Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

25 mars 2016  par Robert Beauchamp

Les Prix Sorcières 2016 – Les finalistes sont…

Les Prix Sorcières sont décernés chaque année par l’Association des libraires spécialisées jeunesse (A.L.S.J.), association qui regroupe quarante-quatre librairies de France et de Belgique reconnues pour leur volonté de présenter des livres jeunesse pertinents et de qualité.

Le 21 mars dernier, le jury a fait connaître les cinq finalistes pour chaque catégorie. Voici donc plusieurs suggestions de lectures à vous mettre sous la dent! Notez qu’un auteur québécois s’est glissé dans la liste!

Bravo aux finalistes et à leurs éditeurs, et que les meilleurs gagnent…

ALBUMS

Le Corbeau et le fromage: Fable à ma fontaine – D. Descamps – Éditions Les Grandes Personnes

Regarde en haut – Jin-Ho Jung – Éditions Rue du Monde

L’Ours qui n’était pas là – O. Lavie, W. Erlbruch – Éditions La Joie de Lire

Yasuke – F. Marais – Éd. Les fourmis rouges

La Forêt invisible – J. Woignier – Éd. MeMo

PREMIÈRES LECTURES

Le Petit chaperon rouge n’a pas tout vu – M. Ferreiro – Éditions Gallimard Jeunesse

L’Arbragan – J. Goldstyn – Éditions de la Pastèque

Une journée avec Mousse – C. Lebourg – Éditions L’école des loisirs

La Valise rose – Susie Morgenstern, S. Bloch – Éditions Gallimard Jeunesse

Les Farfelus – M. Tanco – Éditions Les fourmis rouges

ROMANS JUNIORS

Le Seul et unique Ivan – K. Appelgate, P. Castelao – Éditions Seuil Jeunesse

Trois exploits de Till l’espiègle – P. Lechermeier, G. Dorémus – Éditions Les fourmis rouges

Seul avec mon chien – B. Masini – Éditions La Joie de Lire

Le Mystère de Lucy Lost – M. Morpurgo – Éditions Gallimard Jeunesse

De cape et de mots – F. Vesco, C. Gastaut – Éditions Didier Jeunesse

ROMANS ADOS

Les Petites reines – C. Beauvais – Éditions Sarbacane

Comme un feu furieux – M. Chartres – Éditions L’école des loisirs

Ses griffes et ses crocs – M. Robin – Éditions Actes Sud Junior

La Pyramide des besoins humains – C. Solé – Éditions L’école des loisirs

À samedi! – H. Ben Kemoun, Zaü – Éditions Rue du Monde

DOCUMENTAIRES

Le Zizi des mots – E. Brami, Fred L. – Édition Talents hauts

La Vie en design – C. Delavaux, S. Kiehl – Éditions Actes Sud Junior

Cité Babel – P. Hédelin, G. Duhazé – Éditions des Éléphants

L’Âme des samouraïs – G. Maincent, C. Merlin – Éditions Actes Sud Junior

Chouette ou hibou? – E. Strack, G. Plantevin – Éditions Gallimard Jeunesse

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


11 mars 2016  par nos libraires

Le choix des lecteurs – Février 2016

L’hiver est encore là, mais nos lecteurs et lectrices découvrent avec plaisir les nouveautés qui feront le printemps. Et puis nos libraires proposent toujours avec bonheur les oeuvres qui les ont séduits ces derniers temps. Car un bon livre ne disparaît avec la fonte des neiges…

Littérature générale et universitaire

1- Les hautes montagnes du Portugal, Yann Martel, 2016, Éditions XYZ, 352 p., 9782892619706

Découpé en trois récits, Les Hautes Montagnes du Portugal entraîne le lecteur dans un fascinant voyage. D’abord en 1904 alors qu’un jeune homme, Tomás, découvre au Musée national d’art ancien de Lisbonne, un journal datant du XVIIe siècle. À l’intérieur, le père Ulisses Manuel Rosario Pinto décrit un artefact insolite, extraordinaire et saisissant qui bouleverserait la chrétienté. Tomás décide alors de partir en automobile à ses risques et périls dans les Hautes Montagnes du Portugal à la recherche de l’objet convoité. Trente-cinq ans plus tard, un pathologiste portugais, Eusebio Lozora, un fervent admirateur d’Agatha Christie, se trouve confronté à une demande d’autopsie aussi mystérieuse que troublante, en lien avec la quête de Tomás. Enfin, cinquante ans plus tard, le sénateur canadien, Peter Tovy, en deuil de son épouse bien-aimée, décide de sauver un chimpanzé d’un institut de recherche d’Oklahoma City pour l’emmener vivre avec lui dans son village ancestral au nord du Portugal, Tuizelo, là où les trois récits vont finalement converger. Plein de tendresse, d’humour et de rebondissements, le nouveau roman de Yann Martel, entraîne le lecteur dans une exploration touchante, envoûtante sur les thèmes de l’amour, de la perte et de la foi, autant de questionnements existentiels qui sont au cœur de son œuvre romanesque.

2- Comment se débarrasser du diabète de type 2 sans chirugie ni médicament, Normand Mousseau, 2016, Éditions du Boréal, coll. ESsais et documents, 280 p., 9782764624203

On serait tenté de voir dans le diabète une maladie chronique contrôlable grâce à la médication. Ce serait oublier que le diabète est responsable d’un nombre important de cas de cécité, d’amputation, de maladie du rein et d’arrêt cardiaque. Toute personne qui en souffre est condamnée à passer le reste de sa vie à surveiller son alimentation et à prendre des médicaments, tout en sachant qu’un jour ou l’autre elle perdra la maîtrise de sa maladie. Après qu’on lui eut diagnostiqué un diabète de type 2, Normand Mousseau a refusé de s’en tenir aux recommandations de son médecin et a cherché la voie de la guérison. Il a décidé de suivre une voie thérapeutique nouvelle, fondée sur une diète hypocalorique stricte. Aujourd’hui, il ne souffre plus du diabète. Il partage ici son expérience personnelle, tout en proposant au lecteur une explication scientifique aussi bien des causes de la maladie que des raisons pour lesquelles cette thérapie peut réussir à l’éradiquer. Enfin, il indique clairement les différentes étapes à suivre pour atteindre cet objectif.

3- La puissance de la joie, Frédéric Lenoir. 2016, Éditions Fayard, 211 p., 9782213661353

«  Existe-t-il une expérience plus désirable que celle de la joie ? Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ? J’aimerais proposer ici une voie d’accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d’amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l’ataraxie, c’est-à-dire à l’absence de souffrance et de trouble. Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l’existence. Qui les embrasse pour mieux les transfigurer. Sur les pas de Tchouang-tseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie. »

4- Naufrage, Biz, 2016, Leméac Éditeur, 136 p., 9782760947238

Frédérick forme un couple heureux avec Marieke. Ensemble, ils ont un fils, Nestor, qui fait leur joie. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Fred, analyste au module Analyse et statistique du ministère des Structures, n’avait pas soudain été muté aux Archives, ce qui équivaut, il le constate rapidement, à un tablettage en règle… Comment peut-on accomplir quoi que ce soit aux Archives, où personne ne semble travailler, sans avoir un code pour utiliser son ordinateur ? Comment peut-on rester sain d’esprit dans ces méandres bureaucratiques qui nient la valeur de l’individu ? Comment demeurer équilibré quand le tapis se dérobe sous vos pieds ? Pendant quelque temps, Fred tente de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Être payé à se tourner les pouces durant huit heures, est-ce un si terrible sort ? C’est un des vices de notre lâcheté collective que de nous pousser à tolérer une telle situation… Pourquoi donc ne pas en profiter ?

5- La femme qui fuit, Anais Barbeau-Lavalet, 2015, Éditions Marchand de feuilles, 378 p., 9782923896502

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants. Pour toujours. Afin de remonter le cours de la vie de cette femme à la fois révoltée et révoltante, l’auteur a engagé une détective privée. Les petites et grandes découvertes n’allaient pas tarder.

6- L’impossible dialogue : sciences et religions, Yves Gingras, 2016, Éditions du Boréal, 352 p., 9782764624128

Cet essai est né d’une interrogation : comment expliquer le retour en force, depuis les années 1980-1990, de la question des relations entre science et religion et des appels au « dialogue » entre ces deux domaines pourtant si éloignés par leurs objets et leurs méthodes ? L’historien des sciences Yves Gingras analyse d’abord les limites théologiques de l’autonomie de la recherche scientifique au XVIIe siècle. Il retrace ensuite la longue histoire allant de la condamnation de Galilée pour hérésie en 1633 jusqu’à sa réhabilitation par Jean-Paul II après plus de trois cent cinquante ans de revendications en ce sens par les savants européens. Il montre enfin comment Dieu et la théologie naturelle sont devenus marginaux dans le champ scientifique au cours des XVIIIe et XIXe siècles, à mesure que la pensée scientifique naturaliste s’est étendue à la géologie, à l’histoire naturelle, aux origines de l’homme et à l’histoire des sociétés et des religions. Face à la montée de mouvements religieux et spirituels néoromantiques qui rejettent les acquis des recherches scientifiques les mieux établies, l’auteur en appelle à prendre le parti de la raison.

7- Les aliments contre le cancer : la prévention du cancer par l’alimentation, Richard Béliveau et Denis Gingras, Nouvelle édition 2016, Éditions du Trécarré, 264 p., 9782895686873

Voici la nouvelle édition d’un livre hors du commun, qui bouleversera votre perception du cancer et des façons de combattre cette maladie. Dix ans après avoir révolutionné les habitudes alimentaires des Québécois avec « Les Aliments contre le cancer », Richard Béliveau et Denis Gingras reviennent à la charge. Ils font le bilan des dernières découvertes de la recherche quant à la prévention du cancer par l’alimentation. À une époque où la multiplication des sites internet et la croissance explosive des réseaux sociaux rendent difficile la distinction entre vérité scientifique et fausses croyances, cette édition mise à jour arrive à point nommé. Elle résume de façon claire l’ensemble des connaissances accumulées sur le lien étroit qui existe entre les habitudes alimentaires et le risque d’être touché par le cancer, principale cause de mortalité dans la plupart des sociétés industrialisées. Ce livre décrit en détail les composés phytochimiques – ces classes de molécules anticancéreuses – et les aliments qui en contiennent : ceux que l’on connaissait déjà et ceux qui sont nouvellement attestés. Il y a lieu d’être optimiste, car on estime que tous les aspects du mode de vie liés à l’alimentation et au poids corporel sont responsables du tiers environ des cancers, un taux aussi important que celui des cancers causés par le tabac.

8- Un jour avant la fin du monde, Sorour Kasmaï, 2015, Éditions Robert Laffont. 276 p., 9782221159637

 » J’avais une fille qui s’appelait Mariam. – Mais elle est là, ta fille. Me voilà. Je suis Mariam. – Tu n’es pas Mariam. Mariam est morte le jour de ta naissance. C’est la neige qui l’a tuée… Elle était allongée là, à côté de ta mère… sous les décombres… – Qu’est-ce que tu racontes ? Je suis là, devant toi. Regarde-moi !  » À Téhéran, durant le premier hiver après la révolution islamique, une jeune fille de seize ans découvre le secret de sa naissance. Elle entreprend une longue quête d’identité et se heurte aux nouvelles autorités politico-religieuses qui voient en elle une miraculée et cherchent par tous les moyens à vérifier l’hypothèse de sa résurrection. À leurs yeux, la parole du Prophète proclamant :  » un jour avant la fin du monde, quelqu’un de ma descendance ressuscitera les morts  » trouve ici une illustration toute pratique. S’engage alors pour Mariam une course infernale dans le labyrinthe d’une ville où règnent l’angoisse et la terreur. Dans ce récit porté par une puissance et une intensité romanesques hors du commun, Sorour Kasmaï restitue l’atmosphère oppressante d’une société confrontée à l’islam radical et à sa violence irrationnelle.

9- Serafim et Claire, Mark Lavorato, 2016, Éditions Marchand de feuilles, 464 p., 9782923896533

Découvrez une inoubliable histoire d’amour, d’art et de vie campée dans les rues du Montréal des années 1920 dépeintes de manière saisissante, Serafim et Claire raconte le destin émouvant et captivant de deux rêveurs dont les destins deviennent liés à tout jamais. Claire Audette est une danseuse dont la réputation croît rapidement dans les théâtres du Montréal des années 1920. Serafim Vieira, photographe, est un immigrant solitaire qui erre dans les rues de la même ville, hanté par le souvenir d’un amour perdu dans son Portugal natal. Autour d’eux, la clameur des années folles et le bouillonnement de la métropole : des politiciens corrompus, l’essor du jazz, l’émergence du mouvement des suffragettes, les troubles dans le quartier chaud, le fascisme au cœur de la communauté italienne, tout cela sur la toile de fond de la division entre anglophones et francophones. Alors que les existences de Serafim et Claire commencent à s’entrecroiser, un dangereux complot prend forme, susceptible d’infléchir leur destin à tous les deux. Leur plan astucieux, quoique naïf, a-t-il des chances de réussir? Peuvent-ils faire leur propre fortune? Et, s’ils échouent, qu’adviendra-t-il de leur amour naissant? Serafim et Claire raconte l’inoubliable histoire de deux idéalistes aux rêves imparfaits qui unissent leurs destins, et celle, tout aussi vibrante, de la ville et de l’époque où ils évoluent. La prose de Mark Lavorato, riche et belle, fait naître sous nos yeux tout un monde vivant et coloré.

10- Rhapsodie québécoise : itinéraire d’un enfant de la loi 101, Akos Verboczy, 2016, Éditions du Boréal, 240 p., 9782764624210

« Je suis un immigrant, c’est vrai, le terme ne me dérange pas, le mot décrit bien une réalité qui est la mienne. Retenez seulement qu’être un immigrant ne m’a pas occupé à temps plein pendant toutes ces années. Et que venir d’ailleurs comme être d’ici n’est pas une vertu, ni un défaut, ni un fait intéressant ou futile en soi. L’immigrant n’est — par essence — ni une victime à prendre en pitié, ni un héros à célébrer, ni un profiteur à dénoncer. Mais il n’est pas non plus comme tout le monde, ni comme vous pis moi. Comme vous, je veux dire. » Né en Hongrie, Akos Verboczy est arrivé au Québec à l’âge de onze ans. Il raconte ici comment il en est venu, peu à peu, (presque) sans douleur, à embrasser la culture québécoise et à partager ses idéaux. Maniant le français québécois avec une grâce que lui envieront de nombreux « de souche », il livre un récit désopilant où l’humour vient souligner l’intelligence du propos et la finesse des observations. Voici un livre salutaire à un moment de notre histoire où se pose de façon plus aiguë que jamais peut-être la question de notre identité et de nos rapports avec tous les « autres » qui partagent notre coin du monde.

Littérature jeunesse

1- Charles amoureux d’une princesse, Alex Cousseau, illustrations de Philippe-Henri Turin, 2016, Éditions du Seuil Jeunesse, 48 p., 9791023501803

« En quatorze vers je vous offrirai
Cette critique avec humilité.
Que de bonheur de lire tous ces vers
De ce dragon jaune et bleu, ce trouvèr’,
Qui dans les livres sans images apprendra
Que sa princesse n’est pas qui il croit.
À travers les yeux doux de Cornélia
Mignonne princesse il découvrira
Sous la boue, la cendre et le feu brûlant.
Cet album est en tout point séduisant,
Que vous voudrez apprendre à vos enfants
La morale à ces petits dragons,
Qui grâce à ce reptil’ découvriront
Toute l’importance d’être charmant! » – Catherine Bond, libraire.

ex-aequo

La science à portée de main : c’est trop malin !, Mélanie Pere et Alice Vettoretti, illustré par Laure Cacouault, 2015, Éditions Auzou, Coffret + livre 78 p., 9782733830987

30 expériences scientifiques faciles à réaliser à l’aide des accessoires fournis, qui démontrent des phénomènes naturels amusants et intéressants (les courants marins, le ballon à propulsion, la boussole, les moisissures, l’effet de serre, etc.).

2- Sublutetia Volume 1, La révolte de Hutan, Eric Senabre, 2015, Le Livre de poche jeunesse, 281 p., 9782012031913

Keren et Nathan sont dans la même classe mais ne se connaissent pas réellement. Lors d’une sortie scolaire, un incident dans le métro les entraîne dans une traque souterraine, à la découverte de secrets enfouis au coeur de Paris. Premier roman. Prix Saint-Exupéry 2012, prix des Dévoreurs de livres 2013.

3- Journal d’un dégonflé Volume 9, Un looong voyage, Jeff Kinney, 2016, Éditions du Seuil Jeunesse, coll. Fiction grand format, 223 p., 9791023506327

Greg Heffley part en vacances avec sa famille. Mais les catastrophes s’accumulent sur la route, entre une mouette folle et un porcelet fugueur. Leur périple en voiture n’est pas de tout repos.

ex-aequo

Fleurs de dragon, Jérôme Noirez, 2015, Éditions du Golf Stream, coll. GSE poche, 300 p., 9782354882747

Au Japon, en 1489, l’officier de justice Ryôsaku se voit confier par le shogun la mission de poursuivre de mystérieux criminels qui traversent une partie du pays en laissant derrière eux des cadavres de samouraïs. Il est aidé de jeunes samouraïs hantés par un passé douloureux, Kaoru, Keiji et Sôzô, dans un univers peuplé de moines aveugles, de ninjas et de monstres. Prix Les mordus du polar 2009.

Les filles modèles Volume 4, Sabotage 101, Marie Potvin, 2016, Éditions Les Malins, 457 p., 9782896573608

Laura aime Samuel et celui-ci semble lui rendre la pareille. Alors pourquoi est-ce si difficile pour les tourtereaux de profiter des moments de bonheur qu’ils pourraient vivre ? Les embrouilles se succèdent, mais est-ce vraiment la faute de Corentin, Constance ou même de Marie-Douce ? Laura devra peut-être prendre du recul pour y voir plus clair… Marie-Douce vit avec Lucien de bien grandes émotions. Lorsque celui-ci reçoit une nouvelle qui changera sa vie de façon grandiose, Marie-Douce sera-t-elle abandonnée par son amoureux ? Entre les deux soeurs, Corentin Coeur-de-Lion ne sait plus où donner de la tête. Vivre avec les filles modèles n’est jamais de tout repos !

4- Rébellion chez les crayons, de Drew Daywalt, illustré par Oliver Jeffers, 2014, Éditions Kaléidoscope, 34 p., 9782877678087

« Délicieusement drôle, imaginatif et joyeux, cet album de Drew Daywalt a toutes les qualités pour devenir un incontournable.
Derrière l’humour incroyable de ce récit, se cache un message positif : il faut sortir du chemin battu et des stéréotypes pour agrandir sa créativité et sa vision du monde. De plus, le super coup de crayon d’Olivier Jeffers est juste ce qu’il fallait pour cette histoire colorée. » – Caroline Billo, libraire.

ex-auquo

Tempête sur la savane, Michaë Escoffier, illustrations de Manon Gauthier, 2016, Éditions D’Eux, 24 p., 9782924645017

Un éléphant dans la savane n’arrête pas de rouspéter, rouspéter, rouspéter. Les animaux de la savane se réunissent pour trouver une solution à tout ce rouspétage. Une solution qui sera assez efficace, oui…

5- La grande fabrique des mots, Agnès de Lestrade, illustrations de Valeria Docampo, 2009, Éditions Alice Jeunesse, 36 p., 9782874261015

Dans un pays où les gens ne parlent pas, il faut acheter des mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Philéas a besoin de mots pour déclarer son amour à la jolie Cybèle, mais ne peut s’offrir tous les mots dont il a besoin pour le faire.

ex-aequo

Arena 13 Volume 1, Joseph Delaney, 2015, Éditions Bayard Jeunesse, 389 p., 9782747058582

« Plongez dans l’univers d’Arena 13, la nouvelle trilogie de Joseph Delaney. De la science-fiction tout en subtilité, qui se rapproche de la fantasy, tout en s’inscrivant directement dans la Rome antique. Des personnages attachants (ou terrifiants!), une intrigue crédible et un univers riche et complexe font de ce premier tome un plaisir de lecture assuré. Vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture et vous ne connaîtrez plus de repos avant de connaître la date de parution du tome deux. Allez Monsieur Delaney, ne nous faites pas trop languir! » – Pierre-Alexandre Bonin, libraire.

Le voleur de sandwichs, André Marois, illustrations de Patrick Doyon, 2014, Éditions de la Pastèque, 168 p., 9782923841267

« Drôle et un brin impertinent, ce roman nous plonge totalement dans l’univers scolaire d’un jeune garçon affamé. Malin et débrouillard, notre héros va d’abord se débrouiller seul jusqu’au moment où la situation devient trop dure à gérer. ( 3 sandwichs volés finissent par perturber les humeurs, la concentration et l’estomac… surtout l’estomac !) Les parents vont se montrer aussi débrouillards et malins que leur fils pour attraper le voleur. L’histoire au goût d’enquête saupoudrée d’humour, parle, mine de rien, de l’importance d’une bonne alimentation. Les illustrations vivantes et dynamiques sont juste parfaites pour ce récit plein d’émotions et de mayonnaise. » – Aurélie Philippe, libraire.

Zazie Volume 1, Ça va être correct, Marie-Renée Lavoie, 2015, Éditions Hurtubise, 232 p., 9782897236496

« Marie-Renée Lavoie nous offre ici des petits bouts de vie drôles et tendrement réalistes de Zazie, l’ainée d’une tribu encombrante mais terriblement attachante, qui apprend tant bien que mal à jongler entre ses responsabilités de grande soeur, les peines de sa meilleure amie et la jungle scolaire. Et quand l’amour s’en mêle…
On embarque dès les premières pages dans cet excellent roman qui nous surprend de pages en pages, abordant les choses simples de la vie d’ado avec finesse, tendresse et surtout un humour incroyable. À dévorer sans retenue, ça fait un bien fou! » – Juliette Lopes-Benites, libraire.

Le livre sans images, B. J. Novak, 2015, Éditions L’École des loisirs, 48 p., 9782211225915

« Cet album est très, très particulier. Il vous fera dire des choses absurdes, des choses que vous ne pensiez jamais dire un jour. En plus, il n’y a aucune illustration! Mais si vous pensez que ça en fait un livre sérieux, détrompez-vous. Vos enfants n’auront jamais autant ri qu’en vous entendant lire cet album. Soyez prévenu, ils en redemanderont et vous ne pourrez pas y échapper! Alors, oserez-vous ouvrir « Le livre sans images »? » – Pierre-Alexandre Bonin, libraire.

Mission pas possible! Volume 2, Nadine Poirier, illustrations de Géraldine Charette, 2016, Éditions Dominique et compagnie, coll. Grand roman lime, 112 p., 9782897394271

Je m’appelle Samuelle. J’aime les sensations fortes, exactement comme ma grand-mère. Ma super mamie a passé sa vie à faire des activités que ne font pas les autres grands-parents: des compétitions de moto-cross, de kayak et de ski nautique! Sauf que ma mamie a bien changé… Peanut pourrie! Et si elle était devenue accro aux jeux vidéo?

Bandes dessinées

1- Tib & Tatoum Volume 3, Tout le monde sourit !, scénario de Grimaldi, dessin de Bannister, 2016, Éditions Glénat, coll. Tchô !, 48 p., 9782344007334

Tatoum fait découvrir à Tib une caverne secrète cachée derrière une cascade où ils peuvent se retrouver incognito. Pendant ce temps, la vie au clan est chamboulée depuis que le tailleur de pierre s’est pris un coup sur la tête. Pour remédier à la situation, le meilleur artisan de la région est appelé en renfort. Tout le monde est surpris en constatant qu’il s’agit d’une jeune femme.

2- Boule et Bill Volume 36, Flair de cocker, par Verron d’après Roba, couleur d’Anne-Marie et Julien Ducasse, 2016, 46 p., 9782505062127

Boule et bill partent à la découverte de la Montagne : des aventures toujours plus drôles et intrépides ! Là-hauuuuut dans la montagne, y a… Boule et Bill qui sont partis à la découverte de la faune et de la flore locales. Les petits citadins s’aperçoivent bien vite qu’ils ne sont pas les fins explorateurs qu’ils pensaient être ! Bill a un flair irréprochable ; Boule est un explorateur né… alors comment se fait-il que tous les animaux du coin, sangliers, chamois et marmottes, leur passent (en riant) sous le nez ?

3- La poudre d’escampette, Chloé Cruchaudet, 2016, Éditions Delcourt, coll. Les enfants gâtés, 26 p., 9782756075839

Paul vient de déménager, il ne connaît encore personne. Ce matin-là, alors qu’il promène sa chienne Paulette, il fait une drôle de rencontre. Boulon et sa bande de bricoleurs géniaux sont prêts à embarquer sur leur « palace flottant », un radeau aménagé qu’ils ont entièrement construit eux-mêmes. Paul va-t-il prendre la poudre d’escampette et partir avec eux ?

4- Le monde de Milo Volume 3, La reine noire, scénario de Richard Marazano, dessin et couleur de Christophe Ferreira, 2016, Éditions Dargaud, 56 p., 9782205074512

C’est le monde à l’envers : Milo est invité de « l’autre côté » par le sorcier, le père de Valia, qui était, il y a peu, son ennemi et que, par ailleurs, il croyait mort ! Ce dernier a besoin de de l’aide du jeune garçon. La situation au village est désespérée : le poisson d’or est très malade, et surtout, les enfants, mais aussi Valia, ont été capturés par les araignées géantes de la Reine noire. Milo se lance à leur recherche et va de surprise en surprise…

ex-aequo

Les Légendaires : origines Volume 4, Shimy, scénario de Patrick Sobral, dessin et couleurs de Nadou, 2016, Éditions Delcourt, 47 p., 9782756041285

Shimy est le personnage le plus énigmatique de toute l’équipe des Légendaires. C’est également le personnage de la série principale dont le passé a été le moins évoqué jusqu’ici par Patrick Sobral. On découvrira dans ce tome le monde elfique et sa culture, ses lois, ses règles, sa faune et ses ethnies, le tout sous le trait de plus en plus époustouflant de Nadou.

5- Goblin’s Volume 9, Sable chaud et légionnaires, scénario de Tristan Roulot, dessins de Corentin Martinage, couleurs d’Esteban, Soleil productions, coll. Humour, 46 p., 9782302048553

Problème : comment partir au soleil se mettre les doigts de pieds en éventail, quand tout le budget vacances est passé dans les sempiternels travaux de reconstruction du village ? Solution : en faisant un échange de maison, bien sûr ! Et comme pour nos farouches Goblins, toute solution appelle un nouveau problème, ils auraient peut-être dû se renseigner un peu avant de troquer leur village avec des inconnus.

6- Largo Winch Volume 20, 20 secondes, scénario de Jean Van Hamme, dessin de Philippe Francq, 2016, Éditions Dupuis, coll. Repérages, 48 p., 9782800165516

« Chassé-Croisé » avait laissé le milliardaire humaniste Largo Winch au centre d’une énigme insoluble, et l’esprit occupé par le souvenir de sa belle disparue. Saïdée, la sublime agent triple dont il était soudainement tombé amoureux est toujours retenue prisonnière par la CIA, et le piège autour de Winch se resserre peu à peu. Lors du « big board », le grand rendez-vous qui réunit tous ses présidents, la bombe cachée dans le socle de la statue qui décore le dernier étage explosera, et c’en sera fini de Largo, du groupe et de son ambition d’un capitalisme à visage humain… Sauf peut-être si Saïdée réussit à s’échapper et qu’elle fait le choix d’écouter ses sentiments plutôt que les pressions qu’elle subit de toutes parts. « Vingt secondes » clôt donc majestueusement ce diptyque au scénario complexe et finement noué, dans lequel le businessman baroudeur voit son coeur s’ouvrir enfin. Une aventure pleine de suspense, à la croisée entre roman d’espionnage et drame romantique.

7- Plum, un amour de chat Volume 8, Natsumi Hoshino, 2016, Soleil productions, coll. Soleil manga. Pets, 208 p., 9782302048195

Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poils noire ! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites taches blanches sur la tête. Mais Plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure… Découvrez cette adorable histoire de chats où situations cocasses et attendrissantes s’enchaînent !

8- Astrid Bromure Volume 2, Comment atomiser les fantômes, Fabrice Parme, 2016, Éditions Rue de Sèvres, 40 p., 9782369811688

Astrid en a assez de s’ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents… elle réussit à les convaincre de l’inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l’internat, et surtout la chambre partagée avec des jumelles qui n’ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid ! En plus d’apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu’elle est prête à faire ou non pour être populaire.

9- La quête d’Ewilan Volume 3, La passe de la goule, scénario de Lylian d’après Pierre Bottero, dessin de Laurence Baldetti, 2016, Éditions Glénat, coll. Grafica, 72 p., 9782344006993

Ewilan, de retour du monde réel, retrouve ses compagnons réfugiés chez les Rêveurs d’Ondiane. Les pouvoirs d’Akiro semblent finalement très limités et il n’a pas accepté de les suivre pour Gwendalavir. Ewilan ne peut désormais compter que sur ses propres capacités et le courage de ses amis pour éveiller les Figés et éradiquer la menace T’sliche.

ex-aequo

Fairy Tail Volume 48, Hiro Mashima, 2016, Éditions Pika, coll. Pika shônen, 187 p., 9782811625474

Le maléfice de Kyôka fait souffrir le martyre à Ezra et la prive de ses cinq sens. Malgré ce handicap désespérant, Erza ne renonce pas et contre-attaque ! De leur côté, Ignir affronte Acnologia, et Natsu combat le roi des Enfers. « Le père et le fils » luttent ensemble pour redonner espoir à tous ! En plus, Sting et Rog, les dragons jumeaux de Saber Tooth, rejoignent Natsu ! Frappé par le souffle des trois chasseurs de dragons, le roi des Enfers ne se retient plus… Le combat entre les Fées et les démons est à son paroxysme !

Tous ces livres sont disponibles via notre site monet.leslibraires.ca en cliquant sur les titres sélectionnés.


10 mars 2016  par Robert Beauchamp

Littérature et cinéma – Notre sélection au FIFA 2016

Depuis maintenant 34 ans, le Festival international des films sur l’art / FIFA offre aux amateurs d’art et aux cinéphiles montréalais une programmation riche et variée sur tous les langages artistiques et toutes les périodes de l’Histoire de l’art. Du 10 au 20 mars, des milliers d’amateurs se presseront ainsi au festival, passant d’un film sur la censure à Hollywood au portrait d’une photographe contemporaine exceptionnelle, après avoir fait un détour du côté de l’architecture japonaise ou d’un documentaire sur une écrivaine nobélisée quelque peu atypique… Curiosité et éclectisme sont de mise lors de ce Festival qui stimule tous nos intérêts et tous nos sens.  Voici les films qui traitent de littérature, plus spécifiquement…

Bon festival!

Agatha Christie, de Matthew Barrett

L’histoire de la littérature se souviendra peut-être d’elle comme « la femme à qui le crime a le plus rapporté depuis Lucrèce Borgia ». Véritable monument de la littérature policière, Agatha Christie fut aussi populaire que secrète. Pour percer ce mystère, le film mène une enquête à partir d’indices nous révélant une femme bien différente de l’image qu’elle a projetée.

Fitzgerald / Hemingway : Une question de taille, de Claude Ventura

F. Scott Fitzgerald (1896-1940) et Ernest Hemingway (1899-1961), deux archétypes de la figure de l’écrivain. Hemingway, le baroudeur viril et sûr de lui, le travailleur acharné qui écrit comme d’autres boxent. Fitzgerald, le dandy délicat, émotif et tourmenté, au talent aussi fulgurant que fragile. Que se cache-t-il derrière cette légende léguée à la postérité par Hemingway dans Paris est une fête, qui brosse un portrait peu flatteur de Fitzgerald? La réponse est peut-être dans ces lettres que s’échangèrent les deux hommes à partir de 1925, qui racontent l’histoire d’une amitié complexe, où l’admiration côtoie le mépris et où la rivalité n’exclut pas un attachement profond.

My Name Is Fleming, Ian Fleming, de André Schäfer

Avant d’être un personnage de cinéma, James Bond, le célèbre agent secret britannique, fut le héros de romans et nouvelles. Il est en effet né en 1952 de l’imagination féconde de Ian Fleming. Issu d’une famille de la haute société écossaise, diplômé d’Eton et engagé dans le service de renseignements de la marine à la veille de la guerre, Fleming y puise son inspiration pour son personnage. Portrait d’un homme dont la vie et l’œuvre furent étroitement liées.

Recherche Fred Vargas désespérément, de Thibaut Chatel

Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau, romancière archéologue, a inventé le commissaire Adamsberg, un flic lunaire en veston fatigué qui hante ses «rompols», habités de loups-garous, de pestiférés et de macchabées étranges. Ses livres Pars vite et reviens tardUn lieu incertainL’homme à l’envers et Dans les bois éternels l’ont consacrée reine du polar français. Mais Vargas reste dans l’ombre. Le film part sur ses traces, interroge ses proches, sa soeur jumelle, François Bayrou, ses éditrices. Un portrait s’esquisse en creux de cette écrivaine qui garde son mystère.

Roland Barthes (1915-1980), le théâtre du langage, de Thierry Thomas

Explorateur des signes et des mythologies contemporaines, Roland Barthes (1915-1980) a marqué la scène intellectuelle des années 1960 et 1970. Il a sondé, à travers le théâtre du langage, un imaginaire collectif de la modernité. L’empire des signes, Fragments d’un discours amoureux, La chambre claire… : chacun de ses livres faisait événement, invitant, avec une exigence toute d’élégance, à déchiffrer le monde pour mieux s’ouvrir à l’avenir. Ce portrait tissé à partir d’archives plonge dans son œuvre pour restituer sa présence singulière.

The Alphabet of Fear, de John Albert Jansen

L’écrivaine germano-roumaine Herta Müller (1953) a reçu le prix Nobel de littérature en 2009. Son père a servi dans les SS pendant la Deuxième Guerre mondiale et sa mère a été emprisonnée dans un camp de travail soviétique après la guerre. Ses propres études et sa vie adulte ont été assombries par la répression du régime Ceausescu et le harcèlement continu de la Securitate. Le film s’intéresse aux racines de son œuvre, à la peur mortelle et à l’appétit de vivre qui se manifestent dans tous ses écrits.

The Worlds of Philip K. Dick, de Yann Coquart

Une plongée dans la vie et les écrits de Philip K. Dick (1928-1982), un extraordinaire écrivain de science-fiction, dont l’œuvre a anticipé comme aucune autre le monde paranoïaque et technologique du XXIe siècle, et dont les visions sont une formidable matière adaptée par le cinéma hollywoodien, de Blade Runner à Minority Report. Comme un personnage de ses romans, Philip K. Dick estompe la frontière qui sépare le réel de l’imaginaire, le présent du futur.

Undine Gruenter – Le projet d’aimer, d’Anita Hugi

«La famille nous tient comme une balle dans la tête. » C’est ainsi que s’ouvre le journal littéraire d’Undine Gruenter (1952-2002), entamé à la fin des années 1980, quand l’écrivaine, célèbre inconnue de la littérature européenne, s’installe à Paris. Son Journal est le point de départ de ce film d’auteur qui donne accès, directement par les textes de l’écrivaine, à sa pensée. D’appartement en hôtel, de Montmartre à la Manche, de rues en ruelles, de proches en proches, c’est un portrait poétique que brosse la réalisatrice Anita Hugi.

Pour tout savoir sur le FIFA 2016: http://www.artfifa.com/fr

 



© 2007 Librairie Monet