Le Délivré
partager cet article

Article complet

19 juin 2009  par May Sansregret

La promenade des écrivains

À la source de la littérature se trouve souvent l’errance de l’écrivain, qui règle son pas sur son regard. Mais tandis que ses pieds explorent la ville, son esprit se met à vagabonder… De plus en plus contemplatif, l’écrivain subit alors un étrange dédoublement : à la fois ici et ailleurs, il plaque sur les rues et boulevards qu’il arpente un décor fictif, où s’agitent des scènes imaginaires. Quand il rentre chez lui pour écrire, le plan de la ville a été réinventé, familier, mais méconnaissable. (Extrait de la présentation)

Lors d’un séjour à Québec, j’ai été séduite par La promenade des écrivains, une activité littéraire fort originale. Le principe de cette dernière est simple : en compagnie d’un guide, on se balade en petit groupe dans les rues de la ville sur les traces des écrivains. La promenade à laquelle j’ai assisté, intitulée « Québec, ville réelle et fictive », était ponctuée de lectures d’extraits et d’anecdotes sur les auteurs et la ville. J’ai vu avec des yeux nouveaux des lieux maintes fois visités. J’ai découvert des endroits gardés secrets. Et, bien entendu, je me suis imprégnée d’œuvres littéraires, certaines familières, d’autres pas. En deux heures, j’ai voyagé bien au-delà des rues de la Vieille Capitale…

Cet été, La promenade des écrivains offre un parcours thématique qui me fait envie : « Jacques Poulin et les sentiers du réconfort ». Je me promets de retourner à Québec pour l’occasion et, pourquoi pas, de lire (et relire pour certains romans) l’œuvre de l’auteur pendant mes vacances. Si vous passez par Québec, je vous invite à vous informer des promenades en cours. N’hésitez pas à vous y rendre avec vos proches, qu’ils soient lecteurs ou non. Entre l’Histoire et la littérature, les paysages et la balade, chacun y trouve son compte.

Le plus beau, c’est que l’idée de la promenade littéraire peut se déployer au gré de nos lectures.   Il ne faut pas hésiter, je pense, à créer nos propres parcours littéraires et à se rendre sur les lieux où se déroulent nos histoires de prédilection. Pour moi, c’est une façon de vivre, encore et sous une autre forme, la littérature.

Bonnes promenades !

Le site de La promenade des écrivains

Mots-clefs : , , ,

Partagez :

Ajouter votre commentaire



Commentaire


© 2007 Librairie Monet