Le Délivré

Archive pour la catégorie ‘◦ Impressions’


11 décembre 2013  par nos libraires BD

Les bandes dessinées de 2013 : les palmarès de nos libraires BD

Cette année, aucun titre n’a su faire l’unanimité comme avait pu le faire l’an passé l’excellent Susceptible de Geneviève Castrée. Extrêmement éclectique, la cuvée 2013 a cependant confirmé la vitalité exceptionnelle de la bande dessinée québécoise actuelle. En effet, pas moins de cinq nouveautés sont arrivées à se glisser dans les palmarès de nos libraires : Vil et misérable de Samuel Cantin (deux mentions), Poulet Grain-Grain de François Samson-Dunlop et Alexandre Fontaine Rousseau (deux mentions), La liste des choses qui existent d’Iris et Cathon, Les pièces détachées de Vincent Giard et David Turgeon ainsi que La guerre des rues et des maisons de Sophie Yanow, sans compter la réédition, chez Ego comme X, du classique de Sylvie Rancourt Mélody (deux mentions).

De nombreux autres titres québécois ne s’étant pas glissés dans nos Top 10 ont cependant été dans la course jusqu’à la toute fin. À commencer par Les deuxièmes, remarquable album de Zviane confirmant, en même temps que le talent de la jeune auteure, l’excellence du travail de la maison d’édition Pow Pow. Ajoutez à cela la relance de l’écurie Mécanique Générale, qui s’est d’emblée démarquée en rééditant l’intégrale des œuvres autobiographiques de Jimmy Beaulieu sous le titre Non-aventures : Planches à la première personne, la très belle rentrée BD de l’éditeur de poésie L’oie de cravan cet automne ainsi que les nombreuses activités entourant le quinzième anniversaire de La Pastèque en novembre et vous avez, sans conteste, une année marquante pour le neuvième art québécois.

Parmi les quelques titres étrangers se démarquant du lot, on remarque Brigitte et la perle cachée d’Aisha Franz (deux mentions), Orignal de Max de Radiguès (deux mentions), Mabui : Les âmes d’Okinawa de Susumu Higa (deux mentions) ainsi que le premier tome de l’intégrale du classique Nancy d’Ernie Bushmiller (deux mentions). 2013 aura été une autre bonne année pour la jeune structure indépendante Misma, deux titres publiés par celle-ci s’étant glissés dans l’une ou l’autre de nos listes de fin d’année : L’aventure de l’homme-chien de Yoon-sun Park et l’émouvant Peau de lapin de Gauthier. 23 ans après sa fondation, L’Association demeure quant à elle un incontournable de l’édition indépendante en France : l’ambitieux Big Questions d’Anders Nilsen, le deuxième tome des Incidents de la nuit de David B. et le troisième Dungeon Quest de Joe Daly ont été retenus par notre équipe. L’Apocalypse, créée en 2012 par l’ex-associationiste Jean-Christophe Menu, a elle aussi connu une belle deuxième année d’existence – marquée notamment par la sortie du recueil Lettre à la mère de l’auteur libanais Mazen Kerbaj.

Bien qu’il ne se soit au final glissé que dans la liste d’un seul de nos libraires, Tyler Cross, solide collaboration entre Fabien Nury et Brüno, a fait l’unanimité au sein de l’équipe. Souvenirs de l’empire de l’atome, ambitieux récit de science-fiction au graphisme rétro-futuriste remarquable, s’est aussi démarqué. Sept ans après la fin de Universal War One, l’auteur Denis Bajram revenait pour sa part à la charge avec une nouvelle série lui faisant suite, logiquement intitulée Universal War Two, dont le premier tome a su convaincre notre collègue Patrick Pilote. Parmi les titres jeunesses parus cette année, outre l’incontournable tome cinq de la saga Esteban, nos libraires auront retenu l’hilarant Akissi T.4 de Marguerite Abouet et Mathieu Sapin, le second chapitre de la trilogie Hell School intitulé Orphelins ainsi qu’Aventure au musée, quatrième épisode de la série fantastique Angus.

Mais, trêve de bavardage, voici les palmarès exhaustifs et soigneusement composés de notre équipe.

Top 10 BD 2013 selon Alexandre

1. Jérôme et la ville, Marie Saur et Nylso, Les Contrebandiers, 152 p., 9782953227932*
2. Philémon T.16 : Le train où vont les choses, Fred, Dargaud, 35 p., 9782205037418*
3. Les incidents de la nuit T.2, David B., L’Association, coll. « Ciboulette », 199 p., 9782844144836*
4. Brigitte et la perle cachée, Aisha Franz, Çà et Là, 196 p., 9782916207797*
5. Lettre à la mère, Mazen Kerbaj, Apocalypse, 144 p., 9782367310176*
6. La guerre des rues et des maisons, Sophie Yanow, Mauvaise Tête, 72 p., 9782923942070*
7. L’aventure de l’homme-chien, Yoon-sun Park, Misma, 128 p., 9782916254265*
8. La liste des choses qui existent, Cathon et Iris, La Pastèque, coll. « Pomélo », 120 p., 9782923841410*
9. Brooklyn Quesadillas, Antony Huchette, Cornélius, coll. « Pierre », 72 p., 9782360810598*
10. Vil et misérable, Samuel Cantin, Pow Pow, 148 p., 9782924049099*

Top 10 BD 2013 selon Catherine

1. Brigitte et la perle cachée, Aisha Franz, Çà et Là, 196 p., 9782916207797*
2. Annie Sullivan et Helen Keller, Joseph Lambert, Çà et Là et Cambourakis, 90 p., 9782916207919*
3. Mélody, Sylvie Rancourt, Ego Comme X, 350 p., 9782910946883*
4. Les pièces détachées, David Turgeon, La mauvaise tête, 156 p., 9782923942063*
5. Orignal, Max de Radiguès, Delcourt, coll. « Shampooing », 151 p., 9782756041001*
6. Poulet grain-grain, François Samson-Dunlop et Alexandre Fontaine Rousseau, La mauvaise tête, 162 p., 9782923942056*
7. Vil et misérable, Samuel Cantin, Pow Pow, 148 p., 9782924049099*
8. Nancy : 1943-1945, Ernie Bushmiller, Actes Sud et L’An 2, 336 p., 9782330022631*
9. Akissi T.4 : Rentrée musclée, Marguerite Abouet et Mathieu Sapin, Gallimard, 48 p., 9782070649822*
10. Peau de lapin, Gauthier, Misma, 104 p., 9782916254289*

Mentions spéciales

Heavy Metal, 9782070696765*
Les deuxièmes, 9782924049068*
Fantastic Plotte, 9782922399837*
Maria T.1, 9782505016281* et Maria T.2, 9782505017639*
Fétiche, 9782849611371*
Mélo Pop, 9782070647163*

Top 10 BD 2013 selon Hélène

1. L’année du lièvre T.2, Tian, Gallimard, coll. « Bayou », 116 p., 9782070629589*
2. Fun Home : une tragicomédie familiale, Alison Bechdel, Denoël Graphic, 236 p., 9782207116807*
3. Big Questions, Anders  Nilsen, L’Association, 592 p., 9782844144607*
4. 7 Shakespeares T.4, Harold Sakuishi, Kase Manga, coll. « Seinen », 288 p., 9782820305732*
5. Mabui, les âmes d’Okinawa, Susumu Higa, Lézard Noir, 248 p., 9782353480449*
6. Dungeon Quest T.3, Joe Daly, L’Association, coll. « Espôlette », 296 p., 9782844144621*
7. Esteban T.5, Matthieu Bonhomme, Dupuis, 47 p., 9782800157290*
8. Musée insolite de Limul Goma T.2 : Le massacre, Simon Hureau, La boîte à bulles, coll. « Hors Champ », 64 p., 9782849531525*
9. Dérive Orientale, Younn Locard, L’Empoyé du Moi, 64 p., 9782930360584*
10. Nancy : 1943-1945, Ernie Bushmiller, Actes Sud et L’An 2, 336 p., 9782330022631*

Mentions spéciales

Last Man T.1, 9782203047730*
Mokke T.1, 9782811611170*
Cesare T.1, 9782355925078*
La peur au bout du fil, 9782800148236*
Ernest et Rebecca t.5, 9782803632794*
Mes petits plats faciles by Hana t.2, 9791091610261*
Beauté T.3, 9782800154268*

Top 10 BD 2013 selon Patrick

1. Stalingrad Khronika intégrale, Bourgeron et Ricard, Dupuis, coll. « Aire Libre », 132 p., 9782800157467*
2. Abyme T.1, Bajram et Mangin, Dupuis, coll. « Aire Libre », 56 p., 9782800154466*
3. UW 2 T.1 : Le temps du désert, Denis Bajram, Casterman, 47 p., 9782203058620*
4. Tyler Cross, Fabien Nury et Brüno, Dargaud, 91 p., 9782205070064*
5. Hell School T.2 : Orphelins, Dugomier et Ers, Le Lombard, 47 p., 9782803632572*
6. Brigade juive T.1 :Vigilante, Marvano, Dargaud, 47 p., 9782505017080*
7. Mexicana T.1, Mars, Matz et Gilles Mezzomo, Glénat, coll. « Grafica », 48 p., 9782723492737*
8. Gung Ho T.1 : Brebis galeuses, Benjamin von Eckartsberg et Thomas von Kummant, Paquet, 84 p., 9782888905677*
9. Angus T.4 : Aventure au musée, Régis Donsimoni, Ankama, 48 p., 9782359104547*
10. Deadline, L.F. Bollée et Christian Rossi, Glénat, 88 p., 9782723489461*

Top 10 BD 2013 selon Réjean

1. Souvenirs de l’empire de l’atome, Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, Dargaud, 141 p., 9782205069303*
2. L’entrevue, Manuele Fior, Futuropolis, 173 p., 9782754805834*
3. Mabui, Les âmes d’Okinawa, Susumu Higa, Le Lézard Noir, 248 p., 9782353480449*
4. Orignal, Max de Radiguès, Delcourt, coll. « Shampooing », 151 p., 9782756041001*
5. Poulet grain-grain, François Samson-Dunlop et Alexandre Fontaine Rousseau, La mauvaise tête, 162 p., 9782923942056*
6. Les praticiens de l’infernal T.1, Pierre La Police, Cornélius, coll. « Raoul », 176 p., 9782360810345*
7. Mélody, Sylvie Rancourt, Ego Comme X, 350 p., 9782910946883*
8. Les guerres silencieuses, Jaime Martín, Dupuis, coll. « Aire Libre », 152 p., 9782800153469*
9. Bande d’arrêt d’urgence, Woodrow Phoenix, Actes Sud et L’An 2, 188 p., 9782330020071*
10. Duncan le chien prodige T.1, Adam Hines, Çà et là, 392 p., 9782916207780*

 

***

 

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 

 


25 juillet 2013  par Le Délivré

Rapport de stage ou quand une jeune libraire parisienne découvre le merveilleux monde de la librairie québécoise…

Nous avons reçu ce printemps une jeune stagiaire parisienne en voie de terminer son apprentissage du difficile, mais passionnant métier de libraire. Et c’est avec beaucoup de tristesse que nous l’avons vue repartir. Mais Juliette nous a laissé un petit mot qui semble révéler que l’attachement fut mutuel. C’est aussi cela, le métier de libraire : faire d’admirables rencontres…

 

« Nous sommes le 20 juin 2013.

Dans quelques semaines, mon séjour prend fin. Je suis arrivée à l’aéroport de Montréal le 6 avril. Débarquant fraîchement de Paris, pleine d’enthousiasme, je commençais deux jours plus tard mon stage de trois mois au secteur Jeunesse de la Librairie Monet, concluant ainsi ma dernière année d’études en DUT Métiers du Livre.

Je souhaitais voir autre chose que Paris, travailler dans des conditions différentes de ce que j’avais connu auparavant, peut-être dans une ville provinciale en France. Mais, bien vite, je me suis dit : quitte à partir, pourquoi ne pas franchement oser et traverser l’Atlantique ?

Ce séjour au Québec, province que j‘adore, c’était une occasion incroyable pour moi de réaliser un projet qui me tenait à cœur : celui de passer du temps à l’étranger, d’apprendre de nouvelles choses, faire de nouvelles rencontres, découvrir un autre mode de fonctionnement que le mien. Et je n’ai pas été déçue…

Quel accueil ! J’ai découvert non seulement des libraires chaleureux, souriants, passionnés par ce qu’ils font, mais aussi d’excellents collègues, attentionnés et généreux. Et j’ai, grâce à eux, vécu une expérience professionnelle enrichissante, mais aussi une belle expérience humaine.

Ma carrière de libraire jeunesse vient à peine de commencer, mais, grâce à ce que j’ai appris durant ces 3 mois chez Monet, je suis convaincue de partir sur de bonnes bases. Le métier de libraire est universel.

C’est aussi un magnifique métier, qui n’est malheureusement pas encore reconnu au Québec, mais qui, j’en ai eu la preuve, y est très bien défendu et représenté. Merci à tous mes collègues de la Librairie Monet, grâce à vous j’ai passé 3 mois incroyables. J’ai pu réaliser en vous voyant si passionnés au quotidien que, tout comme vous, je suis faite pour ce métier.

Mon séjour s’achève bientôt, à regret… Mais je sais qu’il fera partie, et pour longtemps, de ces moments inoubliables qui parsèment nos vies.

Juliette L.B. »


3 avril 2013  par Alexandre F. R.

Fred (1931-2013)

Les histoires de Fred possèdent cette qualité particulière de ne pas connaître le sens du mot « fin », de refuser la clôture. Explorant l’au-delà de la case, son œuvre toute entière paraît fondée sur cette certitude que l’imaginaire ne connaît aucune limite, qu’un simple jeu de mots peut se matérialiser pour assujettir le réel à son ( non- )sens. La logique du rêve y prime toujours sur les conventions de la réalité, imposant en même temps que l’infini de ses possibles, l’impossibilité d’une finitude. Or voilà que Fred est mort; et, avec lui, c’est l’un des grands poètes du neuvième art qui s’est éteint.

À propos du Train où vont les choses, seizième tome de la série Philémon dont on attend avec impatience la parution au Québec, Christian Rosset écrivait dans un article paru sur du9.org : « Fred ne pouvait mieux boucler en beauté sa « série » car ainsi, il lui redonne un élan, l’ouvre à de nouvelles lectures, au lieu de clore stupidement le sens en trouvant une porte de sortie raisonnable. Il n’y aura pas de mot de la fin. Il n’y aura, à chaque lecture, que d’éternels recommencements. » Inépuisable, son imaginaire aura donc trouvé le moyen de se régénérer jusqu’à la toute fin, employant l’idée même de la fin pour renouveler une dernière fois son propre potentiel.

Depuis toujours hantée par une profonde mélancolie, l’œuvre de Fred l’est maintenant par l’esprit de son créateur, qui erre aujourd’hui entre deux lettres de l’Océan Atlantique et cette dernière image dont il avait autrefois raconté l’histoire, loin des criticakouatiques du Voyage de l’incrédule, à l’abri du peloton d’exécution dirigé par les apôtres de la raison auxquels toute sa vie il a su tenir tête. Celui qui, depuis toujours, faisait l’éloge de la fuite dans le rêve s’est finalement dissous définitivement dans son propre imaginaire.

Dans un entretien avec Marie-Ange Guillaume, publié chez Dargaud sous le titre L’histoire d’un conteur éclectique, Fred admettait que, puisqu’on avait dit de lui qu’il était magicien, il était bien prêt à assumer ce titre : « Il y a de la magie dans la vie de tous les jours, je ne vois pas pourquoi je ne la mettrais pas dans mes albums. La magie, ce n’est pas Mandrake le magicien, c’est tout et rien : tu tournes à droite et tu te fais écraser par un autobus, tu tournes à gauche et tu rencontres la femme de ta vie. Moi, il m’arrive très souvent des choses extraordinaires mais je ne m’en étonne pas, je trouve ça normal. »

C’est au final ce sur quoi repose l’inépuisable beauté de son œuvre : sur cette admirable capacité à rendre l’extraordinaire ordinaire, sans jamais le banaliser. Fred nous a appris que la fantaisie possédait sa propre raison que la raison ne pouvait pas dompter. Il a dit aux rêveurs qu’ils pouvaient, s’ils le voulaient, habiter cette contrée qui n’existe pas et à laquelle les Hector de ce monde ne croiront jamais.

Un magicien est mort.

 

* * *

Bibliographie sélective
Philémon T.16 : Le train où vont les choses… , Fred, Dargaud, 2013, 35 p., 9782205037418*
Le petit cirque, Fred, 2006, Dargaud, 61 p., 9782205007046*
Fredissimo : le meilleur de Fred (ou presque), Fred, 2000, Dargaud, 140 p., 9782205050868*
Philémon T.11 : La mémémoire, Fred, Dargaud, 64 p., 9782205055146*
 
* Commandez ces titres sur monet.ruedeslibraires.com en suivant les hyperliens des ISBN.
 


© 2007 Librairie Monet