidente devenue ouvrière à la chaîne, un chirurgien malheureux en ménage et un garçon de la campagne) voient leur vie bouleversée par la catastrophe de Tchernobyl. Premier roman.

Atlas des reflets célestes, Goran Petrovic, 2015, Éditions Noir sur Blanc, coll. Notabilia, 318 p., 9782882503824

Les aventures d’une bande d’amis, sorte de famille composée par affinités électives, qui partagent une maison dont ils ont ôté le toit afin de communiquer avec l’Univers. Empreint d’onirisme et de mystique, ce roman joue avec la langue et les divers éléments de la construction narrative. Il contient, en germe ou à divers stades de développement, les thèmes et le style de Petrovic. Premier roman.

Orfeo, Richard Powers, 2015, Éditions Le Cherche Midi, 424 p., 9782749133652

A la suite d’une infection bactériologique dans un hôpital de l’Alabama, le septuagénaire Peter Els, compositeur sans histoires, se retrouve soupçonné de terrorisme. Plutôt que de se rendre à la police, il décide de fuir une société qui a fait de la surveillance son maître mot. Hanté depuis toujours par la musique, il entame un périple à travers l’Amérique et son passé.

EN FORMAT POCHE

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent, 2015, Éditions Gallimard, coll Folio, 192 p., 9782070461448

Guylain Vignolles vit une existence sans histoire, rythmée par son travail à l’usine. Chaque matin, dans le RER de 6 h 27, il lit quelques feuilles sauvées la veille de la machine qu’il utilise pour broyer les livres. Un jour, il découvre les textes d’une inconnue, qui le bouleversent. Premier roman.

Dans le silence du vent, Louise Erdrich, 2015, Le Livre de poche, 489 p., 9782253087144

Un dimanche de printemps, une femme est agressée sexuellement dans une réserve indienne du Dakota du Nord. Géraldine, traumatisée, n’est pas en mesure de raconter à la police ce qui s’est passé, ni à son mari ou à son fils de 13 ans, Joe. Ce dernier essaie d’aider sa mère qui s’enfonce peu à peu dans le mutisme et la solitude.

Et rien d’autre, James Salter, 2015, Éditions Points, 425 p., 9782757853382

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le jeune officier Philip Bowman rentre à New York et se fait embaucher dans une maison d’édition. Ce roman retrace quarante années de la vie de cet homme qui devient directeur littéraire, fréquente l’intelligentsia new-yorkaise et multiplie les relations amoureuses. Il déploie également le spectre de toute une génération, dans sa gloire et dans ses échecs.

Deux voix s’entrelacent. En premier celle de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes et l’Eglise catholique. En second celle de Montse, mère de la narratrice, qui conserve pour seul souvenir la joie des jours radieux de l’insurrection libertaire. Prix du Salon Le livre sur la place 2014 (Nancy), prix Goncourt 2014.

Terminus radieux, Antoine Volodine, 2015, Éditions Points, 559 p., 9782757854709

Des années après l’irradiation complète de la Sibérie et l’écroulement de la Deuxième Union soviétique, la région est inhabitable. Des soldats fantômes et autres morts-vivants poursuivent obstinément le rêve soviétique. Le centre du monde se nomme désormais Terminus radieux, dirigé par Solovieï. Prix 2014 de la page 111, prix Médicis 2014.

LITTÉRATURE POLICIÈRE

– Une sélection de Morgane Marvier

New York, quatre meurtres en quinze jours, quatre modes opératoires différents. Personne ne fait le rapprochement entre eux sauf John Costello, documentaliste au City Herald. Ces meurtres ressemblent à d’anciens crimes commis par des tueurs célèbres. Karen et Ray vont l’aider à enquêter sur ce serial killer.

Les Enfants de l’eau noire, Joe R. Lansdale, 2015, Éditions Denoël, 351 p., 9782207118528

East Texas, dans les années 1930, May Linn, 16 ans, qui rêve de devenir une vedette de cinéma, est retrouvée morte dans le fleuve Sabine. Son amie Sue Ellen, accompagnée de Terry et de Jinx, une jeune Noire, décide de l’exhumer, de l’incinérer et d’emporter ses cendres à Hollywood. Dérobant de l’argent, les héros entament une traversée du fleuve, pourchassés par l’oncle Eugene et l’agent Sy.

Crimes à la bibliothèque, sous la direction de Richard Migneault, 2015, Éditions Druide, 383 p., 9782897112141

La bibliothèque est rarement le théâtre d’une quelconque activité criminelle. Lieu de culture, de conservation, de découvertes et de recherche, la bibliothèque est d’ordinaire tout à fait impropre à la violence. Et pourtant. Les auteurs invités à participer à ce recueil de nouvelles ont brillamment relevé le défi : bibliothèque scolaire ou municipale, bibliothèque personnelle ou nationale, bibliothèque d’entreprises ou tanière secrète d’un club privé, toutes sont devenues des scènes de crime. Meurtres crapuleux, crimes passionnels, faits de guerre. Pour notre plus grand plaisir, la bibliothèque se métamorphose et nous donne froid dans le dos !

Cassandra, Todd Robinson, 2015. Éditions Gallmeister, coll. Néonoir, 379 p., 9782351780961

William Boo Malone et Darell Junior McCullough, videurs dans un club de Boston, sont inséparables depuis leur rencontre à l’orphelinat. Ces deux amis tout en muscles et en tatouages sont chargés de retrouver la fille du procureur qui a disparu. Une mission délicate car, loin de se contenter d’avoir fugué, celle-ci a également de très mauvaises fréquentations.

EN FORMAT POCHE

Diable rouge, Joe R. Lansdale, Éditions Gallimard, coll. Folio policier, 360 p., 9782070455188

Hap et Leonard sont chargés par leur ami Marvin d’enquêter sur l’affaire classée d’un double homicide. Les détectives découvrent que les victimes étaient sur le point d’obtenir un héritage. En observant la scène de crime, ils trouvent une tête de diable rouge dessinée sur un arbre, qui se révèle liée à d’autres meurtres.

Bondrée, Andrée A. Michaud, 2015, Éditions Québec Amérrique, coll. Nomades, 368 p., 9782764429884

Été 67. Le soleil brille sur Boundary Pond, un lac frontalier rebaptisé Bondrée par Pierre Landry, un trappeur dont le souvenir ne sera bientôt plus que légende. Le temps est au rire et à l’insouciance. Sissy et Zaza dansent le hula hoop sur le sable chaud, les enfants courent sur la plage et la radio grésille les succès de l’heure. On croit presque au bonheur, puis les pièges de Landry ressurgissent de la terre, et Zaza disparaît, et le ciel s’ennuage.

SCIENCE-FICTION – FANTASTIQUE – FANTASY

– Une sélection d’Emmanuelle Cartier

Récits du Demi-Loup Volume 1: Véridienne, Chloé Chevalier, 2015, Les Moutons électriques, 376 p., 9782361832186

Le royaume du Demi-Loup, tiraillé entre les ravages d’une grave épidémie et le début d’une guerre civile, vit une période des plus troublées, empirée par le désintérêt de son roi. Alors que les deux princesses grandissent dans une complète insouciance car protégées du monde extérieur, le prince Aldemor, disparu lors d’une guerre, réapparaît inopinément. Premier roman

Le jeu du démiurgePhilippe-Aubert Côté, 2015, Éditions Alire, coll. GF, 713 p., 9782896151332

2901 – Calendrier universel terrestre Les Éridanis, lointains descendants hermaphrodites des humains, ont entrepris de coloniser la Voie lactée en s’établissant de planète en planète. 3045 – Calendrier universel terrestre Plus d’un siècle après l’arrivée des Éridanis, de nombreuses cités s’éparpillent sur Selckin-2. Elles sont habitées par les Mikaïs, une race à mi-chemin entre homo habilis et homo sapiens créée par Rumack.

La grande mort de Mononc’ Morbide, Éric Gauthier, 2015, Éditions Alire, coll. GF, 526 p., 9782896151363

Une soif de création, voilà ce qui a toujours caractérisé Élise Lépine. Pourtant, à vingt-quatre ans, après une rupture amoureuse, la fin du groupe musical auquel elle venait de se joindre et la découverte des lubies de sa tante Mélisande quant au retour du « Rôdeur », l’ancestral ennemi de la famille Malenfant, c’est plutôt le désespoir qui décolore les pensées de la jeune femme. Mais Bernadette, une organisatrice d’événements, change soudain la donne quand elle demande à Élise de participer à la conception d’une fête privée commandée par un richissime client.

Les neiges de l’éternel, Claire Krust, Éditions ActuSF, 341 p., 9782917689929

Au moment de la réapparition de l’hiver, Yuki part en quête d’un ancien guérisseur renommé, pour aider son grand frère qui se meurt dans un Japon féodal imaginaire. Entre fantômes et êtres vivants, les multiples personnages se rencontrent au milieu d’histoires et d’époques qui s’entrecroisent. Premier roman.La terre bleue de nos souvenirs (9782352948759)

Les enfants de Poséidon Volume 1: La terre bleue de nos souvenirs, Alastair Reynolds, 2015, Éditions Bragelonne, 570 p., 9782352948759

XXIIe siècle. Alors que le Mécanisme sait absolument tout des actions et des pensées des hommes, Geoffrey Akinya travaille sur l’intelligence animale sur le Kilimandjaro. Sa soeur Sunday mène une carrière artistique sur la Lune, à l’abri du Mécanisme. Avant de mourir, leur grand-mère leur révèle un secret. Le préserver peut s’avérer très dangereux.

EN FORMAT POCHE

OniromaqueJacques Boireau 2015, Éditions Les Moutons électriques, coll. Hélios, 9782361832032

Alors que la Ligue Hanséatique a conquis toute l’Europe du Nord, dont la Francie, la Grèce se retrouve aux mains de colonels suite à un putsch. Des volontaires des brigades internationales, parmi lesquels Dino Buzzati ou Carlos Saura, tentent de rétablir la démocratie. A leur arrivée en Macédoine, ils pénètrent dans une étrange machine, l’oniromaque, pouvant réaliser les rêves.

La machine à explorer l’espace, Christopher Priest, Éditions Gallimard, coll. Folio SF, 442 p., 9782070464289

1893. Edward et Amélia, sujets de la reine Victoria, sont envoyés sur Mars. Le savant Percival clame qu’il y existe des canaux artificiels. Ce sont les préparatifs d’une invasion de la Terre de grande ampleur qu’ils découvrent.

Le testament de Jessie LambJane Rogers, Éditions Gallimard, coll. Folio SF, 356 p., 9782070462209

Jessie Lamb est une adolescente comme les autres avec ses amis, ses rêves, ses flirts. Mais la jeune fille n’évolue pas dans un monde normal. Depuis que des bioterroristes ont propagé le virus SMM, les femmes meurent en couches. L’humanité est donc menacée d’extinction. Alors que tout son univers s’effrite, Jessie prend conscience qu’elle peut changer le monde.

Seul sur marsAndy Weir, 2015, Éditions Milady, 408 p., 9782811216511

Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir. Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre. Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…

Journal de nuitJack Womack, 2015, Éditions Gallimard, coll. Folio SF, 391 p., 9782070465835

À 12 ans, Lola Hart commence la rédaction de son journal, confiant au fil de ses pages la teneur d’un quotidien new-yorkais initialement banal. Peu à peu, celui-ci témoigne de la chute de toute une famille et dresse le tableau d’une société violente et moribonde.

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.



© 2007 Librairie Monet