Le Délivré

Archive pour la catégorie ‘˚ À propos’


8 janvier 2014  par Le Délivré

Littérature jeunesse : la crème de décembre

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en littérature jeunesse passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres et nouvelles séries, question d’aiguiser votre appétit livresque…

ALBUMS

Par une belle nuit d’hiver, Jean E Pendziwol, ill. par Isabelle Arsenault, Scholastic, 32 p., 9781443132831*

Évoquant le calme feutré des nuits d’hiver, cet album au phrasé poétique berce le lecteur, l’accompagnant dans un voyage tendre emmailloté de neige. Les illustrations douces invitent à la détente et à la rêverie, tandis que le texte enchante par son rythme presque hypnotisant. (JH)

Et si on redessinait le monde ?, Daniel Picouly, ill. par Nathalie Novi, Rue du Monde, coll. « Vaste monde », 28 p., 9782355042874*

D’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre, des enfants redessinent le monde. Ils l’imaginent, l’évoquent, le font éclore sous les volutes de leur imaginaire, raturent ses fautes, en assemblent les merveilles. Les mots s’enchaînent, libèrent des strophes d’espoir et d’avenir radieux, font voyager le lecteur tout au long de ces poèmes dont la force est d’être accessibles aux plus jeunes lecteurs comme aux plus vieux. (JH)

Mon papa pirate, Davide Cali, ill. par Maurizio A.C. Quarello, Sarbacane, 56 p., 9782848656328*

Un petit garçon nous raconte comment son papa n’est à la maison, en Italie, que pour les vacances d’été. Le reste de l’année, il est absent, parce que c’est un pirate! En effet, son père lui raconte de nombreuses histoires au sujet de ses compagnons pirates. Il y a le Tatoué, le Barbu, Figaro, et les autres. Et au retour de chaque voyage sur son vaisseau, l’Espoir, il ramène toujours un souvenir pour son fils. Mais le jour de ses neuf ans, le petit garçon et sa mère reçoivent un court télégramme qui les conduira en Belgique et qui changera radicalement le regard que l’enfant porte sur son père. Plusieurs années plus tard, lorsque son père reçoit à son tour une lettre, la famille retourne en Belgique et le petit garçon devenu grand se réconcilie avec l’image qu’il s’était fait de son père, tant d’années auparavant, en plus de permettre à ce dernier et à ses compagnons de tourner la page sur un épisode douloureux de leur vie. Appuyé par les superbes illustrations de Quarello, le texte de Calì nous amène à réaliser que les parents sont souvent des héros du quotidien, même si, parfois, on aimerait qu’ils soient super-héros ou… pirates! (PAB)

Le ÇA, Michaël Escoffier, ill. par Matthieu Maudet, École des loisirs, coll. « Loulou et compagnie », 24 p., 9782211214261*

Lorsque la maman de Jules aperçoit un caca sur le tapis, c’est le début d’une série de quiproquos qui mènent à une chute aussi drôle qu’inattendue. Alors qu’on s’imagine qu’il s’agit d’un énième livre sur le thème du « pot », Escoffier joue avec nos attentes pour mieux les déjouer. Après tout, est-ce vraiment si sale de jouer avec le Ça? (PAB)

Tout d’un loup, Géraldine Elschner, ill. par Antoine Guilloppé, Élan vert, coll. « Les albums », 28 p., 9782844552921*

Tout d’un loup raconte avec beaucoup de sensibilité la vie d’un chien dont personne ne veut. Les gens, s’attardant à son apparence de loup, ne voient pas toute la tendresse dont il est capable. Le texte touche droit au coeur, renforcé par le travail d’illustration d’Antoine Guilloppé. (JH)

La vie nocturne des arbres, Bhajju Shyam, Durga Bai, Ram Singh Urveti, Actes Sud junior, 42 p., 9782330021320*

Voici une oeuvre singulière, d’une beauté rare, dont chaque page plonge le lecteur au coeur du ravissement. Chaque page présente un arbre mythique, en expose les pouvoirs, la légende. Les illustrations, au trait minutieux et aux couleurs chatoyantes, transportent le lecteur au coeur de l’Inde colorée. Le texte, empreint de mystère et de lyrisme, fait rêver, voguer vers ces contrées lointaines. Avec ce livre, c’est tout l’art de la culture Gond qui s’ouvre à nous. (JH)

Madame Butterfly, Benjamin Lacombe, Albin Michel Jeunesse, 70 p, 9782226250872*

Encore une fois, Benjamin Lacombe s’attaque à un classique : Madame Butterfly, opéra de Giacomo Puccini. Il en fait un livre-objet d’une grande magnificence, illustrant ce chef-d’oeuvre avec passion et sensibilité. Au fil des pages se déploie une oeuvre picturale riche, dense, qui accompagne le récit, le complète. La particularité de ce livre vient aussi de son format. Relié en accordéon, on peut lire l’histoire d’un côté, tournant les pages, lisant le texte, les illustrations. Mais de l’autre se cache une longue fresque de près de dix mètres, où tout le talent de Benjamin Lacombe éclate en une myriade de lignes, de fleurs et de personnages… (JH)

Un siècle avec Camus, Caroline Triaureau, ill. par Bertrand Dubois, Belize, 46 p., 9782917289839*

En cette année du centenaire de la naissance d’Albert Camus, Caroline Triaureau nous propose un voyage dans l’oeuvre du grand écrivain. En mettant en scène un interlocuteur imaginaire qui rencontre Camus dans un bar, l’auteure nous convie à une exploration des thèmes chers à Camus : l’absurdité de la condition humaine, la mort, la religion, l’espoir. Elle illustre son propos à l’aide de citations tirées de romans, essais et pièces de théâtres. Elle peut également compter sur les illustrations de Bertrand Dubois, qui parvient à saisir la poésie de Camus, tout en insufflant un souffle lyrique au texte de Triaureau.

Une belle entrée en matière dans l’oeuvre de Camus pour les lecteurs adolescents ou pour ceux qui souhaite découvrir cet auteur. (PAB)

Marguerite, Jasmine Dubé, ill. par Patrice Charbonneau-Brunelle, Dramaturges, 50 p., 9782896370689*

Ce texte magnifique, signé Jasmine Dubé, parle de Vie. Avec un v majuscule, on y parle d’avant la naissance, petit bourgeon de vie, des premières années, premiers pas, premières chutes, les yeux grands ouverts à la beauté de la vie. On y parle de grandir, du temps qui passe, les années faisant bon chemin, la vie qu’on traverse, celle qu’on crée, aussi, devenir maman à son tour… On y parle de vieillir, passer au statut de grand-mère, puis d’arrière grand-mère, la peau fripée comme à la naissance, rappel d’un passage à venir… Avec poésie, sensibilité, Jasmine Dubé réussit le tour de force d’évoquer la vie dans son entièreté, en une respiration fluide. (JH)

Le grand livre de la bagarre, Davide Cali, ill. par Serge Bloch, Sarbacane, 36 p., 9782848655871*

Ce livre répond aux questions existentielles des enfants au sujet de la bagarre : pourquoi est-ce qu’on se bat? Qui peut commencer une bagarre? Quand est-ce qu’une bagarre se termine? Est-ce que certaines bagarres sont plus justes que d’autres? Et est-ce que les filles aiment la bagarre? Adoptant un point de vue sociologique, les auteurs retracent avec humour les origines de la première bagarre, avant d’en présenter les causes, les enjeux, les acteurs et la diversité du phénomène. Les illustrations rappellent des dessins d’enfants du primaire, ce qui vient alléger le ton de l’ouvrage, sans toutefois en diluer la pertinence. Ainsi, les auteurs abordent la question du combat déloyal (à plusieurs contre un seul, ou un plus grand contre un plus petit), ainsi que la différence entre une bagarre d’enfants, « pour le plaisir » et une bagarre d’adultes (la guerre), d’où le plaisir est complètement absent.

Ce livre s’adresse autant aux enfants qu’aux parents, et il permet à ces derniers de réaliser comment une bonne bagarre peut être excellente pour la santé! (PAB)

Le petit tabarnak, Jacques Goldstyn, Pastèque, coll. « Pamplemousse », 80 p., 9782923841496*

Oui, il y a un gros mot dans le titre: Tabarnak. Mais il ne faut pas se laisser rebuter par ce mot grossier, oser ouvrir ce livre et en lire l’histoire. Je vous rassure, ce n’est pas gratuitement que ce terme est utilisé. Un petit garçon entend son père sacrer. Il sait que c’est vilain, interdit. Mais il voudrait quand même savoir ce que ça veut dire, et il ira chercher des réponses auprès de ses copains. Vous le devinerez, les réponses sont loin de la vérité. Mais c’est monsieur le curé qui remettra les pendules à l’heure, sans toutefois tomber dans le piège moralisateur. Plein d’humour, cet album explique sans vulgarité les origines religieuses de nos gros mots aux jeunes d’aujourd’hui vivant dans une société laïque. (JH)

Quelle sacrée chance!, Sandrine Beau, ill. par Marion Arbona, 400 coups, 24 p., 9782895406228*

Qu’on les appelle coïncidences ou hasards heureux, le bonheur est souvent fait de ces petits moments magiques, mais il prend forme aussi autour des choix que l’on fait. Sandrine Beau l’a bien compris et nous le fait partager avec beaucoup de tendresse. Un hymne à la vie et à la famille magnifiquement illustré par Marion Arbona. (KC)

Avant-après, Anne-Margot Ramstein & Matthias Arégui, Albin Michel jeunesse, 166 p., 9782226250858*

Comme son titre l’indique, cet album sans texte nous parle de cycles, de transformation, de temps. Chaque double page illustre un  » avant-après « ; un gland devient chêne, une multitude d’ingrédients deviennent gâteau. D’autres sont moins dans la transformation que dans la conséquence découlant d’une action; un lance-pierre suivit d’une vitre brisée, une fusée qui décolle suivit de traces de pas sur la lune. On y voit le défilement des saisons, des années, la nature qui se fait dompter par l’homme pour ensuite reprendre ses droits… Voilà un album intelligent, qui fait réfléchir l’enfant, établir des liens. (JH)

ROMANS

Notre-Dame de Paris : l’intégrale, Victor Hugo, ill. par Benjamin Lacombe, Soleil, coll. « Métamorphose », 600 p., 9782302031470*

Après nous avoir choyés avec Notre-Dame de Paris en deux tomes, les éditions Soleil nous offrent cette oeuvre magnifique en un seul volume. Les illustrations de Benjamin Lacombe ponctuent ce grand classique de Victor Hugo, plongeant le lecteur encore plus profondément dans l’ambiance du récit. (JH)

Vango : édition intégrale, Timothée de Fombelle, Gallimard, 762 p., 9782070655892*

C’est de main de maître que de Fombelle nous emporte dans ce récit rocambolesque à travers le monde. De la Sicile à l’Écosse, en passant par New York et Paris, Vango fuit… Pourquoi l’accuse-t-on de meurtre? Qui veut sa peau? Et pourquoi? Qui le chasse depuis son enfance? Qui est-il? C’est pour répondre à toutes ces questions que Vango partira à la recherche de son identité, scellée dans un passé mystérieux et gardée par plusieurs personnages, tous aussi fous qu’attachants. Entre-mêlant suspense, aventure, histoire et amour, Vango a tout pour devenir un futur classique de la littérature jeunesse. À lire absolument! (PI)

Le chat noir et autres contes de terreur, Edgar Allan Poe, ill. par Ricardo Mosner, Gallimard-Jeunesse Giboulées, 93 p., 9782070652457*

Pour cette nouvelle édition de ces classiques de Poe, les éditions Gallimard ne choisissent pas de revisiter les textes, mais plutôt de les appuyer et de les souligner à travers les peintures de Ricardo Mosner. L’univers sombre de ce dernier s’accorde parfaitement avec l’ambiance glauque du « Chat noir » et des autres contes écrits par Poe au 19e siècle. Des couleurs ternes, des traits flous, des personnages aux visages torturés, tout s’accorde pour donner un souffle mystérieux et angoissant à une oeuvre qui a déjà fait ses preuves. (PAB)

Un de perdu, Gilles Abier, Sarbacane, coll. « Mini-romans », 63 p., 9782848656243*

Court et percutant, ce petit livre se lit dans un souffle fragile. Il est difficile de rester indifférent devant les questions que pose ce récit poignant. (AP)

Une saison avec Jane-Esther, Shaïne Cassim, École des loisirs, coll. « Médium », 224 p., 9782211214360*

En 1967, dans une petite ville du Mississippi, Eden Villette cherche à écrire de la poésie. Jane-Esther Sanchis, écrivaine accomplie, arrive dans la ville pour l’été. Elle y retrouve ses amies de jeunesse, la tante d’Eden et Edna Gardner. Eden espère trouver des conseils auprès de ses aînées.

Spiridons, Camille von Rosenschild, Don Quichotte, 381 p., 9782359491005*

Sans diplôme ni argent, Victor choisit sur un coup de tête de partir s’installer à Moscou. Après une première mésaventure, il est recueilli par une vieille femme qui lui demande en échange de classer des archives. Quand elle décède brutalement, Victor n’a qu’une idée en tête : retourner en France. C’était sans compter sur les spiridons, ces âmes défuntes aux allures de vivants. Forcé de faire confiance à ces âmes défuntes dont il ignore tout, guidé par leur escorte aussi attachante que tragique, Victor devra fuir jusque dans les Carpates, échapper à une horde de meurtriers en soutane, et découvrir, au cours d’une épopée fantastique, les terribles secrets du monde tzigane.

Big easy, Ruta Sepetys, Gallimard Jeunesse, coll. « Scripto », 446 p., 9782070654413*

Josie est une jeune adolescente qui vit à la Nouvelle-Orléans. Volontaire et intelligente, elle fait des petits boulots parce qu’elle a l’intention de fuir la ville et d’entrer à l’université. Mais alors qu’elle est sur le point de le faire, un meurtre survient dans lequel elle se retrouve impliquée.

DOCUMENTAIRES

Pour faire un livre, Alain Serres, Solenn Larnicol, Rue du Monde, coll. « Pas comme les autres, 24 p., 9782355042799*

Comment fait-on un livre? De façon claire et concise, cet album documentaire en explique les différentes étapes tout en présentant les divers acteurs de la chaîne du livre. Sa présentation originale faite en accordéon en captivera plus d’un. D’un côté, on présente les différents métiers du livre. Il y a bien sûr l’auteur, mais aussi l’éditeur, l’illustrateur, et ainsi de suite, jusqu’au libraire. De l’autre côté, on propose à l’enfant de confectionner son propre livre. Les étapes sont clairement expliquées, et les petits lecteurs seront tout fiers de présenter leurs oeuvres! (JH)

Où suis-je ?, Silvia Borando, Circonflexe, 32 p., 9782878335576*

Ce superbe album est un cherche et trouve extrêmement original. En effet, à travers quinze scènes sur deux pages, où sont reproduits les mêmes objets, il faut retrouver l’animal qui s’y cache. Serait-ce un mouton, caché au milieu de ces nuages? Et ce drôle de dé à six points avec des antennes, ne serait-il pas plutôt une coccinelle? La force de l’ouvrage repose également sur le choix de l’animal, qui se fond à merveille dans la masse des objets dessinés, en reprenant les couleurs, les formes, voire les motifs de ceux-ci. Magnifiquement illustré, cet album aux couleurs vives plaira aux tout-petits et à leurs parents. Alors, est-ce une tuque ou une tortue? Un poussin ou une balle de tennis? À vous de le deviner! (PAB)

Zooptique : imagine ce que les animaux voient, Guillaume Duprat, Seuil, 33 p., 9782021108552*

Comment les animaux perçoivent-ils le monde? C’est la question que s’est posée l’auteur, pour nous offrir ensuite ce magnifique documentaire hors du commun. Explorant les quatre grands genres, soit mammifères, oiseaux, reptiles et insectes, Guillaume Duprat nous invite à découvrir de quelle façon chaque animal représenté voit ce qui l’entoure, en expliquant les mécanismes de vision qui lui sont propres. (JH)

La Terre comme vous ne l’aviez jamais vue, Collectif, Nathan, coll. « Dokéo + », 192 p., 9782092548127*

Cet ouvrage présente 80 cartes abordant six grandes thématiques : Terre, mer et ciel, Monde vivant, Peuples et planète, Technique et technologie, Histoire et Culture. Les cartes sont claires et ludiques, faisant de ce livre un incontournable à avoir en classe. (AP)

Dans l’ensemble, Élisa Géhin, Les Fourmis rouges, 42 p., 9782369020110*

Dans cet imagier au graphisme coloré, l’auteure s’amuse à présenter quelque chose, puis de le mettre en relation dans un ensemble. Ainsi, on nous présente une personne, une famille, puis une foule. Une maison, un quartier, une ville. Ou encore une page, un livre, une bibliothèque. En fin d’album, on redécouvre tous ces éléments rassemblés pour former… l’univers! Parfait pour expliquer aux petits les liens qui unissent les choses à petite et grande échelle, cet album charmera par sa simplicité et ses couleurs vives. (JH)

Le grand magasin surréaliste, Nicolas Martin, Palette, 80 p., 9782358321464*

Hétéroclites, absurdes ou carrément un peu folles, ces oeuvres d’art sont avant tout impressionnantes. En les voyant, on ne se demande pas « pourquoi ? » mais plutôt « pourquoi pas ? ». L’art, comme l’imagination, n’a pas de limite. (AP)

Moi et mon contraire : le livre de tous les caractères, Oscar Brenifier, ill. par Jacques Després, Nathan jeunesse, coll. « Philozidées », 80 p., 9782092546857*

Brenifier récidive et nous livre un excellent ouvrage qui arrive à rendre accesible ce qui est compliqué, à simplifier ce qui est complexe. Philosophique et psychologique, ce livre est également un guide pour se comprendre et comprendre les autres. (AP )

 * * *

Sélection et rédaction de Joëlle Hodiesne, Pierre-Alexandre Bonin, Katia Courteau, Patrick Isabelle, Aurélie Philippe et Susane Duchesne.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.


27 novembre 2013  par nos libraires jeunesse

Littérature jeunesse : la crème d’octobre

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en littérature jeunesse passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres et nouvelles séries, question d’aiguiser votre appétit livresque…

ALBUMS

L’atelier du Père Noël à déplier, Lucie Brunellière, Albin Michel-Jeunesse, 8 p.-dépl., 9782226250995*

« La nouvelle collection  » À déplier  » offre un surprenant, mais efficace amalgame de cherche et trouve et de livre carrousel. Chaque livre se déplie pour former une habitation. Dans chacune des pièces, il y a des objets à trouver, illustrés sur le rabat. Une belle trouvaille qui captivera l’attention des petits!»

Le cadeau des frères Bravo, Caroline Merola, Éditions de la bagnole, 48 p., 9782897140328*

« Caroline Merola nous a concocté un album tout à fait délicieux. Au fil de leur périple, à la recherche du cadeau idéal pour leur petite soeur, ils rencontreront toute une panoplie de personnages, cachés derrière un rabat. Ils ne sont pas nommés, mais on les reconnait : la méchante sorcière de « Hansel et Gretel», la Belle et la Bête, les sept nains, et j’en passe. Et quel sera le cadeau idéal? Tous ces personnages nous en donnent l’indice… un livre! »

Comme une princesse, Brigitte Minne et Merel Eyckerman, ill., Talents hauts, 25 p., 9782362660900 *

« Une petite fille reçoit pour sa fête une vraie robe de princesse qui tourne. Mais comment peut-on se sentir princesse quand on porte des lunettes et qu’il nous manque une dent? Chose rare, dans cet album, c’est le père qui est là, nulle trace d’une maman. Et ce papa se demande comment faire pour faire comprendre à sa fille adorée qu’une princesse n’est pas nécessairement à l’image de celles des contes de fées. Et il trouvera une solution parfaite. Après une journée père-fille, la petite Marie ne doutera plus. Ode à la relation père-fille, au caractère unique et précieux de chacun, cet album est un véritable baume sur le coeur… »

Flamingo, Molly Idle, Éditions du Seuil Jeunesse, 36 p., 9782021099218*

Lorsqu’une petite baigneuse chaussée de palmes et coiffée d’un bonnet jaune se met à imiter les gesticulations d’un flamant rose, celui-ci se montre particulièrement moqueur.

Hier, je t’ai… , Mies Van Hout, Mineditions, 28 p., 9782354132170*

« En très peu de mots, et avec des illustrations douces sur fond noir, Mies van Hout évoque toute la tendresse d’une mère pour son enfant. Partant du moment où elle rêve son petit jusqu’au moment où il prendra son envol, l’auteur parle de tous ces moments, toutes ces petites attentions qui contribuent à l’apprentissage de la vie, de l’autonomie et de l’épanouissement. Un album tendresse d’une simplicité désarmante qui enchante le cœur… »

Imagier à toucher, Pascale Estellon, Éditions des Grandes personnes, 12 p., 9782361932251*

« Ce tout-carton en accordéon charme avec ses illustrations noires sur fond blanc et vice-versa. Chaque image est dynamisée par un ou deux détails en couleur. On s’amusera à suivre du doigt les différents reliefs que chaque page permet d’explorer. »

J’ai laissé mon âme au vent, Roxane Marie Galliez et Eric Puybaret, ill., Éditions De La Martinière Jeunesse, 28 p., 9782732458076*

« D’une grande sensibilité, cet album aborde le deuil avec douceur et espoir. Avec son grand format et ses illustrations pleine page, le lecteur se retrouve plongé dans cet univers doux et rassurant, malgré la gravité de son thème. Ici, un grand-père, déjà décédé, s’adresse à son petit fils, lui parle de la beauté de la vie malgré les embûches, le pousse à en profiter, y mordre à belle dents.

 » Il y aura encore des sourires sur tes lèvres, sur tes joues. Et des étoiles qui s’illuminent malgré la vie semée de petits cailloux. […] Ce n’est plus moi qui t’offrirai des friandises. Mais dans ta mémoire, j’ai placé d’autres gourmandises. Mange la vie. Mords dedans.  » »

Je suis riche!, Angèle Delaunois et Philippe Béha, ill., Éditions de l’Isatis, 24 p., 9782924309001*

« En toute simplicité, avec la douce plume d’Angèle Delaunois et les ambiances tendres de Philippe Beha, cet album passe en revue les richesses et privilèges non monnayables que la vie nous donne. Un album tendre et nécessaire pour faire réaliser aux petits à quel point notre société est privilégiée, et que la richesse va plus loin que le nombre de jouets ou de vêtements neufs dans sa chambre… »

Je suis un papillon, Vincent Cuvellier et Sandrine Martin, ill., Éditions Gallimard jeunesse, 28 p., 9782070639403*

« Porté par une écriture sensible, qui nous fait passer du ravissement à l’horreur, cet album frappe par sa justesse et sa simplicité. La famille Hoffman se réunit au jardin, tous s’amusent. Le narrateur, un papillon, s’attache à Clara, petite fille rousse portant fièrement deux rubans dans ses cheveux, deux papillons de tissus blancs. Si la première partie de cet album ravit le coeur avec cette scène familiale, la suite noue les entrailles. Des hommes, des nazis, viennent gâcher la fête, frappent les convives, les insultes, brisent ce qu’ils peuvent, peignent une étoile juive sur leur portail. En finesse, l’auteur raconte la montée du fascisme avec toute son injustice et son horreur sous-jacente. La narration faite par le papillon permet d’alléger l’inévitable lourdeur du thème abordé sans pour autant en minimiser la gravité. »

Le lion et l’oiseau, Marianne Dubuc, Éditions de la Pastèque, 72 p., 9782923841458*

« Dans cet album magnifique, ode à l’amitié, Marianne Dubuc se surpasse, encore une fois. Le texte se fait discret, accentue certains passages, en précise d’autres. La lecture se fait d’abord et avant tout par l’image. Marianne Dubuc sait faire flotter l’émotion, laisser l’illustration raconter son histoire, manier le silence, permettant au lecteur de vivre l’album de l’intérieur, de s’en imprégner. Mais au-delà de tout cela, la relation entre le lion et l’oiseau est touchante. À l’instar de la relation texte-image, celle de nos deux comparses est faite de complicité, de tendresse, de silence, d’attente. On ressort de cette lecture le cœur un peu gonflé, rempli de toute la beauté de cette histoire. »

Le loup qui mangeait n’importe quoi, Christophe Donner et Manu Larcenet , ill., Mango-Jeunesse, 28 p., 9782740431085 *

« Tout en alexandrins, délicieusement irrévérencieux, et indéniablement drôle, cet album à l’humour crasse fera rire les enfants avec ses nombreux pets et rots. Mais au-delà de l’humour grinçant, cet album aborde par la bande le thème de la malbouffe, des excès… Les illustrations de Manu Larcenet, bédéiste dont la réputation n’est plus à faire, font plus qu’enrichir le texte : elles le font vivre! »

Le Noël de Nicolas, Gilles Tibo et Bruno St-Aubin, ill., Scholastic, 32 p., 9781443129428 *

« Gilles Tibo nous offre un nouvel album de Nicolas, et cette fois-ci, bien que le hockey ne soit jamais bien loin, on parle de Noël. Tibo traduit avec justesse la terrible attente que vivent les enfants juste avant les fêtes, à tenter de deviner ce que contiennent les paquets-cadeaux. Plus encore, il parle de la déception que peuvent vivre certains enfants qui ne reçoivent pas tout à fait ce qu’ils voulaient… Mais Nicolas trouvera une solution originale à son problème! »

Nuit d’orage, Michèle Lemieux, Éditions Les 400 coups, (NE), 240 p, 9782895406174*

« Publié une première fois en 1998 aux Éditions du Seuil, ce magnifique album de l’auteure québécoise Michèle Lemieux parait aux Éditions Les 400 coups. D’abord écrit en allemand, « Nuit d’orage » s’est mérité le Grand Prix de la Foire internationale du livre de Bologne en 1997. Porté par une écriture fluide, des illustrations simples, mais percutantes, ce petit chef-d’œuvre fait réfléchir, rêver. À lire absolument, aux petits comme aux grands! »

Quatre bols bien ordinaires, Iwona Chmielewska, Éditions Rue du Monde, 40 p., 9782355042805*

« Invitant à la réflexion et à la créativité, cet album étonne par la beauté de ses illustrations et la profondeur de son texte. À partir de quatre bols, l’auteur déploie un parcours au cœur de l’imaginaire. S’assemblant, se séparant, se réunissant, ces demi-cercles deviendront tour à tour lunettes, vire-vent, visage, coccinelle. Le texte invite le lecteur à imaginer sa propre histoire, à s’ouvrir sur le monde, et s’interroger sur la distribution équitable des ressources. »

Le secret de madame Tannenbaum, Amélie Billon-Le Guennec et Elice, ill., Éditions Des ronds dans l’O, 41 p., 9782917237540*

« Dans cet album, on ne nomme pas la guerre, la déportation, la Shoah. On voit la fragilité d’une vieille dame craignant la perte, la misère, bref, ce qu’elle a vécu durant son enfance. Pourtant, la petite Marie saura mettre un peu de joie dans l’univers gris de madame Tannenbaum. Un album tout en finesse et en tendresse abordant un thème difficile, mais nécessaire. »

Tête-à-tête avec mon chat, Isabelle Simler, Éditions courtes et longues, 44 p. 9782352901143 *

« Cet album, félin jusqu’au bout des pages, exprime parfaitement la symbiose, la complicité entre un enfant amoureux des chats et son petit protégé. Les illustrations, dont le trait rappelle sans cesse la fourrure, plongent le lecteur dans cet univers particulier. Le texte fait patte douce, on se coule dans l’ambiance, on devient chat, presque malgré soi. On se faufile silencieusement entre les pages, frôlant la reliure, et on ressort de cette lecture avec l’impression de sortir d’un rêve… »

Un chat, Roger Paré, Éditions la courte échelle, 22 p., 9782896952236*

« Revenant en force avec cinq albums tout-carton, Roger Paré nous offre de petits bijoux fort polyvalents. Chacun des albums met en vedette un animal, qui sera nommé et illustré à la première double page. Par la suite, à chaque nouvelle double page, un objet sera ajouté, créant un effet d’accumulation se concluant finalement par une scène complète. On peut lire l’album tout simplement, mais on peut utiliser l’album différemment avec les plus grands. Un peu comme le fameux jeu « Je pars en voyage et j’apporte… », on peut faire nommer de mémoire les éléments dans le bon ordre. On peut aussi lire l’album à rebours et demander à l’enfant ce qui a disparu dans l’image. Toujours aussi tendre et attachant, l’univers de Roger Paré nous ravit, une fois de plus… »

Un verger dans le ventre, Simon Boulerice et Gérard Dubois, ill., Éditions la courte échelle, 40 p., 9782896952281*

Un verger dans le ventre traite de la capacité de l’enfant à utiliser son imaginaire pour extrapoler une situation du quotidien. Angoissant et tendre à la fois, ce texte de Simon Boulerice est mis en images par de magnifiques dessins à saveur vintage de Gérard DuBois.

POÉSIE

Apprentis poètes!, Anthologie illustrée par Hélène Matte, Éditions Planète rebelle, 96 p. + CD, 9782924174005*

« Dans ce recueil, où se côtoient apprentis poètes de sept à onze ans et huit poètes confirmés, s’orchestre un bal où alternent plumes d’oisillons et plumes d’oiseaux. On vole de poème en poème, se délectant de ces mots étonnants, fascinés par le talent et la créativité de ces jeunes. »

Mes sœurs siamoises, Clara Brunet-Turcotte, Éditions la courte échelle, 48 p., 9782896954711*

«Les restes réchauffés de mon espoir

sont comme une pomme empoisonnée

que je croque pour ne pas m’évanouir.»

ROMANS

Le demi-dieu aux bas blancs, Tome 1 de L’escouade fiasco, Julie Champagne, Éditions la courte échelle, 160 p., 9782896956777*

Émilie reconnaît l’homme de sa vie en Thomas Saint-Louis. Le hic? Il ignore tout bonnement qu’elle existe. Pire, dès qu’il apparaît, elle perd tous ses moyens et devient aussi loquace qu’un géranium. Pour remédier à ces incidents botaniques, sa meilleure amie, Marisol, multiplie les stratégies. Camouflage, interrogatoires musclés et hypnose seront-ils suffisants pour aider Émilie à conquérir Thomas?

Hors champ, Tome 1 de la série M’as-tu-vu?, Simon Boulerice, Éditions Les Malins, 216 p., 9782896572083*

« Avec sa galerie de personnages tous plus vrais et authentiques les un que les autres, ce premier tome promet une trilogie aux nombreuses qualités. Le contexte d’une téléréalité à l’école permet d’aborder les thèmes de l’apparence, la popularité, l’identité, l’acceptation de soi, bref, tout ce à quoi un ado se retrouve confronté. Il aurait été facile de tomber dans le piège du donneur de leçon, ou au contraire, de la superficialité. Mais Simon Boulerice a su naviguer avec fluidité dans ces rapides, et il en ressort un roman rafraîchissant, plein d’humour, avec des personnages consistants, humains. »

Réseau(x), Tome 1, Vincent Villeminot, Éditions Nathan, 2013, 446 p., 9782092542415*

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Mais, désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants…Tous les matins, la jeune fille poste sur le réseau DKB les cauchemars qui ont hanté sa nuit. Des gens s’intéressent à elle comme César Diaz qui lui confie une mission particulière.

Une planète dans la tête, Sally Gardner, Gallimard-Jeunesse , 253 p., 9782070650415*

Dans une société totalitaire, le jeune Standish vit avec son grand-père dans une zone où sont réunis des individus marginalisés et surveillés en permanence, les impurs. Dyslexique, l’adolescent est l’objet de brimades incessantes, et rêve de s’échapper avec son ami Hector. Mais ses projets tombent à l’eau quand Hector et ses parents disparaissent, et qu’arrive un homme venu de la Lune.

DOCUMENTAIRES

99 femmes et nous, Fanny Saccomano, Milan, 191p., 9782745955357*,

« Liberté d’être soi, liberté de créer, liberté d’être géniale sont quelques exemples de chapitre que l’on trouve dans ce livre. Ce sont également de bons exemples de libertés qui nous paraissent aujourd’hui évidentes. Et pourtant ! Combien de femmes et de combats pour cette réalisation (partielle) ? Bien plus que 99, certainement… Mais ne pouvant tous les citer, ce documentaire nous propose des portraits de femmes incroyables qui ont construit notre histoire. D’Helena Rubinstein à Björk, ces femmes se présentent à nous en une seule date, un seul événement qui a marqué notre chemin. Et on se demande : est-ce qu’on pourrait nous aussi faire évoluer les choses, est-ce que l’on pourrait être la centième femme ? Ce livre est un incontournable pour les femmes… et les hommes. »

Art et politique: quand les artistes veulent changer le monde, Nicolas Martin et Éloi Rousseau, Éditions Palette, 88 p., 9782358321457*

« Les Éditions Palette poursuivent d’heureux mélanges pour nous présenter des œuvres d’art dans des thématiques percutantes. Après « L’art face à l’histoire » et « Art & science », voici donc « Art et politique ». Les magnifiques œuvres de ce livre nous subjuguent et nous questionnent : est-ce que l’art est au service de la politique ou la politique est-elle au service de l’art ? En tout cas, les pistes de réflexion ne manquent pas dans cet ingénieux documentaire. Une belle mise en page, des explications claires, accessibles et intéressantes contribuent à rendre cet ouvrage fascinant. »

Aujourd’hui, l’Inde, Tirthankar Chanda et Olivier Da Lage, Casterman, 143 p., 9782203078475*

« Cette nouvelle édition est une bonne excuse pour vous parler de ce documentaire. Partagé en cinq grandes parties (histoire, politique, économie, société et culture), ce livre nous parle de ce pays sans cliché. L’équilibre entre les captivants renseignements et les nombreuses et belles images donnent une mise en page des plus efficaces. » (AP)

Bien manger ! : le pop-up d’une bonne alimentation, Patricia Geis, Éditions Bayard Jeunesse, 16 p., 9782747048224*

« À mi-chemin entre le documentaire et le livre-jeu, ce livre propose aux enfants d’explorer les principes d’une bonne alimentation. Très ludique, le livre se transforme en petite épicerie où l’enfant devra faire un panier santé. Ce livre contient de nombreuses pièces détachables. »

L’espace en 30 secondes, Clive Gifford, Éditions Hurtubise, 96 p., 9782897232191*

« Reprenant pour les plus jeunes leur fameuse collection de documentaires « en 30 secondes », les Éditions Hurtubise nous offrent un album documentaire fascinant qui saura combler la curiosité des apprentis astronomes. »

Mes plus belles berceuses classiques : et autres musiques douces pour les petits, Cécile Gambini, Elsa Fouquier, Olivier Latyk et Charlotte Roederer, Éditions Gallimard-Jeunesse, 34 p. + CD, 9782070654345*

« Personne n’ignore les vertus de la musique classique, et Gallimard nous offre un magnifique livre-cd en tout-carton contenant dix-sept berceuses. On y retrouve Schubert, Debussy, Chopin, Brahms, Mozart et j’en passe. Le contenu du CD étant essentiellement instrumental, le livre sert d’accompagnement vers le sommeil. Chaque double page offre au regard une illustration à l’atmosphère douce et paisible. Un court texte l’accompagne, reflétant l’ambiance de la pièce musicale, inspirant le calme… Par exemple, pour le célèbre  » Clair de lune  » de Claude Debussy :  » Cette lune-là est une flaque d’argent qui vient du ciel et se reflète sur les grandes étendues silencieuses de la Terre. Elle s’appelle Claire de Lune.  » »

Safari : photicular, un livre animé, Dan Kainen et Carol Kaufmann, Presses Aventure, 31p., 9782896606719*,

Le photicular sait saisir le mouvement, il le compose et le décompose sans jamais le figer. Le mouvement de l’animal est donc sublimé par cette technique, mélange de science et de magie. Le choix du voyage, de la découverte, du safari en particulier, est judicieux. Mais les images ondulantes ne sont pas les seules à nous transporter : les mots nous entrainent également vers ces animaux majestueux d’Afrique. (AP)

* * *

Sélection et rédaction : Susane Duchesne, Joëlle Hodiesne, et Aurélie Philippe

* Commandez ces titres en version papier ou numériques sur notre site monet.leslibrairies.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 

 


14 février 2013  par Le Délivré

Février : Le Mois de l’histoire des Noirs

Cette année, nous soulignons la 22e édition du Mois de l’histoire des Noirs au Québec. Pour ce faire, nous vous proposons quelques suggestions de lecture. Ces biographies, essais, albums, romans, documentaires jeunesse et bandes dessinées vous permettront de découvrir ou de redécouvrir cette culture riche et foisonnante.  Peut-être aurez-vous envie de participer aux diverses activités proposées à Montréal ?

SECTEUR GÉNÉRAL ET UNIVERSITAIRE

BIOGRAPHIES

 Un billet d’avion pour l’Afrique : mémoires, Maya Angelou, 2012, LGF,  coll. «Le Livre de Poche», 258 p., 9782253162261*

La poétesse relate la douloureuse expérience de son retour au Ghana. Elle montre ainsi le malaise causé par l’indifférence et la méfiance des Africains vis-à-vis des membres de la diaspora en quête de leurs racines et l’ambiguïté des motivations de ces derniers.

 We want freedom : une vie dans le parti des Black,  Mumia Abu-Jamal, 2011, Temps des Cerises, coll. «L’autre Amérique», 295 p., 9782841095810*

Le journaliste noir américain, qui se trouve dans  le couloir de la mort d’une prison de Pennsylvanie depuis plus de vingt-cinq ans, raconte son expérience au sein des Black Panthers et retrace l’histoire du mouvement.

Martin Luther King, Alain Foix, 2012, Gallimard, coll. «Folio Biographies», 303 p., 9782070445080*

Présente le pasteur baptiste américain assassiné le 4 avril 1968, disciple de Gandhi qui appliqua la philosophie de la non-violence dans sa lutte pour les droits civiques des Américains noirs.

Rosa Parks : la femme qui a changé l’Amérique : biographie, Eric Simard, 2007, Oskar, 126 p., 9782350001289*

Biographie de Rosa Parks, la première femme noire qui refusa de céder sa place dans un bus à un Blanc en 1955 à Montgomery, Alabama, en pleine ségrégation. Elle consacra son existence à défendre les droits de la communauté noire américaine.

Conversations avec moi-même,  Nelson Mandela, 2011, Points, coll. «Points»,  505 p., 9782757820339*

Recueil de documents sur la vie du dirigeant africain (carnets tenus en prison, journaux intimes et lettres, retranscriptions de conversations privées…) présentés sous une forme narrative.

SCIENCES HUMAINES

La contribution des Noirs au Québec: Quatre siècles d’une histoire partagée, Arnaud Bessière, 2012, Publications du Québec, 173 p., 9782551252015*

Nombreux sont ceux qui pensent encore que les Noirs sont les plus récents immigrants. C’est ici mal connaître l’histoire du Canada et du Québec puisque les Noirs ont toujours fait partie de l’expérience québécoise. Même s’ils ont longtemps été relégués au second plan, ils ont contribué à l’essor de la province et y participent encore aujourd’hui.

Noirs dans les camps nazis, Serge Bilé, 2005, Serpent à plumes, 157 p., 9782268053011*

Retrace à partir de témoignages, le destin des Noirs d’origine africaine, antillaise ou américaine, qui furent déportés et internés dans les camps de concentration par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les Noirs américains en marche pour l’égalité, Pap Ndiaye, 2009, Gallimard, coll. «Découvertes Gallimard», 159 p., 9782070360406*

L’histoire mouvementée des Noirs aux États-Unis depuis la fin de l’esclavage, marquée par les espoirs et les difficultés d’accéder au rêve américain, la ségrégation, la lutte pour des droits civiques menée par Martin Luther King, l’émergence de la classe moyenne, les changements de la représentation politique jusqu’à l’accession à la présidence de Barack Obama en 2008.

Esclavage et colonisation,  Victor Schoelcher, 2007, PUF, coll. «Quadrige, Grands textes», 220 p., 9782130560494*

Cet ouvrage présente un recueil de textes choisis de Victor Schoelcher (1804-1893), jeune républicain envoyé aux Antilles par son père, qui en revient révolté par l’esclavage. Par son engagement politique et ses interventions publiques, il a contribué à faire adopter en 1848 le décret d’abolition de l’esclavage en France et dans les colonies.

Black revolution, Malcolm X,  Aimé Césaire, 2010,  Demopolis, 172 p., 9782354570354*

En 1956, Aimé Césaire, adresse une lettre à Maurice Thorez, dans laquelle il annonce sa démission du PCF et critique le refus du parti de se destaliniser. Suivi du discours prononcé par Malcom X en 1965 après l’explosion d’une bombe dans sa maison. Il dresse un tableau du combat des Noirs à travers le monde et lance un appel à l’unité, à la lutte contre le racisme et le colonialisme.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Albums

Catfish : une histoire de combats, de liberté et de courage, Maurice Pommier, 2012, Gallimard, 82 p., 9782070643370*

Ce récit retrace la vie de Scipio Catfish qui apprend à vivre dignement avec le Vieux Georges après avoir quitté les Antilles comme esclave et s’être enfui du bateau qui l’a amené en Amérique.

Le bus de Rosa, Fabrizio Silei, ill. par Maurizio A.C. Quarello, 2011, Sarbacane, 40 p., 9782848654706*

Au Musée des transports de Détroit, un vieil homme noir raconte à son petit-fils comment, le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusa de céder sa place dans le bus à un homme blanc, ce qui lança le mouvement pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis.

Yakouba, Thierry Dedieu, 2012, Seuil, coll. «Albums jeunesse», 32 p., 9782021071399*

Pour son initiation, Yakouba doit tuer un lion. Lorsqu’il se trouve face à l’animal, il se rend compte que le lion est blessé et épuisé. Il fait le choix de le laisser vivre, en sachant que pour cela il sera banni par ses pairs. Effectivement, il est assigné à la garde des troupeaux, quand ses amis deviennent de grands guerriers. Mais à dater de ce jour, le bétail ne fut plus jamais attaqué.

Blues bayou, Benjamin Lacombe, ill. par Daniela Cytryn, 2009, Milan, coll. «Albums», 36 p., 9782745936592*

Dès que leurs parents ont le dos tourné, William et Amy se retrouvent et partent à la découverte du bayou. Difficile dans cette Nouvelle-Orléans de jouer ensemble lorsque l’un est blanc et l’autre noire. Mais un jour leur barque se retourne, les enfants sont en danger. Un homme, l’ogre de la maison rouge, vient les sauver et les emmène chez lui. Là-bas, ils découvrent le blues.

Un homme, Gilles Rapaport, 2007, Circonflexe, 42 p., 9782878334166*

Un homme répond aux coups et aux humiliations de son bourreau. Sur l’esclavage et la dignité humaine.

Romans

Les larmes noires, Julius Lester, 2008, Le livre de poche jeunesse, 153 p., 9782013227254*

Mars 1859. Dans une plantation de coton en Géorgie, vit la jeune Emma avec sa famille et celle de son maître. Mais elle est revendue comme des centaines d’autres esclaves à un nouveau maître et se trouve séparée de ceux qu’elle aime. Sarah, la fille du maître, est très attachée à Emma et ne pardonnera jamais cette barbarie à son père…

Noir grand, Sébastien Joanniez, ill. par Daniela Tieni, 2012, Rouergue, coll. «Dacodac illustrée», 59 p., 9782812603068*

Un jeune garçon noir vit difficilement les remarques racistes. Il a beau avoir des parents à la peau blanche, parler avec le même accent que les gens du coin et être doué pour la pêche, sa couleur le désigne comme le bouc émissaire idéal dans ce village de campagne. Alors il préfère l’école buissonnière, les champs et les rivières, qui eux ne font pas cas de sa couleur pour lui donner du bonheur.

Le miroir de la liberté, Liliana Bodoc, 2010, Seuil, coll. «Chapitre», 93 p., 9782020998284*

En Afrique à la fin du XVIIIe siècle, Imaona offre à sa femme Atima un miroir au cadre d’ébène, grand comme la paume de la main. Le miroir va voyager, au cou de la fille d’Atima, A. Imaona, puis de sa fille, A. Silence, au cou de révolutionnaires, chez un antiquaire et au cou d’un jeune garçon qui deviendra violoniste. Un soir de concert, il le porte et Rachel, élevée avec A. Imaona, le reconnaît.

L’arbre aux fruits amers, Isabelle Wlodarczyk, 2013, Oskar, coll. «Histoire & société», 123 p., 9782350009735*

En 1930 dans l’Indiana, James Cameron, 16 ans, échappe au lynchage qui coûte la vie à deux amis, Noirs américains comme lui, accusés du meurtre d’un ouvrier blanc et du viol de sa petite amie. Avec en fin d’ouvrage un dossier sur la ségrégation aux États-Unis, le Ku Klux Klan, etc.

La vraie couleur de la vanille, Sophie Chérer, 2012, École des loisirs, coll. «Médium», 208 p., 9782211211284*

Ile Bourbon, 1841. Edmond est un jeune orphelin né esclave qui, grâce à la protection d’un homme blanc, est très instruit et sait lire. Il s’enfuit un soir, emportant avec lui deux secrets : le premier est terrible et il ne peut le révéler à personne, le second est une découverte qui pourrait changer le destin de l’île. Ce récit est inspiré d’une histoire vraie.

Documentaires, contes et poésie

Esclaves et négriers, Max Guérout, 2012, Fleurus, coll. «Voir l’histoire», 63 p., 9782215107774*

Une chronique de la vie quotidienne à l’époque de l’esclavage et de la traite négrière. Prix du livre jeunesse (Historia 2012).

Nelson Mandela : non à l’apartheid, Véronique Tadjo, 2010, Actes Sud junior, coll. «Ceux qui ont dit non», 95 p., 9782742792283*

V. Tadjo raconte une rencontre intime avec Nelson Mandela.

Mille ans de contes : Afrique, Souleymane Mbodj, ill. par Bertrand Dubois, Jean-François Dumont, Marcelino Truong, 2010, Milan jeunesse, coll. «Mille ans de contes», 220 p., 9782745942821*

Une série de contes ainsi répartis : contes des origines, contes de sagesse, contes d’animaux et contes initiatiques. Le recueil permet de découvrir ce patrimoine et de partir à la rencontre des peuples d’Afrique : les Peuls, les Soninkés, les Wolofs, les Bambaras, etc.

Haïti, mon pays : poèmes d’écoliers haïtiens, préface de Dany Laferrière, ill. par Rogé, 2010, De La Bagnole, 37 p., 9782923342504*

Cet album est un projet spécial élaboré par Rogé, la Fondation du Renouveau Pédagogique à Camp-Perrin (FRPCP) et les Éditions de la Bagnole. Les droits d’auteur seront remis à la FRPCP, un organisme qui forme les maîtres des écoles de Camp-Perrin, une localité où vivent près de 8000 enfants. En janvier 2011, les Éditions de la Bagnole lanceront ce livre à Port-au-Prince dans le cadre du Festival Étonnants Voyageurs. Le hasard a voulu que Jennifer Tremblay, éditrice aux Éditions de la Bagnole, découvre, à quelques jours d’intervalle, les poèmes de ces enfants, et les « portraits haïtiens » de Rogé.

L’océan noir, William Wilson, 2009, Gallimard-Jeunesse Giboulées, 92 p., 9782070625239*

L’histoire du peuple noir du XVe siècle à aujourd’hui à travers l’Afrique, l’Europe et les Amériques est évoquée par 18 tapisseries inspirées de l’art de cour traditionnel du Bénin. Ces fresques, accompagnées de textes éclairant le contexte historique, racontent la traite des esclaves, la colonisation, le combat contre la ségrégation et l’indépendance.

BANDE DESSINÉE

Aya De Yopougon T.1, Clément Oubrerie et Marguerite Abouet, 2005, Gallimard, coll. «Bayou»,  96 p., 9782070573110*

En Côte d’Ivoire, dans les années 1970, l’époque est insouciante. L’auteure raconte à travers l’adolescence d’Aya l’école obligatoire, le travail facile, les hôpitaux bien équipés, l’absence totale de définition ethnique, dans une Afrique sans guerre et sans famine. Prix du premier album du Festival de la BD d’Angoulême 2006.

Lomax : collecteurs de folk song , Frantz Duchazeau, 2011, Dargaud, 118 p., 9782205066579*

John Lomax et son fils Alan partent en 1933 pour une campagne de collecte de ballades et de folk songs dans le Sud des États-Unis, financée par la Bibliothèque du Congrès. Mais leur travail est ralenti par le racisme généralisé dans les États du Sud et le refus de nombreux propriétaires blancs de laisser leurs employés noirs bluesmen s’exprimer.

Akissi T.1 : Attaque de chats, Mathieu Sapin et Marguerite Abouet, 2010, Gallimard, 44 p., 9782070628025*

Akissi est une petite fille effrontée et dégourdie qui se mêle de tout dans son quartier et fait tout comme les garçons. Sa vie n’est pas facile : son grand frère Albert la snobe, son maître la réprimande et les voisines lui interdisent de jouer avec leurs bébés après qu’elle leur a donné du piment à manger. Heureusement son copain Edmond dit Spectreman, est toujours là.

Atar-Gull ou Le destin d’un esclave modèle, Brüno et Fabien Nury, 2011, Dargaud, 86 p., 9782205067460*

Cet album relate le destin tragique d’Atar Gull, des soutes d’un négrier jusqu’au marché aux esclaves. Fils d’un roi, athlète et guerrier, il embarque sur un bateau pour être vendu aux Antilles. Meilleur album aux dBD awards 2012.

Kililana song T.1, Benjamin Flao, 2012, Futuropolis, 126 p., 9782754803755*

Les destins croisés de Günter, marin hollandais et trafiquant occasionnel, Naïm, orphelin coutumier de l’école buissonnière, et Ali, vieillard solitaire, forment cette aventure africaine dans l’archipel de Lamu, au large du Kenya. Prix Ouest-France Quai des Bulles 2012.

La grippe coloniale T.  1 : Le retour d’Ulysse, Huo-Chao-Si  et Appollo, 2003, Vents d’Ouest, coll. «Équinoxe», 56 p., 9782749300962*

En 1919, des Réunionnais démobilisés sont de retour dans l’île. Ils s’aperçoivent qu’elle a changé en leur absence et tentent de se faire une place dans la société. Le bateau qui les a ramenés a aussi apporté les germes de la grippe espagnole.

Le crochet à nuages : une aventure en pays dogon, Marko et Béka, 2011, Dargaud, coll. «Géo BD», 47 p., 9782205064377*

Alors qu’une terrible sécheresse sévit dans un village dogon, au cœur du Mali, ses habitants cherchent à faire venir la pluie par tous les moyens. Deux enfants décident de dérober le crochet à nuages pour tenter d’attraper ceux qu’ils voient filer au-dessus des hautes falaises du pays. Une collection pour découvrir la vie quotidienne dans les plus beaux endroits du monde.

Le montreur d’histoires, Raphaël Beuchot et Zidrou, 2011, Le Lombard, 97 p., 9782803628148*

En Afrique, malgré la corruption et la violence des policiers, le marionnettiste Il était une fois brave les interdits et continue de raconter des histoires pour faire rêver ses auditeurs, au péril de sa vie.

Jimi Hendrix : la légende du Voodoo Child, Bill Sienkiewicz et Martin I. Green, 2004, Delcourt, coll. «Contrebande», 56 p., 9782847892468*

La vie fulgurante de Jimi Hendrix en bande dessinée. Guitariste de génie, il fait ses classes en accompagnant Curtis Mayfield, les Supremes ou Little Richard puis fonde son propre groupe, The Jimi Hendrix Experience.

Petit Joss T.1 : École urbaine mixte, Joëlle Esso, 2010, Dagan, coll. «Bande Dessinée», 46 p., 9782953283822*

La vie dans l’école primaire Petit Joss, dans le Cameroun des années 1970, entre jeux, rires, bêtises, apprentissages et punitions.

 * * *

 Sélection Maxime Nadeau, Hélène Brosseau et Joëlle Hodiesne

 

* Commandez ces titres sur monet.ruedeslibraires.com en suivant les hyperliens des ISBN.

 



© 2007 Librairie Monet