Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

12 avril 2016  par nos libraires

Les Prix Bédéis Causa – Édition 2016

Le Festival de la Bande dessinée francophone de Québec aura lieu du 13 au 17 avril 2016. Comme à chaque année, c’est à cette occasion que sont remis les Prix Bédéis Causa.

Remis par l’organisation du Festival de la Bande dessinée francophone de Québec depuis les débuts de l’événement, en 1988, les Prix Bédéis Causa cherchent à récompenser ce qui se fait de mieux en matière de bande dessinée, particulièrement celle créée par les auteurs d’ici. En plus des cinq prix décernés aux albums parus dans l’année, ou à leurs auteurs, les Bédéis Causa rendent également hommage avec le prix Albert-Chartier aux artisans et aux organismes qui ont marqué la bande dessinée québécoise. En 2016, le FBDFQ a aussi ajouté une nouvelle récompense, le prix Jacques-Hurtubise, une bourse destinée à encourager les auteurs émergents.

Les albums éligibles pour les Bédéis Causa doivent avoir été publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année précédant la remise. La sélection des finalistes est effectuée par un jury formé de libraires et de chroniqueurs spécialisés.

Bonne chance à tous les finalistes!

Finalistes 2016

Prix Réal-Fillion

Auteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel.

 Valérie Amiraux, scénariste, pour Salomé et les hommes en noir (Bayard)

Grégoire Normand, scénariste, pour La Petite patrie (La Pastèque)

Mat Ordog, pour Les Pieds palmés, tome 1 – Les terres arides (Michel Quintin)

Grand prix de la ville de Québec

Meilleur album de langue française publié au Québec.

La Petite Patrie, de Julie Rocheleau et Grégoire Normand, d’après l’œuvre de Claude Jasmin (La Pastèque)

Paul dans le Nord, de Michel Rabagliati (La Pastèque)

Promise, tome 3 – Incubus, de Mikaël et Thierry Lamy (Glénat Québec)

Whitehorse, première partie, de Samuel Cantin (Pow Pow)

C’est pas facile d’être une fille, tome 2 – Tout va bien aller, de Bach (Mécanique générale)

Prix Albéric-Bourgeois

Meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur québécois, dessinateur ou scénariste.

La Colère de Fantomas, tome 3 – À tombeau ouvert, de Julie Rocheleau et Olivier Bocquet (Dargaud)

Les Nombrils, tome 7 – Un bonheur presque parfait, de Delaf et Dubuc (Dupuis)

Broadway, une rue en Amérique, tome 2, de Djief (Quadrants)

Prix Maurice-Petitdidier

Coup de cœur du jury pour album francophone publié à l’étranger.

 

Undertaker, tome 1 – Le Mangeur d’or, de Ralph Meyer et Xavier Dorison (Dargaud)

Les Équinoxes, de Cyril Pedrosa (Dupuis)

Le Rapport de Brodeck, tome 1 – L’autre, de Manu Larcenet et Philippe Claudel (Dargaud)

Prix traduction

Coup de cœur du jury pour album publié en français et issu d’une traduction.

 

 

Le Sculpteur, de Scott McCloud (Rue de Sèvres)

Trashed, de Derf Backderf (Ça et Là)

Je n’ai rien oublié, de Ryan Andrews (Delcourt)

Lors de la cérémonie, l’organisation du FBDFQ remettra également le Prix Albert-Chartier, décerné à chaque année en hommage à un individu ou organisme ayant marqué le monde de la bande dessinée francophone au Québec.

Pour en savoir plus sur le FBDFQ, cliquez ici.

Pour commander les albums mis en nomination sur notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


6 avril 2016  par nos libraires

Le choix des lecteurs – Littérature jeunesse et Bandes dessinées – Mars 2016

Nos jeunes lecteurs et lectrices ont eu l’embarras du choix ce mois-ci, avec plusieurs nouveautés fort sympathiques, et ce tant dans notre rayon albums jeunesses qu’en bandes dessinées jeunes lecteurs. Mais les plus vieux ont fait quelques belles découvertes également….

Littérature jeunesse

1- Une cachette pour les bobettes, d’Andrée Poulin, illustrations de Boum, 2015, Éditions Druide, coll. Motifs, 32 p., 9782897112479

« Ce nouvel album d’Andrée Poulin est très bien réussi. On y retrouve une histoire qui montre comment un petit geste peut faire une grande différence. L’intérêt principal de cet album vient de la présence de quatre versions de la même journée, qui illustrent le point de vue des différents personnages impliqués dans la « crise des bobettes ». On pourra donc utiliser l’album en classe pour étudier l’importance du point de vue dans un histoire, ou tout simplement pour reconstituer les différents événements dont les personnages n’ont pas conscience, selon leur implication dans l’histoire. Quant aux illustrations de Boum, elles sont magnifiques et appuient avec tendresse et justesse le très beau texte d’Andrée Poulin. Bref, un album chouchou! » – Suggéré par notre libraire Pierre-Alexandre Bonin

2- Juliette à Paris Tome 5, Rose-Line Brasset, illustrations de Géraldine Charette, 2016, Éditions Hurtubise, 220 p., 9782897237332

Les vacances d’été viennent tout juste de débuter quand Juliette et sa mère s’envolent vers Paris. Même si elle aurait préféré passer ses après-midi au bord de la piscine chez son amie Gina, Juliette est plutôt contente de contempler la ville du haut de la tour Eiffel, de se promener en bateau mouche sur la Seine, de magasiner aux Galeries Lafayette, et de se lier d’amitié avec quatre garçons! Et pourtant, dans les plus ténébreux souterrains de la Ville lumière, l’adolescente vivra une aventure terrifiante…Un carnet de voyage Sur les pas de Juliette est disponible à la fin du roman. Les lectrices y puiseront des informations sur certains des principaux attraits et monuments de la capitale française, ainsi que sur son histoire. Elles pourront même tester leurs connaissances grâce à un jeu-questionnaire dont les réponses se trouvent en fin de livre. Un complément enrichissant à des péripéties époustouflantes!

3- En disparition sous le Baobab, d’Andrée Poulin, 2015, Éditions Québec Amérique, coll. Gulliver jeunesse, 136 p., 9782764412237

Intrigue et amitié sous le soleil d’Afrique. Béa doit passer les deux prochaines années au Burkina Faso avec ses parents. Elle déteste ce pays étrange où il y a trop de soleil, trop de poussière et trop de lézards. Heureusement, la situation s’améliore quand elle se fait de nouveaux amis, notamment une vendeuse d’arachides et son adorable petit-fils. Mais voilà que Béa fait un échange irréfléchi, qui déclenchera un drame mystérieux…

4- Journal d’un dégonflé Tome 9: Un looong voyage, de Jeff Kinney, 2016, Éditions du Seuil Jeunesse, coll. Fiction grand format, 223 p., 9791023506327

Greg Heffley part en vacances avec sa famille. Mais les catastrophes s’accumulent sur la route, entre une mouette folle et un porcelet fugueur. Leur périple en voiture n’est pas de tout repos.

5- Ce n’est pas l’histoire…, Michaël Escoffier, illustrations d’Amandine Piu, 2015, Éditions Frimousse, 28 p., 9782352412557

« Cet album est un catalogue d’histoires qui auraient pu être racontées mais dont on n’a que la couverture et le titre. Le génie d’Escoffier est d’avoir imaginé des histoires ridicules qu’on aurait probablement pas envie de lire, en plus de s’amuser avec les informations qu’on retrouve sur la couverture d’un livre. Admirablement bien servi par les illustrations d’Amandine Piu, qui met en image la folie d’Escoffier, cet album est une très belle découverte. Et lorsque vous comprendrez de quelle histoire il s’agit, vous ne pourrez vous empêcher de sourire. » – Suggéré par notre libraire Pierre-Alexandre Bonin

6- Les atypiques Tome 2: Le masque de l’avant-centre, Camille Bouchard, 2016, Éditions Québec Amérique, coll. Gulliver jeunesse, 168 p., 9782764430590

La nouvelle équipe de Rivière-aux-Moustiques, les Atypiques, doit mériter sa place au sein de la ligue de soccer du comté. Pour faire ses preuves, elle affronte les Cailloux-de-feu de Grosse-Pierre. Ces adversaires rudes et costauds expriment toutefois une demande d’une générosité surprenante : laisser un enfant malade joindre leurs rangs. Et voilà que cette jeune recrue, d’une habileté étonnante, déstabilise les Atypiques. Rivière-aux-Moustiques, avec ses joueurs disparates, ses uniformes dépareillés et un entraîneur bourru, a-t-elle ce qu’il faut pour se qualifier ?

7- Star Wars – Réveil de la Force : cherche et trouve, Collectif, 2016, Presses Aventure, 20 p., 9782897512125

Repérez des personnages et des objets dans huit scènes remplies d’action tirées de l’univers de la série Disney – Star Wars.

8- Pat le chat: La grande fête de Pâques, James Dean et Kimberly Dean, 2016, Éditions Scholastic, 24 p., 9781443151436

Le matin de Pâques, Pat trouve une lettre plutôt que les traditionnels cocos dans son panier. Elle provient du lapin de Pâques qui lui demande de l’aide. Pat devra trouver des oeufs et les décorer pour ensuite les cacher, le tout en se coiffant de fausses oreilles de lapin. Pat réussira-t-il à accomplir toutes ces tâches pour le lapin? Une histoire amusante aux couleurs vives, qui porte sur l’entraide.

9- L’arbragan, Jacques Goldstyn, 2015, Éditions de la Pastèque, 96 p., 9782923841700

« Ce petit album nous offre une grande histoire d’amitié. Dans un texte d’une grande sensibilité, l’auteur aborde les thèmes de la différence, de la solitude, mais aussi de l’amitié et de l’imagination. Et comme toujours, les illustrations de Goldstyn sont magnifiques, et viennent appuyer le texte tout en lui insufflant une bonne dose de poésie. L’arbragan représente ce qui se fait de mieux dans l’album québécois : une voix unique, un propos intelligent et sensible, mais jamais condescendant ou moralisateur, et des illustrations tout en finesse qui viennent chercher le lecteur. Vraiment, il s’agit là sans contredit d’un album exceptionnel ! » – Une suggestion de notr elibraire Pierre-Alexandre Bonin

10- Le crapaud, Élise Gravel, 2016, Éditions de la Courte échelle, Les petits dégoûtants n° 7, 32 p., 9782896957880

Saviez-vous que les crapauds sont originaires d’Amérique du Sud, qu’ils sont parfois moustachus et qu’ils peuvent respirer par la peau ? Oui, les amphibiens sont vraiment bizarres ! Mais vous n’en avez jamais rencontré d’aussi hilarants que ceux d’Elise Gravel !

ex-aequo

10- La chauve-souris, Élise Gravel, 2016, Éditions de la Courte échelle, Les petits dégoûtants n° 8, 32 p., 9782896959877

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pou, la limace, l’araignée, le rat, le ver, la mouche et le crapaud! Dans les sept tomes de la série Les petits dégoûtants, Elise Gravel nous rappelle, avec un humour délicieux, à quel point ces bestioles sont utiles et fabuleuses !

Bandes dessinées

1- Max et Lili La copine de Lili n’a pas de papa, scénario de Dominique de Saint-Mars, dessin de Serge Bloch, 2016, Éditions Calligram, coll. Ainsi va la vie 110, 43 p., 9782884807104

Une histoire de Max et Lili sur l’absence de père dans la vie d’une petite fille, sur les raisons de cette absence, sur la tristesse qu’elle engendre, sur le manque qu’elle crée et sur la façon de respecter et d’accompagner cette situation.

2- Nelson Tome 16, Déplorable suprise, Bertschy, 2016, Éditions Dupuis, 47 p., 9782800158990

Nelson, le diablotin orange, déborde d’imagination pour empoisonner la vie de son entourage. Il met son grain de sel dans les relations de sa maîtresse avec ses collègues, mais trouve une rivale en la personne de Lucie, la fille du directeur de Julie.

3- Capitaine Static Tome 8 : Le duel des super-héros, Alain M. Bergeron, illustrations de Sampar, 2016, Éditions Québec-Amérique, 80 p., 9782764430507

La ville est trop petite pour deux super-héros ! Maintenant que Capitaine Static n’est plus le seul à posséder de puissants pouvoirs énergétiques, il lui faut défendre son titre. Mais ses chances de remporter le combat contre Paul Magnétic semblent bien minces. Même son fan-club prend parti pour son adversaire : un garçon qui arrive à produire de la foudre en boule !

4- Les carnets de Cerise Tome 4 : La déesse sans visage, scénario de Joris Chamblain,  dessins et couleurs d’Aurélie Neyret, 2016, Soleil productions, coll. Métamorphose, 76 p., 9782302048508

L’heure des vacances a sonné. La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête pour Cerise : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice.

5- Enola & les animaux extraordinaires Tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille, scénario de Joris Chamblain, dessin et couleur de Lucile Thibaudier, 2015, Editions de la Gouttière, 32 p., 9791092111187

Enola est vétérinaire pour animaux fantastiques. Accompagnée de son chat Maneki, elle s’envole à bord de son hélicoptère pour sauver monsieur Gargouille, une statue qui ne tient plus en place.

6- Ariol Tome 11 : La fête à la grenouille, scénario d’Emmanuel Guibert,  dessin de Marc Boutavant, 2016, Éditions BD Kids, coll. Les héros. J’aime lire , 124 p., 9782747059374

Douze nouveaux épisodes de la vie d’Ariol, le petit âne à lunettes timide et attachant. Dans la classe de monsieur Le Blount, Ariol s’entend avec tout le monde. Si bien qu’il se retrouve chargé de l’organisation d’une collecte pour acheter un cadeau à Vanesse, la petite grenouille, lorsqu’elle perd sa grand-mère.

7- Les dragouilles Tome 16 : Les bleues de Toronto, de Karine Gottot, illustrations de Maxim Cyr, 2016, Éditions Michel Quintin, 84 p., 9782897620912

Fais ton cinéma et mets le monde à tes pieds en visitant le Bata Shoe Museum. Explore le St. Laurence Market et goûte au célèbre peameal bacon. Saute sur la glace du Temple de la renommée du hockey et visite les plages de Toronto.

8- Amulet Tome 1, Le gardien de la pierre, Kazu Kibuishi, 2016, Éditions Scholastic, 192 p., 9781443145398

À la suite d’une tragédie familiale, Émily, Navin, et leur mère emménagent dans une très vieille maison afin d’y commencer une nouvelle vie. Au cours de leur première nuit dans cet étrange endroit, la mère d’émily et de Navin est enlevée par une créature à tentacules. Les deux enfants sauront-ils se débrouiller et la sauver?

9- Téa Stilton Tome 5 : Le secret de la chute dans les bois, Collectif, 2016, Éditions Origo, 50 p., 9782923499680

Une aventure de Téa Stilton et ses amies en bandes dessinées ! Le collège de Raxford prévoit une excursion à la chute dans les bois, mais des ours en colère pourraient bien faire annuler ces plans! Est-ce que Vissia de Vissen serait encore responsable de cette étrange situation? Si Colette, Nicky, Pamela, Paulina et Violette ne découvrent pas ce qu’il se passe, toute la forêt sera sans dessus dessous!

10- Super patate Tome 5, scénario et dessins d’Artur Laperla, 2016, Bang Éditions, coll. Mamut, 59 p., 9788416114474

Super patate doit stopper un robot géant qui terrorise les clients d’un centre commercial. Dans le même temps, une grande spécialiste en robotique disparaît mystérieusement.

Pour commander ces livres sur notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


1 avril 2016  par nos libraires

Le choix des lecteurs – Secteur général et universitaire – Mars 2016

Rentrée littéraire d’hiver, actualité, animations et suggestions de nos libraires, voici ce qui influence les choix des lecteurs qui fréquentent la Librairie Monet. Découvrez les livres qui ont suscité leur curiosité…

Littérature québécoise et canadienne

1- Naufrage, Biz, 2016, Leméac éditeur, 136 p., 9782760947238

Frédérick forme un couple heureux avec Marieke. Ensemble, ils ont un fils, Nestor, qui fait leur joie. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Fred, analyste au module Analyse et statistique du ministère des Structures, n’avait pas soudain été muté aux Archives, ce qui équivaut, il le constate rapidement, à un tablettage en règle…

2- Serafim et Claire, Mark Lavorato, 2016, Éditions Marchand de feuilles, 464 p., 9782923896533

Découvrez une inoubliable histoire d’amour, d’art et de vie campée dans les rues du Montréal des années 1920 dépeintes de manière saisissante. Serafim et Claire raconte le destin émouvant et captivant de deux rêveurs dont les destins deviennent liés à tout jamais. Claire Audette est une danseuse dont la réputation croît rapidement dans les théâtres du Montréal des années 1920. Serafim Vieiria, photographe, est un immigrant solitaire qui erre dans les rues de la même ville, hanté par le souvenir d’un amour perdu dans son Portugal natal. Autour d’eux, la clameur des années folles et le bouillonnement de la métropole : des politiciens corrompus, l’essor du jazz, l’émergence du mouvement des suffragettes, les troubles dans le quartier chaud, le fascisme au coeur de la communauté italienne, tout cela sur la toile de fond de la division entre anglophones et francophones. Alors que les existences de Serafim et Claire commencent à s’entrecroiser, un dangereux complot prend forme, susceptible d’infléchir leur destin à tous les deux…

3- La femme qui fuit, Anais Barbeau-Lavalet, 2016, Éditions Marchand de feuilles, 378 p., 9782923896502

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants. Pour toujours. Afin de remonter le cours de la vie de cette femme à la fois révoltée et révoltante, l’auteur a engagé une détective privée. Les petites et grandes découvertes n’allaient pas tarder.

4- Les maisons, Fanny Britt, 2015, Cheval d’août éditeur, 256 p., 9782924491119

essa, chanteuse classique convertie en courtière immobilière, vend des maisons et ne va pas bien. Elle élève trois fils qu’elle adore avec un homme qui la chérit. Dans trois jours, elle a rendez-vous avec Francis, un ancien amour qui n’a jamais guéri. Entre-temps, il y aura des visites de propriétés, des cabines d’essayage, des cours de natation, des ponts en bâtons de popsicle à livrer à l’expo-sciences de l’école, des étreintes dans la nuit, des deuils, des rappels de l’enfance, des fantômes, et la peur de vieillir dans l’amertume. Cesse-t-on un jour de désirer ce qu’on a désiré à vingt ans ?

ex-aequo

Les hautes montagnes du Portugal, Yann Martel, 2016, Éditions XYZ, 352 p., 9782892619706

Découpé en trois récits, Les Hautes Montagnes du Portugal entraîne le lecteur dans un fascinant voyage. D’abord en 1904 alors qu’un jeune homme, Tomás, découvre au Musée national d’art ancien de Lisbonne, un journal datant du XVIIe siècle. À l’intérieur, le père Ulisses Manuel Rosario Pinto décrit un artefact insolite, extraordinaire et saisissant qui bouleverserait la chrétienté. Tomás décide alors de partir en automobile à ses risques et périls dans les Hautes Montagnes du Portugal à la recherche de l’objet convoité. Trente-cinq ans plus tard, un pathologiste portugais, Eusebio Lozora, un fervent admirateur d’Agatha Christie, se trouve confronté à une demande d’autopsie aussi mystérieuse que troublante, en lien avec la quête de Tomás. Enfin, cinquante ans plus tard, le sénateur canadien, Peter Tovy, en deuil de son épouse bien-aimée, décide de sauver un chimpanzé d’un institut de recherche d’Oklahoma City pour l’emmener vivre avec lui dans son village ancestral au nord du Portugal, Tuizelo, là où les trois récits vont finalement converger. Plein de tendresse, d’humour et de rebondissements, le nouveau roman de Yann Martel, entraîne le lecteur dans une exploration touchante, envoûtante sur les thèmes de l’amour, de la perte et de la foi, autant de questionnements existentiels qui sont au cœur de son œuvre romanesque.

5- Le temps du paysage, Hélène Dorion, 2016, Éditions Druide, 128 p., 9782897112684

Un matin, à la fin d’un séjour en Italie, plutôt que de s’installer pour écrire comme elle le fait chaque jour, Hélène Dorion va marcher dans les sentiers. Tout juste après être rentrée, elle reçoit un appel lui annonçant que son père est mourant. Une brume épaisse se jette alors sur elle… Parfois, des brouillards se posent sur nos vies. Hélène Dorion explore de son regard pénétrant ces états transitoires, ces passages nécessaires qui nous invitent à rejoindre une autre rive. Les photos dialoguent ici avec le texte pour nous permettre de saisir à travers le paysage cette révélation de vivre dont il est empreint. Le temps du paysage, c’est celui de la mort dont on ne sait rien, de la beauté dont on sait si peu et de l’amour dont on voudrait tout savoir. C’est un récit méditatif qui nous convie autant à la contemplation qu’à la transformation intérieure.

ex-aequo

Le petit voleur, Robert Lalonde, 2016, Éditions du Boréal, 192 p., 9782764624395

Novembre 1898. À la gare de Mélikhovo, Anton Tchékhov prend le train. Il se dirige vers l’ouest. Il traverse la Russie, la Pologne, l’Allemagne. Il s’arrête d’abord à Paris, puis à Nice, où le climat de la Côte d’Azur saura peut-être apaiser l’incendie qui brûle ses poumons. Au même moment, le petit Iégor quitte la steppe où il a grandi pour aller retrouver le maître, à Mélikhovo. Celui-ci a répondu à la lettre qu’il lui avait écrite en y joignant un conte de son cru. Le maître a trouvé le conte point trop mauvais et a prodigué quelques conseils à l’apprenti-écrivain, assortis d’une réflexion sur la solitude de celui qui consacre sa vie à l’écriture. Le gamin y a vu une invitation à venir vivre à ses côtés. Après un voyage plein de surprises, au nombre desquelles il faut compter l’amour, Iégor arrivera sans prévenir devant la demeure que l’auteur aura déjà délaissée. De ce rendez-vous manqué, Robert Lalonde tire un bref roman tout empreint de la personnalité du grand écrivain russe. Il s’intéresse surtout au lien qui unit maître et disciple, tentant de discerner ce qui est transmis, reçu, donné ou volé dans une telle relation. Après avoir fait de Marguerite Yourcenar ou de Gustave Flaubert des personnages de fiction, Robert Lalonde rend ici un émouvant hommage à son cher Tchékhov.

Nord Alice, Marc Séguin, 2015, Leméac éditeur, 176 p., 9782760947177

Le narrateur de Nord Alice est un chirurgien trop qualifié pour être exilé dans le Nunavik contemporain. À moins qu’il n’ait choisi ce lieu pour fuir une histoire d’amour. Ou peut-être une histoire de meurtre ? Entre ses patients et ses expéditions de pêche, il dévoile par bribes le récit de son existence et raconte aussi la destinée des hommes de sa famille, depuis l’arrière-grand-père Roméo, qui quittait Montréal en 1898 pour aller rejoindre ses frères à Dawson City et tenter sa chance comme tant d’autres au bord du Klondike.

Littérature étrangère

1- L’horizon à l’envers, Marc Levy, 2016, Éditions Robert Laffont, 398 p., 9782221157848

Hope, Josh et Luke sont d’inséparables étudiants en neurosciences. Ensemble, ils ont élaboré un extraordinaire projet sur le phénomène de la conscience qu’ils décident de mettre en oeuvre quand l’un d’eux vit une expérience de mort imminente. Ce nouveau roman réunira tous les ingrédients qui ont fait le succès des précédents livres de Marc Levy : amour, suspense, humour… Quant à son histoire, l’auteur en réserve, cette fois encore, la surprise à ses lecteurs !

2- En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut, 2016, Éditions Finitude, 158 p., 9782363390639

Un petit garçon assiste à l’amour fou de ses parents, un couple fantasque. Mais un jour, les excentricités de sa mère dépassant les limites, son père décide de l’envoyer dans une clinique psychiatrique avant de se raviser et de la kidnapper pour la cacher et la protéger. Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2016, Grand prix RTL-Lire 2016, prix roman France Télévisions 2016.

3- La nuit de feu, Éric-Emmanuel Schmitt, 2015, Éditions Albin Michel, 182 p., 9782226318299

L’écrivain évoque sa découverte de la foi dans des circonstances particulières. Alors qu’il séjourne auprès des Touaregs, il se perd dans le Hoggar pendant plus de trente heures, sans vivres ni moyens de communication. Pendant cette nuit mystique, il ressent une force immense l’envelopper et l’encourager, lui offrant de nouvelles perspectives spirituelles.

4- L’assassin qui rêvait d’une place au paradis, Jonas Jonasson, 2016, Presses de la Cité, 381 p., 9782258133532

Après trente ans de prison, Johan Andersson, plus connu sous le nom de Dédé le meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson (réceptionniste sans domicile fixe) et à Johanna Kjellander (pasteure défroquée) pour monter une agence de punitions corporelles. Le jour où il découvre la Bible et renonce à la violence, Dédé met en danger l’entreprise.

ex-aequo

Écoute le chant du vent – Flipper, 1973, Haruki Murakami, 2016, Éditions Belfond, 325 p., 9782714460691

Les deux premiers romans de l’auteur, composant les deux premiers tomes de la Trilogie du rat. Dans un bar, un jeune homme passe ses soirées à refaire le monde avec son ami « le Rat ». Un soir, une femme mystérieuse, qui n’a que quatre doigts, fait son apparition. Dans le second récit, le même narrateur ressasse les souvenirs de son ex-petite amie qui s’est suicidée.

Un cinéaste au mitan de sa vie perd son producteur et meilleur ami, Eugène. Cette mort l’incite à revenir sur sa propre histoire, les rencontres féminines et professionnelles qui l’ont émaillée, et plus largement à réfléchir sur la place qu’occupe la mort dans la vie. Le tombeau d’Eugène devient alors synonyme de réconciliation avec lui-même.

ex-aequo

Sable mouvant : fragments de ma vie, Henning Mankell, 2015, Éditions du Seuil, 351 p., 9782021233407

Ce journal, commencé par le romancier suédois lorsqu’il apprend qu’il souffre d’un cancer, est composé de 67 textes sur l’envie de vivre, la peur de mourir et sa vision de l’humanité bouleversée par l’épreuve. Il aborde la maladie, mais également d’autres thèmes : ses voyages à travers le monde, la radioactivité, les ères glaciaires, son enfance, sa mère qui l’a abandonné, etc.

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, Jean d’Ormesson, 2016, Éditions Gallimard, 484 p., 9782070178292

L’écrivain académicien emprunte à Louis Aragon ce vers du poème Les yeux et la mémoire pour résumer sa vie. Sous la forme originale de comptes rendus de procès retranscrivant les dialogues entre lui-même et son surmoi, Jean d’Ormesson évoque ses souvenirs.

Littérature policière

1- La dame de Zagreb, Philip Kerr, 2016, Éditions du Masque, 443 p., 9782702445570
Eté 1943. Goebbels, ministre de la propagande du régime nazi, demande à Bernie Gunther de retrouver Dalia Dresner, star du cinéma allemand, qui se cacherait à Zurich. Le père de l’actrice est un Croate antisémite et sadique dirigeant un camp de concentration. Simultanément, la police suisse lui demande d’enquêter sur une vieille affaire pouvant compromettre des proches de Hitler.

2- En vrille, Deon Meyer, 2016, Éditions du Seuil, 454 p., 9782021236644

Parce que Benny Griessel replonge dans l’alcool, son adjoint Cupido est chargé d’enquêter sur l’assassinat d’Ernst Richter, le créateur d’un site d’aide à l’adultère qui faisait chanter ses clients. Les investigations ne mènent à rien mais une affaire liée à un viticulteur contraint à la contrefaçon réveille l’esprit embrumé de Benny.

3- Le fils, Jo Nesbo, 2015, Éditions Gallimard, coll. Série noire, 514 p., 9782070147403

Sonny, héroïnomane, a accepté sa condamnation alors qu’il est innocent des faits reprochés. Il pense expier le suicide de son père dont il se sent responsable. L’arrivée d’un nouveau détenu qui connaît les circonstances exactes de la mort de ce dernier remet tout en cause. Il réussit à s’évader et, dans les bas-fonds d’Oslo, traque les coupables pour leur faire payer leur crime.

4- Inhumaine, Patricia Cornwell, 2016, Éditions Flammarion Québec, 496 p., 9782890777101

Le Dr Kay Scarpetta enquête sur un décès très suspect, dans une demeure ancestrale de Cambridge, quand une mystérieuse vidéo apparaît sur son téléphone. Impossible à interrompre, elle montre sa nièce, Lucy, vingt ans plus tôt à l’académie du FBI. Ce que Scarpetta découvre, elle n’ose le partager ni avec son mari Benton Westley, agent du FBI, ni avec le détective Pete Marino, ni même avec Lucy. Elle craint la réapparition de sa plus vieille ennemie, Carrie Grethen, psychopathe brillante qui a séduit la jeune Lucy pendant ses études à Quantico. Y aurait-il un lien entre ces images et l’acharnement du FBI à fouiller la propriété de Lucy ? Entre le meurtre de Cambridge et l’attaque sous-marine dont Scarpetta a été victime deux mois plus tôt ? Traquée par une meurtrière machiavélique, la légiste sait que tout peut se retourner contre elle, car désormais chaque démarche, chaque conversation, chaque geste est susceptible d’être épié, enregistré et trafiqué.

ex-aequo

Désaxé, Lars Kepler, 2016, Éditions Actes Sud, coll. Actes noirs, 588 p., 9782330057923

Un tueur en série voyeuriste poste des vidéos de ses exploits sur Internet juste avant de passer à l’acte. Pour l’un des meurtres, un homme est retrouvé en état de choc après avoir installé le corps mutilé de son épouse dans le lit. Alors qu’il ne se souvient de rien, l’hypnotiseur Erik Maria Bark est sollicité par la police pour l’aider dans son enquête.

Essais

1- Rumeurs à l’aube, Benoît Lacroix, 2015, Éditions Fides, 288 p., 9782762139600

Benoît Lacroix, qui est décédé récemment, s’est confié une fois de plus à ses amis pour dire sa confiance en la lumière. Dialoguant avec les poètes et les penseurs de l’espérance Jean d’Ormesson et François Cheng, il perçoit les rumeurs d’une aurore inédite depuis le silence de la forêt de Maska jusqu’à la sagesse des «?gens de parole?» nombreux qu’il fréquente. Cette conversation est suivie de quelques réflexions spirituelles que Benoît Lacroix a publiées dans diverses revues au fil de sa vie. Enfin, ce recueil offre un bouquet de «coups de coeur», soit 111 petits textes inédits où la mémoire et l’imagination jouent à saute-mouton pour nous dire le monde selon Benoît Lacroix.

2- La puissance de la joie, Frédéric Lenoir, 2016, Éditions Fayard, 211 p., 9782213661353

Essai philosophique évoquant trois joies fondamentales : la joie de vivre, celle d’être soi, et la joie d’être relié au monde et aux autres. L’auteur propose des pistes pour favoriser l’apparition de ce sentiment de joie à partir de nombreux cas concrets et de son témoignage personnel.

3- Trouve-toi une vie : chroniques et sautes d’humeur, Fabien Cloutier, illustrations de Samuel Cantin, 2016, LUX éditeur, 108 p., 9782895962243

Avec son humour cru et décapant, Fabien Cloutier explore l’âme québécoise à travers ses expressions et ses régionalisme. « Y farme pas étanche », «Bien accoté dans’barrure», « C’est pas vargeux », « Bizouner »… chacune de ces formules est l’occasion d’une instropection désopilante, qui dévoile nos travers individuels et collectifs, les absurdités de l’actualité, mais aussi la beauté de la langue au Québec. Auteur, conteur, metteur en scène et comédien, Fabien Cloutier a joué dans une trentaine de productions théâtrales sur différentes scènes du Québec.

ex-aequo

Une colère noire : lettre à mon fils, Ta-Nehisi Coates, 2016, Éditions AUtrement, 202 p., 9782746743410

Dans cet ouvrage, le journaliste américain démontre qu’en dépit des luttes pour les droits civiques, de la production d’une culture avec ses icônes (Frederick Douglass, Billie Holiday, Martin Luther King) et de l’élection d’un président noir, les violences contre les Noirs n’ont jamais cessé aux Etats-Unis.

4- Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres, Boucar Diouf, 2015, Éditions La Presse, 132 p., 9782897054243

Quels sont les liens entre les humains et les arbres? Qu’avons-nous à apprendre de ces géants? Les entendez-vous nous parler? Des baobabs de son enfance aux bouleaux du Bas-du-Fleuve, Boucar Diouf a toujours été fasciné par le monde des plantes. Aujourd’hui, après avoir longtemps écouté les arbres, il leur donne la parole dans ce livre où se croisent la biologie, la poésie et l’humour. Sous forme de conte, ce grand humaniste nous parle de la vie, de la mort, de sa famille, de sa relation intime avec les plantes et de ce qu’elles peuvent nous apprendre.

5- La mer récompense le fleuve : parcours de Benoît Lacroix, Simone et Pierrot Lambert, 2009, Éditions Fides, 312 p., 9782762129878

Dans ce livre au titre évocateur, Benoît Lacroix se laisse aller à des confidences. En fouillant dans ses nombreux souvenirs, il remonte le cours du temps – comme on remonte le cours du fleuve – pour retracer les grands moments de sa vie et laisser entrevoir la mer vers laquelle la vie le conduit. Il parle avec une grande simplicité des siens, des combats qu’il a menés, des amitiés qu’il a nouées, de sa foi contagieuse.

Biographies

1- Comédie française : ça a débuté comme ça…, Fabrice Luchini, 2016, Éditions Flammarion Québec, 256 p., 9782890777033

Fabrice Luchini est un kaléidoscope, un feu d’artifice, du costaud qui aspire à la légèreté. Comment cet autodidacte, apprenti coiffeur, qui a arrêté l’école à quatorze ans, peut-il maintenant incarner l’esprit et le panache de la langue française ? Plus qu’un simple autoportrait littéraire, Comédie française est le récit d’une obsession, « la recherche frénétique et pathétique d’une note qui se voudrait être la note parfaite musicale ». Depuis quarante ans, il rumine, reprend, raffine et reprend encore les textes de Céline, La Fontaine et Rimbaud afin de nous les donner à entendre. Son amour des œuvres est contagieux. Après avoir refermé sa Comédie française, le lecteur, ébloui, n’aura qu’une seule envie : courir relire les maîtres qu’il sert et a si bien servis. Fabrice Luchini est né à Paris en 1951. Il est l’un des plus grands acteurs français. Il signe ici son premier livre.

2- La vieillesse par une vraie vieille, Janette Bertrand, 2016, Éditions Libre Expression, 304 p., 9782764811443

« Ou bien t’es vieux, ou bien t’es mort. » À tous ceux et celles qui ont peur de vieillir Puisqu’il nous faut vieillir, mieux vaut que ce soit dans la joie. Non, la vieillesse n’est pas un naufrage. Oui, il y a du plaisir après soixante-cinq ans. Oui, il y a des bobos, des inconvénients. Mais oui, il y a de l’amour. Au cours de ma longue vie, j’ai accumulé des moyens efficaces pour mieux passer les trente ans supplémentaires que la science nous alloue. Je veux les partager avec vous. Ils fonctionnent, j’en suis la preuve. Puisque, après la retraite, on va vivre encore de longues années, ce serait dommage de les gaspiller ou même de les gâcher. Elles sont précieuses.

3- Elsie Reford : la grande dame des Jardins de Métis, Hélène Jasmin, 2015, Éditions Lidec, 64 p., 9782760871267

Bienvenue dans le bas du fleuve ! À Grand-Métis, aux portes de la Gaspésie, nous venons rencontrer Elsie Reford. Non seulement nous a-t-elle laissé un lieu de prédilection invitant aux lentes et agréables promenades dans la nature, mais, par sa forte personnalité, elle a su marquer son époque. Voici en bref l’histoire de la grande dame, voire l’âme des Jardins de Métis (Reford Gardens). Son destin singulier nous apparaît comme une force historique.

4- Sauvage par nature : de Sibérie en Australie : 3 ans de marche extrême en solitaire, Sarah Marquis, 2016, Éditions Michel Lafon, 9782749920733

De 2010 à 2013, l’aventurière suisse a parcouru plus de 20.000 kilomètres, avec pour seul bagage un sac à dos de 30 kilos. Elle raconte son voyage à pied, le défi quotidien et la rigueur du climat mais également la beauté des paysages et le cheminement intérieur qui lui a permis de développer sa philosophie du mouvement.

5- Excessif, Maxim Martin et Dany Bouchard, 2016, Éditions du Journal, 296 p., 9782897610081

Dans ce témoignage empreint d’humour et de souffrance, Maxim Martin livre les détails de son long combat contre l’alcool et la drogue. Sans retenue, avec le franc-parler qui le caractérise, il raconte comment ses choix passés ont failli saboter sa carrière et ruiner sa vie. De ses débuts fulgurants sur les planches en 1990 jusqu’à sa violente prise de conscience en 2009, l’humoriste revisite son cheminement atypique, aux prises avec les démons de la toxicomanie. Avec une sincérité désarmante, il détaille le chemin qu’il a emprunté pour quitter cette spirale vicieuse et se donner une nouvelle vision de la vie

Vie pratique

1- Le charme discret de l’intestin : tout sur un organe mal aimé, Giulia Enders, illustrations de Jill Enders, 2015, Éditions Actes Sud, 350 p., 9782330048815

Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre “deuxième cerveau” et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies… Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre.

2- Au menu des 65 ans et plus, Louise Lambert-Lagacé et Josée Thibodeau, 2016, Éditions de l’Homme, 200 p., 9782761940191

Augmenter son niveau d’énergie, sa force musculaire, sa résistance à l’infection et sa capacité de récupération, c’est possible à tout âge, même à celui de la retraite! Louise Lambert-Lagacé répond dans cet ouvrage aux nombreuses questions que se posent les aînés sur leur alimentation. Repas complets, recettes savoureuses, astuces santé s’appuyant sur les recherches les plus récentes: tout y est pour profiter de la vie en bonne santé… le plus longtemps possible!

3- Izakaya: Les meilleures recettes de bistro japonais, Michel Jodoin, 2015, Éditions Li Shi Zhen, 2015, 175 p., 9780994033109

L’izakaya au Japon, c’est un peu comme le bistro en France, le pub en Angleterre, ou le restaurant à tapas en Espagne. Les plats qu’on y sert sont à la fois réconfortants, conviviaux et festifs. Michel nous démontre qu’il est possible de profiter au maximum des plaisirs de la table tout en favorisant la santé et la vitalité. Tout en étant simples, rapides et savoureuses, ces recettes de bistro japonais vous permettront d’apprécier la richesse gastronomique de la cuisine japonaise, et d’en intégrer les principes pour maximiser votre santé. Récipiendaire du « Meilleur livre de cuisine chinoise au monde » à Paris en 2012 pour son best-seller Entre fourchette et baguettes, Michel Jodoin Ac PhD nous démontre qu’il est possible de profiter au maximum des plaisirs de la table tout en favorisant la santé et la vitalité. Puisant dans les principes immémoriaux de la diététique orientale et les plus récentes recherches sur le rôle des nutriments en diététique classique, il nous dévoile comment l’équilibre des ingrédients de chaque plat lui confère une action précise sur l’ensemble de l’organisme.

4- Comment se débarrasser du diabète de type 2 sans chirugie ni médicament, Normand Mousseau, 2016, Éditions du Boréal, 280 p., 9782764624203

Après qu’on lui eut diagnostiqué un diabète de type 2, Normand Mousseau a refusé de s’en tenir aux recommandations de son médecin et a cherché la voie de la guérison. Il a décidé de suivre une voie thérapeutique nouvelle, fondée sur une diète hypocalorique stricte. Aujourd’hui, il ne souffre plus du diabète. Il partage ici son expérience personnelle, tout en proposant au lecteur une explication scientifique aussi bien des causes de la maladie que des raisons pour lesquelles cette thérapie peut réussir à l’éradiquer. Enfin, il indique clairement les différentes étapes à suivre pour atteindre cet objectif.

5- Réduisez vos impôts : année d’imposition 2015 : le complément essentiel aux logiciels informatiques, André Boulais, 2016, Éditions Québec-Livres, 464 p., 9782764025048

Comme chaque année, plusieurs changements auront des incidences sur vos impôts. Cette nouvelle édition tient compte des changements survenus au cours de l’année 2015, tant au fédéral qu’au Québec.

ex-aequo

Bébé a faim : 85 recettes et conseils sur l’alimentation : de 4 mois à 2 ans, Julie DesGroseilliers, 2015, Éditions La Presse, 204 p., 9782897052898

Pratique et ludique, ce livre est un outil de référence pour les parents. Ils y trouveront les nouvelles recommandations en matière d’introduction des aliments solides, ainsi que des repères alimentaires en fonction de l’âge des enfants et des réponses aux questions souvent posées.

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, cliquez tout simplement sur les titres sélectionnés.



© 2007 Librairie Monet