Le Délivré

Archive par auteur


26 octobre 2011  par Fanie Grégoire

Maquiller sans tracas, cet Halloween !

Extrait de 'Maquillages'

D’ici moins d’une semaine, la Grande Citrouille cognera à nos portes pour nous rappeler que, bientôt, un grand jour viendra. Vous n’y pensiez plus, mais l’heure est bien arrivée. Eh, oui ! Et malheureusement, cette journée-là, votre enfant vous demandera…  un maquillage d’Halloween ! « Mais où donc est passée la trousse de maquillage de l’année dernière ? » vous exclamerez-vous.

Blague à part, n’est-ce pas extrêmement stimulant que de devoir concevoir un maquillage pour la fête de l’Halloween ? Hélas, je ne sais que trop que pour bien des personnes, cela constitue plutôt un défi de taille. Mais n’ayez crainte ! Étant également, en plus de libraire, maquilleuse de profession, je me suis amusée à décortiquer quelques livres pour vous aider dans votre quête. Votre enfant ne pourra que vous en remercier…

Pour les débutants

Le petit livre tout simplement nommé Maquillages d’Isabelle Bochot est parfait pour des projets de maquillage à l’année. Il contient plus de vingt-cinq maquillages, présentés du plus facile au plus difficile, ce qui sera certainement très apprécié des gens n’ayant pas forcément beaucoup d’expérience avec le fard et l’éponge. Certains modèles plus classiques y sont présentés, tels que le papillon ou l’arc-en-ciel. Mais j’ai particulièrement apprécié les modèles plus originaux comme l’ogre ou celui avec les éclairs. Tous sont très faciles d’exécution, avec leurs formes rondes et leurs couleurs en aplats. Et puis, nous y retrouvons également quelques classiques d’Halloween ; comment oublier cette chère sorcière ? Il est bien de mentionner que ce livre possède de très jolis « pas à pas » illustrés, ce qui en aidera certainement plusieurs. Un beau petit livre pour les maquilleurs qui en sont à leurs premiers coups de pinceaux !

Snazaroo est une compagnie de maquillage, très connue du milieu, établie en Angleterre. Pas surprenant donc qu’ils aient leur propre livre sur la création de maquillages pour enfants : Maquillages en 5 minutes. J’ai beaucoup apprécié leur introduction sur les bases du maquillage et leurs petits trucs pour débutants (par exemple, « n’oubliez jamais qu’un enfant ne reste jamais tranquille plus de 5 minutes » ; en effet, c’est toujours bien de se le rappeler !)

Couvertures et extraits de 'Maquillages en 5 minutes'

Celui-ci contient également plusieurs idées pour la fabrication de costumes maison. Pour ce qui est des maquillages, vous n’y retrouvez cependant seulement des photos de maquillages complets. Les marches à suivre sont sans photos ni dessins pour les illustrer, ce qui n’est pas particulièrement pratique pour les gens plus « visuels ». Si ce genre de détail ne vous gêne pas et que vous êtes assez à l’aise pour reproduire un maquillage à partir d’une photo, vous apprécierez certainement ce joli livre inspirant.

Pour la diversité

Si vous avez un peu d’expérience ou désirez vous inspirer de maquillages un peu plus complexes, je vous recommande fortement 60 maquillages pour les fêtes de Erick Aveline et Joyce Coleman. En tant que maquilleuse professionnelle, ce beau livre reste parmi mes favoris du maquillage pour enfants. D’abord, pour la beauté de ses maquillages : les auteurs démontrent une réelle compréhension de la morphologie du visage, et il est parfois difficile de croire que leurs modèles sont des enfants, tant les traits de pinceaux les métamorphosent !

Couverture et extraits de '60 maquillages pour les fêtes'

Ensuite, j’adore ce livre pour le nombre de modèles que les auteurs nous suggèrent. Soixante maquillages, c’est impressionnant et extrêmement inspirant lorsque nous sommes en panne d’idées. J’aime particulièrement le fait que les auteurs nous proposent plusieurs bonnes idées pour les reptiles, car ce type de maquillage est toujours plus difficile à exécuter. À mettre sous la main de tout aspirant artiste-maquilleur !

* * *

En terminant, si vous ne croyez pas avoir le temps d’effectuer un joli maquillage pour votre petit monstre lors de l’Halloween, sachez que la Librairie Monet vous offre le maquillage gratuitement ce lundi 31 octobre, alors que j’y serai pour maquiller entre 15 et 18 heures. Vous pouvez tout de suite réserver votre place en appelant à la Librairie, au 514.337.4083.

Également, le samedi 29 octobre, tout de suite après la lecture de la conteuse pour la jeunesse Françoise Diep à 14h30, je maquillerai tous les petits qui s’y trouveront. En espérant vous y voir !

* * *

Pour commander Maquillages, Isabelle Bochot, Fleurus, 63 p., 9782215077275
Pour commander Maquillages en 5 minutes, Snazaroo, Fleurus, 45 p., 9782215077978
Pour commander 60 maquillages pour les fêtes, Erick Aveline et Joyce Coleman, Dessain et Tolra, 127 p., 9782047200520

 


12 octobre 2011  par Fanie Grégoire

Tricot et crochet pour temps frisquet !

Extrait de Mon cours de crochet (Marabout)

L’automne est arrivé à nos portes et s’assume pleinement avec ses couleurs, la pluie et… le froid ! Brrr ! C’est souvent durant cette période que nous vient l’envie de nous prélasser devant un (malheureusement faux) feu de foyer en savourant un bon chocolat chaud (en poudre !) Cependant, certaines personnes créatives, qui éprouvent plutôt le désir de confectionner différents accessoires pour la saison froide, déambulent dans les endroits spécialisés en laines et aiguilles, rêvant de créer leur première écharpe. Mais que faire lorsqu’on ne sait ni tricoter ni crocheter sans demander l’aide d’une copine ? C’est là que nos amis les livres arrivent à la rescousse ! Voici quelques suggestions d’ouvrages pour les débutants en la matière, qui, avant de s’endormir, rêvent plutôt de compter les mailles que les moutons !

Pour arrêter de tricoter serré

Si vous ne connaissez pas encore la célèbre collection « Pour les nuls », c’est l’occasion pour vous d’essayer Le tricot pour les nuls ; en effet, c’est grâce à lui que j’ai moi-même tricoté ma première écharpe sans aide ! Néanmoins, si j’ai d’abord découvert le livre dans son grand format original, je dois avouer que la version poche est beaucoup plus pratique lorsqu’il s’agit de transporter l’ouvrage avec soi. En outre, bien que celui-ci soit en noir et blanc, les diagrammes y sont extrêmement simples et il est toujours facile de s’y repérer lorsqu’on oublie une technique. Par contre, si vous êtes davantage de type visuel, vous apprécierez éventuellement un guide avec un peu plus d’images…

Maintenant que vous connaissez les mailles de base, peut-être avez-vous envie d’essayer des styles différents ? C’est pour cette raison que je vous suggère 300 points de tricot. Cette petite bible du tricot (en couleurs, de surcroît) vous sera indispensable lorsque vous en serez à un stade un peu plus avancé de votre apprentissage. Vous y retrouverez à la fois des points plus modernes et d’autres, plus anciens. Il était temps qu’on puisse apprendre autre chose que le point mousse !

Le crochet, ce mal-aimé

Quand on parle crochet, certaines personnes pensent un peu trop souvent aux vieux hiboux orange des sous-sols de leurs grands-parents ou aux couvre-sièges de toilettes des années soixante dix… Pauvre crochet ! Il est temps de lui redonner ses lettres de noblesse. Celui-ci devrait plutôt être reconnu pour sa versatilité ainsi que sa facilité. À vous de le redécouvrir !

Débutons par mon coup de cœur du mois, Mon cours de crochet de Marion Madel aux éditions Marabout. Dans cet ouvrage, l’auteure nous apprend la base du crochet, avec ses différents outils et matériaux, grâce aux jolies photographies de Hiroko Mori et aux patrons. Mais ce qu’il y a de vraiment original et intéressant dans ce livre, ce sont les différents projets que vous pouvez réaliser, tels ceux-ci, fort modernes : un étui pour lecteur mp3 ou un sac réutilisable pour l’épicerie… De plus, les accessoires y étant présentés sont très à la mode du moment ; nous sommes bien loin des jardinières suspendues en macramé ! Vraiment, ce joli livre vaut le coup d’œil.

Si vous appréciez particulièrement les « pas-à-pas » ou apprenez mieux avec les images, vous allez adorer La bible du crochet facile. Celui-ci contient plus de 1200 photographies couleur et les pas-à-pas y sont très compréhensibles. Note intéressante : au début du livre, il y a deux pages dédiées à l’historique du crochet. Ce petit détail pas souvent présent dans ce type de livre est bien appréciable.

Extrait de La bible du crochet facile (Oskar)

Après avoir lu tous ces livres, tout ce qui vous manquera pour devenir un pro du tricot et du crochet, c’est la pratique ! Allez, hop ! Qu’est-ce que vous attendez ?

* * *

Le tricot pour les nuls, Pam Allen, First, 316 p., 9782754001359. commander
300 points de tricot, Lesley Stanfield & Melody Griffiths, Fleurus, 206 p., 9782215091981. commander
Mon cours de crochet (Apprendre en 25 leçons), Marion Madel, Marabout, 223 p., 9782501067515. commander
La bible du crochet facile, Margie Bauer, Oskar, 163 p., 9782350007229.

 


29 août 2011  par Fanie Grégoire

Quand l’artisanat se japonise…

Connaissez-vous le zakka, ce phénomène qui existe depuis quelques années dans le domaine des créations fait main ? Si vous êtes un adepte de blogues créatifs et d’artisanat, vous avez peut-être déjà croisé des photos de créations inspirées de cet art de vivre ? Ou peut-être avez-vous déjà consulté certains livres présentant des marches à suivre pour réaliser ces jolies créations ?

Tout d’abord, une définition du concept s’impose. Selon Wikipédia, le zakka est un phénomène de mode et de design qui provient du Japon et d’une partie de l’Asie. Le terme fait référence à tous les petits objets qui améliorent votre demeure, son apparence et votre vie. (Par exemple, des tissus brodés, des objets décoratifs divers, des vêtements faits main…) Visuellement, il prend une partie de son influence dans le design nordique et/ou scandinave. D’ailleurs, cette particularité est très présente dans les photographies d’objets typiquement zakka : les photographes utilisent habituellement un éclairage clair, un décor simple et dénudé, et accordent de l’importance aux petits détails de l’objet.

Bref, le zakka, c’est l’art de fabriquer objets et vêtements soi-même sans oublier que ceux-ci doivent être jolis, épurés… et pratiques ! Personnellement, j’aime bien nommer cette mode le « Ikea fait main », bien que je ne suis pas certaine que les puristes soient tous d’accord avec cette définition ! Mais trève de plaisanterie…

Comme il n’est pas toujours évident de comprendre un art ou un style de vie par sa définition, j’ai pensé vous le faire découvrir grâce à quelques livres d’inspiration typiquement zakka.

Vous avez toujours été tentés par le crochet, mais les modèles de l’époque de votre grand-mère ne vous inspirent guère ? Faites alors place à Crochet gourmand, qui enseigne à crocheter des fruits, des légumes, des desserts et même du fast food ! En début de livre, Amélie Takashi, l’auteure, propose quelques illustrations techniques sur les bases du crochet. Cependant, ce livre se concentre surtout sur ses différents projets ludiques. J’aime beaucoup que l’auteure fournisse non seulement les explications écrites, mais également les grilles pour la réalisation de chaque projet, un détail que plusieurs lecteurs apprécieront. En somme, un livre appétissant !

La collection « Mes carnets de couture » des éditions Hachette pratique est tellement jolie qu’il m’était difficile de ne choisir qu’un seul livre… Celui que j’ai choisi, Ma petite garde-robe, présente des modèles de couture pour dames. Avec ses plans de coupe et patrons, ce livre convient plus particulièrement aux débutants en couture. Mais il sera également apprécié par toute personne de type « visuel », qui aime avoir des directions précises. Et puis, comme si ce n’était pas assez pour nous motiver à sortir la machine à coudre, les patrons sont inclus à l’intérieur. Ce petit livre sera certainement très apprécié des apprentis couturiers !

Si c’est la courtepointe qui vous attire, vous trouverez certainement de quoi satisfaire votre appétit créatif grâce au livre de Kanae Matsuura. L’auteure y suggère plusieurs manières d’effectuer des modèles de courtepointes dans différents styles. Bien que certaines semblent un peu plus complexes à réaliser, Matsuura nous propose également de petits projets accessibles aux débutants : des coussins, des sacs, des écharpes… Ce petit livre d’artisanat possède lui aussi des explications avec des illustrations très claires. De quoi se motiver à enfin réaliser une quilt d’inspiration très moderne…

Coudre et broder pour « elles » propose non seulement neuf modèles de couture, très simples à réaliser, mais également seize motifs à broder, grâce auxquels on ajoute une petite touche personnelle aux modèles de couture. Ainsi, pour chaque projet, une première partie explique comment coudre le vêtement, et par la suite une seconde explique la broderie. Ce qui offre le choix de faire l’un, l’autre ou les deux.

On y retrouve également certains projets exclusivement consacrés à la broderie, destinés à personnaliser vos propres vêtements ou accessoires. Ce qui est particulièrement pratique si vous n’osez pas vous attaquer tout de suite à la couture… N’empêche, les modèles à coudre sont si mignons que vous vous laisserez sûrement tenter par une création ou deux !

* * *

Avec ces quelques suggestions de livres pour en savoir plus sur cet art de vivre, n’attendez plus pour vous laisser inspirer et fabriquer quelques objets non seulement utiles, mais également très jolis ! À vos aiguilles !

Crochet gourmand, Amélie Takashi, Tutti frutti, 112 p., 9782360090259
Ma petite garde-robe, Yoshiko Tsukiori, Hachette pratique, 87 p., 9782012302839
Les quilts de Kanae, Kanae Matsuura, Saxe, 94 p., 9782756506296
Coudre et broder pour « elles », Irène Lassus et Marianne Niney, Dessain et Tolra, 63 p., 9782295003461



© 2007 Librairie Monet