Le Délivré

Archive pour la catégorie ‘▪ Essais et documents’


12 avril 2014  par nos libraires

Essais et documents : les parutions de mars

Comme chaque mois, notre équipe de libraires passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BIOGRAPHIES

Ernst Jünger, Julien Hervier, 2014, Fayard, 538 p., 9782213643632*

Témoin exceptionnel du XXe siècle, mort à cent deux ans, Ernst Jünger a vécu en Allemagne sous quatre régimes politiques et participé à deux conflits mondiaux. Héros de la Grande Guerre, d’un nationalisme agressif après la défaite allemande à laquelle il ne se résigne pas, il fait l’éloge du progrès technique et de la mobilisation totale dans les années trente ; mais il refuse sans ambiguïté les avances du régime nazi, avant d’adopter dans la seconde moitié de sa vie une position écologique aussi radicale qu’indifférente aux clivages politiques. Passionnément controversé en Allemagne où il a autant d’adversaires résolus que de partisans enthousiastes, il ne saurait laisser personne indifférent.

Les enfants du Rwanda, A. Umugwaneza et P. Fuglsang, 2014, Gaïa, 345 p., 9782847203714*

Le 18 août 1994 à 5 heures, nous avons pris la route. La frontière avec le Zaïre était à cent cinquante kilomètres. Maman disait qu’il nous faudrait tout au plus trois jours pour arriver. C’était peu réaliste, mais j’avais treize ans, qu’en savais-je ? Elle voulait, je crois, nous donner le courage de faire ce qu’elle estimait nécessaire. Nous devions marcher jour et nuit. Sortir du Rwanda avant que les Français ne se retirent du pays. C’était dur. Nous n’arrêtions pas de marcher. Vers le soir nous sommes arrivés à Kitabi, où nous devions passer la nuit, le dernier village avant la grande forêt de Nyungwe. Traverser la forêt en voiture prenait une heure, disait maman, mais combien de temps faudrait-il à pied, personne ne le savait.

Magritte, Michel Draguet, 2014, Gallimard/Folio biographies, 408 p., 9782070450176*

Portrait du peintre surréaliste belge René Magritte (1891-1967). L’univers pictural de Magritte, onirique et énigmatique, emprunte et détourne les éléments et objets du quotidien. Il déconstruit le rapport des choses avec la réalité et ajoute, avec un humour qui s’exprime dans ses titres, de nouvelles dimensions au malaise humain.

 

SCIENCES HUMAINES

Vers la Grande Guerre, Margaret MacMillan, 2014, Autrement, 849 p., 9782746735569*

Quelle est la part de responsabilité de chaque pays dans le déclenchement de la Grande Guerre ? En Europe, une poignée de dirigeants ont, à un moment précis, fait le choix de la guerre. Quelle a été la part humaine, donc émotionnelle et irrationnelle, dans ce choix ? De tempérament faible, le tsar Nicolas II pouvait-il résister aux généraux russes ? Si le chancelier allemand n’avait pas perdu sa femme au début de l’été 1914, aurait-il été moins fataliste ? La fresque de Margaret MacMillan décrit magnifiquement les mécanismes politiques, stratégiques, mais aussi humains, qui ont mené à ce moment de l’été 1914 où la guerre est devenue plus probable que la paix.

Hadrien, Joël Schmidt, 2014, Perrin, 359 p., 9782262039332*

Fils adoptif de Trajan, Hadrien (76-138), grand voyageur, cet empereur pacifique a laissé le souvenir d’un homme épris de littérature, de science, d’art et de philosophie. Les ruines de la villa portant son nom, à Tivoli, constituent l’un des témoignages les plus émouvants de l’art romain.

Joël Schmidt s’emploie avec bonheur à restituer le visage de celui qui incarne l’âge d’or de Rome et dont Marguerite Yourcenar, dans ses Mémoires d’Hadrien, a si magnifiquement romancé la vie.

La Corriveau, C. Ferland et D. Corriveau, 2014, 300 p., 9782894487686*

Basée sur un fait judiciaire à la tournure tragique, l’histoire de Marie-Josephte Corriveau a été reprise et progressivement déformée jusqu’à devenir l’une des plus célèbres légendes du Québec, au point où il devient difficile de départager le vrai du faux. Pour le meurtre de combien de maris a-t-elle été condamnée ? A-t-elle été placée vivante ou morte dans une sinistre cage de fer à une intersection passante de la Côte-du-Sud ? D’où proviennent les allégations de sorcellerie qui entacheront bientôt sa mémoire ? Catherine Ferland et Dave Corriveau se sont livrés à une minutieuse enquête pour rétablir la véritable histoire de Marie-Josephte Corriveau.

Infirmière : Vocation, engagement et parcours de vie, Diane-Gabrielle Tremblay, 2014, Éditions du remue-ménage, 150 p., 9782890914810* (+)

Cet ouvrage est l’un des rares qui tentent de faire le point sur ce métier féminin par excellence à travers sa tumultueuse histoire, mais surtout à partir de l’expérience concrète et contemporaine d’une trentaine de femmes. Leur parcours professionnel est ici scruté à la loupe, avec ses défis, ses écueils, ses réussites, de l’appel de la vocation jusqu’au départ à la retraite, en passant par la professionnalisation et les enjeux de conciliation travail-famille.

Le Québec, la Charte, l’Autre, et après ?, Marie-Claude Haince et al. (dir), 2014, Mémoire d’encrier, coll. « Essai », 150 p., 9782897122140* (+)

Huit femmes, universitaires et intellectuelles, ont engagé la réflexion autour de la Charte, de l’avenir de la société et du vivre-ensemble. Elles inventorient attitudes, postures, dérives et discours identitaires. Elles dénoncent l’exclusion, l’arrogance et la discrimination, en questionnant les privilèges juridiques et administratifs que revendiquerait un groupe social au détriment des autres. Cet ouvrage touche de près la peur qui travaille le Québec d’aujourd’hui, et l’incapacité de nommer la crise de valeurs qui fractionne plus qu’elle ne rassemble. Elles font acte de pensée, de compassion et de solidarité. Elles proposent ce « diagnostic des dérives politiques et sociales… et offrent en partage cette parole » qui a le mérite de s’indigner.

EN POCHE

Le prix de l’inégalité, Joseph Stiglitz, 2014, Actes Sud/Babel, 501 p., 9782330027384*

Face à la montée des indignations dans un contexte de crise financière mondiale, le célèbre Prix Nobel d’économie Joseph E. Stiglitz explique pourquoi le système économique actuel ne fonctionne plus pour la grande majorité de la population, pourquoi l’inégalité s’aggrave de façon considérable et quelles en sont les conséquences. Non content de dénoncer une situation intolérable, il expose un programme exhaustif qui ouvre une nouvelle voie, celle d’une économie plus dynamique et d’une société plus équitable et égalitaire.

 

PSYCHOLOGIE

Sagesse du féminin : En nous tous, hommes et femmes, Lily Jattiot, 2014, Accarias-l’originel, 252 p., 9782863162293*

Psychanalyste jungienne, l’auteure a observé des formes d’intelligence typiquement féminines : sentiment, lien, relation, poésie, imaginaire, etc. Elle explore cette intelligence féminine, passée au fil du temps dans la fiction, les rêves et les contes. Elle révèle sa sagesse et sa profondeur.

Le cerveau et la pensée : le nouvel âge des sciences cognitives, collectif, 2014, Sciences Humaines éditions, 479 p., 9782361060466*

Synthèses sur les sciences cognitives, leur histoire, leurs modèles, les différentes disciplines étudiant les processus de la cognition, etc.

Pourquoi les autres y arrivent et pas moi ? : Essai sur nos prisons imaginaires, Gabrielle Rubin, 2014, Payot, 203 p., 9782228910460*

G. Rubin montre les conséquences néfastes de l’inhibition et de la dépréciation, qui peuvent empêcher un individu d’accéder au bonheur en le poussant systématiquement vers les mauvais choix et les mauvaises personnes.

EN POCHE
Ni l’un ni l’autre : l’androgyne ou l’hermaphrodite, Jackie Pigeaud, 2014, Payot, 107 p., 9782228910446*

Dans cet essai se rencontrent médecine, sciences naturelles et philosophie autour de la question de l’hermaphrodisme.

 

PHILOSOPHIE

Apologie de la punition, Emmanuel Jaffelin, 2014, Plon, 200 p., 9782259222495*

Selon l’auteur, la punition est aujourd’hui cachée, taboue, elle n’est plus pensée comme la meilleure façon d’empêcher la vengeance alors qu’elle est par essence le premier pas vers le pardon, un moyen de réparer, de recoudre le tissu social. Il est temps de la réhabiliter en la repensant véritablement pour proposer une justice enfin réparatrice, fondée sur la responsabilité et le pardon.

La conscience a-t-elle une origine? : Des neurosciences à la pleine conscience : une nouvelle approche de l’esprit, Michel Bitbol, 2014, Liber, 748 p., 9782081330085*

Propose une nouvelle approche de la relation entre l’esprit et le corps. L’auteur s’interroge sur le fait de réduire la conscience à un processus neuronal. Il en appelle au lecteur lui-même et l’invite à devenir le protagoniste de l’enquête en tant que sujet rationnel et acteur capable de s’apercevoir de son propre état de conscience à chaque étape de l’argumentation.

Donner le vertige : les arts immersifs, Bernard Andrieu, 2014, Liber, 120 p., 9782895784357*

Ce livre s’inscrit dans un projet d’anthropologie sensorielle de l’intime. On y montre comment l’expérience du vertige dévoile une part cachée de notre écologie corporelle : plonger dans son corps, lorsque le vertige nous prend, traduit moins un désir de disparaître en s’évanouissant qu’une sensibilité émergeant en nous. En retournant ainsi la peau, le vertige révèle une cartographie des cavernes intérieures.

Se donner le vertige en y étant contraint ou de manière volontaire est une expérience enivrante. Le déséquilibre du cerveau que nous éprouvons dans le vide, dans l’isolement sensoriel, dans les effets internes des machines est tel que nous avons alors du mal à distinguer ce qui se produit en nous de ce qui provient du monde, notre vue se voile, nos sensations s’avivent et notre empathie s’active inconsciemment. Accepter son vertige, c’est consentir à communiquer avec son cerveau dans une relation plus directe entre corps et monde.

La profondeur du corps est le continent noir qu’il reste à explorer par des enquêtes en première personne et des entretiens qualitatifs dont on trouvera ici d’éloquents exemples.

EN POCHE
Reconstruction en philosophie, John Dewey, 2014, Gallimard, coll. « Folio », 269 p., 9782070456246*

J. Dewey pose la question de l’intérêt de la philosophie si elle ne contribue pas à changer le monde. Cette figure majeure du pragmatisme reproche aux philosophes de ne pas s’intéresser à la socio-politique et de se poser des questions sans lien avec le bien de l’humanité.

Le philosophe nu, Alexandre Jollien, 2014, Points, coll. « Essais » , 202 p., 9782757837832*

Traité des passions rédigé par le philosophe, handicapé moteur de naissance. Dans ce journal spirituel, il s’interroge sur la difficulté d’être soi, sur les moyens de se libérer de ses peurs, des hontes et des passions qui entravent la joie de vivre, etc.

 

CUISINE

Le cuisinier rebelle en feu, Antoine Sicotte, 2014, Cardinal, 208 p., 9782924155806*

Antoine Sicotte, alias le Cuisinier rebelle, nous revient avec ce livre chaud en couleurs pour l’été : Le Cuisinier rebelle en feu. Plein d’idées géniales toutes conçues pour un simple barbecue au propane, ce troisième tome de la série de livres plusieurs fois primée Le Cuisinier rebelle est coloré, magnifiquement photographié et, surtout, facile à utiliser. C’est un livre à l’image d’Antoine Sicotte et de tout ce qui lui tient à cœur : la bonne bouffe, la musique, la famille et la moto.

Étonnantes céréales : quinoa, kamut, chia et autres grains, Ghillie James, 2014, Éditions de l’Homme, 9782761939874*

Appréciées et reconnues pour leur goût autant que pour leurs grandes qualités nutritives, les céréales — et les graines que l’on consomme à la manière des céréales — sont les éléments incontournables d’une alimentation saine et variée. Mille et une façons de les cuisiner permettent d’en exploiter les vertus. En plus de souligner la valeur de ces aliments sur les plans historique, culturel et culinaire, le présent ouvrage constitue une véritable mine d’idées pour les sublimer en plus de 120 recettes classiques ou inattendues. Laissez-vous séduire par des plats inventifs, toujours accessibles, riches en saveurs, et diététiques : muesli maison, pain de maïs aux courgettes et aux tomates séchées, salade de couscous à la grenade, eau d’orge citronnée… L’auteur met sa créativité à votre service pour vous proposer le meilleur des céréales !

La cuisine de la ferme, Sarah Mayor, 2014, Éditions de l’Homme, 274 p., 9782761939881*

Célébrez la vie à la campagne et goûtez le meilleur d’une gastronomie du terroir alléchante et imaginative. Inspiré par sa vie dans la propriété familiale de Yeo Valley en Angleterre, l’auteur vous propose une cuisine biologique gourmande. Beignets de carotte à la coriandre, oie rôtie au miel avec sa compote de pommes épicée et sauce au porto, cheese-cake au yaourt et à l’orange, crème au Calvados, miel et myrtilles… Retrouvez le bon goût des produits de la ferme et savourez les plaisirs champêtres d’un héritage culinaire savoureux.

 

VIE PRATIQUE

Achat d’un condo : Tout ce qu’il faut savoir, Yves Joli-Cœur, 2014, Wilson et Lafleur, 373 p., 9782896891597*

Véritable guide de l’utilisateur en matière d’achat et de vente en copropriété, le présent ouvrage vise à en démystifier les nombreux aspects. Il met en perspective les situations souvent rencontrées. Contrairement aux idées reçues, les transactions relativement à la copropriété ne sont pas simples. Cette formule d’habitation collective comporte un environnement légal complexe qui lui est propre. Il faut en connaître la teneur pour faire les choses correctement.

Asthme, Jon Ayres, 2014, Modus Vivendi, coll. « Votre santé », 140 p., 9782895238317*

Abordables, rigoureux et écrits par des médecins, les ouvrages de la collection « Votre santé » vulgarisent très bien les maladies et les troubles de santé. Comme le savoir du patient sur son état permet une meilleure communication avec les spécialistes de la santé, et par le fait même une médication ou un traitement plus appropriés, les livres de cette collection sont à mettre entre toutes les mains. Mis à part Asthme, « Votre santé » a publié à ce jour Diabète, Mal de dos, Hypertension, Glande thyroïde et Migraine. Nous attendons aussi pour ce printemps Allergies, Stress, Cholestérol, Digestion et ulcères, Grossesse et Eczéma. (Maxime Nadeau)

Autour de la terre. Du jardin, de la table, de la vie, du monde, du pays, Yves Gagnon, 2014, MultiMondes, 160 p., 9782895444688*

Pionnier du jardinage écologique, Yves Gagnon partage une centaine de magnifiques photos, beaucoup de ses secrets horticoles, des poèmes ludiques, des lieux et des gens inspirants et de délicieuses recettes.

La grammaire expliquée, 4e édition, Marcel Poirier, 2014, Isabelle Quentin, coll. « Guides IQ », 272 p., 9782922417951*

Vous ennuyez-vous de Marcel Poirier, ce dynamique professeur de grammaire qui nous expliquait à la télévision tous les secrets de la grammaire française en toute simplicité ? Nous aussi ! Pour notre plus grand bonheur, Monsieur Poirier vient de publier la quatrième édition de La grammaire expliquée. Elle comprend toujours des exercices, tous inédits, qui nous permettront de mettre en pratique les enseignements du grand pédagogue, dont nous saluons la passion contagieuse (et trop rare !) de la langue française. (Maxime Nadeau)

 

BEAUX-LIVRES

Alfred Pellan, le rêveur éveillé, Eve-Lyne Beaudry, Paul Bourassa, Roxanne Martin et René Viau, 2014, Musée national des beaux-arts du Québec, 144 p., 9782551254514*

Catalogue de l’exposition présentée au Musée national des beaux-arts du Québec depuis le 20 février 2014, ce magnifique ouvrage regroupe bon nombre des œuvres majeures faisant partie de la collection que ce musée a regroupée au fil des années, et qui s’est grandement enrichie lors de la dation de sa conjointe, Madeleine Pellan. On y (re)découvre toute la splendeur de l’imaginaire de Pellan, son amour des couleurs vibrantes et son humour. À la fois peintre, illustrateur, costumier, scénographe et sculpteur, Pellan nous étonne par sa fraîcheur et son irrévérence, en tout point conformes à son appartenance tenace au surréalisme… (Robert Beauchamp)

Doré, l’imaginaire au pouvoir, Philippe Kaenel (dir.), 2014, coéd. Musée d’Orsay / Éditions Flammarion, 335 p., 9782081316416*

S’il n’était pas né en 1832, Gustave Doré aurait pu faire partie du mouvement surréaliste, tant son imagination s’avère débordante. Doré fut sans doute l’un des peintres les plus sensibles à la littérature, lui qui a illustré tant d’œuvres classiques ou contemporaines. Qu’elles soient humoristiques, comme ses gravures illustrant les Fables de La Fontaine et les romans du grand Rabelais, ou  ténébreuses, comme ses tableaux illustrant l’Enfer de Dante ou ceux, moins connus, qui mettent en scène les malheurs de son siècle, les œuvres de Gustave Doré nous laissent toujours pantois d’admiration.

Ce magnifique livre, catalogue de l’exposition présentée d’abord à Paris jusqu’au 11 mai 2014, mais qui sera à l’affiche au Musée des beaux-arts du canada à Ottawa, et ce du 13 juin au 14 septembre 2014, saura vous convaincre de son importance dans l’Histoire de l’art. (Robert Beauchamp)

L’Art de la guerre, Sun Tzu, trad. et présentation de Jean Levi, choix des illustrations par Alain Thote, 2014, coéd. Éditions du Septentrion / Nouveau Monde Éditions, 255 p., 9782894487648*

Écrit à l’époque des Royaumes combattants de Chine, L’Art de la guerre, dont l’auteur présumé est un général chinois du nom de Sun Tzu, est le plus ancien traité de stratégie connu (V-IVe siècles av. J.-C.), et l’un des plus célèbres. Mais il est davantage : une leçon de sagesse et d’art de vie inspirés du Tao. Un beau livre grand format, 200 planches en couleurs, offert dans une nouvelle traduction commentée par Jean Levi.

Design d’aujourd’hui : 165 créations qui font avancer le design : les labels de l’Observeur du design 2014, collectif / Agence pour la promotion de la création industrielle, 2014, Éditions Dunod, 255 p., 9782100704439*

Design de produits, d’espaces, de service. Le design est omniprésent. Il évolue sans cesse, s’adapte à nos vies, à nos envies, à nos besoins. Pour prendre la pleine mesure de son importance, et pour anticiper sur ce qu’il nous réserve de plus beau et de plus remarquable, cet ouvrage présente 165 créations témoignant du savoir-faire et de l’imagination des designers d’aujourd’hui. 165 designs étonnants, pratiques, ludiques ou performants, sélectionnés par un collège d’experts dans le cadre de l’Observeur du design. [...] Formes intimes, économiques, confortables, sociales, hybrides… la forme est en effet une notion fondamentale du design qui relie, traverse et exprime toutes ses dimensions : elle décrit un objet, caractérise les façons de faire du design, exprime la diversité de ses champs d’application et témoigne de ce qui structure un projet de design.

***

Tous les textes sont des éditeurs, sauf lorsqu’il y a mention d’auteur.

Sélection : biographies et sciences humaines – Benoit Desmarais ; psycho, philo et cuisine – Caroline Le Gal ; sciences humaines et vie pratique – Marie-Ève Blais ; beaux-livres – Robert Beauchamp ; vie pratique – Maxime Nadeau.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en cliquant sur le titre choisi.


10 avril 2014  par Le Délivré

Nos meilleures ventes – Essais québécois et étrangers – Livres pratiques – Mars 2014

Essais québécois

1- Paradis fiscaux: la filière canadienne : Barbade, Caïmans, Bahamas, Nouvelle-Écosse, Ontario… , Alain Deneault , 2014, Éditions Écososiété, 392 p., 9782897191207

Le Canada est un acteur central dans le processus d’offshorisation du monde. Dans cet essai choc, Alain Deneault démontre avec brio comment le pays a largement contribué à créer les paradis fiscaux des Caraïbes à partir des années 1950 et favorise aujourd’hui de mille manières les détenteurs de fortune et les entreprises cherchant à contourner son système fiscal et ses lois…

2- Le tour du jardin : entretiens avec Mathieu Bock-Côté sur les livres, la politique, la culture, la religion, le Québec et la saisine, Jacques Godbout & Mathieu Bock-Côté, 2014, Éditions du Boréal, 240 p., 9782764622964

Jacques Godbout, s’entretenant avec le sociologue Mathieu Bock-Côté, raconte avec sincérité et humour son parcours d’écrivain et de cinéaste. Conservant la distance que procurent à la fois l’intelligence et le refus absolu de se laisser enfermer dans quelque idéologie, il évoque les personnes qu’il a fréquentées et les moments dont il a été le témoin privilégié. C’est l’occasion de découvrir le portrait d’un être rare, un intellectuel québécois qui a tenu, pendant soixante ans de vie publique, à assumer son rôle dans la cité, celui d’éveilleur de consciences et de passeur entre les générations.

3- Vos questions sur l’économie, Gérard Fillion & François Delorme, 2014, Éditions La Presse, 240 p., 9782897052164

Qu’on soit aux études, au travail ou à la retraite, l’économie est au coeur de notre vie quotidienne: peu de décisions se prennent sans qu’il y ait un enjeu économique, et c’est pourquoi il est important d’en comprendre les rouages essentiels. C’est dans cette perspective que ce livre a été conçu. Vous y trouverez 75 questions et réponses qui vous concernent, allant du prix de l’essence à l’acquisition d’une maison en passant par l’achat ou la location d’une voiture, l’écart des prix entre le Canada et les États-Unis, les impôts, les taux d’intérêt, le système bancaire et la dette. Ce livre se veut un outil pratique et accessible écrit dans un langage clair et simple pour vous permettre de comprendre les enjeux socio-économiques de la vie d’aujourd’hui. L’économie n’est pas que l’affaire d’un groupe sélect de PDG, d’économistes ou d’investisseurs!

4- Vivre la Conquête T. 2: À travers plus de 25 parcours individuels, Gaston Deschênes & Denis Vaugeois (dir.), 2014, Éditions du Septentrion, 320 p., 9782894487624

Ces quelque 25 nouvelles biographies montrent une variété d’itinéraires et de destins individuels. Elles touchent un éventail de personnes différentes par leur provenance, leur devenir et leurs fonctions. Dans ce second tome, les Bourdages, Robichaud et Thériault sont de beaux exemples de la pugnacité des Acadiens durement frappés par la guerre. Pour certains habitants, tels Louis Liénard de Beaujeu, Gabriel Cerré ou Pierre-Louis de Lorimier, l’avenir se trouve dans l’Ouest et ses territoires sans frontière. Les femmes ne sont pas en reste, qu’elles soient mère supérieure, bibliophile ou captive bien intégrée chez les Amérindiens. Finalement, l’étonnant et rare témoignage du chef huron Petit Étienne apporte un éclairage neuf sur le rôle des Amérindiens à la fin du conflit en Amérique. Militaire, noble, seigneur, prêtre, religieuse, chacun et chacune a vécu différemment ces années avant, pendant et après la Conquête et offre, à sa manière, une émouvante leçon de résistance et d’adaptation.

5- Le prochain virage, François Tanguay & Steven Guilbeault, 2014, Éditions Druide, 304 p., 9782897110994

La crise environnementale et énergétique actuelle est l’occasion pour le Québec de revoir ses valeurs. Sur quel type d’économie allons-nous baser notre avenir ? Quelles seront nos orientations énergétiques ? Comment optimiserons-nous l’occupation de notre territoire ? Manquerons-nous de forêts ? Comment nous déplacerons-nous ? Que mangerons-nous ? Pour répondre à ces questions, Steven Guilbeault et François Tanguay proposent d’abord d’observer les grands enjeux planétaires et locaux en ce qui touche l’environnement. …

Essais étrangers

1- Le nazi et le psychiatre, Jack El-Hai, 2014, Éditions de l’Homme, 288 p., 9782761940801

En 1945, alors que le monde entier s’efforce de surmonter le traumatisme causé par la guerre, les hauts responsables nazis doivent répondre de leurs actes au procès de Nuremberg. Soucieux d’offrir au public un procès irréprochable, les Alliés exigent qu’avant d’être jugé, chaque prévenu soit déclaré sain d’esprit et responsable de ses crimes.C’est à Douglas Kelley, jeune psychiatre américain dont la carrière est en plein essor, que revient la responsabilité d’étudier le profil psychologique de Hermann Göring et d’autres chefs nazis.

2- Les parents manipulateurs, Isabelle Nazare-Aga, 2014, Éditions de l’Homme, 288 p., 9782761938839

Beaucoup de parents manipulent leurs enfants à l’occasion, pour s’en faire obéir ou les influencer. Mais que se passe-t-il lorsqu’un parent est véritablement manipulateur? La réalité est alors beaucoup plus sournoise et les apparences, souvent trompeuses. Quels sont les indices, les comportements, les propos et les situations caractéristiques qui permettent de déceler cette pathologie chez une mère ou un père? L’auteur expose les multiples facettes de la relation toxique avec un tel parent. Elle appuie ses révélations sur des témoignages surprenants et poignants d’enfants, certains encore jeunes et d’autres devenus adultes. Ceux-ci n’ont jamais oublié leur vécu douloureux, que même la famille élargie ne soupçonnait pas. Pourtant, il est possible – et nécessaire! – de s’extraire de ce lien destructeur et de s’autoriser à être heureux. Ce livre fournit les meilleures stratégies afin de se déculpabiliser et de reprendre enfin le contrôle de sa vie.

3- Les nouvelles superpuissances : Google, Yahoo, Facebook, Wikipedia, Apple, Twitter, Microsoft, Daniel Ichbiah, 2014, First Interactive, 458 p., 9782754056380

L’auteur décrit le modèle du revenu automatique inventé par Microsoft et développé par Google, la façon dont les géants du web bafouent quotidiennement les droits individuels, explique pourquoi les biens numériques acquis ne nous appartiennent pas réellement, etc., et les moyens d’entrer en résistance pour faire plier ces sociétés qui sont toutes américaines.

4- Zéro déchet : l’ histoire incroyable d’une famille qui a réussi à limiter ses déchets à moins de 1 kg par an, Béa Johnson, Éditions Transcontinental, 400 p., 9782894729403

Grosse maison, 4 X 4, réceptions somptueuses… Française d’origine, mariée et maman de deux garçons, Béa Johnson vit à fond le rêve américain pendant sept ans. Un jour, elle décide, avec sa petite famille, de changer de vie. Fini l’hyperconsommation : elle cherche désormais tous les moyens de désencombrer son existence. Elle réduit tout : sa maison, son rythme de vie et, finalement, ses déchets. Sa nouvelle devise? Refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter – dans cet ordre. Scrutant chaque détail de son quotidien, elle remet en question tous les besoins familiaux, du sac d’épicerie à la garde-robe, en passant par les produits nettoyants, les cosmétiques, l’ameublement et les loisirs. Une démarche antigaspillage qui s’est transformée en véritable exploit : la famille a réussi à limiter ses déchets à 1 kg par an, tout en réduisant de 40% ses dépenses annuelles.

5- L’odeur du si bémol : l’univers des hallucinations, Oliver Sacks, 2014, Éditions Odile Jacob, 351 p., 9782021079821

L’auteur décrit à l’aide de cas concrets les différentes hallucinations connues (audition de voix, drogue, psychose, migraine…) ou moins connues (maladie de Parkinson, illusion du membre fantôme, hallucination d’odeurs ou de goûts, vision d’un double…), qu’elles soient d’ordre psychologique ou neurologique.

Livres pratiques

1- Achat et vente d’un condo : tout ce qu’il faut savoir, Yves Joli-Coeur, 2014, Éditions Wilson-Lafleur, 376 p., 9782896891597

Véritable guide de l’utilisateur en matière d’achat et de vente en copropriété, le présent ouvrage vise à en démystifier les nombreux aspects. Il met en perspective les situations souvent rencontrées. Contrairement aux idées reçues, les transactions relativement à la copropriété ne sont pas simples. Cette formule d’habitation collective comporte un environnement légal complexe qui lui est propre. Il faut en connaître la teneur pour faire les choses correctement.

 

2- Syndrôme du colon irritable : 21 jours de menus, Alexandra Leduc, 2014 Éditions Modus Vivendi, 136 p., 9782895237792

Ce guide répond spécifiquement à vos besoins en vous permettant de :• comprendre le syndrome du côlon irritable et savoir comment gérer les crises;• soulager vos symptômes, leur durée et leur fréquence pour avoir une meilleure qualité de vie;• profiter de recommandations claires pour identifier facilement les ingrédients qui vous conviennent et ceux que vous tolérez moins bien;• planifier vos repas et vos collations grâce à des menus quotidiens adaptés à votre sensibilité digestive.

3- Palmarès des carrières 2014, Collectif, 2014, Septembre Éditeur, 264 p., 9782894714492

Chaque année, des milliers de jeunes devront faire un choix de programme d’études au secondaire, au collégial ou à l’université avant la date butoir du 1er mars. De ce nombre, plusieurs hésitent entrent deux ou trois programmes, certains paniquent devant la panoplie de choix, d’autres sont paralysés à la seule idée de devoir choisir! Pour les aider à franchir cette étape-charnière de leur vie, Septembre éditeur propose la 10e édition du Palmarès des carrières. Le Palmarès des carrières 2014 présente 150 métiers et professions représentant un choix de carrière prometteur dont 40 sont consacrés Lauréat. Parmi ceux-ci, 9 métiers et professions se démarquent de la manière suivante : trois se voient décerner des palmes d’or, d’argent et de bronze pour chacun des trois ordres d’enseignement .

4- Confessions de chefs : leurs meilleures adresses, Paul Gilbert (dir.), 2014, Éditions La Presse, 240 p., 9782897052195

Où va Daniel Vézina quand il veut manger végétarien? Selon Helena Loureiro, quel est le meilleur restaurant pour un tête-à-tête romantique? Que mangerait Giovanni Apollo s’il ne lui restait qu’une heure à vivre?Quinze grands chefs nous livrent plus de 150 de leurs adresses préférées.

5- Manger ses émotions : pourquoi on succombe, comment on s’en sort : une approche sans contrainte pour retrouver son poids… naturellement, Guylaine Guèvremont, 2014, Éditions Transcontinental, 208 p., 9782894729519

Vous n’en pouvez plus de suivre tous ces régimes sans gras, sans sucre, hyperprotéinés, dissociés… qui se contredisent et vous font même prendre du poids ? Votre vie ressemble à une suite de privations et de frustrations qui pèsent sur votre moral comme sur votre silhouette ? Vous mangez vos émotions, mais ne savez pas comment faire autrement pour perdre enfin les kilos en trop ? Dans ce livre éclairant, Guylaine Guevremont, nutritionniste de renom, pose un regard différent sur le rapport qu’on entretient avec le corps et l’alimentation.

Pour commander ces ouvrages via notre site monet.leslibraires.ca, en format papier ou numérique, selon leur disponibilité, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


8 avril 2014  par Le Délivré

Rature et lit : La banlieue est-elle romanesque ?

Rature et lit font bien littérature est une citation tirée du Calepin d’un flâneur de Félix Leclerc, un recueil de maximes où l’on retrouve le goût de Leclerc pour les jeux de mots.

Voilà qui donne le ton de l’émission, ce désir de renverser l’ordre, l’esprit bricoleur, artisanal que l’on veut privilégier : construire et déconstruire les idées, débattre, penser hors des structures rigides, parce que c’est à force d’essais et d’erreurs qu’on bâtit une société. On souhaite animer le débat autour de la littérature, hors des cadres fermés dans lesquels on s’enferme trop souvent pour parler des arts et de la culture.

Pour cette huitième émission, nous accueillons deux romanciers et une essayiste avec qui nous nous intéressons à la banlieue dans la littérature. On se demande si la banlieue est romanesque ? Une question qu’on peut se poser à voir la place importante quelle occupe dans la fiction depuis quelques années.

Pour visionner cette webémission produite par airelibre.tv, veuillez cliquer ici.

Animation: Elsa Pépin

Journaliste et chroniqueuse culturelle, Elsa Pépin est avant tout une amoureuse de la littérature. Elle a été chef du pupitre Arts de la scène à l’hebdomadaire Voir, recherchiste pour des émissions littéraires à Radio-Canada, codirectrice du très remarqué collectif Amour et libertinage par les trentenaires d’aujourd’hui (Les 400 coups, 2011) et a publié des nouvelles dans de nombreuses revues. Quand j’étais l’Amérique, série de portraits de famille doublée d’un portrait saisissant de notre époque, son premier livre, paraît en avril 2014 chez XYZ Éditeur.

Pour commander les livres d’Elsa Pépin via monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Nos invités :

Sarah Berthiaume

Sarah Berthiaume

Issue de l’Option-Théâtre Lionel-Groulx, cuvée 2007, Sarah Berthiaume est auteure, comédienne et cofondatrice de la compagnie Abat-Jour Théâtre. Sa première pièce, Le Déluge après, a reçu le prix de l’Égrégore 2006 et a été sélectionnée par la SACD pour être mise en lecture au festival d’Avignon 2007 avant d’être créé, en 2008, au théâtre de la Rubrique à Jonquière, puis, en version anglaise, à l’automne 2010, au Théâtre La Chapelle. La pièce a également été à l’affiche du Canadian stage de Toronto à l’hiver 2013. Sarah est aussi l’auteure des pièces Disparitions (Dramaturgies en Dialogue 2009, Théâtre du Double signe de Sherbrooke 2012), Villes Mortes, (salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui 2011, finaliste pour le prix Michel Tremblay 2011), parue aux Éditions De Ta mère en 2013, P@ndora (production du Youtheatre, printemps 2012) et Les Orphelins de Madrid (production du Petit Théâtre du Nord, été 2012). Sa pièce Yukonstyle (finaliste pour le prix Gratien-Gélinas 2010, Les Francophonies en Limousin, Limoges 2011, Nouvelles Zébrures, Paris 2012, Text’Appeal, Lyon 2012) a été montée simultanément en 2013 au Théâtre d’Aujourd’hui à Montréal et au Théâtre national de la Colline à Paris, avant d’être produite à Bruxelles, Innsbruck, Heidelberg et Toronto. Cette pièce est parue en 2013 aux Éditions Théâtrales, à Paris. Sarah travaille également en tant que scénariste pour l’émission Tactik sur les ondes de Télé-Québec. En tant que comédienne, on a pu la voir dans Martine à la plage, un solo que son complice Simon Boulerice a écrit pour elle. Sarah Berthiaume a également publié une nouvelle dans le collectif Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac, paru aux Éditions De Ta Mère en 2011.

Pour commander les oeuvres de Sarah Berthiaume via monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer ici.

Édouard H. Bond

Edouard H. Bond

« Je suis né le vingt-huit mars mil neuf cent soixante-quinze, un Vendredi saint, à Port-Cartier sur la Côte-Nord. J’ai longtemps survécu à Joliette pis à Sainte-Mélanie, dans Lanaudière. J’habite aujourd’hui dans l’hostie de cinq un quatre de Montréal, pas loin de la spectaculaire Plaza Saint-Hubert. Après avoir créé quelques fanzines (Déviant, Trash-moi, Les Saloperies, Détresses) au début des années deux mille, je me garroche dins blogues en deux mille quatre, et ce, comme un débile mental. Au fil des ans, j’entretiens pas moins de trente-six blogues, dont les plus célèbres : Les paragraphes pulp (recueil de fausses C4 inspirées par des couvertures de vieux romans pulp) pis Motel UK (feuilleton fantastico-pornographique). En juin deux mille dix, je fonde la populaire centrale d’écrivains Terreur!Terreur! avec Stéphane Larue pis Martin Ouellet. Pendant quelques années, j’ai collaboré au magazine Urbania pis été chroniqueur chez Bang Bang, en plus de publier quelques nouvelles dans des fanzines (Autobus 64 Nord, L’Ascaris, Bazooka, Ectropion, Histoires Incrédibles, Le Porte-Abîme) pis des revues littéraires (Solaris, Zinc). J’ai aussi participé aux lectures publiques du Cabaret des auteurs du dimanche, du Festival Voix d’Amérique, de l’Off-FIL, des Nouvelles à boire debout pis du Cabaret de la pègre.

J’ai écrit trois romans — Prison de poupées et Maudits!, publiés chez Coup de tête; pis Les verrats, chez VLB Éditeur —, ainsi que la novella électronique J’irai me crosser sur vos tombes, chez Robert ne veut pas lire. J’ai aussi participé aux collectifs Carton, une bande dessinée érotique publiée à la Pastèque, pis Bonjour Voisine publié chez Mémoire d’encrier. Finalement, chuis le scénariste de La chienne, une websérie d’horreur créée pour le Fonds TV5 et produite par La Guérilla…. »

Pour commander les romans d’Édouard H. Bond via monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Marie Parent

Sociologue, Marie Parent a dirigé, en compagnie de Daniel Chartier et de Stéphanie Vallières, la publication L’idée du lieu, publiée en 2014 aux Éditions Figura du Département d’études littéraires de l’UQAM. Elle avait publié de nombreux articles auparavant, entre autre dans le numéro 301 de la Revue Liberté: Tous banlieusards, l’hégémonie d’un idéal urbain.

Pour commander les publications de Marie Parent via monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


25 mars 2014  par Le Délivré

Résistances et répression : conséquences de l’industrie minière

Nous avons récemment eu le plaisir de recevoir trois chercheurs impliqués dans l’analyse des activités minières du Canada dans les pays en développement et leurs répercutions sociales et politiques : Gerardo Aiquel, Alain Deneault et Laurence Guénette.

« À travers une trame historique de l’extraction minière, des résistances et de la répression y étant associées, les intervenants et intervenantes expliqueront les dynamiques coloniales liées à cette industrie. Quels sont les impacts de l’exploitation sur les communautés ? Quels sont les outils répressifs utilisés pour faire taire les populations locales ? D’où vient l’argent utilisé pour financer les compagnies minières ? Ces quelques pistes permettront de dresser un portrait des effets néfastes d’une entreprise de plus en plus lucrative… »

Nos partenaires d’airelibre.tv. nous proposent la wbémisison tirée de cette causerie, animée par notre collègue Marie-Ève Blais, qui est également journaliste et chroniqueuse à l’émission Mission Encre noire, à CHOQ.FM. Pour visionner cette émission, veuillez cliquer ici.

Nos invités :

Gerardo Aiquel, qui s’intéresse tout particulèrement aux effets de l’exploitation minière au Chili et au Pérou, collabore, entre autres, à la revue Relations et à L’Entraide missionnaire. Il est membre de la Coalition québécoise sur les impacts socio-environnementaux des multinationales en Amérique latine.

Alain Deneault est docteur en philosophie de l’université Paris-VIII1. Il est chargé de cours au département de science politique de l’université de Montréal, où il enseigne la pensée critique. Il a publié de nombreux ouvrages :

  • Paradis fiscaux: la filière canadienne, Alain Deneault, édition Écosociété, 2014.
  • Gouvernance : Le management totalitaire, Alain Deneault, Lux Éditeur, 2013.
  • Faire l’économie de la haine – Douze essais pour une pensée critique, Alain Deneault, édition Écosociété, 2012.
  • Paradis sous terre – Comment le Canada est devenu une plaque tournante pour l’industrie minière mondiale, Alain Deneault, édition Écosociété, 2012.
  • Georg Simmel et les sciences de la culture, Jean-François Côté et Alain Deneault, édition 2305, rue de l’Université, 2011.
  • Redéfinir l’économie: La « Philosophie de l’argent » de Georg Simmel, Alain Deneault, Éditions Universitaires Européennes, 2011.
  • Paradis fiscaux et souveraineté criminelle, Alain Deneault, La Fabrique Éditions, 2010.
  • Noir Canada: Pillage, corruption et criminalité en Afrique, Alain Deneault avec Delphine Abadie et William Sacher, éditions Écosociété, 2008.
  • Paul Martin & Compagnies, Alain Deneault, Vlb, 2005.

 

Laurence Guenette travaille pour le Projet Accompagnement Québec-Guatemala, un organisme qui est engagé depuis plus de 20 ans pour la justice sociale et la défense des droits humains au Guatemala

Pour commander les livres d’Alain Deneault via monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer ici.


12 mars 2014  par nos libraires

Essais et documents : les parutions de février

Comme chaque mois, notre équipe de libraires passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BIOGRAPHIES

Aldous Huxley, Françoise B. Todorovitch, 2014, Salvator, 521 p., 9782706708121*

Dès 1932, dans son roman le plus célèbre Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley a été l’un des tout premiers à prévoir les dangers qu’une science déshumanisée fait peser sur le monde. Tout au long de son œuvre, il s’interroge sur la finalité ultime de l’existence. C’est ce qui explique la fascination qu’exerçait sur lui le mysticisme. Tous les mystiques ont en effet pressenti que le but de la vie humaine est de transcender le temps et de prendre conscience de ce qui est éternel et intemporel. Soucieuse de déceler ce que Huxley laisse transparaître de lui-même dans ses romans, ses essais ou ses conférences, l’auteure de cette biographie retrace son évolution intime et met en évidence l’actualité étonnante de sa pensée face aux défis que l’humanité affronte au XXIe siècle.

Au miroir de Louise, essai sur l’artiste Louise Bourgeois, Nadine Satiat, 2014, Flammarion, 367 p., 9782081277113*

Un récit très personnel, lancé avec une empathie contagieuse sur les traces de Louise Bourgeois (1911-2010), à la découverte d’une artiste protéiforme et d’une femme profondément attachante dont la longue vie, marquée par des relations familiales complexes, l’exil en Amérique, la difficulté de l’épanouissement dans le monde de l’art de l’après-guerre, dominé par le surréalisme, l’expressionnisme abstrait, et les hommes, déboucha finalement, après des années de travail obscur, sur la gloire soudaine, éclatante, d’une rétrospective au musée d’Art moderne de New York, et une œuvre tardive bouleversante.

C’est complet au royaume des morts : Emmanuel Cocke, le cascadeur de l’esprit, Ralph Elawani, 2014, Tête Première, 248 p., 9782924207222*

Ovni de la contre-culture québécoise des années 1960 et 1970, Emmanuel Cocke s’éteint en Inde, en 1973, à l’âge de 28 ans, laissant derrière lui une œuvre littéraire comportant quatre romans et un recueil de nouvelles de science-fiction érotico-psychédélique. Cinéaste, romancier, journaliste et musicien, Cocke demeurera toutefois méconnu après son décès prématuré. À travers des témoignages, photos et extraits d’articles et de documents inédits, C’est complet au royaume des morts retrace l’époque et la vie de ce cascadeur de l’esprit arrivé au Québec en 1965, obsédé par la mort et fanatique de Mailer, Vian, Burroughs, Fellini, Gauvreau et Charlebois.

SCIENCES HUMAINES

Paradis fiscaux : la filière canadienne , Alain Deneault, 2014, Écosociété, 392 p., 9782897191207* (+)

Le Canada est un acteur central dans le processus d’offshorisation du monde. Dans cet essai choc, Alain Deneault démontre avec brio comment le pays a largement contribué à créer les paradis fiscaux des Caraïbes à partir des années 1950 et favorise aujourd’hui de mille manières les détenteurs de fortune et les entreprises cherchant à contourner son système fiscal et ses lois. Sous l’impulsion de personnalités politiques, de banquiers et de juristes canadiens, ces États se sont convertis en « législations de complaisance » qui comptent aujourd’hui parmi les plus redoutables du monde.

De la honte à la fierté : 250 jeunes de la diversité sexuelle se révèlent, Michel Dorais, VLB, 184 p., 9782896495672* (+)

Ce saisissant « portrait de groupe » des jeunes de la diversité sexuelle permet de mesurer tout le chemin qui reste à faire pour atteindre leur véritable inclusion sociale et donne un aperçu de la résilience dont ils doivent faire preuve pour passer de la honte à la fierté.

Les ressorts de la violence, Russell Jacoby, Belfond, 293 p., 9782714451354*

À l’heure où s’exacerbent les extrémismes, on a tôt fait d’assimiler cette violence inouïe au choc des cultures et à la peur de la différence. Prenant l’exact contre-pied du discours ambiant, l’un des plus grands intellectuels américains contemporains relance le débat : c’est de la peur du semblable que naît la violence. Convoquant aussi bien la philosophie que la psychanalyse et les sciences humaines, Russell Jacoby revisite cinq mille ans d’histoire, du mythe fondateur d’Abel et Caïn à la Shoah et au génocide rwandais, et propose de nouvelles pistes de réflexion passionnantes. Comment expliquer que les massacres les plus abominables aient été perpétrés par des bourreaux proches de leurs victimes ? Aurions-nous plus à craindre de notre propre voisin ? Aujourd’hui plus que jamais, il y a urgence à interroger les ressorts de la violence, pour mieux œuvrer pour la paix.

Hiver, histoire d’une saison, François Walter, Payot , 452 p., 9782228910224*

À notre époque obsédée par le ciel, le temps qu’il fait est devenu l’objet le plus sérieux de nos préoccupations. Après avoir longtemps lutté contre l’hiver, l’homme a tenté d’apprivoiser par des rituels cette saison mal aimée, souvent redoutée pour ses phénomènes naturels à risque et son impact sur la circulation et la survie. Pourtant, les tableaux de Bruegel sont là pour nous rappeler que, bien avant l’invention des sports d’hiver, les hommes du Moyen Âge aimaient à se livrer aux joies de la glisse et que l’hiver fut de tout temps marqué par un joyeux cortège de fêtes. Que la réalité de la « mauvaise » saison soit plus riche et plus variée que la série d’images stéréotypées qui encombre nos imaginaires justifie amplement qu’on en fasse un objet d’histoire. Une enquête passionnante sur un objet d’études inédit et hautement symbolique qui a inspiré arts et littérature.

Le prince rouge : les vies secrètes d’un archiduc de Habsbourg, Timothy Snyder, Gallimard, 374 p., 9782070139729*

Des palais de la monarchie des Habsbourg aux chambres de torture de l’Union soviétique, ce livre fait le récit d’une vie hors du commun, suspendue entre l’effondrement des empires centraux, consécutif à la Première Guerre mondiale. William de Habsbourg, le Prince rouge, porta l’uniforme d’un officier autrichien, l’habit de cour d’un archiduc de Habsbourg, le simple costume d’un exilé parisien, le collier de l’ordre de la Toison d’or et, de temps à autre, une robe. Parvenu à la majorité pendant la Grande Guerre, il avait rejeté sa famille pour se battre aux côtés des Ukrainiens. Il devint tour à tour un allié des impérialistes allemands, un célèbre noceur français, un monarchiste autrichien enragé, un adversaire de Hitler et un espion de Staline pour le compte des Anglais et des Français. Sur fond de capitales européennes et de champs de bataille, Le Prince rouge saisit un moment unique de l’histoire de l’Europe où l’ordre ancien cède brutalement la place à un avenir incertain dans lequel toute chose, y compris l’identité elle-même, semble à saisir.

PSYCHOLOGIE

Métastases de jouir : des femmes et de la causalité, Slavoj Žižek, 2014, Flammarion, 328 p., 9782082105828*

Un ouvrage examinant en quoi le désir devient une métastase, un cancer envahissant, qui se fige dans l’autre ou dans une chose, et qui se transforme en fantasme. Soit le désir rate sa cible, soit il est impossible à réaliser, soit il s’épanouit de la façon la plus brutale possible.

Parents manipulateurs, Isabelle Nazare-Aga, 2014, De l’homme, 288 p., 9782761938839*

Beaucoup de parents manipulent leurs enfants à l’occasion, pour s’en faire obéir ou les influencer. Mais que se passe-t-il lorsqu’un parent est véritablement manipulateur ? La réalité est alors beaucoup plus sournoise et les apparences, souvent trompeuses. Quels sont les indices, les comportements, les propos et les situations caractéristiques qui permettent de déceler cette pathologie chez une mère ou un père ? L’auteur expose les multiples facettes de la relation toxique avec un tel parent. Elle appuie ses révélations sur des témoignages surprenants et poignants d’enfants, certains encore jeunes et d’autres devenus adultes. Ceux-ci n’ont jamais oublié leur vécu douloureux, que même la famille élargie ne soupçonnait pas. Pourtant, il est possible – et nécessaire ! – de s’extraire de ce lien destructeur et de s’autoriser à être heureux. Ce livre fournit les meilleures stratégies afin de se déculpabiliser et de reprendre enfin le contrôle de sa vie.

Le péché et la folie : psychopathologie des 7 péchés capitaux, Jean Adès, 2014, Odile Jacob, 9782738130662*

Jean Adès examine les sept péchés capitaux sous l’angle de la psychiatrie pour proposer une approche des troubles psychiques et appréhender la réalité des pathologies mentales. La gourmandise, l’orgueil, l’avarice, la paresse, l’envie, la colère et la luxure sont ainsi étudiés.

PHILOSOPHIE

Histoire de la pensée stratégique : de Sun Zi au nucléaire, Bernard Pénisson, 2014, Ellipses, 444 p., 9782729882822*

Initiation à la culture générale stratégique, cet ouvrage permet de comprendre l’actualité géopolitique par le prisme de la pensée des grands stratèges de l’histoire, de l’Antiquité jusqu’à l’époque de la dissuasion nucléaire. Une biographie de chacun d’eux est associée à la présentation de leurs tactiques : Thucydide, Machiavel, Richelieu, Clausewitz, Sun Zi, Mao Zedong, etc.

La liberté du regard, Pierre Bertrand, 2014, Liber, 122 p., 9782895784333*

Tant de choses nous échappent, non par accident, mais ontologiquement, à savoir compte tenu de leur nature et de la nôtre. Il y a des choses dont nous ne pouvons pas être conscients. Nous avons beau vouloir ouvrir notre esprit, il y a des limites à cette ouverture. C’est l’un des traits de notre finitude. La philosophie entretient une prétention à l’universalité. Elle tente de s’ouvrir le plus largement possible à la réalité telle qu’elle est. Ce faisant, elle doit être consciente de ses limites. Si elle s’ouvre, c’est aussi en se fermant. Si elle voit certaines choses, elle est aveugle à d’autres. Ces limites se font sentir avec force quand il s’agit de mettre en parole la vision. Celle-ci doit entrer dans la forme de celle-là, avec un sujet ou un substantif, un verbe ou une action, un prédicat ou un attribut. Une telle mise en forme élimine forcément un chaos, une indétermination ou un flou constitutifs de la réalité. Le défi est alors d’exprimer par la parole ce qui pourtant lui résiste, de manière à ce que continue de poindre et d’insister ce qui résiste.

Essai sur la grandeur, Didier Laroque, 2014, Manucius, 106 p., 9782845784079*

Le philosophe décrit sa quête de grandeur et les découvertes faites au cours de sa recherche de la mesure humaine propre.

Le démon de l’appartenance, Paul Audi, 2014, Encre marine, 123 p., 9782350880723*

À partir de thèmes qui font débat dans la société française (la conscience de classe, la procréation médicalement assistée, la transmission de la culture et les impasses de l’universalisme) cet essai sur le thème de l’identité explore la question en tentant de s’éloigner de la simple opposition entre détermination génétique et transmission culturelle.

CUISINE

Confessions des chefs, collectif, 2014, La Presse, 240 p., 9782897052195*

Où va Daniel Vézina quand il veut manger végétarien ? Selon Helena Loureiro, quel est le meilleur restaurant pour un tête-à-tête romantique ? Que mangerait Giovanni Apollo s’il ne lui restait qu’une heure à vivre ? Quinze grands chefs nous livrent plus de 150 de leurs adresses préférées.

Le grand livre de recettes de quinoa, collectif, 2014, Broquet,196 p., 9782896544080*

Dans le monde végétal, peu d’aliments sont des protéines complètes. Le quinoa est l’un d’eux. Devenu rapidement l’un de nos super aliments les plus populaires, il contient tous les acides aminés essentiels. Et il est polyvalent. Cette graine goûteuse, facile à cuisiner, peut remplacer la plupart des céréales, dans tous les repas de la journée. Le grand livre des recettes de quinoa est le seul livre dont vous avez besoin pour incorporer le quinoa dans votre alimentation.

La grande tablée : 200 recettes pour recevoir, collectif, 2014, 207 p., 9782317007361*

200 recettes sucrées et salées, faciles à réaliser, à partager en famille ou entre amis.

VIE PRATIQUE

La vérité sur les médicaments, Mikkel Borch-Jacobsen, 2014, Édito, 528 p., 9782924402009*

Cet ouvrage est un réquisitoire contre l’industrie pharmaceutique, tentaculaire et toute-puissante qui veut faire de la médecine un simple commerce et fait passer ses profits avant l’intérêt des patients. On y évoque les récents scandales sanitaires impliquant les grands laboratoires, on y décortique les méthodes et agissements de l’industrie pharmaceutique, on y dévoile les techniques marketing utilisées pour transformer les médicaments en produits de consommation courante, les effets secondaires minimisés causant chaque année des centaines de milliers de décès, les conflits d’intérêts et la corruption à tous niveaux (politique, médical, médias).

Migraine : le guide complet, Susan Hannah, Lawrence Leung, Elizabeth Dares-Dobbie, 2014, Caractère, 384 p., 9782896428922*

La migraine est un fléau qui touche de nombreuses personnes et peut réellement leur gâcher la vie. Elle se manifeste pour des raisons différentes, et avec plus ou moins d’intensité selon les cas, mais il existe des solutions efficaces pour la combattre ou du moins en soulager nettement les symptômes. Ce livre vous présente des traitements possibles, médicamenteux ou naturels, et vous explique le rôle de l’alimentation dans la prise en charge des céphalées. Ainsi, en consommant des aliments à faible teneur en histamine et en modifiant vos habitudes de vie, vous pourriez voir vos migraines s’atténuer ou même disparaître complètement. On retrouve dans cet ouvrage : des clés pour comprendre les signes, les symptômes, les éléments déclencheurs et les examens prescrits pour diagnostiquer les maux de tête; de l’information sur les traitements adaptés aux besoins de chacun; des explications sur le rôle primordial d’une alimentation équilibrée pour un bien-être retrouvé; un programme de plans de repas de 28 jours; 150 délicieuses recettes, efficaces pour contrer les éléments déclencheurs de la migraine et profiter de la vie sans appréhension !

Guide de survie des Européens à Montréal, Hubert Mansion, 2014, Ulysse, 222 p., 9782894642337*

Le Guide de survie des Européens à Montréal révèle ce que personne n’a jamais osé avouer sur l’immigration au Québec, la poutine, les banques, les taxes, la météo, les pieds carrés, les castors, les Québécoises et les Québécois… Si vous songez à immigrer au Canada ou si vous envisagez passer un an au Canada, vous devez lire ce livre !

BEAUX-LIVRES

0 ART

Fables choisies, Jean de La Fontaine, illustrations par les maîtres de l’estampe japonaise, 2013, Éditions de l’Amateur, 9782859175351*

D’innombrables éditions des Fables sont parues, au fil des ans. De Gustave Doré à Trémois ou à Chagall, les artistes ont souvent pris plaisir à illustrer ces trésors d’esprit et d’humanisme. C’est en 1894 qu’est parue pour la première  fois cette magnifique anthologie réunissant les grands maîtres de l’estampe japonaise. Et ils réussissent toujours à nous enchanter avec ces gracieuses interprétations. Une autre preuve, s’il en faut, que La Fontaine a su dépasser le temps et les frontières… (R. B.)

Photographie contemporaine, Floriane Herrero, 2013, Éditions Palette, 9782358321327*

Les Éditions Palette consacrent tout leur talent à nous initier aux arts visuels, que nous soyons grands ou petits. Cette nouvelle parution peut aussi bien fasciner les amateurs d’art contemporain que les jeunes qui s’éveillent à la photographie comme outil de création. Ce livre regroupe la plupart des grands photographes contemporains. L’auteure nous propose des pistes de découverte et des analyses thématiques qui se révèlent toujours stimulantes. (R. B.)

Corps du monde : atlas des cultures corporelles, Bernard Andrieu et Gilles Boetsch (dir.), 2013, Armand Colin, 9782200279615*

Qu’en est-il du corps en ce début du XXIe siècle? Hypersexualisation, troubles alimentaires, codes vestimentaires ostentatoires ou non, mutilations rituelles ou esthétiques, globalisation des apparences, transformation des genres, ce siècle sera certainement celui de grands bouleversements des références corporelles, et ce sur tous les continents. Ce survol fascinant suscite autant de questions qu’il propose de réponses. (R. B.)

Jheronimus Bosch : l’œuvre complet, Stefan Fischer, 2014, Éditions Taschen, 9783836526302*

Le peintre flamand Jheronimus Bosch, né au XVe siècle, est certainement l’un des artistes les plus intrigants de l’histoire de l’art. À son époque, les peintres, sous l’influence directe de l’Église ou des mécènes qui les commanditaient, multipliaient les œuvres visant l’édification des foules. Bosch choisit plutôt, par provocation, de nous confronter aux enfers, à la folie, aux multiples travers du monde de son temps, bref à tout ce qui peut perturber l’âme humaine et ridiculiser les pouvoirs en place… C’est sans doute l’intemporalité de son œuvre qui en a fait l’un des peintres les plus mythiques, et ce jusqu’à aujourd’hui. Ce livre, de grand format et richement illustré de mille et un détails, nous fait pénétrer dans son univers. On en sort éblouis. (R. B.)

***

Tous les textes sont des éditeurs, sauf lorsqu’il y a mention d’auteur.

Sélection : biographies et sciences humaines – Benoit Desmarais ; psycho, philo et cuisine – Caroline Le Gal ; sciences humaines et vie pratique – Marie-Ève Blais ; beaux-livres, Robert Beauchamp.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en cliquant sur le titre choisi.


10 mars 2014  par Le Délivré

QUOI DE NEUF EN NUMÉRIQUE?

L’édition numérique prend de plus en plus d’ampleur au Québec, et même un peu plus rapidement que dans la Francophonie en général. La pluplart des nouveautés paraissent dorénavent simultanément dans les formats papiet et numérique, pour le plus grand bonheur de ceux qui sont passés à la tablettes ou au téléphone intelligent comme soutien de lecture, que ce soit à temps plein ou à l’occasion…

À la Librairie Monet, nous concevons notre rôle de passeur littéraire et culturel de façon globale. C’est pourquoi nous nous sommes joints au site virtuel des Librairie indépendantes du Québec dès son lancement, il y a maintenant trois ans. Petit site est devenu grand, et monet.leslibraires.ca vous offre aujourd’hui plus de 120 000 titres de livres en format Epub ou PDF. Romans, essais, livres pratiques et littérature jeunesse, le choix est vaste, les prix abordables et la technologie des plus simples…

Que vous partiez en voyage ou que vous aimiez lire dans les transports en commun, le livre numérique est certainement une façon agréable de vous divertir, mais aussi de vous émouvoir et de vous informer. En bouquinant sur notre site, vous découvrirez, bien sûr, les toutes dernières nouveautés, mais vous y retrouverez également les grandes oeuvres littéraires et intellectuelles qui ont marqué notre univers culturel. De bien belles découvertes en vue…

Des romans québécois…

 

Les fantômes fument en cachette

Miléna Babin, 2014, Éditions XYZ, Numérique (PDF) 14,99 $, Numérique (ePub) 14,99 $, Papier 19,95 $

Depuis l’adolescence, Maeve, Fred et Loïc sont blottis dans une relation triangulaire et ambiguë. Mais voilà qu’au passage à la vie adulte, cette relation qui les protégeait de tout soudain les étouffe. Maeve se réfugie dans son appartement de la rue Cartier, à Québec, auprès de ses quelques repères : un plant de verveine citronnelle, un chat sauvé de justesse et surtout Murielle, l’octogénaire qui habite au-dessus. Depuis qu’elle a fait la rencontre de Max, elle le sait, il lui faut redéfinir la nature du triangle. Devant cette menace, Loïc se fait intrusif, manipulateur. Il a toujours su comment s’y prendre avec Maeve, qui ne peut résister à une certaine chanson, pas plus qu’à l’odeur de la cigarette.

Sam

François Blais, 2014, Éditions de L’instant même, Numérique (PDF) 16,99 $, Numérique (ePub) 16,99 $, Papier 22,95 $

D’entrée de jeu, un carton de livres soldés. Parmi une collection d’ouvrages québécois très XIXe siècle se trouve une pièce de choix, le journal de Marie Bashkirtseff, une contemporaine de Maupassant. Et tout au fond de la boîte, une centaine de pages du journal de S***, une diariste chevronnée, qui plus est, native de Grand-Mère, comme le narrateur. Il n’en faut pas davantage pour que celui-ci s’engage dans une quête pour retrouver celle qu’il baptise Sam et qu’il croit être « la femme de sa vie ». D’indices en suppositions, de coïncidences en recoupements établis grâce à son journal, il la suit à la trace : à la campagne, dans sa petite maison du chemin Saint-François-de-Pique-Dur, à Limoilou, là où habite sa mère, et même jusqu’à Parent, en Haute-Mauricie.

La maison des épices

Nafissatou Dia Diouf, 2014, Éditions Mémoire d’encrier, Numérique (ePub) 12,99 $, Numérique (PDF) 12,99 $, Papier 24,50 $

La Maison des épices, appelée aussi la grande maison, est un fort du XVIIe siècle devenu par un des accidents de l’Histoire tour à tour une esclaverie et un comptoir à épices. Réhabilitée par une équipe de passionnés, c’est aujourd’hui un centre de soins d’un genre unique, posé dans un écrin de nature entre mer et savane, où viennent se reconstruire des blessés de la vie. C’est en tout cas la mission que se sont donnée médecins et guérisseurs qui se fondent sur des savoirs ancestraux pour redonner une âme à ces lieux et le goût de vivre aux pensionnaires.

De mères en filles T.1: Alice

Dominique Drouin, 2014, Éditions Libre Expression, Numérique (ePub) 21,99 $, Papier 29,95 $

Provence, 1890. Alice Martin naît de l’union illégitime entre un homme marié et sa jeune belle-sœur. Le destin voudra qu’elle grandisse sous la garde de son père naturel et de son épouse, qui ignore tout des origines de sa fille adoptive. Perpétuellement en quête d’amour et de vérité, elle trouvera dans la pratique du piano son seul réconfort. Claudio Calvino, un immigrant italien pauvre, travaille sur le parvis de l’Opéra de Lille. Sa vie bascule lorsqu’un maestro l’entend chanter des airs populaires et lui fait une offre qu’il ne peut refuser. À quinze ans, il quitte tout pour devenir chanteur d’opéra.Ces deux destins que tout opposait ne feront plus qu’un dans une grande passion amoureuse et musicale. Alice et Claudio quitteront la France et s’établiront au Canada pour y élever leur descendance.

Sault-au-Galant

Isabelle Grégoire, 2014, Éditions Québec Amérique, Numérique (PDF) 16,99 $, Numérique (ePub) 16,99 $, Papier 24,95 $

L’arrivée de douze familles de réfugiés colombiens bouleverse la vie d’un petit village québécois, Sault-au-Galant. Quelques mois plus tard, la disparition d’Emilio Mondragon, un petit Colombien âgé de 10 ans, avive les tensions entre les villageois et les nouveaux venus, tout en attisant de vieilles rancoeurs.  Accident ? Fugue ? Enlèvement ? Qu’est-il arrivé à cet enfant ? D’inquiétantes lettres anonymes brouillent les pistes. Au village, chacun a quelque chose à se reprocher et tout le monde finit par être suspect. Quant aux réfugiés, ils traînent un lourd bagage : victimes de la guérilla communiste, de groupes paramilitaires d’extrême droite… Et s’ils avaient affaire à d’anciens bourreaux ?

La déesse des mouches à feu

Geneviève Pettersen, 2014, Éditions Le Quartanier, Numérique (ePub) 13,99 $, Numérique (PDF) 13,99 $, Papier 23,95 $
La déesse des mouches à feu, c’est Catherine, quatorze ans, l’adolescence allée chez le diable. C’est l’année noire de toutes les premières fois. C’est 1996 à Chicoutimi-Nord, le punk rock, le fantôme de Kurt Cobain et les cheveux de Mia Wallace. Des petites crisses qui trippent sur Christiane F. et des gars beaux comme dans les films en noir et blanc. Le flânage au terminus et les batailles de skateux contre pouilleux en arrière du centre d’achats. L’hiver au campe dans le fin fond du bois, les plombs aux couteaux, le PCP vert et les baises floues au milieu des sacs de couchage. C’est aussi les parents à bout de souffle et les amants qui se font la guerre. Un jeep qui s’écrase dans un chêne centenaire, les eaux du déluge qui emportent la moitié d’une ville et des oiseaux perdus qu’on essaie de tuer en criant.

Le Vol de l’ange

Daniel Poliquin, 2014, Éditions du Boréal, Numérique (PDF) 18,99 $, Numérique (ePub) 18,99 $, Papier 25,95 $

« Au Canada, contrée hivernale s’il en est, on appelle le « vol de l’ange » cet instant où marcheurs ou patineurs, ayant tout à coup perdu pied sur la glace, se mettent à battre des bras pour recouvrer l’équilibre. Gigue involontaire qui suscite l’admiration si l’on arrive à reprendre pied ; risées humiliantes et injustes si l’on tombe. On me dira que l’expression n’est pas très répandue, et pour cause : c’est moi qui l’ai inventée. Tout comme l’essentiel de ce roman. » « Ce qu’il y a d’authentique ici, en revanche, c’est le rituel de la mise aux enchères des enfants et des âgés qui se pratiquait au Nouveau-Brunswick de 1875 à 1925, dans ces eaux-là. Cette tradition, inhumaine à première vue, avait du bon, paraît-il : les démunis, orphelins ou vieillards, évitaient ainsi l’orphelinat ou l’hospice, lieux peu recommandables à l’époque, et trouvaient un toit et du travail ; pour leur part, les fermiers y gagnaient une main-d’oeuvre bon marché. » Daniel Poliquin À partir de cette prémisse historique, Daniel Poliquin tisse un roman qui est une joyeuse méditation sur l’identité et sur le suprême voyage que constitue l’existence. Une traversée picaresque de l’Acadie d’autrefois, en compagnie d’un protagoniste au charme irrésistible.

Des romans étrangers…

On a sauvé le monde

Dominique Fernandez, 2014, Éditions Grasset, Numérique (ePub) 24,99 $, Papier 34,95 $

Dans les années 1930, un jeune étranger séjourne à l’Istituto d’Arte de Rome pour y étudier le peintre Poussin. Alors qu’un triangle amoureux s’installe entre lui, la jeune aristocrate Giulia et la sensuelle Polonaise Wanda, le jeune homme rencontre Igor, fils de Russes blancs réfugiés en Italie. Les deux jeunes gens vont devenir espions pour le régime communiste.

La Petite communiste qui ne souriait jamais

Lola Lafon, 2014, Éditions Actes Sud, Numérique (ePub) 20,99 $ Numérique (PDF) 20,99 $ Papier 34,95 $Roman qui retrace le parcours fantasmé de Nadia Comaneci, gymnaste élevée dans la Roumanie de Ceausescu, qui sous les yeux émerveillés de la planète entière, vint mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records. Le portrait d’une enfant, puis d’une femme, évadée de la pesanteur, sacralisée par la pureté de ses gestes et d’une existence intégralement dévolue à la recherche de la perfection.

Muchachas T.1

Katherine Pancol, 2014, Éditions Albin Michel,  Numérique (ePub) 20,99 $ Papier 29,95 $

Hortense et Gary s’installent à New York dans l’espoir de percer dans leur domaine, Joséphine laisse Philippe à Londres pour s’occuper de sa fille à Paris, et Stella, ferrailleuse qui élève seule son fils, affronte son passé et ses ennemis.

Une terre d’ombre

Ron Rash, 2014, Éditions du Seuil, Numérique (PDF) 24,99 $, Numérique (ePub) 24,99 $, Papier 32,95 $

Laura Shelton est vouée à une vie isolée avec son frère, revenu amputé d’une main de la Première Guerre mondiale, dans la ferme héritée de leurs parents. Défigurée par une tache de naissance, Laura est considérée par tous les habitants comme une sorcière. Sa vie bascule lorsqu’elle rencontre un mystérieux inconnu, muet et joueur de flûte.

Des romans jeunesse…

Je suis riche!

Philippe Beha et Angèle Delaunois, 2013, Éditions de l’Isatis, Album 4-6 ans, Numérique (PDF) 8,25 $, Papier 10,95 $

«Je suis riche parce que je vis dans une maison, avec un petit coin bien à moi où je peux dormir et rêver sans qu’on me dérange. Je suis riche parce qu’il y a toujours quelqu’un pour me rassurer lorsque je suis malade et pour soigner mes petits ou mes grands bobos. »

Edgar Paillettes

Simon Boulerice, 2014, Éditions Québec Amérique, Roman 7-11 ans, Numérique (PDF) 6,99 $, Papier 11,95 $

Henri a l’impression d’être invisible. Tout le monde n’en a que pour son petit frère, Edgar. Edgar se costume tous les jours, même si ce n’est pas l’Halloween. Edgar parle en poèmes. Même la fée des dents accorde des droits spéciaux à Edgar! Il est grand temps pour Henri de montrer qui il est. Mais sait-il lui-même qui il est?Pas facile d’être le grand frère d’un enfant différent!

Ce qui ne nous tue pas

Antoine Dole,  2014, Éditions Actes Sud, Roman 12 ans et +, Numérique, (ePub) 11,99 $, Numérique (PDF) 11,99 $, Papier 18,50 $

Lola est en colère. Contre ses parents qui se disputent sans cesse, contre les profs, contre ses amis, contre tous. Alors Lola fait la dure, cogne, et finalement met les voiles. Dans sa fuite, elle trouve refuge par hasard auprès de Simone. Chez la vieille dame qui a pour seule compagnie les fantômes de ses souvenirs, le temps s’est arrêté. Des liens de confiance se tissent lentement et Lola apprend à combler les trous de mémoire de Simone par de belles histoires. Surtout, elle fait l’apprentissage de la douceur, la voie dont elle avait besoin pour trouver l’apaisement. Cette douceur-là qui ne nous tue pas mais au contraire nous rend fort.

Des essais percutants…

Quarante ans d’engagement social et politique n’ont pas altéré les idéaux de Françoise David, qui continue de défendre ses convictions avec une passion contagieuse. Dans ce carnet de colère et d’espoir, l’auteure raconte son parcours personnel, ses rencontres, ses luttes, mais aussi son amour profond pour ce « pays rêvé qui existe déjà au fond de moi ». Elle nous parle de sa vision d’un Québec du bien commun et de l’égalité, un pays vert, démocratique, où l’on vit en français. (…) Dans cette nouvelle édition, l’auteure raconte en postface son élection en 2012 et décrit le quotidien d’une députée de Québec solidaire, en plus de se prononcer sur les problèmes de l’heure. La colère continue d’être bien présente, que ce soit à propos de la « charte des valeurs québécoises », des coupes dans l’aide sociale ou de l’exploitation du pétrole québécois. Malgré tout, elle conserve un espoir inébranlable et travaille sans relâche « avec des femmes et des hommes généreux, intelligents, créatifs, pour retricoter, maille à maille, un monde bien amoché ».

Le Tour du jardin: Entretiens avec Mathieu Bock-Côté sur les livres, la politique, la culture, la religion, le Québec et la saisine

Jacques Godbout et Mathieu Bock-Côté, 2014, Éditions du Boréal, Numérique (PDF) 18,99 $, Numérique (ePub) 18,99 $, Papier 24,95 $

Jacques Godbout, s’entretenant avec le sociologue Mathieu Bock-Côté, raconte avec sincérité et humour son parcours d’écrivain et de cinéaste. Conservant la distance que procurent à la fois l’intelligence et le refus absolu de se laisser enfermer dans quelque idéologie, il évoque les personnes qu’il a fréquentées et les moments dont il a été le témoin privilégié. C’est l’occasion de découvrir le portrait d’un être rare, un intellectuel québécois qui a tenu, pendant soixante ans de vie publique, à assumer son rôle dans la cité, celui d’éveilleur de consciences et de passeur entre les générations.« En relisant ces entretiens, j’ai bien vu de quelle manière je m’adressais à Jacques Godbout. Non pas comme à un vieux sage, à qui on demanderait patiemment je ne sais quelle leçon de vie. Non plus qu’à un homme compartimenté selon ses talents, écrivain et cinéaste, journaliste et poète à qui je demanderais finalement de m’expliquer le mécanisme de la création artistique. Non, je lui ai parlé comme à un interlocuteur intellectuel de premier plan, comme à l’un des observateurs les plus brillants du Québec. Je l’ai invité à revenir sur les grands thèmes qui ont traversé sa vie et, finalement, sur une vie absolument passionnante. Je dirais bien qu’elle fut exemplaire, mais il me gronderait. Je dirai alors de sa vie qu’elle est inspirante. « Le tour du jardin » représente peut-être, du moins je l’espère, une porte d’entrée dans une œuvre qu’il vaut la peine de découvrir, ou de redécouvrir. Je vous parle d’une œuvre que les moins de vingt ans devraient connaître. » M. B.-C.

Questions d’écriture: réponses à des lecteurs

Jean-Jacques Pelletier, 2014, Éditions Hurtubise, Numérique (PDF) 18,99 $, Numérique (ePub) 18,99 $, Papier 24,95 $

Conçu à partir d’un échantillonnage de 50 questions posées par des lecteurs, l’ouvrage est un passionnant vademecum pour quiconque s’intéresse à l’expérience d’écrire et à ces créateurs qui la poussent au point d’en faire un métier. Il aborde toutes les facettes d’un univers fascinant : techniques, anecdotiques, intellectuelles, autobiographiques. Le tout livré avec l’esprit analytique de l’auteur et son ton savoureux. À noter que cet ouvrage est une édition entièrement revue et considérablement augmentée de Écrire pour construire et inquiéter, titre originellement publié en 2002 aux éditions Trois-Pistoles. Cette nouvelle version tient donc compte de l’évolution de la carrière de Pelletier depuis ce temps et parle en détail du volet « essais » qu’il a développé ces dernières années, en même temps que l’ouvrage approfondit toutes les questions abordées 12 ans plus tôt, en plus d’en proposer d’inédites.

En quelques traits

Pierre Vadeboncoeur , Jonathan Livernois, 2014, Lux Éditeur, Numérique (PDF) 13,99 $, Numérique (ePub) 13,99 $, Papier 19,95 $

Pierre Vadeboncoeur (1920-2010) avait un talent certain pour décrire, en quelques traits, les hommes et les femmes dont il tenait à dire un mot. Voici réunis 35 de ces portraits, écrits entre 1942 et 2009, dont certains sont publiés ici pour la première fois. Parfois incisif, souvent généreux, l’écrivain nous donne à voir son XXe siècle québécois, où l’indignation trouve facilement son objet, certes, mais où il existe également quelques exemples de solidarité et de courage. L’essayiste traite ici de politiciens, de romanciers, de peintres, de syndicalistes, de journalistes, de poètes, de médecins et même d’un homme d’affaires. Si certains d’entre eux sont bien connus, d’autres, comme le peintre Gabriel Filion et le syndicaliste Gérard Picard, seront « découverts » par plusieurs. L’occasion est belle de réviser sa vision de l’histoire nationale. Ce recueil, préparé et présenté par Jonathan Livernois, permettra aux lecteurs de La ligne du risque et des Deux royaumes de découvrir une autre facette, particulièrement riche, de l’œuvre de Pierre Vadeboncoeur. Il n’est pas interdit, non plus, d’y retenir quelques figures inspirantes pour le temps présent.

Le guide Le Québec cyclable de la collection «Espaces verts» d’Ulysse s’adresse à tous les amoureux du grand air et du vélo! Conçu pour les cyclistes friands de balades d’une journée, il vous emmène sur des parcours balisés et sécuritaires. Qu’ils empruntent des pistes cyclables municipales ou intermunicipales, des voies régionales ou interrégionales, ces parcours vous inciteront à partir à la découverte de régions inconnues et réveilleront ainsi l’aventurier qui sommeille en vous. Vous trouverez dans ce guide 167 cartes détaillées, avec tracés de voies cyclables particulièrement agréables, les distances à parcourir, l’emplacement des stationnements, les bureaux d’information touristique et les attraits faciles d’accès. Le livre débute par une section consacrée à la préparation de vos excursions à vélo. Il propose des circuits régionaux présentés de façon à faciliter les raccordements avec les voies cyclables qui sillonnent l’intérieur des villes. De Montréal à la Côte-Nord et de Québec à la Gaspésie, c’est toute la Belle Province qui s’offre à vous, pour le plaisir des sens et la liberté du mouvement… sur deux roues!

Le jour ou j’ai arrêté d’être grosse

Valérie Fraser et Marianne Prairie, 2014, Éditions Parfum d’encre, Numérique (ePub) 16,99 $, Numérique (PDF) 16,99 $,  Papier 24,95 $

« Chez moi, tout vient en gros format, même ma personnalité. » Drôle et exubérante, Valérie a toujours prétendu qu’elle assumait son poids. Mais, d’excès en excès, la réalité la rattrape. Un jour, elle dit STOP. C’est le Jour où elle a arrêté d’être grosse. Un an plus tard, Valérie a perdu 130 livres. Elle partage son expérience sur les réseaux sociaux où plus de 20 000 fans sont tombés sous son charme. Véritable icône de la rondeur, Valérie inspire des milliers de gens. Elle nous livre ici son histoire, sans pudeur et avec sincérité.

Manger ses émotions

Guylaine Guèvremont et Marie-Claude Lortie, 2014, Éditions Transcontinental, Numérique (PDF) 22,95, $ Papier 24,95 $

Vous n’en pouvez plus de suivre tous ces régimes sans gras, sans sucre, hyperprotéinés, dissociés… qui se contredisent et vous font même prendre du poids ? Votre vie ressemble à une suite de privations et de frustrations qui pèsent sur votre moral comme sur votre silhouette ? Vous mangez vos émotions, mais ne savez pas comment faire autrement pour perdre enfin les kilos en trop ? Dans ce livre éclairant, Guylaine Guevremont, nutritionniste de renom, pose un regard différent sur le rapport qu’on entretient avec le corps et l’alimentation. Son approche, simple et éprouvée, fruit de plus de 12 ans de pratique clinique, remet l’humain – et non la tyrannie des régimes – au centre de l’équation. Grâce à des explications claires et à un plan de match assorti de multiples exercices, le lecteur apprend comment vivre sans régime tout en retrouvant son poids naturel.

 

 

 



© 2007 Librairie Monet