Le Délivré

Archive pour la catégorie ‘▪ Bande dessinée’


1 avril 2014  par Le Délivré

Nos meilleures ventes – Bandes dessinées – Mars 2014

Chaque mois, nous analysons les ventes de nos divers secteurs, histoire de valider nos sélections et de constater où nous portent les goûts de nos lecteurs.

Bandes dessinées québécoises

1- L’agent Jean! T 6: Un mouton dans la tête, Alex A., 2014, Presses Aventure, 112 p., 9782896608355

Attention, ce résumé ne sera pas facile à suivre ! Vous êtes prêts ? Alors, voilà… L’Agence a mis la main sur l’Intra-neuronal 3000, le plus gros cerveau artificiel jamais créé. Afin d’en parfaire la programmation inachevée par Gabriel Lobe, célèbre informaticien toujours recherché, Billy et Jean sont appelés à voyager virtuellement à bord du cerveau. Pour y parvenir, les deux membres de l’Agence devront brancher leurs consciences à la machine et faire fi de tout ce qui leur semble réel ou pas… Si l’aventure venait à mal tourner, leurs consciences s’évaporeraient pour toujours.

2- Le guide du mauvais père T.2, Guy Delisle, 2014, Éditions Delcourt, coll. Shampooing, 190 p., 9782756047775

 3- Les nombrils T. 3: Les liens de l’amitié, Delaf & Dubuc, 2008, Éditions Dupuis, 46 p., 9782800140315

4- Le bestiaire des fruits, Zviane, 2014, Éditions de La Pastèque, coll. Pomélo, 118 p., 9782923841540

5- L’agent Jean! T. 5: Le frigo temporel, Alex A., 2013, Presses Aventure, 136 p., 9782896608850

Bandes dessinées étrangères – Premiers lecteurs

1- Garfield T. 58: Félin pour l’autre, Jim Dadis, 2014, Éditions Dargaud, 46 p., 9782205072297

Garfield aime manger, dormir, zapper, embêter Jon et martyriser Odie. Il aime aussi la gracieuse Arlène.

2-Album Garfield T. 65, Jim Davis, 201, Presses Aventure, 96 p., 9782896607945

3- Camille et Jeanne s’entendent bien, Laurent Simon, 2013. Éditions Hélium, 50 p., 9782330022518

Bandes dessinées étrangères – Jeunes lecteurs

1- Les carnets de Cerise T. 2: Le livre d’Hector, Aurélie Neyret & Joris Chamblain, 2014, Soleil Productions, coll. Métamorphose, 80 p., 9782302030954

Cerise s’intéresse à Elizabeth, une vieille dame qui, depuis vingt ans, emprunte toutes les semaines le même livre à la bibliothèque. La petite fille cherche à découvrir quel secret il renferme. Prix jeunesse du Festival de la BD d’Angoulême 2014.

2- Studio danse T. 8: Quand le coeur mène la danse…, Crip & Béka, 2014, Éditions Bamboo, coll. Humour, 46 p., 9782818925331

3- Les enfants du capitaine Grant T. 3, Alexis Nesme, d’après Jules Verne, 2014, Éditions Delcourt, coll. Ex-libris, 47 p. 9782756010557

4-Lulu et Fred T. 2: Du sérieux à Châtigneux, Cécile Brosseau, Nicolas Robin & Jean-Jacques Thibaud, 2014, Éditions Le Lombard, 48 p., 9782803634194

5- Le Scrameustache T. 42: Le géant d’Iménoca, Gos, 2014, Éditions Glénat, coll. Paris Bruxelles, 9782723499941

Bandes dessinées étrangères – Ados

1- Goblin’s T. 7: Mort et vif, Corentin Martinage & Tristan Roulot, 2014, Soleil productions, coll. Humour, 48 p., 9782302036956,

Une invasion de morts-vivants plonge le royaume des Goblin’s dans le chaos. Mais avant que ces derniers ne puissent prendre l’avantage, ils doivent survivre à la dernière histoire de zombie, avant que la mode ne change.

2- Zap College T. 7: Le Roman de Makar, Tehem, 2014, Éditions Glénat, coll. Tcho, 48 p., 9782723496315

3- Kräkaendraggon, Lewis Trondheim& Mathieu Sapin, 2014, Éditions Gallimard, 17 p., 9782070657605

4- La rose écarlate T. 9: Me pardonneras-tu ?, Patricia Lyfoung, 2014, Éditions Delcourt, coll. Jeunesse, 47 p., 9782756032603

5- Valentine T. 4, Vanyda, 2014, Éditions Dargaud, coll. Valentine, 96 p., 9782505060017

Bandes dessinées étrangères – Adultes

B

1- Black op : saison 2, T. 7, Hugues Labiano & Stephen Desberg, 2014, Éditions Dargaud, 48 p., 9782205071757

Dans les années 1970, la CIA décide d’installer un couple d’espions en Iran pour enquêter sur des compagnies pétrolières et sur certains mouvements financiers suspects. Les dessous de la crise pétrolière qui ébranla l’Occident et transforma durablement les rapports Nord-Sud.

2- Walking dead T.19: Ezéchiel, Charlie Adlard & Robert Kirkman, 2014, Éditions Delcourt, coll. Contrebande, 137 p., 9782756051505

3- Carthago adventures T.2: Chipekwe, Max von Fafner & Christophe Bec, 2014, Éditions Humanoïdes Associés, 56 p., 9782731647952

4- L’ambulance 13 T. 4: Des morts sans nom, Alain Mounier, Patrice Ordas & Patrick Cothias, Éditions Bamboo, coll. Grand angle, 48 p., 9782818925386

5- Moby Dick T. 1, Christophe Chabouté, d’après Herman Melville, 2014, Éditions Vents d’Ouest, coll. Integra, 120 p., 9782749307145

Bandes dessinées étrangères – Manga

1- One Piece T. 69: Sad, Eiichiro Oda, 2014, Éditions Glénat, coll. Shonen manga, 256 p., 9782723498234

Suite des aventures de Luffy, toujours à la recherche du trésor One Piece.

2- Ash & Eli T. 4, Mamiya Takizaki, 2014, Éditions Ki-oon, 150 p., 9782355925764

3- Silver spoon : la cuillère d’argent T. 5, Hiromu Arakawa, 2014, Éditions Kurokawa, 182 p., 9782351428979

4- Les mystérieuses cités d’or : la première cité T. 2, Thomas Bouveret & Bernard Deyriès, 2014, Éditions Kaze Manga, 190 p., 9782820307590

5- Chi, une vie de chat T. 10, Kanata Konami, 2014, Éditions Glénat, coll. Kids, 152 p., 9782723497503

Pour commander ces albums via notre site monet.leslibraires.ca, cliquez simplement sur les titres sélectionnés.


29 mars 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de février

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES QUÉBÉCOISES ADULTES

Le bestiaire des fruits, Zviane, 2014, La Pastèque, coll. « Pomélo », 124 p., 9782923841540*

« La meilleure chose qui soit arrivée à Zviane, sur le plan gustatif, aura été de vivre à ville St-Laurent en 2001. Dans le supermarché où elle faisait son épicerie, elle est tombée sur des fruits… obscurs. Au péril de sa vie, elle a concocté ce savant traité qui vous fera tout connaître des fruits exotiques. D’abord publiées sur internet et sous la forme d’un fanzine, ses planches se retrouvent dorénavant dans notre nouvelle collection Pomélo. Partiellement redessiné, avec des histoires inédites, c’est le guide le plus loufoque sur le ramboutan, le mangoustan ou le kaki jamais publié. » – L’éditeur

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES PREMIERS LECTEURS

Au pays des lignes, Victor Hussenot, 2014, La joie de lire, coll. « Somnambule », 40 p., 9782889081998*

Dans une contrée aux territoires vastes et déserts, un garçon solitaire fait la rencontre d’une fillette égarée. Il lui propose de l’aider en la raccompagnant chez elle. Le voyage sera long et parsemé d’embûches; la route se transformant bientôt en un parcours complexe et labyrinthique, tandis qu’une cruelle et bien étrange créature croisera leur chemin… Troisième ouvrage de ce jeune auteur adepte d’expérimentation graphique dont la contrainte était, cette fois-ci, de ne dessiner que des lignes courbes ou droites et de n’utiliser que trois couleurs primaires pour ce faire, soit: le bleu, le rouge ainsi qu’un soupçon de jaune. Il en résulte un amusant récit et un excellent exercice visant à développer l’imagination des petits et leur sens de l’observation. Ce dernier sera mis à l’épreuve devant cet itinéraire évoluant à un rythme rapide et ces paysages aux formes tant organiques que géométriques. Sans texte, à partir de 6 ans. (HB)

Les aventures fantastiques et extraordinaires de Princesse Animal, Pranas T. Naujokaitis, 2014, Didier Jeunesse, coll. « Ballon Toons », 32 p., 9782278075034*

Une jeune princesse qui refuse de se plier aux règles habituelles et qui n’hésite pas à partir à l’aventure pour lutter contre les méchants, c’est bien la Princesse Animal! Une héroïne dynamique qui revêt des pyjamas magiques pour accomplir ses missions. Elle utilise, par exemple, un pyjama-singe pour escalader un mur, un pyjama-tortue pour franchir une rivière, un pyjama-araignée pour faire peur aux méchants, ainsi elle peut tout faire. Le roi et la reine aimeraient bien que leur fille soit une petite princesse modèle mais elle ne rêve que de partir à l’aventure, lutter contre les injustices et protéger les plus faibles. Bref,  elle veut être une super héroïne. Un album rigolo et charmant à découvrir au plus tôt! (PP)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES ADOS

Kräkaendraggon, Mathieu Sapin et Lewis Trondheim, 2014, Gallimard, 47 p., 9782070657605*

La crise économique frappant tous les secteurs d’activités, sauf les jeux vidéo, le gouvernement français décide de réorganiser le système d’éducation avec un seul objectif : former des joueurs. Au nouveau programme : Cours de langues elfiques ou Klingon, travaux pratiques sur jeux informatiques en ligne, « paintball » comme activité physique, tout y passe. Les élèves sont au nirvana et les professeurs un peu ( beaucoup ) dépassés. C’est dans cet univers délirant que nous suivons l’histoire de Tom, un ado plutôt banal, avec ses angoisses et ses questionnements. Un album génial par deux maîtres de la BD en grande forme. À lire absolument! (PP)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES ADULTES

Station 16, Hermann et Yves H., 2014, Le Lombard, coll. « Signé », 58 p., 9782803634361*

L’action de cet album se déroule en Nouvelle-Zemble, un archipel situé au nord de la Russie, dans l’océan Arctique, où la majorité des essais nucléaires de l’ancienne URSS furent effectués. Cet endroit sinistre, entouré de mystère, est l’endroit parfait pour un thriller fantastique. Une patrouille est envoyée à la station 16, une station météo abandonnée depuis des années, pour répondre à un appel d’urgence étrange. Une fois sur les lieux, les soldats trouvent la station déserte, mais rapidement, des phénomènes étranges se produisent et ils découvrent que la trame du temps a été bouleversée par les trop nombreux essais nucléaires. Ils auront fort à faire pour survivre et retrouver notre époque… Une nouvelle BD très réussie par le duo père-fils. Le style graphique unique d’Hermann est à son meilleur et l’histoire concoctée par Yves H. est efficace. Le dossier historique, inséré à la fin de l’ouvrage, est un « petit plus » fort pratique pour découvrir la Nouvelle-Zemble. (PP)

Éloi, Younn Locard et Florent Grouazel, 2013, Actes Sud – L’An 2, 222 p., 9782330024499*

« 1842. Une frégate française revient de Nouvelle-Calédonie. À son bord, le naturaliste Pierre Delaunay, et un jeune pêcheur kanak prénommé Éloi, son sujet d’étude. L’album conte l’histoire de ce jeune homme dans l’univers clos de la frégate, échantillon concentré et exacerbé de l’Europe du XIXe siècle. » – L’éditeur

Goodbye Bukowski, Flavio Montelli, 2014, Casterman, coll. « Écritures », 155 p., 9782203070783*

« Charles Bukowski, poète et écrivain américain, à la fois adulé et contesté par la critique, est usé par la vie, l’alcool, les errances sans fin. Son unique réconfort lui vient de sa fille, Marina, puis de Linda, la femme qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa vie. Par le récit des rencontres avec les femmes qui ont croisé son existence, ses voyages à travers l’Amérique, ses années de souffrance et ses divers petits boulots, Flavio Montelli imagine avec affection le bilan d’un homme affaibli mais apaisé sur sa vie, une façon de (re)découvrir l’auteur des Contes de la folie ordinaire ou des Souvenirs d’un pas grand-chose. » - L’éditeur.

Docteur Radar : Tueur de savants, Frédéric Bézian et Noël Simsolo, 2014, Glénat, 64 p., 9782723490788*

C’est dans un Paris sombre et ombragé des années 20 que Ferdinand Straub, gentleman détective, tentera de démasquer le mystérieux Docteur Radar, présumé responsable des meurtres de scientifiques passionnés par la conquête de l’espace. Aidé par son ami le peintre Pascin, Straub mènera son enquête en parallèle à celle, piétinante, de la police française et luttera contre le mal à sa façon… Avec son dessin explosif – qu’on croirait appliqué à coups de scalpel, ses couleurs magistralement contrastantes qui envoûtent l’œil et l’éblouissent à chacune des pages et les gestes nerveux et théâtraux de ses personnages, Bézian, qui sait se réinventer à chacun de ses albums, crée encore l’événement avec ce feuilleton atmosphérique rappelant amicalement un Les sept boules de cristal expressionniste et cocaïné. (HB)

Vois comme ton ombre s’allonge, Gipi, 2014, Futuropolis, 124 p., 9782754810319*

Obsédé par les lettres qu’envoyait son grand-père à sa femme durant la Première Guerre mondiale, un écrivain en panne d’inspiration est interné dans un hôpital psychiatrique où il s’égare progressivement dans ses souvenirs et ses hallucinations. Tant au niveau visuel que sur le plan du scénario, le nouvel album de Gipi s’avère indéniablement le plus ambitieux qu’il a réalisé à ce jour. Sautant de l’esquisse en noir et blanc à l’aquarelle avec la même aisance qu’il glisse d’une époque à l’autre, l’auteur italien construit son récit à la manière d’un labyrinthe. Basculant au gré d’articulations virtuoses entre les différentes temporalités qui se confondent dans l’esprit de son protagoniste, Vois comme ton ombre s’allonge est une sombre fresque qui prend racine dans le subconscient pour s’élancer vers l’infini. (AFR)

Pompéi, Frank Santoro, 2014, Ça et là, 138 p., 9782916207940*

La fatalité qui plane sur Pompéi confère une dimension résolument tragique au quotidien qui y est dépeint. Toutes les compositions évoquent cette menace sourde qui est au cœur du livre, les points de fuite renvoyant à la présence de ce volcan qui, inévitablement, coupera court aux récits ordinaires qui prennent forme au fil des pages. En fait, au-delà d’un quelconque événement historique, c’est la fragilité de la vie elle-même qu’arrive à mettre en scène l’auteur américain Frank Santoro – dont le dessin, réduisant le réel à l’essentiel, rappelle sans pour autant l’imiter, l’esthétique des fresques romaines de l’époque. Pompéi transcende, par sa très grande cohérence, son apparente simplicité et se révèle, au final, une œuvre extrêmement émouvante. (AFR)

Billy the Kid, Willem, 2014, L’Apocalypse, 84 p., 9782367310206*

La belliqueuse armée américaine tente d’envahir la Chine, dans ce tout premier livre du lauréat du Grand prix de la ville d’Angoulême de 2013 Willem, publié en néerlandais en 1968 mais resté à ce jour inédit en français. Humour grinçant et critique sociale impitoyable font bon ménage dans ces planches aux compositions audacieuses où la vulgarité répond à la violence et où la méchanceté s’avère la seule réplique adéquate à la cruauté du monde. Impitoyable, l’auteur multiplie les cibles et mitraille dans toutes les directions, faisant mouche à tous coups. L’impérialisme, le racisme, la religion, le sexisme et le capitalisme passent, parfois tous en même temps, à la moulinette d’un dessin qui charcute furieusement tout ce qui l’enrage. Pour notre plus grand malheur, Billy the Kid demeure pertinent près de cinquante ans après sa sortie. (AFR)

Lâcher prise, Miriam Katin, 2014, Futuropolis, 151 p., 9782754809757*

Sept ans après la parution du très remarqué et fort troublant Seules contre tous ( 9782754810326*, réédité chez Futuropolis ) où elle racontait sa fuite de Hongrie sous la terreur nazie, Miriam Katin est de nouveau confrontée aux traumatismes de son passé lorsque son fils lui demande de l’aider à obtenir la citoyenneté hongroise afin de pouvoir vivre à Berlin avec sa conjointe. Tiraillée entre ses convictions et le bien-être de son fils, elle entreprendra ( avec une mauvaise foi très assumée ) une réflexion sur la notion de pardon. Avec ce deuxième opus teinté d’humour noir, la septuagénaire ne cesse d’étonner grâce à une mise en page décloisonnée et un crayonné nerveux et énergique. (RSH)

The Black Beetle T.1 : Sans issue, Francesco Francavilla, Urban Comics, Coll. « Urban Indies », 160 p., 9782365773706*

Colt City, 1941. La guerre fait rage en Europe, mais l’attention des habitants de cette métropole américaine est polarisée par une explosion qui a décimé tous les membres des clans mafieux locaux. Le Black Beetle, un justicier masqué témoin de la déflagration, tente de trouver le coupable. Il devra toutefois se dépêtrer des écueils semés sur sa route par le sombre Labyrinto… Urban comics ravira les amateurs francophones de « pulps » et de cinéma de genre avec cette série réalisée par Francesco Francavilla qui, chose rare dans la bande dessinée américaine, fait office de scénariste, dessinateur, encreur et coloriste. D’origine italienne, il nous livre ici un hommage aux feuilletons américains répondant aux poncifs du genre, avec ses ruelles sombres et ses boîtes de jazz enfumées, théâtres de péripéties trépidantes rythmées par un découpage et des couleurs dignes des films de Mario Bava. (RSH)

 ***

Sélection et rédaction de Catherine Lamontagne-Drolet, Hélène Brosseau, Alexandre Fontaine Rousseau, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

* Commandez ces titres sur notre site monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 


5 mars 2014  par Le Délivré

IDENTITÉ LITTÉRAIRE : ZVIANE

Les livres nous inspirent, nous marquent et nous ouvrent des horizons insoupçonnés. Ils nous accompagnent, aiguisent notre pensée et résonnent en nous bien après qu’on en a terminé la lecture. Chaque lecteur a son propre parcours littéraire. Certaines lectures sont plus significatives que d’autres. Elles ont ponctué une étape de notre vie, nous ont révolté ou complètement transporté. Chaque invité se dévoile le temps de trois livres.

Bienvenue à Identité littéraire!

Pour visionner cette webémission produite par airelibre.tv, veuillez cliquer ici.

Notre invitée : Zviane

Zviane est auteure de bandes dessinées, musicienne et professeure de théorie musicale. Elle collabore à divers journaux, fanzines et signe un blogue sur son site zviane.com. Son album Apnée a remporté le Grand prix de la ville de Québec en 2010. Elle publie en 2011, aux Éditions Delcourt, le premier tome de son blogue feuilleton L’Ostie d’chat, qu’elle a réalisé avec sa collègue Iris. Deux autres tomes suivront en 2012. Par la suite, elle publie aux Éditions Pow Pow l’album Les deuxièmes qui a remporté un grand succès autant critique que populaire. Début 2014, elle nous a présenté un nouvel album dans la réputée collection Pomélo publiée par les Éditions de la Pastèque, Le bestiaire des fruits. Pour en savoir plus sur Zviane, consultez la page Wikipédia qui lui est consacrée en cliquant ici.

Animatrice : Anne-Pascale Lizotte

Libraire et passionnée de littérature, Anne-Pascale est directrice artistique de l’organisme Diffusion aire libre. Elle est également responsable de la programmation culturelle de la Librairie Monet.

Les choix de notre invitée:

Ludwig Wittgenstein, Carnets de Cambridge et de Skjolden, PUF, 9782130499183

Fédor Dostoëvski, Les frères Karamazov, T. 1, coll. Babel, : 9782742737031

Fédor Dostoëvski, Les frères Karamazov, T. 2, coll. Babel, 9782742737048

Chris Ware, Building Stories, Pantheon, 9780375424335 – disponible dans les bonnes librairies anglophones.

Pour commander  les oeuvres suggérées par notre invitée sur le site monet.leslibraires.ca, veuillez tout simplement cliquer sur les titres choisis.

Les oeuvres de notre invitée:

Pour commander les albums de notre invitée, veuillez cliquer ici.


18 février 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de janvier

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES QUÉBÉCOISES – ADULTES

La collectionneuse, Pascal Girard, 2014, La Pastèque, 112 p., 9782923841519*

Passé maître dans l’art d’orchestrer de brillantes comédies de situation tablant sur le malaise dégénérescent pour générer de l’humour, Pascal Girard nous livre ici la suite logique de l’excellent Conventum paru chez Delcourt en 2010. S’improvisant ici enquêteur amateur, l’auteur se lance sur la piste d’une séduisante jeune voleuse de livres ayant, comble du hasard heureux, subtilisé l’un des siens. Trouvant toujours le moyen de se mettre les pieds dans de nouveaux plats, Girard affine une fois de plus son sens impeccable du timing, télégraphiant habilement les catastrophes à venir afin de rendre l’appréhension insoutenable, avant d’asséner des gags qui font systématiquement mouche. (AFR)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – PREMIERS LECTEURS

Pan’Pan Panda : Une vie en douceur T.1, Sato Horokura, 2013, Nobi Nobi, 110 p., 9782918857358*

Adorable suite de récits courts mettant en scène un sympathique panda et sa meilleure amie, une jeune fille du nom de Praline, Pan’Pan Panda : Une vie en douceur nous fait découvrir un univers d’une infinie tendresse, tout à l’image de ce titre qui révèle d’emblée le ton de l’ensemble. Relevant tranquillement les petits défis que place sur leur chemin un bien calme quotidien, ces personnages résolument attachants sauront charmer les jeunes lecteurs grâce à leurs aventures on ne peut plus mignonnes. (AFR)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Planplan Culcul, Anouk Ricard, 2013, Les Requins Marteaux, coll. « BD Cul », 125 p., 9782849611487*

Anouk Ricard, qui nous a déjà donné bon nombre de savoureux ouvrages pour petits et grands tels que Coucous Bouzon, Faits divers et la série Anna et Froga, fait cette fois-ci surtout plaisir aux grands avec Planplan Culcul, huitième merveille de l’excellente collection BD-Cul des Requins Marteaux. Planplan Culcul, ce n’est pas seulement une auteure qui s’adapte à la contrainte du livre érotique. C’est surtout un excellent album, dans lequel on retrouve tout ce qu’on souhaite retrouver dans un bon Anouk Ricard, reine incontestable de l’enquête policière bidon. Sauf qu’ici ses personnages sont prisonniers d’un film XXX au scénario plus que douteux mélangeant orgies entre collègues et créatures extra-terrestres aux organes génitaux non conventionnels. (CLD)

Gekiga Fanatics, Masahiko Matsumoto, 2013, Le Lézard Noir, 328 p., 9782353480494*

À la fin des années soixante, trois jeunes auteurs, prêts à tout sacrifier pour leur art, rêvent de révolutionner le manga en créant un nouveau genre : le gekiga. Fatigués par le ton héroïque des diverses publications qui, avec leurs sempiternels récits d’humour et de fiction, voulaient redorer l’estime de soi de la génération d’après-guerre, Masahiko Matsumoto, Yoshihiro Tatsumi et Takao Saito imagineront des histoires plus réalistes et dramatiques qui leur sembleront mieux coller à la réalité du jeune lectorat de leur époque. Ainsi, ils travailleront d’arrache-pied et quitteront même Osaka pour s’installer ensemble à Tokyo, là où tout leur semblait possible… Étrange impression de déjà vu en parcourant les pages de cette autobiographie de Mastumoto. Et pour cause, il y raconte la même histoire dont traitait son confrère Tatsumi dans Une vie dans les marges. Il est intéressant de pouvoir comparer leur style et d’avoir un autre point de vue, plus caricatural et humoristique de ces mêmes événements, de cette période charnière de leur vie et de leur carrière. Un must pour comprendre l’évolution du manga et constater que, grâce à la contribution du gekiga – manga d’auteur et pour adultes, le médium aura ainsi acquis sa pleine maturité. (HB)

Baby Boom, Yuichi Yokoyama, 2013, Matière, coll. « Imagème », 183 p., 9782916383422*

Brillant créateur de formes, passé maître dans l’art de repousser les possibilités expressives de la bande dessinée, Yuichi Yokoyama se surpasse une fois de plus avec le superbe Baby Boom. Tout, dans le travail de l’auteur japonais, contribue à créer un rythme de lecture enlevant : la précise décomposition du mouvement, le dynamisme des cadrages et des perspectives, l’intégration d’onomatopées qui viennent littéralement battre la mesure et ajoutent une dimension « sonore » à l’expérience… Les planches de Yokoyama, d’une énergie fulgurante, refusent l’inertie. Elles défilent à toute allure comme de petits films d’animation – l’utilisation parfaitement hiérarchisée de couleurs foudroyantes contribuant à créer une œuvre absolument unique, qui nous force à revoir notre conception du neuvième art. (AFR)

Des-agréments d’un voyage d’agrément, Gustave Doré, 2013, 2024, 24 p., 9782919242146*

Monsieur César Plumet, nouvellement retraité et se cherchant une occupation, ordonnera à son épouse Vespasie de faire rapidement leurs bagages : c’est l’heure du départ en expédition pour les Alpes Suisse. Opulent, peureux et doté d’une trop grande imagination, il escaladera divers pics et dévalera également quelques pentes laissant, pendant ce temps, son chien et madame tous deux terrifiés à l’hôtel. De retour à Paris, il n’aura de cesse d’embêter ses proches par le récit de ses exploits… Bien connu pour ses géniales gravures illustrant La Bible ou La Divine Comédie, Gustave Doré, doté d’un don précoce pour le dessin et influencé par le travail de son contemporain Rodolphe Töpffer, créera cette première bande dessinée alors qu’il n’avait que 15 ans. Satire humoristique dénonçant la bourgeoisie, à l’image de tout ce qui ce faisait à cette époque, mais avec une invention graphique incomparable, une narration assez moderne, un fin travail sur la mise en abyme et, surtout, un humour qui a su traverser le temps, la publication de cette splendeur picturale et de ce classique du genre de 1851 demeure tout à fait pertinente. (HB)

Sept milliards de chasseurs-cueilleurs, Thomas Gosselin, 2013, Atrabile, coll. « Ichor », 72 p., 9782889230143*

Authentique labyrinthe narratif, Sept milliards de chasseurs-cueilleurs trouve le moyen de réinventer complètement son récit avec chaque nouvelle page tout en respectant par un miracle qui dépasse l’entendement sa propre logique interne tortueuse. À partir d’un scénario virtuose s’emboîtant et se déboîtant, se dédoublant et se redoublant à l’infini, Thomas Gosselin construit un complexe réseau de fausses pistes et de sentiers sinueux au sein duquel le lecteur cherche constamment ses repères. Loin d’être rébarbative, cette structure formidablement alambiquée se révèle au contraire fascinante – la verve débridée de l’auteur s’avérant toujours aussi ludique que poétique. (AFR)

Le livre de Léviathan, Peter Blegvad, 2013, Apocalypse, 160 p., 9782367310183*

Paru sous forme de strip dans l’hebdomadaire The Independent de Londres entre 1992 et 1999 et compilé ensuite en livre en 2001, il aura fallu attendre toutes ces années pour qu’un éditeur de langue française tente enfin le pari quasi impossible de traduire les aventures surréalistes de Lévi, ce bébé sans visage, et de son chat. Poétique, référentiel, pataphysique, autant de qualificatifs qui montrent bien la difficulté de rendre dans une autre langue les qualités intrinsèques d’une œuvre qui s’exprime en grande partie dans les jeux entre les mots et les images sans en briser la magie. Malgré quelques pertes mineures de sens, l’éditeur L’Apocalypse aura réussi ce défi et remportera aussitôt le prix Révélation au Festival d’Angoulême 2014. Tout tombe sous le sens quand on sait que le Léviathan est souvent identifié à la Bête de l’Apocalypse. (HB)

Orlando, Delphine Panique, 2013, Misma, 220 p., 9782916254326*

Inspiré du roman homonyme de Virginia Woolf relatant la vie tourmentée d’un jeune courtisan androgyne qui, du jour au lendemain, se transforme en femme, Orlando oscille au fil des saynètes entre le rire et la mélancolie. Rappelant le minimalisme de José Parrondo ou la finesse de John Porcellino, le trait délicat de Delphine Panique confère un charme presque enfantin à une histoire qui, néanmoins, s’assombrit au fur et à mesure qu’elle progresse – gagnant en profondeur sans pour autant perdre dans le processus sa légèreté réjouissante. Épopée étrange et au final étrangement émouvante, Orlando cache bien sa complexité sous ses allures de conte insouciant. (AFR)

Joker, Lee Bermejo et Brian Azzarello, 2013, Urban comics, coll. « DC Deluxe », 144 p., 9782365773270*

Le Joker est relâché de l’asile d’Arkham et il a bien l’intention de reprendre ses affaires là où il les avait laissées. Le problème, c’est que pendant son internement, ses amis se sont partagé son territoire et il doit repartir à zéro. Jonny Frost, un jeune voyou de petite envergure, mais avec de grandes ambitions, décide de lui prêter main-forte, et c’est à travers son regard que l’histoire se déroule. Son jeune acolyte assistera à un tourbillon de violence et de chaos pur, le Joker ne désirant qu’une chose, soit reprendre le contrôle sur sa ville et personne ne se dressera devant lui…Véritable coup de poing, cette BD au graphisme époustouflant nous entraîne dans les bas fonds de l’âme humaine. La folie du Joker ne laissera personne indemne. Une BD sans pitié. À lire absolument. (PP)

Charly 9, Richard Guérineau d’après Jean Teulé, 2013, Delcourt, coll. « Mirages », 127 p., 9782756033525*

« Un mort ? Deux ? Six ? Dix morts ? Cent ? Mille ? Dix mille ? Vingt mille morts ? D’accord, tuez-les, mais tuez-les tous pour qu’aucun ne puisse venir me le reprocher plus tard! » Voilà, le massacre de la St-Barthélémy est lancé et le jeune roi Charles IX en sera marqué pour le restant de ses jours. C’est ainsi que débute cette excellente BD historique qui s’intéresse au sort du roi qui, sous la pression de sa mère et des nobles catholiques, ordonna un des massacres les plus terribles de l’Histoire de France. Cette très bonne adaptation du roman de Jean Teulé, Charly 9, nous entraîne dans la spirale de la folie et de la déchéance d’un roi qui ne voulait pas l’être. Trop jeune et inexpérimenté pour faire face à la crise religieuse et politique qui sévit sous son règne, Charles IX veut fuir. Il s’évadera dans la démence. (PP)

La propriété, Rutu Modan, 2013, Actes Sud, coll. « BD », 232 p., 9782330022334*

Mica, une jeune israélienne dont le père vient de mourir, accompagne sa grand-mère à Varsovie afin de récupérer une propriété ayant été spoliée par les nazis, il y une soixantaine d’années. Ce « voyage d’affaires », somme toute banal, se métamorphosera rapidement en chassé-croisé sentimental, mettant ainsi la table à une chronique de mœurs irrésistible. Avec cet album, couronné du prix spécial du jury au dernier Festival d’Angoulême, Rutu Modan explore les méandres obscurs de la mémoire juive en évitant les écueils du mélodrame grâce à des revirements de situation fréquents et l’utilisation de la ligne claire. (RSH)

La voie ferrée au-dessus des nuages, Li Kunwu, 2013, Kana, coll. « Made in », 208 p., 9782505019633*

Lors d’un voyage dans une grande ville du sud du Yunnan, Li Kunwu se retrouve dans un parc qui s’avère être un cimetière abandonné contenant les dépouilles d’ouvriers étrangers. Sa curiosité de journaliste et sa passion de l’histoire aidant, il mettra la main sur un livre écrit en 1910 par un ingénieur français décrivant l’érection difficile du chemin de fer du Yunnan. Après deux ouvrages plus intimes ( Une vie chinoise; Les Pieds bandés ), Li Kunwu se met toutefois encore en scène dans cette enquête qui l’amènera à s’interroger sur les notions de patrimoine et de patriotisme. Cette dualité sera également présente tout au long de l’album par l’utilisation de teintes de gris, quand il s’agit de reproductions de photographies. (RSH)

RÉÉDITIONS, ANTHOLOGIES ET INTÉGRALES

Avis à tous les amoureux de L’Ours Barnabé, Philippe et Jean-Luc Coudray nous révèlent, avec Les manchots sont de sacrés pingouins ( La boîte à bulles, coll. « La malle aux images », 9782849531815* ) toute, mais vraiment toute la vérité sur ces sympathiques oiseaux marins. Bien évidemment, quand il s’agit des jumeaux Coudray, ces grands spécialistes de logique et d’humour, on doit s’attendre à ce que cette dite vérité prenne des teintes plutôt absurdes, poétiques et amusantes. Avec sa réédition augmentée à 96 pages, ce gracieux documentaire animalier de gags en deux images, répondra assurément aux questions des petits et des grands, curieux de tout savoir sur ces dévouées créatures de l’Antarctique. En prime : un dessin en relief. (HB)

Les éditions Delcourt nous comblent avec Vampire ( 9782756050423* ), l’édition définitive ( remplie d’extras hallucinants ) des pérégrinations sentimentales de Fernand le vampire parues précédemment sous les titres Grand vampire ou Le Bestiaire amoureux. Qui dit vampire dit chauve-souris, et qui dit chauve-souris dit Batman. Les éditions Urban continuent leur défrichage d’archives avec Batman anthologie ( 9782365772730* ), une sélection des meilleurs récits du chevalier noir de 1939 à 2013. La parution du Décalogue Intégrale ( Glénat, 9782723497817* ) nous amène à constater qu’après plus d’une décennie, la série culte de Frank Giroud, secondé par une dizaine de dessinateurs, est toujours d’actualité dans son traitement des valeurs morales et de la dérive des extrémismes. (RSH)

***

Sélection et rédaction de Catherine Lamontagne-Drolet, Hélène Brosseau, Alexandre Fontaine Rousseau, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

 

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 


8 février 2014  par Le Délivré

Le Festival international de la BD d’Angoulême, édition 2014: les Fauves sont lâchés!

FAUVE D’OR – PRIX DU MEILLEUR ALBUM

Come Prima, Alfred et Maxime Derouen, Delcourt, 2013, 9782756031521

« Au début des années 1960, Fabio et Giovanni commencent un voyage en voiture jusqu’en Italie, suite à la mort de leur père. Entre disputes et silences, ils se souviennent du défunt et de leurs relations compliquées. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX SPÉCIAL DU JURY


La Propriété, Rutu Modan, Actes Sud BD, 2014, 9782330022334

« Après la mort de son fils, Regina Segal emmène sa petite fille, Mica, à Varsovie, où elles espèrent récupérer une propriété familiale spoliée pendant la Seconde Guerre mondiale. Une histoire de famille, de secrets et d’amour. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DE LA SÉRIE

Fuzz & Pluck Tome 2: Splitsville, Ted Stearn, Cornélius 2013, 9782360810093

« Les mésaventures d’un ours en peluche et d’un coq déplumé dans un univers où la réalité bascule progressivement dans le fantastique. Un conte moral satirique. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX RÉVÉLATION: Ex-aequo


Le Livre de Léviathan, Peter Blegvad, L’Apocalypse, 2014, 9782367310183

« Léviathan, bébé sans visage à l’imaginaire et aux raisonnements philosophiques insoupçonnables pour les adultes, est prétexte à des variations thématiques et graphiques mêlant humour et poésie. Ses aventures furent à l’origine publiées sous forme de strips dans The Independent on sunday dans les années 1990. »

Mon Ami Dahmer, Derf Backderf, Çà et là, 2013, 9782916207803

« Le parcours du tueur en série américain Jeffrey Dahmer, condamné à 957 ans de prison en 1991 et assassiné dans sa cellule en 1994, est retracé par celui qui fut son camarade de classe au collège et au lycée. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DU PATRIMOINE

Cowboy Henk, Herr Seele et Kamagurka, Fremok, 2013, 9782930204703

« Politiquement incorrect, potache mais tendre, cowboy Henk, pop et absurde, est une figure incontournable de la culture flamande. Ses aventures contiennent autant de références à la bande dessinée américaine qu’au dadaïsme. Publié à l’occasion d’une exposition dans le cadre des Rencontres du 9e Art à Aix-en-Provence. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DU PUBLIC CULTURA


Mauvais Genre , Chloé Cruchaudet, Delcourt, 2013, 9782756039718

« Le destin de Louise Landy et de son mari Paul Grappe, déserteur de la Première Guerre mondiale se cachant en travesti sous le nom de Suzanne Landgard. Redevenu Paul après l’amnistie de 1925, il sombre dans l’alcoolisme et la violence. Prix Landerneau BD 2013, prix Coup de coeur (Quai des Bulles 2013), Grand prix de l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) 2013. »

FAUVE POLAR – SNCF


Ma révérence, Rodguen et Wilfrid Lupano, Delcourt, 2013, 9782756041537

« Vincent, trentenaire légèrement dépressif, considère que la société lui doit des dommages et intérêts. Il décide donc d’organiser un braquage pour réparer lui-même le préjudice moral dont il a été victime. En choisissant comme complice Gaby Rocket, il a peut-être vu trop grand. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX JEUNESSE


Les Carnets de Cerise Tome 2 – Le Livre d’Hector, Joris Chamblain et Aurélie Neyret, Soleil, 2014, 9782302030954 – Disponible sous peu

« Cerise s’intéresse à Elizabeth, une vieille dame qui, depuis vingt ans, emprunte toutes les semaines le même livre à la bibliothèque. La petite fille cherche à découvrir quel secret il renferme. »

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE
Un Fanzine carré , revue éditée par Hécatombe – Genève – Non disponible

PRIX DES ECOLES D’ANGOULÊME


Hôtel étrange T.4: Des fantômes dans les nuages, Katherine et Florian Ferrier, Sarbacane, 2014, 9782848656441

« Alors qu’à l’hôtel étrange, tout le monde est prêt à hiberner, M. Snarf s’envole pour retrouver le pays des fantômes. Marietta et ses amis construisent un dirigeable pour le rattraper. Ils découvrent alors le pays des fantômes et ses nombreux interdits. »

PRIX BD DES COLLÈGES POITOU-CHARENTES

Dent d’ours Tome 1: Max, Yann et Alain Henriet, Dupuis, 2013, 9782800157221

« En Silésie le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale menace de séparer Max, Werner et Hanna, trois amis d’enfance, unis par une passion commune pour les avions. »

PRIX DES LYCEES POITOU-CHARENTES

Elfes Tome 3 : Elfe blanc, coeur noir, Olivier Peru et Stéphane Bileau, Soleil, 2013, 9782302030596

« Les Elfes blancs, des sages immortels ayant pour mission la conservation de tout ce qui est voué à disparaître (livres, armes, oeuvres d’art et même êtres vivants) apprennent l’existence du dernier dragon blanc. Ils envoient deux de leurs meilleurs pisteurs le capturer. »

Pour commander les albums couronnés sur notre site monet.leslibraires.ca, veuillez tout simplement cliquer sur les titres choisis.


21 janvier 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de décembre

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés qui leur semble être des incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – JEUNESSE

Kairos T.1, Ulysse Malassagne, 2013, Ankama, coll. « Étincelle », 63 p., 9782359104271*

Ce qui s’annonçait être un agréable petit séjour à la campagne en amoureux tournera brusquement au cauchemar pour Nills, quand sa copine Anaëlle est enlevée par des soldats dragons provenant d’un univers parallèle. Plongeant à leur suite dans le portail, avant que celui-ci ne se referme, Nills atterrira ainsi au cœur d’un royaume merveilleux qui, dirigé par une dynastie de dragons tout-puissants et détenteurs de pouvoirs surnaturels, se trouve fragilisé depuis la disparition de sa princesse. Déterminé à retourner le pays en entier pour sauver celle qu’il aime, Nills verra son corps se transformer et devenir plus fort en même temps que sa rage le hissera à la tête d’une rébellion… Fraîchement diplômé des Gobelins, Ulysse Malassagne fonde avec quelques amis animateurs le studio La Cachette. Extrêmement doué, prolifique et polyvalent, il y complète Jade, son premier album de bande dessinée qui, devant paraître chez le défunt Manolosanctis, trouvera finalement preneur chez Glénat, qui en redemande. Entre-temps, il entreprendra également la trilogie Kairos qui, peu après la parution simultanée des deux premiers albums, se retrouve dans le palmarès du festival d’Angoulême. Un début de carrière fulgurant à l’image de cette série coup-de-poing dont on attend impatiemment la conclusion. (HB)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Annie Sullivan & Helen Keller, Joseph Lambert, 2013, Çà et Là, 90 p., 9782916207919*

Le film The Miracle Worker d’Arthur Penn (1962) est peut-être l’adaptation récente ayant permis à l’histoire d’Helen Keller d’entrer le plus profondément dans l’imaginaire collectif : inspiré de son autobiographie, The Story of My Life, ce film dépeint l’enfance de Keller, jeune fille sourde et aveugle de l’Alabama de la fin du 19e siècle. Annie Sullivan, sa gouvernante, parviendra à force de persévérance à établir un contact avec elle, puis à lui enseigner le langage des signes et l’écriture. Malgré l’abondance manifeste des récits sur le sujet, Joseph Lambert réussit à s’approprier ces personnages avec fraîcheur, sensualité et puissance. Multipliant les innovations graphiques et narratives, Lambert nous fait mieux comprendre la solitude et la colère de la jeune fille — de même que celles de Sullivan — puis l’affinement et la complexification des connaissances de Keller dans son désir effréné de connaissance. Un livre émouvant des plus ingénieux à mettre entre toutes les mains. (CLD)

Kermesse au Paradis, Birgit Weyhe, 2013, Cambourakis, 280 p., 9782366240597*

« À la mort de ma grand-mère Herta, de sa longue vie, il ne resta qu’une poignée d’objets personnels, et quelques albums. En regardant ces photos, je fus prise d’un vague regret d’avoir posé si peu de questions à mes aïeuls de leur vivant. […] Je suis donc allé voir des proches, j’ai écouté histoires et anecdotes, collecté photos et documents. Et j’ai comblé les vides avec ce livre. » Plus qu’un simple exercice, l’œuvre de Weyhe se rapproche davantage d’un véritable essai sur la mémoire, ambitieux au plan narratif comme graphique. Ses personnages, à mi-chemin entre réalité et fiction, sont lourds du poids du passé, et leurs vies sont entremêlées et interdépendantes telles les différentes mailles d’un tricot. Le contraste entre les différentes lignes graphiques de Birgit Weyhe — elle passe d’un dessin plus ou moins naïf au dessin à la ligne, en passant parfois même par l’abstraction — permet la mise en place de métaphores visuelles riches de sens et le déploiement d’une grande force d’évocation. (CLD)

Space brothers T.1, Chûya Koyama, 2013, Pika, coll. « Seinen », 215 p., 9782811612610*

Deux jeunes frères, particulièrement allumés pour leur âge, apercevront, au cours d’une de leur petite expédition scientifique, un engin volant non identifié. Fascinés par cette vision, ils auront, tout les deux, le pressentiment qu’un jour, eux aussi partiront à la conquête de l’espace. Des années plus tard, l’astronaute vedette Hibito s’entraîne intensément en vue de son départ imminent pour la Lune, tandis que son frère aîné, Mutta, a tout à fait mis de côté sa promesse d’atteindre Mars, convaincu qu’il est d’être né sous une mauvaise étoile. Rappelé à son serment par son jeune frère, Mutta n’aura d’autre choix que de tenir son rôle d’aîné, celui qui doit toujours ouvrir la voie… Saluée par la critique et récompensée par plusieurs prix, cette série captivante, drôle et pleine d’espoir, qui compte déjà 22 volumes au Japon, a également été adaptée en film et en animé. (HB)

L’extravagante croisière de Lady Rozenbilt, Romuald Reutimann et Pierre Gabus, 2013, Humanoïdes Associés, 128 p., 9782731673999*

« Le jeune Alfred Bigoodee n’est qu’apprenti mécanicien lorsqu’il embarque sur l’hydravion de Lady Rozenbilt, femme richissime aux goûts aussi fantasques que dangereux. Ce voyage va bouleverser sa vie… Une histoire complète autour de celui qui deviendra le commandant Bigoodee, l’un des personnages les plus marquants de la série Cité 14, prix de la série au Festival de la bande dessinée d’Angoulême.  » (4e de couverture.)

Carnet du Pérou : Sur la route de Cuzco, Fabcaro, 2013, Six pieds sous terre, coll. « Monotrème », 96 p., 9782352121039*

« Si ce projet intéresse 6 pieds sous terre, il sera publié l’année de mes quarante ans… J’y vois comme un symbole… C’est peut-être un tournant… Je crois que j’ai passé l’âge de faire des livres d’humour, il faut savoir évoluer. Je vais quand même pas faire de l’humour jusqu’à 80 ans… », écrit Fabrice Caro dans les premières pages de ce Carnet du Pérou qui se veut, pour peu que l’on se fie à la quatrième de couverture, « la description du parcours d’un homme profondément remué dans ses fondements et ses certitudes, à l’orée d’un revirement artistique salvateur. » Mais l’auteur français réserve une brillante surprise à ceux qui pourraient croire qu’il s’est subitement assagi. Détournant ingénieusement les conventions du récit de voyage, exploitant avec un malin plaisir tous les pires clichés du genre, cet objet atypique repousse adroitement les limites de l’autobiographie et s’avère évidemment très, très drôle. (AFR)

La ligue des gentlemen extraordinaires : Le Dossier Noir, Kevin O’Neill et Alan Moore, 2013, Panini Comics, coll. « Deluxe Fusion Comics», 216 p., 9782809433371*

Véritable chaînon manquant dans l’évolution de l’une des séries les plus fascinantes d’Alan Moore, ce Dossier noir comprend une fausse pièce de Shakespeare, un segment qu’il faut lire à l’aide de lunettes éveillant notre « troisième œil », un supplément érotique reprenant le format des fameuses Bibles de Tijuana de la première moitié du vingtième siècle ainsi qu’une multitude d’autres preuves de l’excentricité du génial auteur britannique. Plutôt qu’un simple récit, Moore nous propose ici un complexe jeu formel – une expérience de lecture peut-être plus proche du casse-tête que de la bande dessinée conventionnelle. Accumulant les références littéraires obliques et les ruptures stylistiques désarçonnantes tout en multipliant les mises en abyme étourdissantes, cet étrange épisode des aventures de la ligue des gentlemen extraordinaires dévoile de manière spectaculaire l’ambition démesurée de ce projet narratif audacieux. (AFR)

La brigade juive T.1 : Vigilante, Marvano, 2013, Dargaud, 47 p., 9782505017080*

C’est la fin de la Seconde Guerre mondiale et la brigade juive, une unité britannique formée en Palestine, est maintenant basée à la frontière Austro-Italienne. Des groupes de soldats en manque d’action s’organisent pour traquer – et éliminer – des Nazis en fuite. C’est dans ce cadre que l’on retrouve Leslie Tolliver, héros de la précédente série Grand Prix, qui a rejoint la brigade avec l’espoir de retrouver sa fiancée d’origine juive, disparue dans la tourmente. Marvano nous livre ici une œuvre fort bien documentée levant le voile sur une facette méconnue de la Seconde Guerre mondiale. Un récit passionnant mené à un rythme effréné où la petite histoire s’insère magistralement dans la grande. À découvrir. (PP)

Le chien qui louche, Étienne Davodeau, 2013, Futuropolis, coll. « Musée du Louvre », 135 p., 9782754808538*

La première rencontre entre Fabien, gardien au Louvre, et sa belle-famille prend une tournure embêtante lorsque le père de sa copine lui montre un tableau horrible réalisé par son grand-père. Convaincus que ce tableau a sa place au prestigieux musée, les Benion demandent à Fabien d’intercéder en leur faveur auprès de ses supérieurs. Ainsi débute une réflexion sur le sens de l’art truffée de personnages tous plus caractériels les uns que les autres. Il faut souligner le savoir-faire narratif d’Étienne Davodeau qui, en seulement quelques cases et répliques, cerne l’âme des protagonistes de cette étonnante comédie. (RSH)

Riche : Pourquoi pas toi ?, Marion Montaigne, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, 2013, Dargaud, 133 p., 9782205071764*

Philippe, un ouvrier au salaire modeste, est abordé par deux sociologues dans une librairie : fasciné par leurs propos sur l’argent et la bourgeoisie, il les invite chez lui sans se douter que le couple s’incrusterait dans son logis. Les intrus s’avèrent toutefois fort utiles quand Philippe remporte 20 millions d’euros à la loterie. Après une incursion dans la vulgarisation scientifique avec sa série Tu mourras moins bête…, Marion Montaigne déboulonne cette fois-ci les lieux communs entourant la richesse avec un humour dévastateur. (RSH)

Neonomicon, Jacen Burrows et Alan Moore, 2013, Urban Comics, coll. « Indies », 158 p., 9782365772686*

Des agents fédéraux enquêtent sur une série de meurtres étranges dont les pistes mènent à une librairie de Nouvelle-Angleterre servant de lieu de rencontres pour les membres d’une confrérie de Dagon. À travers ce récit glauque et violent, Alan Moore revisite les mythes lovecraftiens tout en multipliant les références à l’oeuvre et à la vie de H.P. Lovecraft. (RSH)

***

Sélection et rédaction de Catherine Lamontagne-Drolet, Hélène Brosseau, Alexandre Fontaine Rousseau, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 



© 2007 Librairie Monet