Le Délivré

Archive par auteur


17 février 2015  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de janvier

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – PREMIERS LECTEURS

Bill Bolet le roi des champignons, Lionel Serre et Sylvain Alzial, 2015, Bang Éditions, coll. « Mamut », 56 p., 9788494069598*

Un jeune champignon se prend pour le roi de la forêt et fait subir à ses voisins son mauvais caractère. Une petite BD sympathique inspirée d’un conte russe du XIXème siècle. Bill, malgré sont tempérament exécrable, est vraiment rigolo. Il surestime son importance et se met dans des situations catastrophiques. On aime bien suivre ses péripéties et on espère un peu (secrètement) que quelqu’un le remettra à sa place et lui apprendra les bonnes manières. Vive les bolets ! (PP)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADOS

Sunny T.1, Taiyou Matsumoto, 2015, Kana, coll. « Big Kana », 220 p., 9782505061076*

White, abandonné dans un foyer par sa mère qui ne sait pas s’en occuper, se réfugie au volant de la carcasse d’un vieux modèle de voiture, la Sunny 1200. Planqué dans sa base secrète, il rêve d’un futur glorieux, d’indépendance et surtout de retourner dans sa famille, à la maison… Auteur à part, Taiyou Matsumoto possède un style immédiatement identifiable, tant au niveau du dessin que du scénario, sortant des codes rigides de l’industrie japonaise. Ce talentueux individualiste et spécialiste du monde de l’enfance – qu’on se souvienne du très célébré Tekkon Kinkreet, dessin animé adapté de son fameux manga Amer Béton – nous offre, avec cette chronique de la vie quotidienne, son œuvre la plus limpide, intime et émouvante, s’inspirant de sa propre enfance. (HB)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Les Crocodiles, Thomas Mathieu, 2015, Le Lombard, 174 p., 9782803634651*

Cette chronique pourrait se résumer en trois mots : lisez ce livre. Thomas Mathieu transcrit en bande dessinée les témoignages de femmes victimes dans leur quotidien du harcèlement de rue et de la misogynie ordinaire. Restitués avec sobriété, nombre de ces témoignages sont pourtant éprouvants. Mais ce qui est illustré avec plus de finesse encore, c’est la profondeur du phénomène. Notamment, à travers le fait que de nombreuses femmes ont intégré dans leurs quotidiens toutes sortes de stratégies pour éviter les agressions ou commentaires des crocodiles. On referme ce livre secoué, terrifié. On pense à notre amoureuse, notre sœur, notre mère, notre fille, qui ont dû essuyer de multiples frayeurs dont – en tant qu’homme – on n’a même pas idée, et on se dit qu’il faut absolument que ça change. Alors, pour commencer : Lisez ce livre! (SC)

Kinderland, Mawil, 2015, Gallimard, 296 p., 9782070663101*

À la veille de la chute du mur de Berlin, de jeunes Allemands de l’est survivent aux grands drames de la cour d’école sans trop se soucier de la guerre froide qui les rattrape pourtant de temps en temps. Le petit Mirco réussit à esquiver la violence de ses camarades et à se lier d’amitié avec le rebelle Torsten (qui n’est même pas pionnier!) grâce à la magie du ping-pong. Avec ce scénario assez singulier, Mawil réussit à capter l’esprit de la jeunesse et le quotidien d’une époque révolue sans être pédagogique. Loin d’être un récit d’époque, Kinderland prend plutôt le contexte de l’Allemagne comme un bruit de fond, intermittent mais toujours présent, comme l’a sans aucun doute vécu son auteur et ses compatriotes. D’un humour touchant et très humain, cette histoire d’initiation à l’âge adulte possède également une qualité assez unique : elle contient le match de ping-pong le plus épique à jamais avoir été lu. (BN)

La gigantesque barbe du mal, Stephen Collins, 2014, Cambourakis, coll. « Bande dessinée », 248 p., 9782366241136*

Avec sa stature imposante, sa couverture d’énorme barbe qui engloutit tout l’espace du livre et son titre aussi amusant qu’intrigant, la première œuvre pour de Stephen Collins est un très bel objet, plein de promesses. À la lecture de cette fable moderne pour adulte, toutes les attentes sont effectivement comblées : un récit intelligent, bien fait, jamais moralisateur, tout en posant une réflexion pertinente sur le conformisme et l’apport de l’art (et du poil) dans la vie quotidienne. L’histoire, à la fois originale et simple, montre comment l’avènement impromptu d’une barbe inarrêtable peut bousculer une société où tout est bien propre et organisé. Le dessin est tout à fait à la hauteur du texte avec son découpage de cases inventif et ses envolées lyriques barbues. Il est difficile de rester insensible à une bande dessinée aussi simple et efficace que La gigantesque barbe du mal. (BN)

Trillium, Jeff Lemire, 2015, Urban comix, coll. « Vertigo deluxe », 216 p., 9782365774291*

Naviguant entre la bande dessinée d’auteur (Essex County, Jack Joseph, soudeur sous-marin) et les comics américains (Animal man, Constantine) Jeff Lemire signe cette fois-ci un roman graphique qui fait véritablement le pont entre les deux, comme quoi ces genres ne sont pas nécessairement si éloignés. Trillium reprend les codes de la science-fiction classique, de 2001 : odyssée de l’espace, aux space-opéras psychédéliques, et joue avec les attentes du lecteur, que celui-ci comprenne les références ou pas. Le récit, au cœur d’une mission pour sauver ce qui reste de l’humanité, navigue entre l’universel et le particulier et entrelace deux temporalités qui voyagent dans les deux directions (l’envers et l’endroit) du livre. À la fois classique et inventive, cette bande-dessinée plaira à tous les amateurs de science-fiction, et réussira peut-être même à convertir quelques néophytes. (BN)

Cinégeek: Petites pépites inutiles mais réjouissantes du cinéma, Pluttark, 2015, Delcourt, coll. « Tapas »,93 p.,  9782756063522*

Un ovni pour amateur de cinéma, Cinégeek n’est pas une BD proprement dite mais plutôt un recueil d’illustrations humoristiques sur le cinéma. On y retrouve un peu de tout : de l’évolution de la coupe de cheveux de Nicolas Cage à la liste des demeures les plus effrayantes du cinéma que l’on peut visiter. Un pur bonheur pour les fans de cinéma, les néophytes y trouveront aussi leur compte, la liste des sujets abordés pouvant intéresser un peu tout le monde. Un ouvrage original et hilarant. (PP)

Adam Clarks, Antonio Lapone et Régis Hautière, 2015, Glénat, coll. « Treize étrange », 64 p., 9782723485654*

Adam Clarks est un personnage fascinant, un flamboyant jet-setter doublé d’un gentleman cambrioleur qui travaille pour la CIA …et le KGB. Homme à femmes séduisant et voleur audacieux, il a tout pour plaire, en tout cas moi, il m’a plu… beaucoup. Cet album est une pure merveille, la facture graphique est originale et éblouissante, l’histoire est prenante et pleine de rebondissements, le héros est brillant, désinvolte et efficace tout en ne prenant pas les événements trop au sérieux. Un immense plaisir de lecture. C’est rétro, c’est moderne, c’est beau, c’est bon. Bravo ! (PP)

RÉÉDITIONS

La nouvelle encyclopédie de Masse T.1 : A-M, Francis Masse, 2015, Glénat, coll. « 1000 Feuilles », 300 p., 9782344004388*

Voici ENFIN rééditée la première partie de la toute Nouvelle encyclopédie de Masse, traité de macro-rhino-épistémologie, cette science moderne qui parle des autres sciences, sans connaissances particulières et en mettant en scène des personnages à grand nez. Élaborée pendant plus de quarante ans, cette œuvre-phare d’humour scientifique, à mi-chemin entre la doctrine et la ‘Pataphysique, a été pour l’occasion remise en forme, revue, corrigée, réintroduite, agrémentée d’un auto-entretien, enrichie d’une série de photos des sculptures métalliques et augmentée d’un peu plus d’une cinquantaine de nouvelles planches inédites. (HB)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

 

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

4 février 2015  par nos libraires BD

BANDES DESSINÉES – LE CHOIX DES LECTEURS – JANVIER 2015

Une nouvelle année qui débute dans l’ombre de la tragédie de Charlie Hebdo, qui a touché bien évidemment tous les artisans et les amateurs de la bande dessinée, que ce soit en France ou au Québec. La vie continue et les nouveautés commencent à se pointer le bout du nez … Voici donc les titres que les habitués de la Librairie Monet ont préférés en ce mois de janvier 2015 parmi les milliers d’albums que nous leur proposons, qu’il s’agisse de parutions récentes ou de titres déjà plébiscités.

BANDE DESSINÉE QUÉBÉCOISE – JEUNES LECTEURS

1- Les Mutamatak Tome 1: Les superhéros, Karine Gottot, Illustrations de Mathieu Lampron, ill., 2014, Éditions Michel Quintin, 84 p., 9782894357323

As-tu un jour souhaité être un superhéros ? Les Mutamatak sont là pour te prouver que ton rêve peut devenir réalité. Mais attention, devenir un superhéros n’est pas une tâche de tout repos. Sois témoin de la muta-transfo de Marcel, un écolier tout ce qu’il y a de plus « ordinaire ». Observe-le suivre les conseils des Mutamatak et se préparer pour la périlleuse mission qu’ils lui ont réservée. Pendant ce temps, Vickie te présentera un superhéros de la vraie vie, Anh t’emmènera visiter le Comic-Con de San Diego, Ali te conduira à l’école des superhéros et Zack te fera connaître l’histoire de ces surhommes. Prends garde, les Mutamatak débarquent ! Seras-tu leur prochain cobaye ?

2- Les dragouilles Tome 2: Les bleues de Montréal, textes de Karine Gottot, illustrations de Maxim Cyr, 2010, Éditions Michel Quintin, 79 p., 9782894354612

Pars à la recherche des vestiges du passé sous-marin de Montréal. Rencontre des fantômes qui habitent cette ville. Fabrique tes propres balles de jonglage. Visite la plus haute tour inclinée du monde. Sois témoin d’un des plus importants vols d’œuvres d’art de l’Amérique du Nord. Fais tout ça et bien d’autres choses encore en compagnie des dragouilles bleues de Montréal.

3- Les dragouilles Tome 3: Les jaunes de Paris, textes de Karine Gottot, illustrations de Maxim Cyr, 2010, Éditions Michel Quintin, 70 p., 9782894354933

Apprends à parler le verlan. Visite la tour Eiffel, cette dame de fer qui règne sur Paris depuis plus de 100 ans. Rencontre la stryge, la chimère la plus célèbre de Notre-Dame de Paris. Crée une tempête dans une boule d’eau. Promène-toi à bord de la « motocrotte ». Fais tout ça et bien d’autres choses encore en compagnie des dragouilles jaunes de Paris.

4- Les dragouilles: Spécial Noël, textes de Karine Gottot, illustrations de Maxim Cyr, 2014, Éditions Michel Quintin, 120 p., 9782894357293

Fais la lumière sur les traditions de Noël du monde entier. Fabrique un papier d’emballage original et capture Noël pour en faire des petits pots. Découvre de surprenantes légendes et prépare ton propre calendrier de l’avent. Crée un nuage de neige et surprends tes invités avec quelques trucs inusités.

5- La vie compliquée de Léa Olivier Tome 1: Perdue, Catherine Girard-Audet, scénario de Alcante & dessin de Ludo Borecki, 2014, Éditions Les Malins, 48 p., 9782896572311

Fruit de la collaboration entre Catherine et les bédéistes belges Didier Alcante et Ludowick Borecki, la série BD relatant l’hitoire de Léa sera disponible au Québec en novembre 2014! Dans ce premier tome, on suivra le départ de Léa et son installation à Montréal. On la verra traverser des épreuves telle que l’intégration dans une nouvelle école et un nouveau milieu, les difficultés d’un amour à distance et les désavantages d’avoir un grand frère trop beau et trop cool!

BANDE DESSINÉE QUÉBÉCOISE – LECTEURS ADOS

1- Purgatoire Tome 1: Chacun son enfer!, Cécile et Rodier, 2014, Studio Lounak, 88 p., 9782981409560

Les terribles Brutus, Dracula, Attila et Bonnie se retrouvent prisonniers à l’intérieur de… peluches pour enfants! Découvrez les aventures de ces trois personnages qui tentent de retrouver leur lustre d’antan malgré leurs nouveaux corps!

2- Jane, le renard et moi, Fanny Britt, illustrations d’Isabelle Arsenault, 2012, Éditions de la Pastèque, 101 p., 9782923841328

Hélène est victime de harcèlement et d’intimidation à son école. Elle trouve alors refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë… Lauréat 2013, Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse – illustrations.

3- Dominique Tome 1, Yan Mongrain, 2014, Studio Lounak, 144 p., 9782981409522

Dominique, fantôme errant dans l’outre-monde, cherche quelqu’un qui lui était cher et qui s’est perdu. Mais, facilement distraite, elle passera de découverte en découverte, ignorant l’ignoble destin qui l’a fait s’échouer là. Le temps dans ce monde lui est compté, et elle devra trouver ce qu’elle cherche, dans la Cité, avant que le temps ne se soit écoulé… Dominique est une oeuvre qui allie performance formelle (BD muette) et récit onirique. Un véritable tour de force de Yan Mongrain!

4- Les nombrils Tome 6: Un été trop mortel !, scénario de Dubuc, dessin de Delaf, 2013, Éditions Dupuis, 50 p., 9782800157160

Pour Vicky, l’été s’annonce plutôt bien : vacances, soleil et plage. Mais surtout, surtout, elle a un nouveau voisin hyper-canon. Et pour une fois, elle sent qu’elle a sa chance. Elle en oublierait presque que Jenny lui fait toujours autant d’ombre quand il s’agit de draguer des surfeurs musclés ou que Karine est bien trop occupée à répéter avec le groupe de musique d’Albin pour passer du temps avec elle…  Et puis, catastrophe : dénoncée pour tricherie par un camarade de classe, Vicky se voit obligée par son père d’intégrer un camp d’anglais. Elle laisse ainsi le champ libre à Rebecca, sa grande soeur, qui s’intéresse également de très près au beau James. Vicky va passer d’atroces semaines dans ce camp où la seule fille de son âge est la soeur de James, Mégane, une insupportable peste gothique. Pour sa première grande histoire d’amour, Vicky pouvait rêver mieux. Sans compter qu’un tueur en série rôde toujours dans la chaleur de la nuit…

5- Les nombrils Tome 2: Sale temps pour les moches, scénario de Dubuc, dessin de Delaf, Éditions Dupuis, 46 p., 9782800138749

Les jolies nombrilistes, Jenny et Vicky, apprennent que leur amie Karine, gentille mais peu gâtée par la nature, s’apprête à sortir avec Dan. Elles décident de saboter l’idylle naissante. Non pas parce qu’elles ne supportent pas la concurrence, mais pour, soi-disant, sauver leur belle amitié.

BANDE DESSINÉE QUÉBÉCOISE – LECTEURS ADULTES

1- Red Ketchup Tome 7: Échec au king, Réal Godbout et Pierre Fournier, 2015, Éditions de la Pastèque, 48 p., 9782923841625

Ça y est, les frasques de Red Ketchup provoquent un branle-bas au FBI. Les têtes roulent et l’agent fou est désamorcé, mais quand le nouveau patron s’avère être un hurluberlu téléguidé par sa dulcinée conspirationniste, Red reprend du service. Lancé à la poursuite du Sasquatch de l’Orégon, de la taupe mutante du Maine et du trésor mythique des nains de jardin, il a pour mission ultime de retrouver le roi du rock’n’ roll, moins mort qu’on ne le pensait. Dans une poursuite effrénée sur fond de motels miteux et de parcs à roulottes, au royaume de l’aluminium et des flamants roses, l’as reporter déchu Bill Bélisle est entraîné malgré lui sur la piste d’un Red Ketchup plus fou que jamais!

2- Sale canal!, Patrick Sénécal et Tristan Demers, 2014, VLB Éditeur, 48 p., 9782896495481

Un duo d’enfer s’attaque aux clichés du petit écran. Vous ne verrez plus la télé du même oeil !

3- PyongYang, Guy Delisle, 2003, Éditions L’Association, coll. Ciboulette, 196 p., 9782844141132

Après Shenzhen, Guy Delisle a poursuivi son travail nomade d’animateur à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord. Si ses sentiments vis à vis d’un pays totalement étranger se retrouvent d’un livre à l’autre, Pyongyang présente l’intérêt de donner des informations sur la vie quotidienne d’un des pays les plus secrets et les plus tyranniques du monde.

4- Chroniques de Jérusalem, scénario et dessins de Guy Delisle, mise en couleurs par Lucie Firoud, 2011, Éditions Delcourt, coll. Shampooing, 336 p., 9782756025698

Guy Delisle et sa famille s’installent pour une année à Jérusalem. Pas évident de se repérer dans cette ville aux multiples visages, animée par les passions et les conflits depuis près de 4.000 ans. Au détour d’une ruelle, à la sortie d’un lieu saint, à la terrasse d’un café, il laisse éclater des questions fondamentales. Fauve d’or du meilleur album 2012 au Festival d’Angoulême.

ex-aequo

L’ostie d’chat Tome 1, Iris et Zviane, 2011, Éditions Delcourt, coll. Shampooing, 159 p., 9782756025971

Enorme chat pépère, Legolas traîne dans les pattes de Jean-Sébastien et de Jasmin qui se partagent la garde de l’animal. L’un est dragueur invétéré, l’autre souhaite faire carrière dans la musique. Amis depuis l’enfance, ils ont l’habitude de se piquer les petites amies. Julie arrive…

Le bestiaire des fruits, Zviane, 2014, Éditions de la Pastèque, coll. Pomélo, 118 p., 9782923841540

La meilleure chose qui soit arrivée à Zviane, sur le plan gustatif, aura été de vivre à ville St-Laurent en 2001. Dans le supermarché où elle faisait son épicerie, elle est tombée sur des fruits… obscurs. Au péril de sa vie, elle a concocté ce savant traité qui vous fera tout connaître des fruits exotiques.

BANDE DESSINÉE QUÉBÉCOISE - ESSAIS ET DOCUMENTS

1- Tintin et le Québec : Hergé au coeur de la Révolution tranquille, Tristan Demers, 2010, Éditions Hurtubise, 184 p., 9782896470808

Dès l’arrivée des premiers albums de Tintin au Québec, les jeunes d’ici se sont reconnus dans les aventures du jeune reporter. La place immense qu’occupait le héros d’Hergé dans la « Belle province » témoigne de l’effervescence sociale et culturelle qui nous animait, à la fin des années 1950 et au début de la décennie suivante. Combien de jeunes garçons déballèrent On a marché sur la Lune sous le sapin de Noël? À quel point la galerie de personnages créés par Hergé façonna-t-elle l’imaginaire des enfants de la Révolution tranquille?

2- L’année Chapleau, 2014, Serge Chapleau, 2014, Éditions La Presse, 128 p., 9782897052836

Les caricatures de Serge Chapleau marquent parfois autant l’actualité québécoise que les événements dont elles font part. Les politiciens aguerris savent que la façon dont Serge Chapleau les dessine est partie intégrante de leur image publique et les  » p’tits nouveau  » attendent impatiemment de voir comment il leur tirera le portrait. Caricaturiste à LA PRESSE depuis 1996, le célèbre dessinateur publie cet automne sa 22e revue de l’année.

3- J’utilise des trucs pour ma bande dessinée et je personnalise mes dessins! (NE), Prouche, 2013, Éditions Coeur de pomme, coll. DFG no 4, 48 p., 9782920564237

La méthode Prouche te présente des trucs, des trucs, encore des trucs! Comment faire du vent? de la neige? de la pluie? du feu? des mouvements de vitesse? des personnages qui ont de l’émotion? Comment colorier un ciel de nuit? Comment créer un décor? Qu’est-ce qu’un plan moyen? Un gros plan? Comment représente-t-on les sons? Et les textures? Pour toi, jeune bédéiste en herbe qui veut personnaliser et donner de la vie à tes dessins, tu trouveras ce livre génial!

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – PREMIÈRES LECTURES

1- Petit Poilu Tome 16: Le blues du yéti, Céline Fraipont, dessin de Pierre Bailly, 2015, Éditions Dupuis, 9782800161051

Emporté par une tempête dans l’Himalaya, Petit Poilu trouve refuge auprès de trois marmottes rockeuses, Patti, Joan et Debbie. Il rencontre alors le yéti Bob, qui en dépit de sa grande maladresse espère gagner son amitié.

2- Mini-Souris Tome 8: Un amour de chiot, Jennifer L. Holm, auteure & Matthew Holm, illustrateur, 2015, Éditions Scholastic, 86 p., 9781443143516

Mini-Souris n’est pas la meilleure propriétaire d’animaux de compagnie. Malgré son affection pour eux, elle n’est pas la souris la plus attentive… Mais tout cela changerait si elle pouvait avoir le chien de ses rêves. Après avoir perdu cinq poissons rouges, est-ce qu’elle saura s’occuper de son nouveau chien? à découvrir dans ce 8e livre hilarant de la collection.

3- Sardine de l’espace Tome 13: Le mange-manga, Mathieu Sapin et couleurs de Boris Golzio, 2014, Éditions Dargaud, 112 p., 9782205071962

Sardine doit combattre le mange-manga, une créature monstrueuse qui dévore les personnages de bandes dessinées.

4- Journal d’un chat assassin Tome 1, Véronique Deiss, d’après Anne Fine, 2014, Éditions Rue de Sèvres, 48 p., 9782369810391

Tuffy n’est pas vraiment un chat fréquentable : il a mauvais caractère et adore martyriser les oiseaux. Si bien que lorsqu’il revient avec le lapin des voisins, mort, il est immédiatement accusé…

ex-aequo

Le grand marécage, Mickaël Jourdan, 2014, Éditions Joie de lire, coll. Somnanbule, 38 p., 9782889082353

Lucien, Gaspard, Eléonore et leurs camarades du centre de vacances prennent place pour une course. Mais un bruit court : le marécage qu’ils doivent traverser serait habité par un monstre. Les enfants ne sont pas rassurés mais Eléonore aimerait bien le rencontrer, ce monstre.

Tib & Tatoum Tome 2: Mon dinosaure a du talent !, Grimaldi, illustrations de Bannister, 2013, Éditions Glénat, coll. Tchô!, 48 p., 9782723494915

Tout le monde pensait que Tatoum était l’ami imaginaire de Tib, mais le dinosaure existe bel et bien dans la réalité.

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – JEUNES LECTEURS

1- Les p’tits diables Tome 18: On est tous soeurs !, Dutto, couleurs de Benoît Bekaert, 2015, Soleil productions. coll. Soleil jeunesse, 48 p., 9782302042841

Les rapports entre frères et soeurs, un vrai casse-tête que cette série très attachante dépeint de façon hilarante. Une série dont les filles, les garçons, les parents et même les chats sont fans ! Tu as déjà un frère et ça suffit ? Tu as une soeur, et c’est déjà beaucoup pour toi ? Tom et Nina sont à 100 % d’accord avec toi !

2- Les aventures de Spirou et Fantasio Tome 54: Le groom de Sniper Alley, scénario de Fabien Vehlmann, dessin de Yoann, couleurs de Laurence Croix, 2015, Éditions Dupuis, 48 p., 9782800160290

Une terrible guerre civile prend fin en Aswana, avec l’élimination physique du dictateur local. Le monde entier se réjouit. Et spécialement don Contralto, un mafieux condamné à 634 années de prison (suite à un regrettable malentendu, bien entendu). Pour occuper ses longues journées dans une prison de haute sécurité de New York, ce détenu modèle s’est trouvé une nouvelle passion : l’archéologie. C’est ainsi que, rien qu’en dévorant des livres, en surfant sur le Net et en examinant des cartes, il a réussi à retrouver pas mal de trésors antiques. Il pense même avoir repéré l’emplacement du trésor d’Alexandre le Grand… dans un labyrinthe souterrain au beau milieu de l’Aswana ! Et, avec la fin des hostilités là-bas, il pense qu’il est temps d’y envoyer une équipe pour récupérer ce trésor inestimable. Il va donc faire appel à don Vito Cortizone, son neveu qui ne peut rien lui refuser, pour qu’il lui trouve un duo d’aventuriers qui serait capable de mener à bien cette mission. Avec ou sans écureuil…

3- À la croisée des mondes Tome 1: Les royaumes du Nord, scénario de Stéphane Melchior-Durand, dessin de Clément Oubrerie, 2014, Éditions Gallimard, coll. Fétiche, 77 p., 9782070653805

Elevée au Jordan College à Oxford, la jeune et intrépide Lyra rêve de suivre son oncle, le ténébreux Lord Asriel, vers les royaumes du Nord. L’aventure s’offre à elle quand ce dernier disparaît, probablement enlevé par les mystérieux Enfourneurs.

4- Ghostbusters : SOS fantômes Tome 1: Panique à New York, 2014, Éditions Delcourt, coll. Contrebande, 96 p.,

Peter, Raymond et Egon étaient chercheurs à l’université jusqu’à ce qu’ils se fassent renvoyer. Rejoints par Winston, ils décident d’ouvrir une société de chasseurs de fantômes, et à New York, le travail ne manque pas.

ex-aequo

Lulu Tome 2: Tout schuss !, scénario de Valdu, Anne-Sophie Chilard, Amandine Latour et al., dessin de Marylise Morel, 2014, Éditions BD Kids, 61 p., 9782747053013

25 histoires où Lulu et ses amis découvrent la vie et ses tracas : comment réagir face à un secret trop lourd, à la jalousie et au divorce.

Lulu Tome 1: Vive la récré !, scénario de Gwenaëlle Boulet, Anne-Sophie Chilard, Marine Gérald et al., dessin de Marylise Morel, 2014, Éditions BD Kids, 61 p., 9782747053006

25 histoires où Lulu et ses amis découvrent la vie et ses tracas. C’est la rentrée, et cette année les nouveautés sont nombreuses : Elodie a un demi-frère, Tim doit porter des lunettes et Lulu tombe amoureuse.

Les Légendaires Tome 17: L’exode de Kalandre, Patrick Sobral, 2014, Éditions Delcourt, coll. Jeunesse, 47 p., 9782756053585

Prédisant la fin prochaine du monde d’Alysia, empoisonné par les conséquences de l’accident Jovénia, Kalandre propose aux mortels de les guider vers la Terre promise, un monde au sein duquel les élus seront délivrés de la malédiction. En dépit de la méfiance qu’inspire celle qui semble régner sur les destinées, Danaël convainc les Légendaires de la suivre.

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – LECTEURS ADOS

1- Les mondes de Thorgal: Kriss de Valnor Tome 5: Rouge comme le Raheborg, scénario d’Yves Sente, dessin de Giulio De Vita, 2015, Éditions Le Lombard, 48 p., 9782803634071

Kriss, désormais marié à Jolan, règne en maître sur les Vikings du Nord. Le jeune couple doit alors affronter Magnus et le duc d’Auxaterra qui cherchent à imposer la croyance en un dieu unique.

2- La rose écarlate Tome 10: Tu aurais dû me laisser mourir, scénario et dessin Patricia Lyfoung, 2015, Éditions delcourt, coll. Jeunesse, 47 p., 9782756041247

Suite à la trahison de Linus Grimaldi, Natalia s’associe à Maud et Guilhem. Ils se lancent dans la quête de la légendaire lance de Longinus, qui perça le côté du Christ sur la croix. La légende prétend que des gouttes de sang coulent en continu de la pointe et qu’elles posséderaient un surnaturel pouvoir de guérison.

3- De cape et de crocs Tome 11: Vingt mois avant, scénario d’Alain Ayroles, dessin de Jean-Luc Masbou, 2015, Éditions Delcourt, coll. Terres de légendes, 49 p., 9782756040363

Le passé du lapin Eusèbe. Dans une époque violente où les mousquetaires faisaient régner la terreur, la peau d’un homme ne valait pas grand-chose et celle d’un lapin encore moins.

Les conjurés aux faciès de rapaces complotent contre l’empereur, afin de le remplacer par le fils de César, Césarion. Pendant ce temps, Alix revient d’Egypte avec Enak. Ce dernier, considéré comme un ennemi de Rome, est arrêté sur ordre de l’empereur, tandis que le courroux d’Auguste s’abat sur Alix. C’est à ce moment que les ennemis de l’empereur lui proposent de les rejoindre.

ex-aequo

Soda Tome 13: Résurrection, textes de Philippe Tome, dessins de Dan Verlinden, couleurs de Stéphane De Becker, 2015, Éditions DUpuis, 44 p., 9782800153254

Après le 11 septembre 2001, un policier new-yorkais exerce son métier dans une atmosphère de paranoïa et de mensonge.

Mots rumeurs, mots cutter, scénario de Charlotte Bousquet, dessin de Stéphanie Rubini, 2014, Éditions Gulf Stream, coll. Les graphiques, 72 p., 9782354882365

Des souvenirs du collège sont compilés par les auteures dans ce roman graphique : messages discrets, graffitis gravés sur les tables, injures taguées dans les toilettes, mots d’amour glissés dans un cahier, etc.

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – LECTEURS ADULTES

1- XIII Tome 23: Le message du martyr, scénario d’Yves Sente, dessin de Iouri Jigounov, 2015, Éditions Dargaud, 48 p., 9782505060031

Le duo Sente et Jigounov en fait voir de toutes les couleurs à XIII dans ce tome 23 ! Betty à l’hôpital, le mafieux Little Joe à ses trousses, le FBI l’accusant toujours d’actes terroristes : il est temps pour lui de quitter les Etats-Unis. Paris-Bruxelles-Amsterdam-Leyde. Le résultat des recherches de son ami d’enfance Jim Drake et et Annika, la jeune dealeuse aux cheveux roses, entraînent XIII sur les traces de son parrain. Un nouveau jeu de piste l’attend pour découvrir les secrets du Mayflower : « Toujours suivre la flèche Wampanoag »…

2- Les aventures de Blake et Mortimer : d’après les personnages d’Edgar P. Jacobs Tome 23: Le bâton de Plutarque, scénario d’Yves Sente, dessin d’André Juillard, Éditions Blake et Mortimer, 64 p., 9782870971932

Préquelle de la première aventure de Blake et Mortimer, Le secret de l’Espadon. En 1944, le capitaine Blake parvient à déjouer un attentat-suicide contre le Parlement, ce qui lui vaut d’intégrer le MI-6. Pour sa première mission, il découvre que son partenaire n’est autre que Mortimer, son vieil ami d’enfance.

3- Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B Tome 2: Mon retour en France, Tardi, couleurs de Jean-Luc Ruault, 2015, Éditions Casterman, 150 p., 9782203066441

Ce second volet de l’adaptation des carnets de guerre du père de l’auteur commence début 1945, avec la longue marche des prisonniers à travers une Europe dévastée, toujours encadrés de leurs geôliers, dans un dénuement total et un froid extrême, sous le regard de l’alter ego enfantin de Tardi.

4- Magasin général Tome 9: Notre-Dame-des-Lacs, Régis Loisel & Jean-Louis Tripp, 2014, Éditions Casterman, 93 p., 9782203062108

Québec, 1926. A Notre-Dame-des-Lacs, les femmes sont prises d’une frénésie d’achats encore jamais vue. Ce dernier volume de la série répond à de nombreuses questions : ce qu’il advient du bateau du vieux Noël, ce qui tourmente tant le jeune prêtre Réjean, ce que cache la grossesse inattendue de Marie, etc.

5- Les vieux fourneaux Tome 2: Bonny and Pierrot, scénario de Lupano et dessin Paul Cauuet, 2014, Éditions Dargaud, 56 p., 9782505061632

Grâce à ses investissements passés, Pierrot reçoit un versement inattendu qui lui sauve la vie. Mais lorsque sa muse Bonny réapparaît, le septuagénaire est bouleversé.

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – ESSAIS ET DOCUMENTS

1- Caricaturistes : fantassins de la démocratie, Plantu, Willis from Tunis, Zlatkovsky et al., 2014, Éditions Actes Sud, 415 p., 9782330036119

A l’occasion de la sortie du documentaire coécrit et produit par R. Mihaileanu et réalisé par S. Valloatto, douze des plus grands caricaturistes présentent leurs dessins et leur parcours. Regroupant plus de 300 illustrations publiées dans la presse mondiale, l’ouvrage témoigne de leur courage, de leur impertinence et de leur humour.

2- Tintin et la mer, Collectif, 2014, Éditions La Presse / Éditions Historia, 124 p., 9782897053147

Que serait Tintin sans le Capitaine Haddock? Que serait Haddock sans la mer? Et que serait la célèbre série sans Le trésor de Rackham le rouge, Le secret de la licorne et L’île noire ? AU fil des 24 albums publiés depuis 1930, l’oeuvre d’Hergé est étroitement liée à l’univers marin, à son imaginaire et ses personnages truculents. Les Éditions La Presse s’associent à la célèbre revue française Historia pour vous offrir Tintin et la mer, un livre de format bande dessinée, qui plaira autant aux amateurs néophytes qu’aux tintinologues. Parmi les treize thèmes abordés, on retrouve les corsaires de Louis XIV, les chasseurs de trésors du 17e siècle à aujourd’hui, les paquebots de luxe, les superstitions des marins et les commerces maritimes au 20e siècle.

3- Lou le film : journal infime, Julien Neel, 2014, Éditions Glénat. coll. Tchô, 48 p., 9782344002681

L’album du film sous forme de journal intime.

4- La mythologie expliquée par les petits Mythos, Christophe Cazenove, illustrations de Philippe Larbier, 2014, Éditions Bamboo, coll. Humour, 93 p., 9782818925515

Zeus, Aphrodite, les Titans, Pégase, le Minctaure… tout le monde connaît leur nom, mais qui sont réellement ces superhéros de la mythologie grecque ? Ont-ils tous des pouvoirs ? Quelles aventures ont-ils vécues ? Si vous vous demandez quels ennemis a dû combattre Ulysse ou si c’est aussi simple que ça de trouver les Enfers, enfilez les sandales ailées d’Hermès et rejoignez les Petits Mythos en haut de l’Olympe pour le plus fabuleux des voyages ! Enfin un guide pour tout savoir sur la mythologie grecque grâce à un humour légendaire, avec des tas de jeux et d’infos mythos !

5- Concevoir et réaliser une BD : toutes les étapes de l’écriture à la diffusion, Daniel Cooney, 2014, Éditions Eyrolles, coll. Trait pour trait, 160 p., 9782212136548

Un panorama des techniques utilisées par les professionnels pour créer une bande dessinée, à partir d’exemples concrets. L’auteur explique comment rédiger un script, élaborer un scénario, penser une mise en page, réaliser des planches, choisir un lettrage, encrer et coloriser, présenter son projet à des éditeurs et mettre en avant ses idées.

BANDE DESSINÉE ÉTRANGÈRE – MANGA – PREMIÈRES LECTURES

1- Chi, une vie de chat Tome 11, Kanata Konami, 2015, Éditions Glénat, coll. Kids, 152 p., 9782344004517

Les aventures d’un petit chat recueilli par une famille, et sa découverte du monde qui l’entoure : les voitures, les chiens, la litière, les croquettes…

2-Doraemon : le chat venu du futur Tome 1, Fujiko F. Fujio, 2006, Éditions Kana, coll. Shonen Kana, 190 p., 9782871299202

Nobita, un jeune garçon gaffeur et maladroit, voit débarquer chez lui Doraemon, un chat robot venu du futur, qui a pour mission de le sauver d’une terrible destinée.

3- Pan’Pan panda : une vie en douceur Tome 4, Sato Horokura, 2015, Éditions Nobi Nobi, 109 p., 9782918857655

Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie ! Tendre comme un film de Miyazaki (Mon voisin Totoro), découvrez le quotidien plein de bonne humeur de la petite Praline et de Panettone, le plus attachant des pandas !

4- Chi, une vie de chat Tome 1, Kanata Konami, 2011, Éditions Glénat, coll. Kids, 168 p., 9782723478380

5- Chi, une vie de chat Tome 8, Kanata Konami, 2012, Éditions Glénat, coll. Kids, 160 p., 9782723486354

BANDES DESSINÉE ÉTRANGÈRE – MANGA – JEUNES LECTEURS

1- Les trois mousquetaires, d’après l’oeuvre d’Alexandre Dumas, dessins de Russkey, 2014, Éditions Nobi Nobi, coll. Les classiques en manga, 263 p., 9782918857617

La reine Anne d’Autriche confie à d’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis la mission de lui rapporter de Londres des ferrets qu’elle a imprudemment offerts à son amant, le duc de Buckingham, et que le roi Louis XIII lui demande de porter lors du prochain bal de la cour.

2- La petite princesse Sara, d’après l’oeuvre de Frances Hodgson Burnett, dessins d’Azuki Nunobukuro, 2014, Éditions Nobi Nobi, coll. Les classiques en manga, 201 p., 9782918857600

Sarah Crewe, âgée de 8 ans, est orpheline de mère. Son père, riche homme d’affaires, la place dans un pensionnat quand il part en Inde. A son décès, Sarah devient servante et subit les brimades de Miss Minchin, la directrice du pensionnat, et de Lavinia, une pensionnaire. Ses amies Becky, Lottie ou Ermengarde la soutiennent dans les moments difficiles.

3- Pokémon noir et blanc Tome 9, scénario de Hidenori Kusaka, dessin de Satoshi Yamamoto, 2014, Éditions Kurokawa, 160 p., 9782368520086

L’heure des révélations a enfin sonné ! Après être parvenu à réveiller Reshiram, Noir va enfin se lancer dans le grand combat qui l’oppose à N et Zekrom. Pendant ce temps, Zhu tente de libérer les autres Champions d’Arène retenus prisonniers par la Team Plasma. Mais Ghetis et le mystérieux Hoodman ont préparé un plan plus fourbe que jamais…

4- Say I love you Tome 1, Kanae Hazuki, 2014, Éditions Pika, coll. Pika shôjô, 176 p., 9782811615598

Mei a 16 ans et est le souffre-douleur de son lycée. Un jour, elle frappe Yamato, l’élève le plus populaire de l’école, par erreur. Etonné qu’elle lui porte peu d’intérêt, le jeune homme s’intéresse à elle et décide de se rapprocher d’elle.

5- Naruto Tome 65, Masashi Kishimoto, 2014, Éditions Kana, coll. Shonen Kana, 192 p., 9782505061267

Après avoir trouvé le masque du dieu de la mort dans le sanctuaire aux masques des Uzumaki, Sasuke, Orochimaru, Suigetsu et Juugo retournent à Konoha et effectuent un rituel qui permettra à Orochimaru d’utiliser la technique de l’edotensei et ainsi ramener à la vie les quatre précédents Hokage : Hiruzen Sarutobi, Hashirama Senju, son frère Tobirama et le père de Naruto Minato Namikaze ! Allons-nous enfin en savoir plus sur les origines de Konoha ?

BANDES DESSINÉE ÉTRANGÈRE – MANGA – LECTEURS ADOS

1- Orange Tome 1, Ichigo Takano, 2014, Éditions Akata, 221 p., 9782369740315

Naho, une jeune lycéenne, reçoit une lettre du futur : la jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les même erreurs. Elle détaille ainsi la vie de Naho dans les prochains mois et le comportement qu’elle doit adopter. Mais Naho a la tête ailleurs depuis que Kakeru, un nouvel élève, est en classe.

2- UQ Holder ! Tome 1, Ken Akamatsu, 2014, Éditions Pika, coll. Pika shônen, 172 p., 9782811616045

Pour rejoindre la capitale et réaliser son rêve, Tôta Konoe doit défier et battre sa tutrice, la magicienne Yukihime. Chaque jour, selon les règles imposées par le chef du village, Yukihime et le jeune garçon s’opposent en duel, jusqu’à l’arrivée d’un chasseur de primes qui en veut à leurs vies.

ex-aequo

UQ Holder ! Tome 2, Ken Akamatsu, 2014, Éditions Pika, coll. Pika shônen, 150 p., 9782811616052

Transformé en vampire pour échapper à une mort certaine, Tôta Konoe part pour la capitale en compagnie de sa tutrice Yukihime et de Kurômaru Tokisaka. En chemin, ils croisent la route d’un clan d’immortels du nom de UQ Holder, dont Yukihime était autrefois le chef. Afin de rejoindre l’organisation, Tôta se prépare à une série de rudes épreuves.

3- Le fil rouge Tome 1, Kaho Miyasaka, 2014, Éditions Panini manga, coll. Shojo, 190 p., 9782809440058

Chihiro, manageuse de l’équipe de kendo du lycée, est amoureuse du capitaine Nanjô. Quant à son frère aîné, élève et athlète modèle, son coeur bat secrètement pour Rino, la meilleure amie de sa soeur. Ces équations amoureuses sont chamboulées avec l’arrivée de cinq membres du club de kendo d’un autre lycée.

ex-aequo

Le fil rouge Tome 2, Kaho Miyasaka, 2014, Éditions Panini manga, coll. Shojo, 180 p., 9782809441864

Chihiro tente d’éviter Hinase, mais ce n’est pas simple puisqu’elle devient sa voisine de classe. Découvrant qu’il ne s’est pas inscrit au club de kendo, la jeune fille craint qu’il ne se soit blessé lors du tournoi des collèges.

BANDES DESSINÉE ÉTRANGÈRE – MANGA – LECTEURS ADULTES

1- Le sommet des dieux Tome 2, Jiro Taniguchi et Yumemakura Baku, 2010, Éditions Kana, coll. Made in Japan, 347 p., 9782505007692

Un jeune photographe suit les pas de l’alpiniste britannique Mallory, l’un des premiers hommes à avoir tenté l’ascension de l’Everest. Cette initiation le mènera à rencontrer des hommes passionnants.

2- Le livre des morts, scénario et dessin Variety artworks, 2015, Soleil productions, coll. Soleil manga, 192 p., 9782302043367

Dans le Louxor de l’Egypte ancienne, les épidémies se succèdent. Après la mort de leur mère, Thouti élève sa petite sœur Kiki avec son père. Un jour, Le livre des morts apparaît et le peuple reprend espoir. Les deux enfants aussi, jusqu’à ce qu’un prêtre leur révèle que tout le monde n’a pas la chance d’accéder à la deuxième vie promise dans l’au-delà.

3- Les contrées sauvages Tome 1, Jirô Taniguchi, 2014, Éditions Sakka, 216 p., 9782203084438

Véritable périple à travers les grands espaces, des montagnes japonaises aux étendues de l’Ouest américain, cette anthologie en deux tomes donne à voir une facette encore méconnue en France de l’oeuvre de Taniguchi : l’époque où, nourri de bande dessinée européenne, il s’essayait avec succès à la BD de genre en y insufflant ce qui est aujourd’hui encore sa marque de fabrique : un immense talent de raconteur d’histoires.

4- L’argent du déshonneur, Hiroshi Hirata, 2015, Éditions Akata, 392 p., 9782369740261

Japon, période féodale. Il vint le moment où lors des combats, on commença à échanger sa vie contre un engagement économique. Le champ de bataille, là où le samouraï pouvait pleinement vivre la Voie du Bushido, venait de connaître une souillure irrémédiable. Dans ce monde laminé par la finance et le mercantilisme, Hiroshi Hirata, le maître du gegika guerrier, nous livre avec ce recueil sept nouvelles dans lesquelles le pire ennemi de la Voie du Guerrier est l’argent.

5- Terra formars Tome 1, scénario de Yu Sasuga, dessins de Kenichi Tachibana, 2013, Éditions Kaze Manga, 224 p., 9782820306159

La population terrienne en constante augmentation épuise toujours plus les ressources de sa planète. Seule solution pour éviter l’extinction : faire proliférer sur Mars l’unique forme de vie capable d’endurer son environnement et de le rendre habitable… le cafard. An 2599 :La terraformation entre dans sa phase finale et les rampants doivent maintenant être exterminés. À bord du vaisseau spatial « Bugs 2″, quinze jeunes gens venus des quatre coins du globe, et génétiquement modifiés en vue de cette tâche, s’apprêtent à atterrir sur Mars. Ils ignorent encore tout du sort de leurs prédécesseurs disparus en tentant de remplir la même mission… Et si la théorie de l’évolution ne s’appliquait pas qu’à l’Homme ?

Pour commander ces albums via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.


20 janvier 2015  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème des parutions de fin d’année

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADOS

Odyssée T.1 : La malédiction des pierres noires, Thomas Gilbert, Michel Honaker et Roger Seiter, 2014, Flammarion, 68 p., 9782081308268*

Les aventures d’Ulysse en bande dessinée. Il y a longtemps qu’Ulysse est parti à la guerre, mais son voyage n’est pas fini. Ainsi en ont décidé les dieux… Il y a bien longtemps qu’Ulysse a quitté Ithaque pour partir à la guerre. Depuis dix ans, la ville de Troie est assiégée par l’armée grecque. Ulysse, héros aux mille ruses, a le destin de tout un peuple entre ses mains. Pour l’accomplir, ne devra-t-il pas renoncer à sa vie de simple mortel ? (L’éditeur)

Moyasimon : Il était une fois les microbes T.1, Masayuki Ishikawa, 2014, Glénat, coll. « Seinen Manga », 224 p., 9782723498845*

Tout commence avec l’arrivée de notre héros, Tadayasu Soemon Sawaki, dans une école agricole. Une seule chose le différencie des autres étudiants : il est capable de voir les micro-organismes à l’œil nu, sous forme de petits personnages !! Pratique pour repérer un aliment contaminé par l’Escherichia coli et éviter une gastro-entérite ou contrôler le degré de fermentation d’un saké. Par contre, détecter des verrues au pied d’une belle femme ou se rendre compte que deux personnes ont partagé leurs flores cutanées peut parfois s’avérer gênant… (L’éditeur)

Le chef de Nobunaga T.1, Takuro Kajikawa et Mitsuru Nishimura, 2014, Komikku, 187 p., 9791091610452*

Les amateurs d’Histoire et les gourmets seront ravis de découvrir cette nouvelle série historique relatant les péripéties d’un chef cuisinier amnésique mystérieusement transporté dans le Japon du XVIe siècle. Il ne faut toutefois pas être rebuté par cette prémisse facétieuse, car nous sommes ici devant un récit rigoureux décrivant les efforts d’Oda Nobunaga, seigneur de guerre et fin stratège ayant le désir d’unifier le pays sclérosé par l’éparpillement du pouvoir exercé par la multitude de seigneurs locaux. Habilement, le scénariste Mitsuru Nishimura mêle la réalité et la fiction en accentuant la curiosité de Nobunaga face aux innovations culinaires de Ken qui, à son insu, deviendra une arme stratégique redoutable. (RSH)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Un océan d’amour, Grégory Panaccione et Wilfrid Lupano, 2014, Delcourt, coll. « Mirages », 222 p., 9782756062105*

Le maître de la bande dessinée sans texte a encore frappé. Grégory Panaccione, l’auteur des très amusants Toby mon ami et Match fait cette fois dans la collaboration, et pas des moindres, puisqu’il s’associe avec Wilfrid Lupano, le scénariste des Vieux fourneaux et du Singe de Hartlepool. Ce récit d’aventure rocambolesque suit un petit pêcheur breton qui se perd en haute mer. Alors qu’il essaye de survivre, sa femme part à sa recherche à travers le monde et se retrouve mêlée à diverses complications, dont la révolution mexicaine. Une histoire à la fois divertissante, drôle et qui tient son lecteur en haleine tout le long. (BN)

Love in vain: Robert Johnson 1911-1938, Mezzo et Jean-Michel Dupont, 2014, Glénat, 72 p., 9782344003398*

Véritable légende du blues, Robert Johnson a, pendant sa courte vie, composé des chansons légendaires qui ont inspiré les plus grandes figures du rock, dont Jimi Hendrix, Bob Dylan, Keith Richards, Eric Clapton et Robert Plant. Probablement empoisonné par un de ses rivaux à l’âge de vingt-sept ans, Johnson a tout de même eu le temps de faire son lot de conquêtes musicales et amoureuses. Déjà assez grisant, le récit de sa vie gagne en intensité quand on s’attarde aux diverses légendes loufoques qui circulaient à son sujet, dont la plus célèbre est celle de sa rencontre avec le diable. Très bien construit, le récit est rehaussé par de magnifiques illustrations en noir et blanc qui rappellent souvent le pinceau de Robert Crumb et dont la mélancolie sied parfaitement à la vie romanesque du musicien. (BN)

Magic Pen, Dylan Horrocks, 2014, Casterman, 213 p., 9782203081352*

Véritable pavé dans la marre des romans graphiques, Hicksville avait séduit les amateurs du genre en mettant en scène une ville dont la population se délecte des bandes dessinées. Devenu auteur culte, Dylan Horrocks n’avait rien fait de significatif depuis quinze ans à part quelques scénarios pour Batman et Batgirl. Son retour avec Magic Pen reprend la réflexion autour de l’industrie des comics sans sombrer dans la redite; une réflexion qui part d’un auteur victime de la page blanche et qui se retrouve propulsé dans l’univers des bandes dessinées. Un autre récit « feel good » pour les lecteurs et pour les amateurs qui aiment à s’évader par la fiction. (BN)

Le roi des scarabées, Terkel Risbjerg et Anne-Caroline Pandolfo, 2014, Sarbacane, 221 p., 9782848657400*

Librement adapté du roman Niels Lyhne de Jens Peter Jacobsen, Le Roi des Scarabées est une véritable petite perle. Envoûtant depuis la première jusqu’à la dernière page, ce récit nous emmène dans le Danemark du XIXe siècle, où nous suivons l’existence d’Aksel, un jeune homme qui, pour avoir hérité des aspirations romantiques de sa mère, se destine à devenir poète. Seulement, d’apprentissages en désillusions, le temps passe, et Aksel peine à accomplir son œuvre. L’atmosphère que dégage cette histoire est fascinante. Au moyen d’un récitatif très présent et d’un dessin en noir et blanc qui exploite les contrastes avec beaucoup de finesse, cette bande dessinée traduit à merveille les rêves d’absolu et les hautes ambitions de la jeunesse. (SC)

Little Tulip, Boucq et Charyn, 2014, Lombard, coll. « Signé », 84 p., 9782803634170*

L’action se déroule au début des années 70 à New York. Paul possède un petit salon de tatouage et aide occasionnellement la police en dessinant des portraits-robots. Il se retrouve impliqué dans une série de crimes perpétrés par un meurtrier surnommé « Bad Santa » par les policiers. Ces meurtres vont faire ressurgir son passé alors qu’il a été élevé à l’orphelinat, dans un goulag en Sibérie. Notre héros, débrouillard et doué pour le dessin, était alors le tatoueur officiel de l’un des plus puissants chefs de clan criminel du camp. L’album alterne entre ces deux époques pour nous livrer une histoire des plus palpitantes, mélangeant le polar et la BD historique. Le scénario percutant de Charyn et les dessins sans faute de Boucq nous font souhaiter de ne pas avoir à attendre encore 25 ans pour une nouvelle collaboration entre ces deux génies de la BD. (PP)

Les divisions de fer T.1 : Commando rouge : 1946, Ronan Toulhoat et Jean-Luc Sala, 2014, Soleil, 48 p., 9782302040830*

Une uchronie des plus intéressantes ayant pour thème la Seconde Guerre mondiale. 1946, la guerre se poursuit et les Allemands gagnent sur tous les fronts grâce à leur Mekapanzers, sorte de gigantesques robots blindés et surarmés. Un commando soviétique muni d’armure de combats doit s’infiltrer dans une base de l’armée allemande pour s’emparer du « Wilhelm Gustloff », un des plus puissants de ces Mekapanzers. Le cocktail robots nazis géants, mission désespérée et héros improbable est efficace et cette courte série est des plus prometteuse. Un excellent divertissement. (PP)

RÉÉDITIONS et BEAUX LIVRES

Comte Dracula suivi de Frankenstein, Guido Crepax, 2014, Actes Sud, coll. « BD », 192 p., 9782330012915*

Mieux connu pour ses aventures érotiques et cérébrales mettant en scène la très sophistiquée Valentina, Crepax réalisera de nombreuses adaptations de classiques sulfureux dont Histoire d’O et Emmanuelle, mais également plusieurs versions de classiques de la littérature fantastique. Actes Sud, réunit ici en un beau volume, deux œuvres patrimoniales de ce grand spécialiste du dessin réaliste et onirique en noir et blanc. (HB)

Building Stories, Chris Ware, 2014, Delcourt, coll. « Outsider », 9782756035970*

Sans doute l’une des bandes dessinées les plus hors-normes qu’il nous ait été donné de voir, qui réussit à dépasser le simple exercice de style et pose une réflexion pertinente sur la narration et le temps qui passe. Building Stories est un OVNI dans la bande dessinée et encore un nouveau chef-d’œuvre de Chris Ware. (BN)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.


11 décembre 2014  par nos libraires BD

Les bandes dessinées de 2014 : les palmarès de nos libraires BD

Nous voilà de nouveau placés dans cet exercice presque vain, ne serait-ce que par son idéal inatteignable, mais tout de même divertissant, et utile pour créer quelques conversations et débats pendant les nombreux rencontres et soupers des fêtes: le palmarès de l’année. Sous la forme conventionnelle, mais tout de même contraignante des fameux top dix. La formule est vieille, mais toujours aussi efficace, et si donner simplement  une liste contient  son lot de pièges et de défauts, la diversité des goûts des divers lecteurs soumis à l’exercice donne tout de même un panorama assez diversifié pour pouvoir faire office d’un récapitulatif des œuvres les plus marquantes de 2014. À défaut d’être exhaustif, on peut toujours tenter de viser la pertinence.

L’année 2014 s’est une fois de plus trouvée être très productive du côté de la bande dessinée, et surtout une production très diversifiée. L’œuvre ayant fait le plus grand consensus est le très long et intense Manhwa de Honk Yeon-Sik, Histoire d’un couple avec 4 mentions sur 6. La deuxième bande dessinée la plus nommée est un produit purement québécois : Chroniques du centre-sud de Richard Suicide (3 mentions) a su séduire avec son humour décapant et ses observations cyniques sur un quartier et une époque particulièrement trash de Montréal. C’était une année particulièrement riche pour la bande dessinée d’ici puisque six autres œuvres ont réussi à se hisser au palmarès : le délirant Je sais tout de Pierre Bouchard, le très personnel Journal de Julie Delporte, la continuation de Pascal Girard dans le terrain de l’autofiction avec La Collectionneuse, le pastiche des films d’horreur Les cousines vampires de Cathon et Alexandre Fontaine Rousseau, et le polyphonique témoignage J’aime les filles d’Obom. Il vaut la peine également de nommer l’un des ouvrages marquants de La Pastèque, La famille Carter : don’t forget this song de David Lasky et Frank M. Young.

Dans la production étrangère, la bande dessinée jeunesse a eu d’excellents représentants avec Les Chroniques de Claudette, chasseuse de géants! de Jorge Aguirre et Raphael Rosado, Trik Trak de Stephan Lomp, Des canards trop bizarres de Cecil Castellucci, Star Wars l’académie Jedi de Jeffrey Brown, Caterina de Alessandro Tota et Un été en apnée de Max de Radiguès. On dénote également une présence remarquée des genres biographies (Love in vain, Robert Johnson, 1911-1938 de Jean-Michel Dupont et Mezzo, ainsi qu’Omaha beach, 6 juin 1944, de  Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël, Dominique Bertell et Robert Capa) et autobiographies (Carnation de Xavier Mussat et L’arabe du futur de Riad Sattouf).

N’oublions pas également les diverses BD de genre qui jouent brillamment avec leurs codes, tels le sadique Moi, Assassin de Antonio Keko et Altarriba, le rafraîchissant début de série Les Vieux Fourneaux de Lupano et Paul Cauuet, l’expressionniste Docteur Radar : Tueur de savants de Frédéric Bézian et Noël Simsolo (2 mentions), l’anthologie rocambolesque d’espionnage Human Target (2 mentions) de Milligan, Biukovic et Pulido, le polar Fatale de Max Cabanes et Doug Headline, et le très charmant et mélancolique récit de jeunesse Cet été-là (2 mentions) de Mariko Tamaki et Jillian Tamaki. Enfin, ce serait un crime que de ne pas mentionner l’OVNI de l’année, la BD la plus singulière qu’on ait pu voir dans les dernières décennies : Building Stories de Chris Ware, qui, s’il ne réinvente pas complètement son média, réussit à poser une réflexion fascinante sur la narration et la représentation de la vie en fiction.

On pourrait s’étendre encore longtemps, mais il est temps de laisser parler les choix des libraires. Voici donc sans plus attendre le meilleur de 2014.

Boris Nonveiller

 

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON PIERRE MONET

1. Wonderball T.1: Le chasseur, Fred Duval, Jean-Pierre Pécau, Fred Blanchard et Colin Wilson, Delcourt, 55 p., 9782756039329*
2. Les vieux fourneaux T.1: Ceux qui restent, Lupano et Paul Cauuet, Dargaud, 56 p., 9782505019930*
3. La Mondaine T.1, Zidrou et Jordi Lafebre, Dargaud, 64 p., 9782505019909*
4. La Mondaine T.2, Zidrou et Jordi Lafebre, Dargaud, 64 p., 9782505019916*
5. Commandant Achab T.5: Toi, mon frère, Stéphane Piatzsek et Stéphane Douay, Casterman, 56 p., 9782203079304*


6. Mystère de la troisième république T.2: Le tueur dévot, Philippe Richelle et Pierre Wachs, Glénat, 56 p., 9782723495592*
7. Mystère de la troisième république T.3: Le complot fasciste, Richelle et Pierre Wachs, Glénat, 56 p., 9782344000649*
8. Perico T.1, Philippe Berthat et Régis Hautière, Dargaud, 64 p., 9782505019268*
9. Détectives T.2: Richard Monroe: who killed the fantastic Mister Leeds?, Herik Hanna et Nicolas Sure, Delcourt, 55 p., 9782756042572*
10. Fatale, Max Cabanes et Doug Headline, Dupuis, 136 p., 9782800152509*

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON RÉJEAN ST-HILAIRE

1. Docteur radar: tueur de savants, Noël Simsolo et Frédéric Bézian, Glénat, 64 p., 9782723490788*
2. Histoire d’un couple, Hong Yeon-Sik, Ego comme X, 570 p., 9782910946937*
3. Chroniques du centre-sud, Richard Suicide, Pow Pow, 114 p., 9782924049143*
4. Wet moon T.1, Atsushi Kaneko, Casterman, 256 p., 9782203081482*
5. The black beetle T.1: Sans issue, Franscesco Francavilla, Urban comics, 164 p.,
9782365773706*


6. Un été en apnée, Max de Radiguès, Sarbacane, 60 p., 9782848657042*
7. Je sais tout, Pierre Bouchard, Pow Pow, 108 p., 9782924049167*
8. Punk rock and mobile homes, Derf Backderf, Ça et là, 154 p., 9782916207957*
9. Des canards trop bizarres, Cecil Castellucci et Sara Varon, Rue de Sèvres, 104 p.,
9782369810377*
10. Human Target T.1, Peter Miligan, Edvin Biukovic et Javier Pulido, Urban comics, 392 p., 9782365775359*

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON HÉLÈNE BROSSEAU

1. Journal, Julie Delporte, Agrume, 192 p., 9791090743205*
2. Chroniques du Centre-Sud, Richard Suicide, Pow Pow, 114 p., 9782924049143*
3. La collectionneuse, Pascal Girard, La Pastèque, 112 p., 9782923841519*
4. Les cousines vampires, Cathon et Alexandre Fontaine Rousseau, Pow Pow, 112 p., 9782924049181*
5. Histoire d’un couple, Yeon-sik Hong, Ego comme X, 570 p., 9782910946937*
6. L’Arabe du futur T.1: Une jeunesse au Moyen-Orient, 1978-1984, Riad Sattouf, Allary, 158 p., 9782370730145*


7. La famille Carter: Don’t forget this song, David Lasky et Frank M. Young, La Pastèque, 192 p., 9782923841298*
8. J’aime les filles, Obom, L’Oie de Cravan, 92 p., 9782922399882*
9. Docteur Radar: Tueur de savants, Frédéric Bézian et Noël Simsolo, Glénat, 64 p., 9782723490788*
10. Star Wars: L’Académie Jedi, Jeffrey Brown, Scholastic, 160 p., 9781443134132*

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON PATRICK PILOTE

1. Une affaire de caractères, François Ayroles, Delcourt, 71 p., 9782756041377*
2. Les vieux fourneaux T.1: Ceux qui restent, Lupano et Paul Cauuet, Dargaud, 56 p., 9782505019930*
3. Omaha Beach, 6 juin 1944, Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël, Dominique Bertell et Robert Capa, Dupuis, 97 p., 9782800161983*
4. La Nueve: les républicains espagnols qui ont libéré Paris, Paco Roca, Delcourt, 313 p., 9782756050256*


5. Kräkaendraggon, Mathieu Sapin et Lewis Trondheim, Gallimard, 47 p., 9782070657605*
6. Divisions de fer T.1: Commando rouge : 1946, Jean-L uc Sala et Ronan Toulhoat Soleil, 48 p., 9782302040830*
7. Moi, assassin, Antonio Keko, Altarriba, Denoël Graphics, 134 p., 9782207116883*
8. Les chroniques de Claudette T.1: Chasseuse de géants!, Jorge Aguirre et Raphael Rosado, Akileos, 202 p., 9782355741630*
9. Trik trak, Stephan Lomp, Bang Editions, 38 p., 9788494069574*
10. Solo T.1: Les survivants du Chaos, Oscar Martin, Delcourt, 107 p., 9782756041704*

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON BORIS NONVEILLER

1. Building stories, Chris Ware, Delcourt, ??? p., 9782756035970*
2. Histoire d’un couple, Hong Yeon-Sik, Ego comme X, 570 p., 9782910946937*
3. Carnation, Xavier Mussat, Casterman, 247 p., 9782203087767*
4. Love in vain: Robert Johnson, 1911-1938, Jean-Michel Dupont et Mezzo Glénat, 64 p., 9782344003398*


5. Sept Milliards de chasseurs-cueilleurs, Thomas Gosselin, Atrabile, 68 p., 9782889230143*
6. Calavera, Charles Burns, Cornélius, 64 p., 9782360810895*
7. La technique du périnée, Florent Ruppert et Jérôme Mulot, Dupuis, 104 p., 9782800160795*
8. Le jardin de Mimi, Park Yoon-Sun, Misma, 96 p., 9782916254388*
9. Human Target T.1, Peter Miligan, Edvin Biukovic et Javier Pulido, Urban Comics, 392 p., 9782365775359*
10. Cet été-là, Mariko Tamaki et Jillian Tamaki, Rue de Sèvres, 316 p., 9782369810889*

TOP 10 DE L’ANNÉE SELON SYLVAIN CABOT

1. Cet été là, Tamaki, Mariko et Tamiki Jillian, Rue de Sèvres, 320 p., 9782369810889*
2. Le roi des scarabées, Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, Sarbacane, 221 p., 9782848657400*
3. Histoire d’un couple, Yeon-sik Hong, Ego comme X, 570 p., 9782910946937*
4. Un album de famille, Asa Grennvall, l’Agrume, 112 p., 9791090743243*
5. Jean-Norbert T.1, Mark Retera, Kramiek, 46 p., 9782889330027*


6. Les vestiaires, Timothé Le Boucher, La Boîte à bulles, 128 p., 9782849532010*
7. Louca T.3: Si seulement…, Bruno Dequier, Dupuis, 56 p., 9782800157412*
8. Chroniques de Centre-Sud, Richard Suicide, Pow Pow, 114 p., 9782924049143*
9. Caterina T.1: Le gang des chevelus, Alessandro Tota, Dargaud, 60 p., 9782205072259*
10. Lune l’envers, Blutch, Dargaud, 55 p., 9782205069983*

Mentions Spéciales:

Aâma T.4: Tu seras merveilleuse ma fille, Frederik Peeters, Gallimard, 94 p., 9782070662517*
De Cape et de Crocs T.11: Vingt mois avant, Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou, Delcourt, 49p., 9782756040363*
Minimax, François Donatien, Nouvelle Collection Colosse, 130 p., (Pas d’ISBN)*
La lune est blanche, Emmanuel Lepage et Françcois Lepage, Futuropolis, 240 p., 9782754810289*

***

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.
*Disponible en librairie seulement.

 


12 novembre 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème d’octobre

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES QUÉBÉCOISES – ADULTES

La famille Carter : Don’t forget this song, David Lasky et Frank M. Young, 2014, La Pastèque, 192 p., 9782923841298*

La famille Carter est considérée, à juste titre, comme un des piliers de la musique country moderne. De 1926 à 1943, les trois membres de la famille Carter furent célèbres pour leurs arrangements de chansons folk traditionnelles, souvent glanées par A. P. Carter lui-même lors de pérégrinations dans les Appalaches. La première famille de la musique country a laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique. Frank M. Young et David Lasky nous offrent aujourd’hui leur biographie. – L’éditeur

Les Cousines Vampires, Cathon et Alexandre Fontaine Rousseau, 2014, Pow Pow, 122 p., 9782924049181*

Un exercice de style au ton d’épouvante, d’un humour à la fois référentiel et potache, Les cousines vampires arrive en pleine Halloween et apporte un vent de fraîcheur. Le récit suit Camille, une jeune femme pleine de bonne humeur et d’entrain, qui vient rejoindre sa cousine dans le manoir isolé d’un village perdu en rase campagne. Camille tente de faire retrouver la joie de vivre à la compagne qui avait autrefois égayé son enfance, mais la mélancolie hante cet endroit et la nuit approche. Ne se limitant jamais à la parodie, le récit joue bel et bien avec les codes du genre, mais retient aussi une identité propre. On pourrait même dire que la mixture entre la cinéphilie de son scénariste et le ton bon enfant et hystérique de sa dessinatrice se mélangent en un hybride divertissant assez original. On en aurait pris plus! (BN)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADOS

Jean-Norbert T.1, Mark Retera, 2014, Kramiek, 46 p., 9782889330027*

Il y a quelque chose de bien aux Pays-Bas – mis à part les gros sabots, la contemplation des pales de moulins à vent ou les bicyclettes jetées dans les canaux – et c’est l’humour flamand. Mark Retera est Néerlandais et, à l’instar de plusieurs de ses compatriotes bédéistes; qu’on pense à Willem, Joost Swarte ou Theo van den Boodaard, il participe, lui aussi, à cette tradition typiquement hollandaise d’humour de situations qui utilise le cynisme et l’absurde, allant souvent jusqu’à choquer férocement. Son univers très particulier, peuplé de lutins, de pantalons-tonneaux, d’extraterrestres et de Ku-Klux-clowns entarteurs de Noirs est tout à fait hilarant, mais rien ne battra ses gags mettant en scène les témoins de Schtroumpfova. Ô joie absolue, le deuxième volume arrive incessamment, mais attention, le danger de s’étouffer de rire croît avec l’usage. (HB)

Solo T.1 : Les survivants du chaos, Oscar Martin, 2014, Delcourt, 107 p., 9782756041704*

Dans un monde post-apocalyptique, le jeune Solo, un rat humanoïde mutant, doit quitter sa famille pour augmenter leurs chances de survie. Il affrontera seul les pillards, monstres et autres intempéries sévissant dans le désert où il tente de survivre. Il sera capturé par un clan avide de combats de gladiateurs sanglants. Plutôt habile avec les armes blanches, il devra faire face à des adversaires toujours plus dangereux pour gagner sa liberté. Un savant mélange de Mad Max et de Conan le barbare, Solo ramène au goût du jour le style survivant de l’apocalypse, populaire dans les années ’80. Solo va quand même plus loin en se livrant à certaines réflexions sur son humanité et sa place dans ce monde en ruine. À lire. (PP)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Les Pénates, Alexandre Franc et Vincent Sorel, 2014, Casterman, coll. « Professeur Cyclope », 68 p., 9782203089693*

Pierre est un universitaire qui n’aime rien tant que de se plonger dans ses livres sur les Romains. Une passion qui l’absorbe au point qu’il revient trop souvent à Véra, sa femme, de s’occuper seule de leur enfant Bérénice. Endolori par la routine, le couple s’use. Si Véra le constate, Pierre n’y voit goutte. De plus, les Pénates, des divinités domestiques romaines, veillent à leur tendre les pièges ordinaires de la vie. Le sujet a beau être très quotidien et raconté sans effets de manche, Alexandre Franc parvient à en tirer un récit plein de grâce, ou le phénomène d’usure du couple est abordé avec beaucoup d’acuité et de délicatesse. (SC)

Album de famille, Asa Grennvall, 2014, l’Agrume, 112 p., 9791090743243*

Le livre commence avec Ragnar, un ami de la famille Johansson. Il leur rend visite régulièrement, car il est, en réalité, attiré par Mari, la fille aînée. Un soir, un peu ivre, il tente un geste envers elle, mais Mari n’est pas du genre à se laisser faire. Ce livre est l’histoire d’une famille salement abîmée. Comme les pièces d’un casse-tête, chaque personnage intervient à tour de rôle pour donner sa version des faits. Le portrait final est épatant, tant Asa Grennvall rassemble suffisamment de psychologie et de finesse d’écriture pour ne rien épargner à ses personnages tout en restant, en fin de compte très nuancé. (SC)

Le Jardin de Mimi, Yoon-Sun Park, 2014, Misma, 96 p., 9782916254388*

Ça commence comme une de ces bandes dessinées documentaires qui donnent des recettes de bouffe et de jardinage avec un train-train de joie de vivre. Non seulement ce serait réducteur de résumer ainsi Le Jardin de Mimi, mais aussi assez faux. La chatte Mimi est la propriétaire d’un jardin auquel elle tient énormément, mais c’est aussi un chat. Un chat anthropomorphisé, mais un chat quand même, avec ses manies de chasseur, son obsession maladive du lait, et son caractère lunatique. En compagnie de ses poules bavardes, de son ami inventeur et des limaces qui tentent de conquérir très lentement son jardin, les aventures décalées de Mimi ne manqueront pas d’amener la bonne humeur chez le lecteur le plus dépressif. (BN)

Vous êtes tous jaloux de mon jetpack, Tom Gauld, 2014, Alto, coll. « Rubato », 128 p., 9782896941766*

L’auteur écossais Tom Gauld a déjà atteint une certaine renommée dans le monde anglo-saxon grâce à ses strips dans The Guardian et ses bandes dessinées à l’humour très particulier. Malheureusement, il n’est que très peu connu dans la francophonie, ne serait-ce que parce que seules deux de ses bandes dessinées ont été traduites en français. Heureusement, c’est un outrage qui est en train de se résorber, puisqu’un recueil de ses meilleurs gags vient d’être traduit. Des histoires de 3, 4, 5 ou 6 cases, ces planches vont droit au but, et quand elles ne font pas rire aux éclats leur lecteur, elles réussissent toujours à le faire sourire, d’un élan peaufiné et sincère. Avec ses blagues littéraires, des réflexions sur la hiérarchie des genres, et ses exercices de style minimalistes (comme le recueil d’histoires à partir d’un jeu d’échecs), Vous êtes tous jaloux de mon jetpack est un assemblage ingénieux, original et vivifiant mêlant savamment l’humour absurde à l’intelligence narrative. (BN)

Le maître des livres T.1, Umiharu Shinohara, 2014, Komikku, 185 p., 9791091610629*

Cette série de manga est une vraie bibliothèque à elle seule! Et pas n’importe quelle bibliothèque : une bibliothèque spécialisée en littérature jeunesse. Les rayons – pardon! – les pages de ce seinen redonnent à cette littérature toutes ses lettres de noblesse et permettent à tous de redécouvrir les classiques du genre. Attention, en suivant plusieurs personnages passionnés du livre, vous courez le risque de suivre le même chemin qu’eux ! (AP)

Moi, assassin, Keko et Antonio Altarriba, 2014, Denoël Graphic, 134 p., 9782207116883*

Enrique Rodriguez Ramirez est un professeur d’histoire de l’art et un spécialiste réputé sur la représentation de la souffrance dans l’art. C’est aussi un tueur en série. Il ne se présente pas comme un maniaque sadique ou pervers, mais plutôt comme un artiste, un chercheur dans l’art du meurtre. Il se sent obligé d’innover pour chacune de ses « créations », chaque meurtre étant une œuvre d’art unique. L’assassin nous explique sa « démarche artistique » et les raisons motivant ses actes. Un album dérangeant et intense, porté par un graphisme superbe. Incontournable. (PP)

Voix de la nuit, Ulli Lust d’après Marcel Beyer, 2014, Çà et là, 364 p., 9782369902034*

Après la parution en 2010 de Trop n’est pas assez, qui lui valut le prix Artémisia de la bande dessinée féminine de l’année, nous attendions calmement un nouvel opus d’Ulli Lust. Notre patience est récompensée avec cette adaptation d’un roman de Marcel Beyer relatant la rencontre d’Hermann Karnau, un acousticien allemand embrigadé par le régime à cause de sa théorie sur la langue allemande, et Helda Goebbels, la fille aînée du ministre de la propagande nazie. Lust joue habilement sur ces deux univers diamétralement opposés en alternant les tons de bichromie pour chacun des protagonistes : tons sombres et violents pour Hermann, trop investi dans son projet pour réaliser l’horreur qui l’entoure ; teintes plus douces et effacées pour Helga, adolescente qui pressent la catastrophe inéluctable qui les attend dans le bunker d’Hitler. Le son est évidemment omniprésent tout au long du récit, faisant office de métronome lugubre annonçant l’apocalypse d’une idéologie. Cet ouvrage dense et envoûtant est à lire à tout prix. (RSH)

INTÉGRALES ET COMPILATIONS

Soulignons la réédition du premier tome de la série Barbarella (Humanoïdes Associés, 9782731697612*) en grand format et numéroté, considéré par plusieurs comme la première bande dessinée pour adultes lors de sa parution en 1964, et d’un recueil de huit contes cruels et iconoclastes de Roland Topor, Strips panique (Wombat, 9782919186624*), parus entre 1962 et 1996. (RSH)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Aurélie Philippe, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 


15 octobre 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de septembre

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES QUÉBÉCOISES – ADULTES

Je sais tout, Pierre Bouchard, 2014, Pow Pow, 108 p., 9782924049167*

Savoir des choses, c’est bien. Mais tout savoir, c’est mieux. Ça tombe bien, d’ailleurs, parce que Je sais tout est sans aucun doute le meilleur livre qui soit pour savoir toutes les choses qu’il faut savoir sur les choses dont les gens parlent tout le temps. Des chèques géants aux servants de messe en passant par le saumon et le ballon-balai, tous les sujets de l’heure les plus intemporels sont ici décortiqués avec le genre d’exhaustivité maladive dont raffolent les joueurs de calibre olympique de Quelques arpents de piège. (Résumé de l’éditeur)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – JEUNESSE

Le voyage d’un hamster extraordinaire, Pauline Martin et Astrid Desbordes, 2014, Albin Michel, coll. « Jeunesse », 127 p., 9782226255013*

Les animaux de la clairière sont invités par le cousin d’ours à se rendre sur la banquise. Hamster suivra ses congénères à contrecœur, malgré son désir de se rendre plutôt sur la lune pour visiter ses supposés cousins… Titre clin d’œil aux récits de Jules Verne, ce qu’il a de vraiment extraordinaire dans ce voyage est sans contredit le caractère exécrable de ce hamster, prétentieux, méprisant, mythomane et gourmand et qui, malgré tous ses défauts, est pourtant accepté par ses amis, lui qui se croit si supérieur et exceptionnel. À partir de 6 ans. (HB)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Chez les toubibs, Gus Bofa, 2014, Cornélius, coll. « Victor », 128 p., 9782360810857*

Avant tout, rappelons que Gus Bofa était un dessinateur formidable, largement au-dessus de la meute. Il possédait un trait unique, plus libre, plus léger, et dix fois plus mordant que tous les Alain Saint-Ogan ou Hergé de son époque. Pour notre bonheur, toute son indépendance d’esprit, toute son insoumission, percent à merveille dans Chez les toubibs, recueil de dessins d’humour tiré de son expérience personnelle (initialement publié en 1917). En 1915, Bofa a été grièvement blessé à la jambe. Il a refusé l’amputation que lui offraient les médecins, puis a été baladé d’hôpital en hôpital pendant un an. De cette expérience, il a tiré une série de dessins, cruels et vifs, sur les tristes travers des services de santé en temps de guerre. Le soldat n’y est plus qu’un numéro, voire un organe, soumis à l’inconséquence des chirurgiens. C’est souvent drôle et toujours hallucinant. De surcroît, le livre est superbe, comme toujours avec Cornélius. (SC)

Le chant du cygne T.1 : Déjà morts demain, Cédric Babouche, Xavier Dorison et Emmanuel Herzet, 2014, Le Lombard, 64 p., 9782803634088*

En pleine guerre 14-18, une poignée de poilus se retrouvent détenteur d’un curieux document : la pétition de la Côte 108. Une pétition signée par tant de soldats qu’on lui prêterait le pouvoir de renverser l’Assemblée, et par conséquent l’espoir de faire cesser la boucherie. Encore faut-il que la fameuse pétition arrive jusqu’à Paris, entre les mains de l’homme adéquat. Mis au pied du mur par les autorités, les soldats n’ont plus d’autres choix que de déserter pour porter eux-mêmes le document. Les scénaristes Xavier Dorison (WEST, Long John Silver, Human Stock Exchange et tant d’autres…), et Emmanuel Herzet (Duelliste, Narcos) tissent un récit solide et impeccablement tendu. Quant au dessin, Babouche montre toute sa maîtrise de l’aquarelle avec des ambiances colorées particulièrement généreuses. Une lointaine influence manga se perçoit dans le dynamisme et les choix de cadrages (on pense à Miyazaki), pour un résultat des plus séduisant. (SC)

Mort au Tsar T.1 : Le gouverneur, Thierry Robin et Fabien Nury, 2014, Dargaud, 60 p., 9782205071665*

Après la bande dessinée historique très convaincante sur la mort de Staline, le duo Robin et Nury se surpasse en revenant aux sources de la révolution communiste en Russie. La première partie de Mort au Tsar se déroule en 1904 et suit l’attentat sur la vie du gouverneur général de Moscou, Sergueï Alexandrovitch, un événement clé dans les coulisses de la révolution d’octobre. Il s’est fait beaucoup d’écrits sur cet assassinat politique (Camus, entre autres, s’en est inspiré pour écrire sa pièce, Les Justes), mais on s’est souvent davantage attardé au sort des révolutionnaires qu’à celle du gouverneur. Sans manichéisme, ce premier tome réussit habilement à montrer la tension qu’a connue le principal intéressé, et plusieurs ambiguïtés morales qui peuvent hanter un dirigeant en période de discorde. Le tout sous un ton de thriller politique. (BN)

Supercrooks : Le Casse, Leinil Yu et Mark Millar, 2014, Panini Comics, coll. « Best of Fusion Comics », 128 p., 9782809438314*

Un plan de cambriolage à la Ocean’s 11, dans un univers sanglant de super héros, du style Kick-Ass mais avec de super pouvoirs, c’est ce que propose Supercrooks. L’intrigue réunit une équipe de criminels paumés dotés de pouvoirs surnaturels. À cause des super héros, être hors-la-loi est devenu très dangereux, mais une clique décide de s’attaquer au légendaire super méchant à la retraite, le Bâtard, dont l’un des pouvoirs est de faire exploser des têtes à distance. Mêlant les genres, Supercrooks est une histoire de vol de banque totalement délirante avec des poussées d’adrénaline et de l’hémoglobine à volonté. Comme pour Superior, Nemesis et Kick-Ass, Mark Millar joue brillamment avec les codes des comics tout en établissant une psychologie réaliste des personnages et un style narratif brutal, éclaté et sans concession. (BN)

Tripoli, Youssef Daoudi, 2014, Glénat, 86 p., 9782723489317*

Cette bande dessinée nous montre les débuts sur la scène internationale de ce tout jeune pays que sont les États-Unis au début du XIXe siècle. À cette époque, le commerce dans la mer Méditerranée est menacé par les états barbaresques d’Afrique du nord et les États-Unis doivent payer un lourd tribut au pacha de Tripoli. La capture d’une frégate américaine par les pirates barbaresques incitera le président Jefferson à mettre sur pied une opération d’envergure pour renverser le pacha et mettre sur le trône de Tripoli un prince plus favorable aux intérêts américains. Cette opération marquera la première intervention de l’armée américaine hors de ses frontières, nous sommes en 1804. Un style graphique agréable et précis, une documentation exemplaire, voilà les ingrédients parfaits pour nous raconter cette page méconnue de l’Histoire. À découvrir. (PP)

14-18 T.1 : Le petit soldat (Août 1914), Étienne Le Roux, Loïc Chevalier et Corbeyran, 2014, Delcourt, coll. « Histoire et histoires », 55 p., 9782756035307*

Cette année marque le centenaire de la Première Guerre mondiale et de nombreux ouvrages sur le sujet nous sont présentés. Dans cette abondance de proposition, la série 14-18 est un excellent choix. Le premier tome est très bien réalisé, on nous présente le destin d’un groupe d’amis engagés ensemble dès le début du conflit. La vie des civils restés à l’arrière est aussi abordée puisqu’on nous raconte l’histoire des femmes de nos héros. Un album très bien documenté, abordant le conflit sous de multiples facettes et traitant aussi de la vie sociale du début du XXe siècle en France. Une série très prometteuse, prévue en 10 volumes (2 tomes pour chaque année du conflit). (PP)

Human Target T.1, Javier Pulido, Peter Miligan et Edvin Biukovic, 2014, Urban Comics, coll. « DC Essentiels », 392 p., 9782365775359*

Christopher Chance, surnommé la Cible humaine, est un aventurier qui adopte l’apparence et le mode de vie de ses clients menacés de mort. Engagé pour remplacer un pasteur noir dont les sermons attisent la haine de dealers californiens, Chance éprouve de plus en plus de difficulté à dissocier le vrai du faux. Avec une précision chirurgicale et un sens du rythme machiavélique, Peter Miligan tisse un thriller labyrinthique explorant les tréfonds de l’âme humaine. À lire de toute urgence! (RSH)

Fatale, Cabanes et Manchette, 2014, Dupuis, coll. « Aire Libre », 136 p., 9782800152509*

L’œuvre de Jean-Patrick Manchette, maître du néopolar décédé en 1995, a marqué son époque, et trois de ses onze romans ont déjà été adaptés en bande dessinée. On ne peut donc que se réjouir de l’initiative du fils de l’auteur, Doug Headline, qui fait à nouveau équipe avec le dessinateur Max Cabanes dans cette transposition du roman Fatale. On y suit Aimée Joubert, séduisante jeune veuve fraîchement débarquée dans la ville portuaire de Biéville, et son accession au cercle fermé de la haute bourgeoisie municipale, théâtre de grenouillage où chacun tente de tirer avantage de cette nouvelle venue. Mais quelles sont ses véritables motivations? Avec ce polar social très littéraire, Manchette poursuit son travail de sape de l’idéologie bourgeoise. (RSH)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

 

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 



© 2007 Librairie Monet