Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

30 juin 2015  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème de mai

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES QUÉBÉCOISES – ADULTES

André le Géant: La vie du Géant Ferré, Box Brown, 2015, La Pastèque, 240 p., 9782923841663*

Cette excellente biographie en bande dessinée retrace la vie du fameux lutteur André le Géant, mais pas uniquement. En véritable passionné de la lutte, l’auteur nous livre aussi certains secrets de ce curieux sport/spectacle, et l’ensemble s’avère très surprenant. Nul besoin d’être intéressé par la lutte pour être captivé par ce récit. On y découvre divers aspects de la vie privée d’André : sa relation avec Hulk Hogan, son attachement à son sport, et toutes les difficultés liées à sa grande taille. Une taille surhumaine due à une maladie, l’acromégalie, qui lui valut de nombreuses douleurs à la fin de sa vie. Avec un trait franc et une narration fluide, cette bande dessinée parvient sans mal à rendre son sujet très attachant. (SC)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

Cigish ou Le maître du je, Florence Dupré la Tour, 2015, Ankama, coll. «Label 619 », 303 p., 9782359103809*

Florence vit une crise existentielle : elle vient de rompre, se retrouve en garde alternée avec des enfants affreux et son activité d’auteure de BD est au plus bas. À vrai dire, elle n’en peut plus d’elle-même : ennuyeuse, trop gentille, elle se fait marcher dessus par tout le monde. Soudain, en pleine messe, la voilà prise d’une illumination mystique : elle décide d’incarner son ancien personnage de jeu de rôles favori, Cigish Hexorotte, un nain nécromancien, un personnage du MAAAL. Sa vie, elle l’envisage désormais comme une aventure, obéissant à sa vieille fiche de personnage. – L’éditeur

Deux frères, Gabriel Bá et Fábio Moon d’après Milton Hatoum, 2015, Urban Comics, coll. « Urban Graphic », 240 p., 9782365776257*

Déjà, avec leur œuvre précédente Daytripper, les frères Fábio Moon et Gabriel Bá nous avaient enchantés. Ils réitèrent ce bonheur avec cette bande dessinée adaptée d’un roman de Milton Hatoum. On est ébloui à la fois par la qualité littéraire, la richesse du récit, et la générosité du dessin. Le noir et blanc, tout en contraste, offre des ambiances somptueuses, de quoi se sentir plongé dans la moiteur de Manaus. Yacoub et Omar sont deux frères jumeaux que tout oppose. Une rivalité au long cours que rien n’apaise, voire qui monte comme une fièvre au fil du récit. Mais c’est finalement la trajectoire de la famille entière qui se dessine, avec ses heurts, ses cicatrices et ses contradictions. On tient ici une bande dessinée superbe, une de celle qui vous laisse quelque chose une fois le livre refermé. (SC)

Le sculpteur, Scott McCloud, 2015, Rue de Sèvres, 485 p., 9782369811244*

Scott McCloud, connu surtout pour ses bandes dessinées théoriques devenues incontournables (L’art Invisible, Faire de la bande dessinée), avait commis aussi ça et là quelques œuvres de fiction, mais rien de traduit en français, et/ou qui ait marqué les mémoires. Cela va changer avec Le Sculpteur, véritable pavé jeté dans la mare du roman graphique. Cette reprise moderne du mythe de Faust, récit-fleuve de presque cinq cents pages, reprend l’idée de Thomas Mann de faire du protagoniste faustien un artiste plutôt qu’un savant. Il s’agit cette fois d’un sculpteur qui se fait proposer d’avoir toutes les dispositions pour laisser sa trace dans l’Histoire en échange de sa vie : il n’a que deux cents jours pour accomplir son chef-d’œuvre. L’histoire est de facture plutôt classique, mais sort des sentiers battus, joue avec les clichés narratifs et utilise astucieusement plusieurs revirements de situation qui ne manqueront pas de surprendre le lecteur. De même, le dessin est assez conventionnel, mais le trait de McCloud réussit de manière étonnamment efficace à transmettre les émotions intenses que vivent ses personnages. Frisant le mélodrame sans jamais s’y perdre vraiment, cette épopée artistique à plusieurs niveaux s’engouffre dans les relations interpersonnelles, l’amour, la mort, le rôle de l’art dans la société, le milieu professionnel et la vie personnelle, et bien d’autres choses. L’enjeu y est énorme et le résultat amplement satisfaisant. Audacieux projet, à la hauteur de ses ambitions. (BN)

Le rapport de Brodeck T.1: L’autre, Manu Larcenet d’après Philippe Claudel, 2015, Dargaud, 158 p., 9782205073850*

Manu Larcenet, l’auteur de bande dessinée qui n’a plus besoin de présentation, vient à peine d’achever sa série culte, Blast, qu’il se lance dans un diptyque tout aussi prometteur. Basé sur le roman de Philippe Claudel, Le rapport de Brodeck raconte le récit d’un petit village allemand, hanté par l’Histoire. Les habitants de ce coin perdu en plein milieu d’une campagne rase ont connu la guerre et les camps de prisonniers. Ce traumatisme les a marqués pour au moins une ou deux générations. Le lecteur a accès à des bribes du passé par les souvenirs du narrateur, chargé par les villageois de raconter ce qui est arrivé à l’étranger qui à eu le malheur de les visiter. Brodeck travaille donc sur son rapport officiel, mais aussi sur son journal dans lequel il compte relater les événements véridiques. La pression des locaux, qui souhaitent voir leur culpabilité s’estomper, se fait de plus en plus sentir. À quel récit a-t-on vraiment accès? Le jeu avec les flashbacks, les différentes pistes narratives qui s’enchevêtrent, et les plans contemplatifs qui dissèquent le paysage et les protagonistes sont autant d’outils que Larcenet maîtrise à merveille, et qui donnent un récit à la fois captivant et intrigant. (BN)

La fourmilière, Michael Deforge, 2015, Atrabile, 112 p., 9782889230303*

Il y a deux sortes d’œuvres bizarres. Celles qui essayent trop, dont le sens se fait attendre et nous échappe tellement qu’il donne une forte impression de n’importe quoi. Puis il y a celles qui font l’effet d’une nouveauté absolue, d’une façon inédite de faire de l’art et de raconter une histoire, une œuvre qui va peut-être changer son médium, à jamais, un peu comme celles de David Cronenberg, William Burroughs ou David Lynch. La fourmilière entre dans cette seconde catégorie. Le graphisme, à la fois insolite, unique et hypnotisant de Michael Deforge, est au service d’une histoire de fourmis s’interrogeant sur leur existence et leur rôle dans la colonie, alors qu’une guerre les oppose aux fourmis rouges. Ces dernières, souffrant d’hallucinations féroces après avoir bu du lait d’araignée, sont devenues incohérentes et hors de contrôle. Il y a quelque chose de fascinant dans La fourmilière, que ce soit son récit déjanté ou son dessin renversant qui transforme les mille-pattes en limousines très très longues, les araignées en têtes de chiens renversées à huit pattes, et les fourmis, en sympathiques humanoïdes angoissés. Un récit qu’on ne peut lâcher des mains, et qui se substitue merveilleusement aux drogues dures. (BN)

Kersten, médecin d’Himmler T.1: Pacte avec le mal, Fabien Bedouel et Pat Perna, 2015, Glénat, coll. « Grafica », 48 p., 9782344000588*

Une excellente BD historique sur un autre oublié de l’Histoire : Felix Kersten. Ce médecin d’origine finlandaise, un peu idéaliste, va connaître une vie sans pareil puisqu’il deviendra le médecin personnel d’Heinrich Himmler, le tristement célèbre chef de la SS dans l’Allemagne nazie. Kersten, très professionnel, considère ce patient hors du commun comme n’importe quel autre, mais la réalité de sa situation va rapidement le rattraper et il devra faire des choix qui auront un impact majeur sur sa vie et celle de centaines de personnes. Une biographie qui se lit comme un thriller sur un personnage méconnu et fascinant. À découvrir. (PP)

Clan, Amazing Améziane, 2015, Le Lombard, 96 p., 9782803634989*

Un jeune Yakusa veut transformer l’ordre établi et remplacer son chef. Ambitieux et sans pitié, Saburo, va se lancer dans une véritable guerre contre les anciens de son clan. Malheureusement pour lui, Kodama, le grand chef, possède un atout secret : Shi, un tueur inégalable qu’il garde en prison parce qu’il est vraiment trop dangereux. Une rivière de sang va couler sous les pas de Shi qui, malgré les années passées en prison, reste toujours très attaché aux anciennes valeurs traditionnelles et à son honneur. Le choc entre Shi, véritable samouraï des temps modernes, et Saburo, apôtre de la modernité et du changement, va faire du bruit et personne n’en sortira indemne. Une BD très cinématographique avec beaucoup d’action, un bon moment de lecture. (PP)

MANHUA

 

Après avoir puisé largement dans le catalogue de DC Comics afin de faire connaître des perles inconnues aux lecteurs de langue française, les éditions Dargaud et leur filiale Urban Comics s’associent à l’éditeur chinois Comicfans pour le lancement d’Urban China, une collection vouée à la promotion du manhua contemporain.

Une première salve de quatre titres vient de nous toucher de plein fouet et l’on ne peut que s’étonner devant l’éclectisme et le parti pris graphique sans concession qui nous est présenté.

Avec son dessin minutieux et des ambiances sombres, Bo Lu relate un épisode marquant de l’Histoire chinoise dans 1937, La bataille de Shanghai (9782372590037*). De son côté, la jeune prodige Xia Da laisse libre cours à son style vaporeux dans Little Yu T.1 (9782372590044*), un shôjo empreint de réalisme magique décrivant le quotidien d’une jeune fille dans un village ancestral. Dans La princesse vagabonde T.1 (9782372590013*), Xia Da change de registre avec les péripéties de la jeune Yongning qui tente de venger la mort de sa famille et de reconquérir le trône impérial au VIIe siècle. Et que dire de Hong Kong comics: Histoire du manhua (9782372590020*), un essai sur la bande dessinée hongkongaise du XXe siècle agrémentée d’une foule de couvertures et de planches.

Quatre autres nouvelles séries et un récit autobiographique paraîtront d’ici décembre, pour notre plus grand bonheur. (RSH)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

 

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.

 


19 juin 2015  par nos libraires jeunesse

Littérature jeunesse – La crème de mai 2015

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en littérature jeunesse passe en revue l’ensemble de la production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres et nouvelles séries, question d’aiguiser votre appétit livresque…

Méli-mélo de mots, Valérie Yagoubi et Agnès Audras, 2015, Éditions Seuil Jeunesse, coll. Albums jeunesse, 90 p., 9791023504781

« Dans ce sympathique album, l’enfant est invité à jouer avec les mots. Le concept des rébus est vieux comme le monde, mais la présentation graphique ainsi que les indices judicieux proposés aux lecteurs font de « Méli-mélo de mots » un album très intéressant. Que ce soit pour initier les enfants à la langue française et à ses multiples possibilités, ou simplement pour jouer avec les mots et les sons, cet album est un incontournable. » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin

Heure bleue, Isabelle Simler, 2015, Éditions Courtes et longues, 44 p., 9782352901457

« Doux prélude à la nuit, « heure bleue » d’Isabelle Simler saisit par la beauté du texte, mais surtout par la dense richesse des illustrations. Voguant d’un paysage à l’autre, l’œil est immédiatement charmé, le cœur aussi. L’auteur et illustratrice installe une ambiance douce et feutrée, présentant à chaque double page un animal se préparant à la nuit. Presque monochromes, les illustrations se déclinent en teintes de bleu, ponctuées d’ocre, d’orange et de jaune, faisant rehausser par ces contrastes la beauté majestueuse de la nature. » – Suggéré par Joëlle Hodiesne

Une guerre pour moi…, Thomas Scotto, illustrations de Barroux, 2015, Éditions les 400 coups, coll. Carré blanc, 32 p., 9782895406617

« L’album commence sans concession. Sans tabou, mais avec un lyrisme aussi beau que percutant. « Amal, c’est mon frère de tous les jours. Il est né un soir de rage. Sans éclairs, sans tonnerre, juste son cri en mitraillette. » Déjà, on annonce le ton, le thème, on enrobe de douceur une douleur qui peuple trop la terre : la guerre, et ses enfants soldats. Tout au long de l’album, le petit narrateur raconte comment Amal, son grand frère de guerre, entraîne son groupe. Comment faire la guerre, courir, se cacher. Comment il faut se battre contre ceux qui sont contre eux. « J’ai vraiment essayé. Mais les fusils de mon frère sont tellement trop lourds… Alors mes yeux se sont remplis de l’arme. Qu’est-ce que je fais sans fusil? Hein? Je deviens quoi s’il n’y a pas de guerre pour moi? » Que dire… la guerre comme un jeu, où il n’y a pas de gagnants… » – Suggéré par Joëlle Hodiesne

 

Le noir quart d’heure, texte de Carl Norac, illustrations d’Emmanuelle Eeckhout, 2015, Éditions L’École des loisirs, coll. Pastel, 32 p., 9782211221948

« Autrefois, à l’époque où les gens s’éclairaient encore à bougie, existait le noir quart d’heure. Pendant cette parenthèse magique, on soufflait la chandelle avant de raconter, pendant un quart d’heure, des histoires rendues magiques par la pénombre… « Les rêves n’attendent pas les aiguilles des horloges. » Cette magie, Carl Norac réussit à nous la transmettre, le temps d’un album empreint de lyrisme, où la nuit est enveloppante, l’ombre magique, où les ténèbres rassurent, éclairées par la douceur des mots… » – Suggéré par Joëlle Hodiesne

Mon père, chasseur de monstres, Stéphane Sénégas, 2015, Éditions De La Martinière Jeunesse, coll. Les mots à l’endroit, 36 p., 9782732469294

« La collection « Les mots à l’endroit » présente des textes spécifiquement conçus pour aider les enfants dyslexiques à retrouver le plaisir de la lecture. Ce magnifique album parle de la peur du noir, mais aussi de la relation père-fils. Le texte est d’une simplicité enfantine, mais possède une véritable profondeur. Quant aux illustrations, elles sont tout simplement craquantes et traduisent avec justesse et humour les tourments du jeune Néon Peurderien, ainsi que la relation qu’il entretient avec son père. Bref, un album coup-de-cœur qu’on prend plaisir à lire et relire, préférablement blotti dans les bras de son père, ou de sa mère aussi, pourquoi pas! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin

L’enfant derrière la fenêtre, Anne-Gaëlle Fréjoz et Dani Torrent, 2015, Éditions Alice jeunesse, coll. Albums, 36 p., 9782874262579

« L’autisme est un sujet difficile à aborder en littérature jeunesse. En effet, comment faire comprendre cette réalité fort différente aux jeunes lecteurs qui ne sont pas en contact avec des enfants qui en sont atteints? C’est pourtant ce qu’on fait Anne-Gaëlle Féjoz et Dani Torrent dans un album magnifique et touchant. En utilisant l’image de la fenêtre, Féjoz parvient à faire entrer le lecteur dans la tête du personnage autiste, aidée en cela par les superbes illustrations de Torrent, qui traduisent de manière juste et sensible la poésie du texte qu’elles accompagnent. Voilà un album incontournable pour aborder avec les enfants un sujet sensible mais extrêmement d’actualité. Merci pour ce petit bijou de lecture ! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin

Mon bébé croco, Gaëtan Dorémus, 2015, Éditions Albin Michel-Jeunesse, 48 p., 9782226315175

« Cet album fort sympathique est difficile à résumer. Disons simplement que l’histoire débute par un malentendu, pour se transformer en amitié improbable avant que la méfiance ne s’installe et que chacun décide de poursuivre sa route de son côté, avant de se retrouver pour une finale qui fera immanquablement sourire. Ouf! Dorémus signe ici une œuvre magnifique, où texte et image se répondent et permettent plusieurs niveaux de lecture. Une lecture qui plaira aux grands et aux moins grands ! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin

Cherche nounou, Meritxell Marti et Xavier Salomo, 2015, Éditions Sarbacane, 40 p., 9782848657547

« Voici un album à l’humour grinçant qui surprend agréablement ! La distance entre le texte et les images accentue l’effet comique, alors que la chute, totalement inattendue, provoque un éclat de rire difficile à réprimer. Entre la plume alerte de Martí et les dessins franchement rigolos de Salomó, on a envie de recommencer la lecture dès la dernière page tournée, question de comprendre à quel moment on s’est fait avoir ! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin

Le pigeon a besoin d’un bon bain !, texte et illustrations de Mo Willems, 2015, Éditions Kaléidoscope, 34 p., 9782877678469

« Mo Willems nous revient avec une nouvelle aventure du Pigeon. Ce dernier, avec sa mauvaise foi habituelle, continue de nous amuser par son attitude butée et sa logique tordue. Le texte est simple et efficace, et les illustrations sont tout simplement craquantes. Bref, cette nouvelle aventure du Pigeon est une réussite, même si c’est vrai qu’un bon bain ne lui ferait pas de mal ! » – Une suggestion de Pierre-Alexandre Bonin

 

Ernest maître du monde, André Bouchard, 2015, Éditions du Seuil Jeunesse, 44 p., 9791023504897

« Ernest me demande de vous dire que cet album est très bon. Il insiste pour que je vous parle des illustrations au trait minimaliste qui donnent vie aux situations rocambolesques dans lesquelles se trouve plongé le Professeur Plök. Ernest ne veut pas que je vous dise de vous méfier de lui. Ne touchez surtout pas à Ernest! Faites… Ernest veut que je termine en vous disant que cette histoire vous fera rire. Et n’hésitez surtout pas à toucher à Ernest, ça lui ferait tellement plaisir… » – Une suggestion de Pierre-Alexandre Bonin

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique. T1 : La licorne, Sibylline et Marie Voyelle, 2015, Éditions Des ronds dans l’O, 28 p., 9782917237830

« Dans ce petit album, on découvre les licornes sous un nouveau jour et elles ne sont pas forcement majestueuses et pleines d’arc-en-ciel ! Déjà, une grande corne effilée, ce n’est pas pratique tous les jours ! Loin des stéréotypes et des modèles de beautés licorniens standards , elles perdent leur statut de créatures inatteignables et paraissent bien plus proches de nous. Elles nous font rire avec leur sens de l’auto-dérision et restent, malgré tout, les plus adorables de toutes. Je mets au défi quiconque de regarder les illustrations sans avoir l’envie de les câliner (mais attention au bout pointu!). » – Une suggestion d’Aurélie Philippe.

Marjane  T1 : La crypte, Marie Pavlenko, 2015, Éditions Pocket jeunesse, coll. Grands formats,  381 p., 9782266251310

« Marie Pavlenko confirme son statut d’auteur fantasy francophone à suivre absolument. Ses personnages sont complexes et humains (même quand ils sont d’une autre espèce), ses scénarios sont denses et elle sait créer des univers entre ordinaire et incroyable qui nous charment. On retrouve tout cela dans Marjane. L’auteure réussit en plus l’exploit de renouveler la thématique des vampires grâce à l’originalité de son monde. En bref, elle nous offre un récit immersif qui nous entraine dans un imaginaire construit mais dépaysant… Que demander de plus ? » – Une suggestion d’Aurélie Philippe.

Dessiner des animaux supermignons : en couleur, Ai Akikusa, 2015, Éditions Vigot, 109 p., 9782711423231

« Voilà un titre qui ne ment pas : les animaux d’Ai Akikusa sont effectivement supermignons. Cette artiste nous donne toutes ses astuces pour réussir à dessiner aussi bien. Et c’est un plaisir car chaque illustration dégage beaucoup de douceur ; le crayon de bois révèle ici ses variations de couleurs devant nos yeux attentifs. Simple, abordable et avec cette touche de sensibilité japonaise caractéristique, ce livre de dessin est un incontournable pour les enfants (et peut-être aussi pour les grands). » – Une suggestion d’Aurélie Philippe.

Deux manchots sur un glaçon, Jean Leroy, illustrations de Sylvain Diez, 2015, Éditions Kaléidoscope, 30 p., 9782877678445

« Leroy nous propose une histoire fort rigolote à propos de deux manchots qui n’ont décidément pas de chance. La structure répétitive du texte permet aux petits de bien suivre la narration, et l’effet comique est très efficace. Quant à la chute, disons simplement que nos deux manchots ne sont pas au bout de leur peine! Quant aux illustrations de Diez, elles parviennent, malgré leur simplicité, à nous transmettre les émotions des deux manchots, qui sont de plus en plus irrités au fil de leurs mésaventures. Une lecture qui réjouira les petits, et qui fera sûrement sourire les parents ! » – Une suggestion de Pierre-Alexandre Bonin

Tous ces livres sont disponibles à la Librairie Monet ou via notre site monet.leslibrairies.ca.


18 juin 2015  par nos libraires

Essais et vie pratique – Retour sur les parutions de mai 2015

Comme chaque mois, notre équipe de libraires passe en revue l’ensemble de la production éditoriale pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

ESSAIS

Arts – Beaux-livres – La sélection de Marie-Ève Blais

Issue d’un colloque, une étude des apports de la pensée de Walter Benjamin à la philosophie de l’art et à la façon d’appréhender les oeuvres, à travers des notions comme l’aura, l’image dialectique, la lisibilité, etc.

La chose indienne: Cinéma et politique de la représentation autochtone au Québec et au Canada, Bruno Cornelier, 2015, Éditions Nota Bene, 302 p., 9782895185116

« Comment se fait-il que le Canada puisse être représenté par des totems indiens à Walt Disney World ou par un inukshuk aux Jeux Olympiques de Vancouver? Il semble en effet qu’il y ait « quelque chose » d’indien à propos du Canada. Pour survivre moralement et politiquement à son héritage colonial, l’État a besoin de se faire lui-même partiellement indien. Il lui faut ce je-ne-sais-quoi, cette « chose indienne », nommée sans l’être complètement, signalée sans jamais être définie. Cette indianité, bien qu’elle soit interpellée par la présence d’Autochtones, n’a plus besoin d’eux pour se manifester en tant que réalité. Historiquement, le cinéma constitue l’un des lieux privilégiés où se manifeste cette  » chose indienne », prise dans les rets de l’imagination libérale et coloniale qui alimente les velléités de souveraineté du Québec et du Canada … »

Gao XIngjian: le goût de l’encre, Michel Draguet, 2015 (NE), Éditions Hazan / Musée d’Ixelles – Museum Van Elsene, 232 p., 9782754108195

Catalogue de la rétrospective Gao Xingjian. Prix Nobel de littérature en 2000, dramaturge, traducteur, peintre, l’artiste expose ses oeuvres au Musée d’Ixelles : peintures sur toile, encres, et même une oeuvre monumentale.

Pussy Riot, Masha Gessen, 2015, Éditions Globe, 309 p., 9782211220057

L’histoire des Pussy Riot, groupe punk rock composé de cinq jeunes femmes russes engagées dans la voie de la contestation politique, face au gouvernement de V. Poutine. L’auteure met en lumière leurs convictions et leurs revendications pour une liberté d’expression totale. Elle analyse le durcissement de leurs actions et décrit leurs méthodes, qui s’appuient sur l’humour et les codes de la rue.

Harry Gruyaert, Harry Gruyaert, 2015, Éditions Textuel, coll. Photographie, 144 p., 9782845975118

Pour Harry Gruyaert, la photographie est une expérience physique, un état d’excitation. Héritier de la tradition américaine incarnée par Saul Leiter, William Eggleston ou Stephen Shore, très influencé par le cinéma, il a su créer une palette chromatique extrêmement personnelle. Ses images proposent pour la photographie un autre territoire et une nouvelle approche de la couleur, grâce à une perception émotive, non narrative et radicalement graphique du monde. Harry Gruyaert (né en 1941) est membre de Magnum Photos depuis 1982.

En poche

Mozart: sociologie d’un génie, Norbert Elias, 2015, Éditions Points, coll. Essais, 224 p., 9782757848807

A rebours des analyses focalisées sur le génie du compositeur, l’auteur s’applique à décrire l’existence quotidienne de Mozart, parcourue de tensions et de contradictions, abordant notamment son rapport au père, ses relations érotiques et son penchant pour l’humour scatologique.

De ma terre à la terre, Sebastiao Salgado et Isabelle Francq, 2015, Éditions Pocket, 160 p., 9782266252423

Le photojournaliste revient sur son parcours, ses engagements militants et ses reportages dans plus de cent pays

Biographies, récits et témoignages – La sélection de Caroline Le Gal

James Cook : le compas et la fleur, Anne Pons, 2015, Librairie Perrin, 340 p., 9782262033149

Une biographie du premier explorateur scientifique. Au XVIIIe siècle, J. Cook a conduit trois expéditions aux confins du monde connu. Entouré de savants et d’artistes, il a rapporté une masse d’informations sur les moeurs et les coutumes des populations indigènes. Il a découvert ou localisé de nombreuses terres en Océanie dont il a établi les cartes. Il connaît une fin violente à Hawaï.

Adieu aux illusions : une vie entre la Russie et l’Amérique, Vladimir Pozner. 2015, Éditions Noir sur Blanc, 632 p., 9782882503763

Né d’un père russe immigré aux Etats-Unis, l’auteur évoque son arrivée et son installation en URSS, en 1952, à l’âge de 18 ans. Il devient journaliste et participe activement à la propagande soviétique avant de renoncer à ses illusions. Il quitte alors son pays et passe quelques années à travailler pour la télévision américaine. Il rentre en Russie en 1997 où il anime un show politique.

Les clés retrouvées : une enfance juive à Constantine, Benjamin Stora, 2015, Éditions Stock, coll. Un ordre d’idées, 142 p., 9782234074736

L’historien raconte son enfance à Constantine pendant la guerre d’Algérie. Il évoque autant les exactions commises par les soldats ou les relations ambiguës entre Juifs et Arabes que d’autres souvenirs plus doux : le hammam, le cinéma de quartier, le goût des plats, les fêtes, etc.

Biographie de Henry Kissinger consacrée notamment à son action entre 1968 à 1977, période où il joue un rôle important dans la diplomatie américaine. Prix Nobel de la paix en 1973, il inspire, sous la présidence de Richard Nixon, la politique de détente avec l’URSS, favorise le rapprochement avec la Chine, négocie le cessez-le-feu entre Israël et l’Egypte à la fin de la guerre du Kippour.

En poche

Quand l’intuition trace la route, Danièle Henkel, 2015, Éditions La Presse, Collection +, 216 p., 9782897054335

Femme d’affaires aguerrie et personnalité aimée du grand public, Danièle Henkel s’est fait connaître grâce à sa participation à l’émission Dans l’oeil du dragon. Dans ce récit autobiographique, elle partage avec nous les moments clés de sa vie: sa naissance au Maroc, d’une mère juive et d’un père allemand, son enfance en Algérie, son mariage à un musulman, son arrivée au Québec, avec sa mère et ses quatre enfants, et la création de son entreprise.QUAND L’INTUITION TRACE LA ROUTE est l’histoire inspirante d’une pionnière qui sait allier humanité et sens des affaires, une femme attachante et déterminée, qui a eu un parcours hors du commun.

Dans le lit de l’ennemi : Coco Chanel sous l’Occupation : document, Hal Vaughan, 2015, Éditions J’ai lu, coll. Document, 441 p., 9782290107669

S’appuyant sur des archives inédites, le journaliste révèle le passé trouble de la célèbre couturière pendant les années d’Occupation. Durant sa longue liaison avec le nazi Hans Günther von Dincklage, Coco Chanel devient elle-même agent de l’Allemagne et échappe à la prison à la Libération grâce à l’intervention de Churchill. En 1954, à 70 ans, elle rentre en France sans être inquiétée.

Philosophie – La sélection de Caroline Le Gal

Le dernier des hommes : figures du mendiant en Grèce ancienne, Étienne Helmer, 2015, Éditions Le Félin, Les marches du temps, 144 p., 9782866458249

Une étude sur la figure du mendiant dans la philosophie grecque. L’auteur montre comment ce personnage, distinct du pauvre, éclaire le rôle et les limites de la justice, de l’argent et de la dignité humaine.

Laïcité et humanisme, Charles Le Blanc (Dir.), 2015, Presses de l’Université d’Ottawa, coll. Philosophica, 150 p., 9782760322035

Laïcité et humanisme : un titre et deux mots de grande actualité tant au Québec qu’ailleurs dans le monde. Cet ouvrage, avec des contributions d’acteurs clés qui alimentent le débat sur le sens et la définition de la laïcité dans le Québec du XXIe siècle, arrive à point nommé.

Misère de la théorie : contre Althusser et le marxisme anti-humaniste, Edward Palmer Thompson, 2015, Éditions L’Echappée, coll. Versus, 385 p., 9782915830934

Publiée en 1978, une critique des thèses de L. Althusser et de son influence sur nombre d’intellectuels. S’opposant à l’engouement général, l’auteur démontre les limites de ses dogmes, notamment le structuralisme, et de ses postures face à l’histoire ou au marxisme. Il dénonce la fracture politique dont est responsable cette intelligentsia pseudo-radicale et propose sa propre vision du marxisme.

En poche

Régimes d’historicité : présentisme et expériences du temps, François Hartog, 2015 (NE), Éditions Points, coll. Histoire, 321 p., 9782757851586

Chaque société entretient un rapport particulier avec le passé, le présent et le futur. En comparant les manières d’articuler ces temporalités, F. Hartog met en évidence divers régimes d’historicité. Sous l’Ancien Régime, le passé éclaire l’avenir. Après la Révolution, la leçon vient du futur. Attentif au présent, F. Hartog observe la naissance d’un présent omniprésent qu’il nomme présentisme.

Remarques sur art, sculpture, espace, Martin Heidegger, 2015 (NE), Éditions Rivages, coll. Rivages-Poche: Petite bibliothèque, 46 p., 9782743631864

Texte d’une allocution prononcée en 1964 à l’occasion de l’inauguration d’une exposition de sculpture, dans laquelle le philosophe précise les relations entre l’espace d’une part et l’art, la sculpture ou l’homme d’autre part. Il décrit le mouvement par lequel l’homme aménage l’espace et met en relief le rôle singulier du corps dans la spatialisation.

Psychologie – La sélection de Caroline Le Gal

Anticipation et prédiction : du geste au voyage mental, Alain Berthoz et Claude Debru (Dir.), 2015, Éditions Odile Jacob, coll. Sciences, 295 p., 9782738132482

Propriétés fondamentales du vivant, anticipation et prédiction sont au coeur de nos vies et de chacune de nos actions : on calcule les chances d’un homme politique d’être élu, les risques que l’avion dans lequel on monte s’écrase, on évalue les chances de bénéficier d’une météo favorable pendant nos vacances… Mais quels sont les contraintes, les mécanismes psychologiques et neurobiologiques qui jouent sur la capacité humaine d’anticipation ? Comment l’humain se projette-t-il dans le futur ? Quelles sont les logiques qui président à la mise en oeuvre de cette capacité ? Quelles contributions la psychopathologie apporte-t-elle à la compréhension de ces mécanismes ? Comment l’homme réagit-il face à des situations qui l’obligent à reconfigurer son existence ? Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage rédigé par un groupe de chercheurs – philosophes, physiologistes, neuropsychologues, mathématiciens, conseillers en entreprise – qui présente les multiples facettes de cette fascinante faculté humaine et ses pathologies, ainsi que son usage dans les processus de décision, que ce soit dans la vie quotidienne ou dans l’entreprise.

Le sixième sens : une enquête neurophysiologique, André Holley, 2015, Éditions Odile Jacob, 280 p., 9782738132185

Le neurophysiologiste étudie la sensibilité interne à l’écoute du corps et des signaux émis, hébergée par le cortex de l’insula impliqué dans les phénomènes de la faim, la soif, la satiété, le goût, le dégoût, la colère, la peur, l’amour maternel et romantique, l’orgasme et la conscience de soi. Sa théorie est que les sens extérieurs ne seraient pas la principale source d’activation du cerveau.

Les projections maléfiques : comment échapper à leur violence, Jean Monbourquette, 2015, Éditions Novalis, 116 p., 9782896881079

Lors de ses conférences sur l’ombre de la personnalité, Jean Montbourquette se sentait dépourvu devant la question de maints participants: «Que puis-je faire si je suis l’objet d’une projection pernicieuse de la part d’un familier ou d’un étranger ?» Il ne savait pas comment répondre à cette question, préoccupé qu’il était d’aider ses auditeurs à apprivoiser leur ombre. De là vient sa motivation pour écrire ce livre, dans lequel il souhaite donner une réponse aux personnes victimes de cycles de violence et souhaitant s’en dégager. Voici donc un ouvrage posthume couronnant la pensée du psychologue québécois le plus influent de sa génération auprès du grand public.

En poche

Psychologie des écrans, Xanthie Vlachopoulou et Sylvain Missonnier, 2015, Presses universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 127 p., 9782130627128

Échographie foetale, console de jeux vidéo, ordinateur, smartphone, etc., les écrans peuplent nos vies et la réalité virtuelle s’invite dans notre quotidien à tous les âges. Cet usage des écrans inquiète parfois, interroge dans tous les cas quant à ses effets sur notre rapport au monde et à nous-mêmes. Les professionnels de l’éducation et du soin en particulier ne peuvent désormais faire l’économie d’une réflexion critique autour de ces outils numériques omniprésents et en constante mutation. Mais comment appréhender cette réalité virtuelle si présente et si diverse ? Au-delà des idées reçues, en croisant les regards philosophiques, psychanalytiques et des sciences de l’information, cet ouvrage met en débat les vertus et vertiges des multiples avatars de la réalité virtuelle contemporaine. Il propose ainsi les fondements d’une véritable psychologie du virtuel.

Sciences humaines et sociales – La sélection de Marie-Ève Blais

Or noir : la grande histoire du pétrole, Matthieu Auzanneau, 2015, Éditions La Découverte, coll. Cahiers libres, 712 p., 9782707167019

Des premiers puits américains à la puissance de John D. Rockefeller, de l’empire planétaire de Big Oil aux relations avec les Saoudiens, des pétrodollars au second choc pétrolier, une histoire de l’emprise de l’industrie pétrolière sur l’économie du monde.

Confessions d’un traître à la patrie, Li Chengpeng, 2015, Éditions Liani Levi, coll. Opinion, 218 p., 9782867467714

Une sélection de billets publiés depuis 2008 sur le blog de l’auteur. Composant un véritable manifeste politique, le journaliste chinois aborde des sujets sensibles touchant son pays : la liberté d’expression, les démolitions sauvages, les avortements forcés, le droit à l’éducation, la corruption, les scandales immobiliers et sanitaires ou encore les vagues de suicides dans certaines usines.

L’occident terroriste : d’Hiroshima à la guerre des drones, Noam Chomsky et Andre Vltchek, 2015, Éditions Écosociété, 176 p., 9782897191818

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le colonialisme et le néocolonialisme occidentaux ont causé la mort de 50 à 55 millions de personnes, le plus souvent au nom de nobles idéaux comme la liberté et la démocratie. Pourtant, l’Occident parvient à s’en tirer en toute impunité et à entretenir, aux yeux du reste du monde, le mythe voulant qu’il soit investi de quelque mission morale. Comment y arrive-t-il? Dans ce livre d’entretiens, Noam Chomsky et Andre Vltchek démontent la puissance de cet appareil de propagande qui permet à l’Occident de dissimuler ses crimes et le rôle véritable qu’il joue dans le reste du monde.

Detroit : pas d’accord pour crever : une révolution urbaine, Dan Georgakas et Marvin Surkin, 2015, Agone éditeur. coll. Mémoires sociales, 358 p., 9782748902266

Une présentation des luttes syndicales de la Ligue des travailleurs noirs révolutionnaires survenues à la fin des années 1960 au sein des usines automobiles de Detroit. A travers cette histoire, les auteurs engagent une réflexion sur les conditions de travail de l’époque et l’émergence d’une justice sociale à travers les mouvements ouvriers.

La Shoah de monsieur Durand, Nathalie Skowronek, 2015, Éditions Gallimard, coll. NRF, 58 p., 9782070149070

Un essai sur ce qu’est en train de vivre la quatrième génération de Juifs après Auschwitz, en rupture avec les attitudes de déni ou d’obsession des précédentes vis-à-vis de la Shoah. Aujourd’hui, tandis que certains bravent l’interdit de la fiction, d’autres clament qu’il est temps de passer à autre chose. Tout en évaluant le risque de cette mise à distance, l’auteure la présente comme nécessaire.

En poche

La guerre civile : pour une théorie politique de la stasis, Giorgio Agamben, 2015, Éditions Points, coll. Essais, 76 p., 9782757838327

Le philosophe présente le concept de guerre civile, dans un premier temps au moment de la Grèce classique, où la stasis tenait une place essentielle, et dans un second temps à travers le Léviathan de Hobbes, qui en décrète l’interdiction. Il en découle que la guerre civile est un parangon de la politique occidentale.

VIE PRATIQUE

Cuisine – La sélection de Caroline Le Gal

 

Cuisinez olive !, Thierry Barot et Christian Forais, 2015, Verlhac éditions, 240 p., 9782916954318

Les origines de l’huile d’olive, sa fabrication et ses différentes AOC sont présentées puis des recettes sont proposées avec présentation des produits utilisés pour réaliser tant entrées que plats et desserts sucrés ou salés.

Izakaya: Les meilleures recettes de bistro japonais, Michel Jodoin, 2015, Éditions Li Shi Zhen, 2015, 175 p., 9780994033109 – En vente à la Librairie Monet

L’izakaya au Japon, c’est un peu comme le bistro en France, le pub en Angleterre, ou le restaurant à tapas en Espagne. Les plats qu’on y sert sont à la fois réconfortants, conviviaux et festifs. Michel nous démontre qu’il est possible de profiter au maximum des plaisirs de la table tout en favorisant la santé et la vitalité. Tout en étant simples, rapides et savoureuses, ces recettes de bistro japonais vous permettront d’apprécier la richesse gastronomique de la cuisine japonaise, et d’en intégrer les principes pour maximiser votre santé. Récipiendaire du « Meilleur livre de cuisine chinoise au monde » à Paris en 2012 pour son best-seller Entre fourchette et baguettes, Michel Jodoin Ac PhD nous démontre qu’il est possible de profiter au maximum des plaisirs de la table tout en favorisant la santé et la vitalité. Puisant dans les principes immémoriaux de la diététique orientale et les plus récentes recherches sur le rôle des nutriments en diététique classique, il nous dévoile comment l’équilibre des ingrédients de chaque plat lui confère une action précise sur l’ensemble de l’organisme.

Plenty… la suite, Yotam Ottolenghi, 2015, Éditions Rogers, 356 p., 9780888967220

Yotam Ottolenghi, originaire d’Israël et chef à Londres est l’un des chefs les plus talentueux de l’heure. Sa règle d’or: des ingrédients de première qualité pour élaborer des mariages frais et inédits.

Tout est bon dans le poulet : 150 recettes inratables, Collectif, 2015, Éditions Solar, 208 p., 9782263068652

150 recettes pour cuisiner le poulet sous toutes ses formes, en cocotte, au four, à la poêle, à la plancha, au barbecue, en terrine, en tajine, en salade, etc.

Parentalité – La sélection de Caroline Scott

Flower yoga : mon cours de yoga pour les enfants, Jennifer Cohen Harper, ill. de Julie Olson, 2015, Éditions Marabout, 222 p., 9782501101172

Un programme d’initiation au yoga pour accompagner des enfants dans la pratique de la relaxation et des exercices physiques propres à cette discipline.

Au secours ! mes petits-enfants débarquent ! : guide de survie à l’usage des grands-parents, comment faire découvrir la nature aux enfants ?, Louis Espinassous et Frédéric Lisak, 2015, Éditions Plume de carotte, 138 p., 9782366720761

Pour occuper leurs petits-enfants, les grands-parents peuvent trouver dans cet ouvrage différentes idées d’activités classées par milieu (jardin, ville, bois, eau, etc.) et par sujets (petites bêtes, traces et indices, petits bateaux, etc.). Des astuces et des points de connaissance (connaître le nom des étoiles, deviner la météo en fonction des nuages, etc.) sont également proposés.

Chacun son caractère : comprendre le tempérament de son enfant, Helen F. Neville et Diane Clark Johnson, 2015, Éditions Lattès, 265 p., 9782709638371

Des outils pour comprendre le tempérament de son enfant, réagir selon son comportement et mieux vivre ensemble. Après des considérations générales sur les différences de caractère dès le plus jeune âge, l’ouvrage propose des réponses adaptées selon les types de personnalité : calme ou hyperactif, souple ou inflexible, prudent ou intrépide, persévérant ou versatile, serein ou angoissé, etc

Santé – La sélection de Caroline Le Gal

La petite pharmacie naturelle, Serge Schall, 2015, Éditions Plume de carotte, coll. Terra curiosa, 153 p., 9782366720723

Millepertuis, sauge, aubépine, prêle, romarin… Depuis la nuit des temps, les hommes ont trouvé dans les plantes des alliées pour se soigner. Et on ne peut que constater que l’usage des végétaux reste aujourd’hui vivace dans notre pharmacopée «familiale». Ce nouvel opus de la collection Terra Curiosa s’attache à décrire les principales plantes médicinales et leurs usages, autant bénéfiques qu’inoffensifs. Digestion, manque de sommeil, état de stress… Bien des maux de tous les jours peuvent se passer des médicaments de synthèse, par l’usage des tisanes et des préparations simples. Alors plongez dans ces histoires étonnantes et portez-vous bien !

Céto cuisine : 150 recettes cétogènes : cancer, diabète, surpoids, épilepsie, Alzheimer, Magali Walkowicz, 2015, Éditions Thierry Souccar, 224 p., 9782365491174

Un recueil de 150 recettes pour les personnes souhaitant suivre un régime cétogène. Ce régime consiste à consommer beaucoup de graisses, des protéines et très peu de glucides.

Les résumés des livres sont proposés par les éditeurs.

Tous ces livres sont disponibles en librairie et via note site monet.leslibraires.ca dans leur version papier ou numériques, si disponibles. Pour commander, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

 


12 juin 2015  par nos libraires

Littératures – La crème de mai 2015

Comme chaque mois, notre équipe de libraires a passé en revue l’ensemble de l’effarante production pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

Romans, nouvelles et récits québécois et canadiens – La sélection de Caroline Scott

ReineFrançoise De Luca, 2015, Éditions Marchand de feuilles,  215 p., 9782923896458

Ce roman d’amitié est une vibrante déclaration d’amour adressée à une amie de jeunesse, femme haute en couleur, tardivement retrouvée. C’est l’histoire d’une de ces amitiés totales de l’adolescence, qui semblent inconditionnelles, mais qui se trouvent durement éprouvées par le passage à l’âge adulte, l’affirmation des ambitions, des idéaux, des valeurs de chacun.

Vers l’est, Mathieu Handfield, 2015 (NE), Éditions de ta mère, 200 p., 9782923553788

Ce premier roman de Mathieu Handfield, qui tient à la fois du western, du conte et du récit initiatique, raconte la quête de trois compagnons de voyage (un malade incurable, un meurtrier en fuite et l’auteur peu inspiré d’un spectacle de fin d’année) qui se retrouvent, malgré tout ce qui les sépare, liés par le destin et par un homme qui porte une fausse moustache, afin de vaincre leurs démons et, peut-être, la mort. C’est une histoire aussi réconfortante que déroutante, comme les larmes d’un ours savant amateur de whisky.

Douze histoires et une noyadeMichel Vézina, 2015, Éditions Coup de tête, 300 p., 9782896711413

Douze histoires de plage et une noyade est le premier recueil collectif publié chez Coups de tête. Ces Histoires de plage, qui viendront célébrer à la fois le huitième anniversaire de la maison et l’interruption de ses publications, sont nées dans l’esprit pétillant de Marie-Chantale Gariépy : il s’agissait de faire se retrouver des auteurs de styles et d’origines diverses sur une même plage, par un bel été, et de leur faire écrire à chacun une nouvelle noire.

Poésie québécoise et canadienne – La sélection de Caroline Scott

L’année de ma disparition, Carole David, Éditions Herbes rouges, 80 p., 9782894195192

Je suis entrée dans le boisé de mon enfance avec l’intention d’y rester. J’étais douée pour une existence hasardeuse, je ne m’appartenais plus corps et biens. Des photographies, des objets perdus ont suffi à me faire disparaître. J’ai donné un congé définitif aux vies qui m’habitaient. Je ne sais rien de ce que j’écris. Ces poèmes sont l’écume de ma chute. C. D.

CiseauxRoxanne Desjardins, 2015, Éditions Herbes rouges, 72 p., 9782894194621

Pour faire un poème, prenez des ciseaux. Découpez le sens en formes vertes. Mettez les morceaux dans un sac que vous agiterez doucement. Décantez : « je ne pars pas à la beauté envisageable je ne vends pas / mon corps algonquin // je n’ai qu’une chaise à la place des reins pour rester debout ». Si hasard il y a, il semble, dans Ciseaux, avoir atteint sa cible tant ce livre étonne par la singularité de ses images, la patiente décortication des mécanismes de l’attachement à laquelle il s’adonne : « l’éclipse retrouvée sous les décombres / à la rafale on aurait mis une maison : / vingt-quatre phares pris dans un terrier de neige ».

Romans, nouvelles et récits étrangers – La sélection de Benoit Desmarais

Miniaturiste, Jessie Burton, 2015, Editions Gallimard, coll. Du monde entier, 504 p., 9782070144228

Amsterdam, 1686. Nella, 18 ans, s’installe dans l’opulente demeure que Johannes, le marchand d’âge mûr qu’elle vient d’épouser, partage avec sa soeur. En cadeau de mariage, il lui offre une maison de poupée reproduisant la leur, qu’elle entreprend d’animer grâce à un miniaturiste. Les créations de l’artisan lèvent peu à peu le voile sur les mystères de la maison et de ses occupants. Premier roman.

Et tu n’es pas revenu, Marceline Loridan-Ivens avec Judith Perrignon, 2015, Éditions Grasset, 106 p., 9782246853916

La cinéaste, déportée alors qu’elle était adolescente, écrit une lettre à son père disparu à Auschwitz. Une vie plus tard, en souvenir d’un message qu’il lui a transmis avant de disparaître, elle se remémore la haine des nazis, l’amour de ce père idéaliste et la recherche de la paix. Prix de l’Académie des Lilas 2015.

Daisy sisters, Henning Mankell, 2015, Editions du Seuil, coll. Cadre vert, 502 p., 9782021030198

Été 1941, Suède. Deux amies de 17 ans, Elna et Vivi, surnommées les Daisy sisters en référence aux duos de chanteuses américaines de l’époque, partent à bicyclette à travers le pays, en longeant la frontière de la Norvège alors occupée par les nazis. Elna se fait violer et revient chez elle enceinte d’Eivor. 1960, Eivor a 18 ans, révoltée contre sa mère, elle rêve de liberté et s’enfuit.

Moi, Surunen, libérateur des peuples opprimés, Arto Paasilinna, 2015, Editions Denoël, coll. Et d’ailleurs, 323 p., 9782207118016

Le professeur Surunen, membre d’Amnesty International, décide de quitter la Finlande pour libérer les prisonniers politiques du Macabraguay, un petit pays d’Amérique centrale. Sur place, il organise l’évasion de cinq personnes, puis, après avoir été torturé en prison, il accompagne l’un de ses protégés dans un pays communiste d’Europe de l’Est, la Vachardolsavie.

Lila , Marilynne Robinson, 2015, Éditions Actes sud, coll. Lettres anglo-américaines, 356 p., 9782330043407

Lila, une enfant délaissée, grandissant dans l’Amérique de la Grande Dépression, est enlevée par une femme qui l’entraîne dans une existence nomade. Devenue une jeune femme, réservée, réticente, elle arrive à Gilead, rencontre le pasteur Ames, et l’épouse. Sa grossesse déclenche une lutte intérieure intense chez Lila, effrayée par l’idée que son enfance déracinée pourrait nuire à son enfant…

en poche

Amour, colère et folie, Marie Vieux-Chauvet, 2015, Éditions Zulma, 498 p., 9782843047381

Amour raconte l’amour impossible de Claire, qui a la peau plus noire que ses soeurs. Dans Colère, Rose représente le peuple haïtien dont les bourreaux ont volé le corps et l’âme. Folie dresse le portrait de trois poètes ivres de rhum qui sombrent progressivement dans la folie après s’être enfermés sur eux-mêmes pour échapper aux mauvais esprits.

Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre, 2015, Le Livre de poche, 619 p., 9782253194613

Rescapés de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d’eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l’exclusion et refusant de céder à l’amertume, ils imaginent ensemble une arnaque gigantesque qui mettra tout le pays en effervescence… Prix des libraires de Nancy-Le Point 2013, prix Goncourt 2013, prix roman France Télévisions 2013.

Le collier rouge, Jean-Christophe Rufin, 2015, Editions Gallimard, coll. Folio, 163 p., 9782070462971

En 1919, le juge Lantier du Grez est, pour sa dernière affaire, confronté à Morlac, un ancien poilu arrêté pour comportement anarchiste lors d’un défilé : il avait décoré son chien de sa médaille militaire et tenu des propos antimilitaristes. Entre l’aristocrate et le paysan, le dialogue s’instaure peu à peu, faisant remonter les souvenirs d’une époque tourmentée.

Quattrocento, Stephen Greenblatt, 2015, Éditions Flammarion, coll. Libres champs, 381 p., 9782081312814

En 1417, Poggio Bracciolini, jeune humaniste sans emploi depuis la déposition de l’antipape Jean XXIII, part sur les routes à la recherche de textes antiques. En Allemagne, il découvre un manuscrit du De rerum natura de Lucrèce, poème dont la diffusion permet une redécouverte du matérialisme antique. Prix Pulitzer 2012.

Tir aux pigeons, Nancy Mitford, 2015, Éditions 10/18, 190 p., 9782264062307

A Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, Lady Sophia Garfield rêve d’être espionne. Elle passe du temps au Ritz avec ses amis, aristocrates excentriques, en imaginant des stratégies pour séduire le beau Rudolph Jocelyn. Bientôt, le conflit l’atteint sous son propre toit.

Polars, romans noirs, thrillers et espionnage – La sélection de Morgane Marvier

Pukhtu Primo, DOA, 2015, Editions Gallimard, coll. Série noire, 673 p., 9782070135523

C’est l’histoire d’un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Ou celle d’un fils éloigné de sa famille par la force du destin. Ou encore celle d’un homme qui cherche à redonner un sens à sa vie. Elle se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, et raconte des guerres sanglantes, des conflits secrets, le trafic de drogue…

Du sang sur la glace, Jo Nesbo, 2015, Éditions Gallimard, coll. Série noire, 153 p., 9782070145225

Olav est le tueur à gages attitré d’un gangster qui règne sur la prostitution et le trafic de drogue à Oslo. Lorsqu’il tombe enfin sous le charme de la femme de ses rêves, deux problèmes de taille se posent : c’est la jeune épouse infidèle de son patron, et il est chargé de la tuer.

Des forêts et des âmes : une enquête de Pierre-Arsène Leoni, Éléna Piacentini, 2015, Éditions Au-delà du raisonnable, 385 p., 9782919174218

L’agent Aglaé Cimonard est dans le coma. Pour l’aider, le commandant Leoni se rend dans les Vosges, dans un centre de soins psychologiques pour adolescents où une amie de son agent est standardiste. Trois pensionnaires sont dans la même situation. Il pourrait y avoir un lien avec le laboratoire pharmaceutique qui finance la clinique, leader sur le marché des antidépresseurs.

Le dandy-détective Friedrich von Allmen est expert dans la recherche d’œuvres d’art volées. Sa dernière enquête lui a permis de retrouver une toile de la série des Dahlias peints par Henri Fantin-Latour. Mais Allmen sait qu’il doit son succès à l’aide précieuse de Carlos, son fidèle serviteur-associé, et de Maria, l’amie de ce dernier qui joue désormais un rôle de premier plan. Aussi décide-t-il de voler immédiatement à son secours lorsqu’il apprend qu’elle a été enlevée et qu’une rançon est exigée…

Cry father, Benjamin Whitmer, 2015, Éditions Gallmeister, coll. Néonoir, 317 p., 9782351780893

Depuis la mort de son fils, Patterson Wells erre à travers les zones dévastées de Denver et noie son chagrin dans l’alcool. Il se lie d’amitié avec Junior, le fils de son meilleur ami, un dealer ayant un penchant certain pour la bagarre. Les deux hommes vont peu à peu être entraînés dans une spirale de violence.

en poche

Les âmes perdues de Dutch Island, John Connolly, 2015, Éditions Pocket. coll. Thriller, 507 p., 9782266255349

Réfugiée avec son fils à Dutch Island, petite île du Maine, Marianne s’est isolée pour échapper à Moloch, un criminel violent et dépravé qui fut son mari. Alors que d’étranges événements ont lieu dans l’île, Marianne apprend que Moloch s’est évadé de prison.

Je suis Pilgrim, Terry Hayes, 2015, Le Livre de poche, coll. Thriller, 909 p., 9782253001676

Un homme prend sa retraite des renseignements américains et écrit un livre de criminologie dans l’anonymat le plus total, une jeune femme est assassinée à New York, un père est décapité en Arabie saoudite, un homme vit dans un laboratoire secret syrien. Cette succession d’événements forme un terrible complot menaçant l’humanité.

Pain, éducation, liberté : une enquête de Kostas Charitos, Petros Markaris, 2015, Éditions Points, coll. Policiers, 256 p., 9782757851746

Athènes, 2014. Alors que la Grèce vient de quitter l’euro, Charitos est confronté à trois meurtres d’hommes de la génération Polytechnique qui, en 1973, avait résisté à la dictature des colonels avant de régner sur le pays et de se remplir les poches. Sur les cadavres est retrouvé un enregistrement audio avec le slogan révolutionnaire de l’époque : pain, éducation, liberté.

Dans la rue j’entends les sirènes, Adrian McKinty, 2015, Le Livre de poche, coll. Policier, 449 p., 9782253093138

Suite des aventures du détective Sean Duffy à Belfast, alors sous tension. Cette fois-ci, il est confronté à un torse retrouvé dans une valise et il ne dispose comme indice que d’un tatouage pour identifier la victime et retrouver son assassin.

Le piège de Vernon, Roger Smith, 2015, Le Livre de poche Policier, 450 p., 9782253184409

Au moment où la petite Sunny, 4 ans, se noie, son père, Nick, fume de l’herbe et sa mère, Caroline, est dans les bras de son amant. Vernon Saul, un ancien policier au passé trouble, assiste à la scène mais ne fait rien pour sauver la fillette. Quand tout est fini, il fait un bouche-à-bouche inutile pour Sunny, mais très utile pour son plan : manipuler et faire chanter Nick.

Science-fiction, fantastique et fantasy – La sélection d’Emmanuelle Cartier

L’autre ville, Michal Ajvaz, 2015, Mirobole éditions, 220 p., 9791092145359

Dans une librairie de Prague, un homme trouve un livre écrit dans un alphabet inconnu et l’emporte chez lui ; bientôt l’ouvrage lui ouvre les portes d’un univers magique et dangereux. À mesure qu’il s’enfonce dans les méandres de cette autre ville, il découvre des cérémonies baroques, des coutumes étranges et des créatures fascinantes ; derrière la paisible Prague des touristes, des cafés se muent en jungles, des passages secrets s’ouvrent sous les pieds et des vagues viennent s’échouer sur les draps… Livre hypnotique entre merveilleux et surréalisme, L’Autre Ville est une ode à la quête, et au courage nécessaire pour affronter les nouveaux mondes qui ne cessent de nous appeler.

Les ferrailleurs Volume 1, Le château, écrit et illustré par Edward Carey, 2015, Éditions Grasset, 452 p., 9782246811855

La demeure des ferrailleurs est un grand manoir de Londres, composé d’objets trouvés et de bouts d’immeubles remontés en un étrange puzzle. La tradition veut qu’à la naissance, chaque membre de la famille reçoive un objet dont il devra prendre soin toute sa vie. Clod a reçu une bonde universelle et est capable d’entendre parler les objets.

La ménagerie de papier, Ken Liu, 2015, Éditions Le Bélial, coll. Quarante-deux, 438 p., 9782843441332

« Elle plaque la feuille sur la table, face vierge exposée, et la plie. Intrigué, j’arrête de pleurer pour l’observer. Ma mère retourne le papier et le plie de nouveau, avant de le border, de le plisser, de le rouler et de le tordre jusqu’à ce qu’il disparaisse entre ses mains en coupe. Puis elle porte ce petit paquet à sa bouche…

Or et nuit, Mathieu Rivero, 2015, Éditions Les Moutons électriques, coll. Bibliothèque voltaïque, 249 p., 9782361831905

Des mille et une histoires que j’ai pu conter, aucune n’est aussi fabuleuse que celle que je m’apprête à te narrer. On y voyage de cités mortes en jardins luxuriants, de royaumes en déserts et de geôles en palais. On y croise djinns et ghûls, sultans et dragons, reines et démons, et les lignées maudites s’y affrontent autant que les passions se déchaînent. Vois-tu, elle recèle en son cœur une bien plus unique distinction. Cette histoire d’amour et de mort est vraie : je l’ai vécue. Parole de Shéhérazade. Mathieu Rivero est un jeune auteur lyonnais, dont Or et nuit marque l’entrée en fantasy par la porte de l’inspiration orientale à la Mille et une nuits, dont il constitue une suite. Les récits s’y mêlent, les destins aussi, des voleurs et des princes, des royaumes et des sortilèges, des complots et des combats : la magie et le suspense sont au rendez-vous.

Les veilleurs, Connie Willis, 2015, Éditions Nouveaux Millénaires, 538 p., 9782290097960

Propulsé en 1940 à Londres par le professeur Dunworthy sans la moindre préparation, John Bartholomew intègre la brigade des veilleurs du feu, ces héros qui ont sauvé la cathédrale Saint-Paul des bombes allemandes… À cette époque, de nombreux Londoniens se réfugiaient dans le métro, dont plusieurs stations portent aujourd’hui encore de bien curieux stigmates… Et tandis que d’autres vont chercher la mort beaucoup plus loin, sur les rives antiques du Nil, certains accueillent en eux la présence des dieux à têtes d’animaux pour en faire un commerce fort lucratif… Voici quelques-uns des thèmes abordés dans ces neuf nouvelles et courts récits primés – parmi lesquels « Les veilleurs du feu », préquelle au roman Black-Out et au cycle temporel –, qui donnent à voir un aperçu complet des talents de conteuse de Connie Willis.

en poche

Bizarro, Dave Côté, Éric Gauthier et Guillaume Voisine, 2015, Éditions Maison des viscères, 289 p., 9782981286987

LE JARDIN D’UMMFRANG Dave Côté Depuis des millénaires, les démons cultivent des jardins. À la recherche de la perfection, ils sculptent les vies des hommes, coupant par-ci, raboutant par-là. Mais lorsqu’un démon ancien et renommé transplante une fleur à la beauté impossible, il découvrira les sombres racines de ses outils démoniaques. FINE STAY INN Éric Gauthier Où que vous alliez, un Fine Stay Inn vous attend. Des hôtels beiges et prévisibles… jusqu’au jour où tout dérape. Quand les portes désintègrent les gens, quand les clients prisonniers expriment des lubies meurtrières, quand la fuite mène à des dangers plus absurdes encore, il faut savoir s’adapter, quitte à devenir soi-même un aventurier de l’étrange. LE CONTRASTE DE L’ÉTERNITÉ Guillaume Voisine L’équipe de reconnaissance d’une corporation minière découvre un temple mystérieux dans une ceinture d’astéroïdes. Au coeur du temple, il y a l’oeuf, aussi fascinant qu’improbable. Puis c’est l’éclosion… qui libère des doubles de l’équipage. Tous identiques, si ce n’est de leurs tendances à la perversion et aux atrocités. Illustrations par Mary Khaos.

Exodes, Nicolas Handfield, Daniel Sernine, Luc Dagenais et al., 2015, Éditions Maison des viscères, 300 p., 9782981286949 – En vente à la Librairie Monet

Six histoires d’horreur inspirées par le terroir québécois. AURORE, L’ENFANT DU DIABLE, de Nicolas Handfield. HÉCATE, de Daniel Sernine 514 YIH-OOPI, de Luc Dagenais. Et les micronouvelles de Richard Tremblay, Martin Mercure et Geneviève Blouin. Quatre nominations au prix Aurora/Boréal 2013.

L’ambassade des anges, Benoît Renneson, 2015, Éditions Les Moutons électriques, coll. Hélios, 186 p., 9782361832049

Le Sanctuaire a tout d’une cité idéale : ayant aboli la guerre, elle n’a ni muraille ni armée. Pourtant, une troupe de soldats reste en faction sur la colline qui la surplombe et les magisters, héritiers d’anciens chevaliers, sont toujours aux aguets. Justus et Angel, deux jeunes cartographes, plongent au coeur des secrets de la cité pour trouver l’origine de ces tensions.

Je suis la reine : et autres histoires inquiétantes, Anna Starobinets, 2015, Éditions Gallimard, coll. Folio SF, 195 p., 9782070455263

Un recueil de nouvelles qui créent une atmosphère glaçante et angoissante. Dans la Russie contemporaine, Sacha s’invente des règles drastiques, un employé de bureau développe des sentiments confus pour une soupe qui pourrit dans son réfrigérateur, Dima se réveille dans un train, près d’une femme qui dit être son épouse, Maxime, 8 ans, affirme être la reine du monde, etc

Il est difficile d’être un dieu, Arkadi & Boris Strougatski, 2015, Éditions Gallimard, coll. Folio SF, 289 p., 9782070461677

La planète Arkanar ploie sous la férule du tyrannique ministre de la Sécurité. Cette société semi-féodale qui persécute ses intellectuels intéresse l’Institut d’histoire expérimentale de la Terre qui, elle, est peuplée d’humanistes tout-puissants considérés comme des dieux. Le jeune Rumata apprend qu’il est dangereux pour un dieu de se mêler du sort des mortels.

Les textes sont fournis par les éditeurs, sauf mention d’une contribution de nos libraires.

Tous ces livres sont disponibles à la Librairie Monet et via notre site monet.leslibraires.ca dans leur version papier ou numérique, si disponible.

 


11 juin 2015  par nos libraires

Littérature jeunesse – Le choix des lecteurs – Mai 2015

Voici les titres que les jeunes lecteurs, leurs parents, les enseignants et les bibliothécaires qui fréquentent la Librairie Monet ont préférés en ce mois de mai 2015, parmi les milliers d’albums et de romans jeunesse que nous leur proposons, qu’il s’agisse de parutions récentes ou de titres déjà plébiscités.

ALBUMS JEUNESSE

Tout-cartons québécois et canadiens

1- Au carnaval des animaux, Marianne Dubuc, 2012, Éditions de la Courte échelle, coll. ALbum, 120 p., 9782896515097

Le carnaval se prépare chez les animaux. Chacun doit trouver son déguisement. Certains ont plus d’imagination que d’autres… Tous les animaux défilent pour finalement se retrouver et faire la fête ! Après l’imagier Devant ma maison, Marianne Dubuc explore avec humour et tendresse l’univers des animaux, dans un bestiaire à la manière de la comptine Trois p’tits chats.

ex-aequo

Caillou, s’il-te-plaît, merci!, Danielle Patenaude, ill. de Pierre Brignaud, 2015, Éditions Chouette, coll. Caillou – À petits pas, 24 p., 9782897181741

Avec l’aide de papa et maman, Caillou découvre que les mots « s’il te plaît » et « merci » sont des mots qui font plaisir à entendre et qui, en retour, donnent envie de faire plaisir. Un peu comme des câlins, ces mots ajoutent de la douceur entre les personnes. La politesse est bien plus qu’une convention sociale, c’est aussi un moyen d’adoucir les relations humaines. Et apprendre à exprimer gentiment ses besoins est un apprentissage à la portée des plus petits. Dans cette collection, Caillou grandit et son univers s’élargit. À petits pas, il acquiert plus d’autonomie.

Caillou perd son ourson, Joceline Sanschagrin, ill. de Pierre Brignaud, 2015, Éditions Chouette, coll. Caillou – À petits pas, 24 p., 9782897181727

Au moment du coucher, Caillou ressent un profond sentiment d’insécurité sans son ourson préféré à ses côtés. Papa lui tend un autre ourson, mais ce n’est pas pareil. Le sien est irremplaçable. Peu à peu, Caillou va trouver la force de surmonter ses craintes.Une peluche favorite apporte à l’enfant réconfort et assurance. Cette histoire aide les parents à accompagner leur enfant vers une plus grande indépendance. Dans cette collection, Caillou grandit et son univers s’élargit. À petits pas, il acquiert plus d’autonomie.

Tout-cartons étrangers

1- C’est à moi !, Laure Monloubou, 2015, Éditions Amaterra, coll. Mon petit cartonné, 26 p., 9782368560648

« Laure Monloubou nous revient avec son petit bonhomme aux idées bien arrêtées. Cette fois, il refuse catégoriquement de prêter ses jouets, ponctuant chaque appropriation d’un nouvel objet d’un « C’EST À MOI ! » bien senti. Mais à force de tout vouloir garder pour soi, on risque de perdre gros. Un magnifique tout-carton sur la difficulté pour les jeunes enfants de prêter leurs jouets, mais aussi sur le plaisir du partage et du fait de jouer ensemble. Le dessin minimaliste de Monloubou vient appuyer le texte et le tout dégage un humour bon-enfant auquel il est impossible de résister. Alors tenez-vous le pour dit, ce livre, C’EST À MOI ! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

2- Dans sa maison, un grand cerf regardait par la fenêtre…, Thierry Dedieu, 2015, Éditions du Seuil Jeunesse, coll. Bon pour les bébés, 12 p., 9791023504316

Un album grand format qui reprend la chanson du cerf, avec des illustrations en noir et blanc pour donner aux plus petits e goût des comptines.

3- Tas de riz, tas de rats tentés, riz tentant, Thierry Dedieu, 2015, Éditions du Seuil Jeunesse, coll. Bon pour les bébés,12 p., 9791023504323

Avec des illustrations en noir et blanc et un grand format, cet album a pour objectif de donner aux plus petits le goût du virelangue.

4- 1 2 3, Collectif, Éditions Piccolia, coll. Mon livre empreinte, 20 p., 9782753032088

Un album pour apprendre à compter avec les animaux, illustré d’empreintes en relief.

ex-aequo

Le Petit Chaperon rouge, Xavier Deneux, 2015, Éditions Milan jeunesse, coll. Les imagiers gigognes, 14 p., 9782745972200

« Au-delà de l’histoire archi-connue que tous les enfants ont déjà entendue une fois, on retrouve, encore une fois, tout le talent graphique de Xavier Deneux. Grâce à une utilisation judicieuse et inventive des creux et des reliefs, il parvient à insuffler une bonne dose de magie dans ce conte. Quant à ses illustrations, leur simplicité sert à merveille l’histoire qui a, pour l’occasion, été quelque peu épurée. Le résultat est un petit bijou qui réjouira petits et grands. » Une suggestion de Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

Jeu du matin, Hervé Tullet, Éditions Phaidon, coll. À toi de jouer !, 16 p., 9780714869254

Un petit album cartonné sur le thème des activités matinales dans lequel l’enfant joue avec son « asticodoigt », en dessinant deux yeux et une bouche sur son index et en le promenant à travers les pages du livre, au fil des occupations du matin.

Albums Petite enfance – Littérature jeunesse étrangère

1- Madame Cocotte, Édouard Manceau, 2015, Éditions du Seuil Jeunesse, 28p., 9791023505245

Madame Cocotte regarde son oeuf avec étonnement. Alors qu’elle cherche qui se cache à l’intérieur, monsieur Piou-Piou, sort de sa coquille.

2- Grosse colère, Mireille d’Allancé, 2015, Éditions L’Ecole des loisirs, 32 p., 9782211057714

Robert a passé une très mauvaise journée. Il n’est pas de bonne humeur et en plus, son papa l’a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une chose terrible.

ex-aequo

Va-t-en, grand monstre vert !, Ed Emberley, 1996, Éditions Kaléidoscope, 30 p., 9782877671729

Qui a un long nez bleu turquoise, deux grands yeux jaunes, et des dents blanches et pointues ? C’est le Grand Monstre Vert qui se cache à l’intérieur de ton livre. Mais il est à ta merci !

Tu n’es pas (si) petit !, Anna Kang et Christopher Weyant, 2014, Éditions Gautier-Languereau, 32 p., 9782013831406

Deux ours se disputent pour savoir lequel est grand et lequel est petit, avant de se rendre compte que tout dépend du point de vue…

Peints à l’aide de pastels ou bien de craies, ces poissons aux couleurs vives, empreints d’humour ou d’ironie, nous permettent de découvrir leurs humeurs, à chaque moment de la journée : le poisson curieux, le poisson heureux, le poisson triste, le poisson surpris ou encore peureux… Toutes ces émotions, ces sentiments que tous connaissent selon l’heure ou le jour nous sont montrés ici, tels des miroirs de notre propre humeur. Ils prennent de ce fait une dimension humoristique irrésistible.

Albums intermédiaires – Littérature jeunesse québécoise et canadienne

1- Un million de questions!, Marie-Louise Gay, 2015, Éditions Dominique et compagnie, 54 p., 9782897390563

« C’est avec humour, bonne humeur et générosité que Marie-Louise Gay nous revient avec un tout nouvel album. Elle y aborde les nombreuses questions posées par les enfants lors de rencontres dans les écoles et les bibliothèques. Elle en profite pour y expliquer en mots et en images le processus de création d’un album, en invitant des enfants à compléter son travail, que ce soit au niveau du texte ou des illustrations. Le résultat est tout simplement magnifique. Pour les inconditionnels, on retrouve régulièrement des personnages de l’univers de Gay, mais les néophytes y trouveront aussi leur compte. Véritable initiation à l’écriture et à l’illustration d’un album, Un million de questions marque le retour en force d’une grande dame de l’album jeunesse québécois ! » Une suggestion de Pierre-Alexandre Bonin. Librairie Monet.

2- Les ennuis de Lapinette, Cathon, 2015, Éditions Comme des géants, 48 p., 9782924332153

« Pour son premier album jeunesse, Cathon nous présente les aventures d’une petite lapine qui est juste un peu trop serviable ! Le texte, idéal pour un après-midi pluvieux, sonne juste et fera tour à tour rire et frissonner les petits comme les grands. Mais la véritable force de ce livre réside dans les magnifiques illustrations de Cathon. Le dessin est vif et coloré, les personnages sont extrêmement expressifs et le résultat est extrêmement attachant. Bref, voilà un premier album prometteur qui laisse présager une longue carrière pour Cathon, en espérant qu’elle nous réserve d’autres aventures de Lapinette ! » – Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet.

3- La tournée de Facteur Souris, Marianne Dubuc, Éditions Casterman, 30 p., 9782203091412

As-tu déjà visité la maison d’un crocodile ? Ou celle d’un écureuil ? En suivant Facteur Souris pendant qu’il livre ses colis, tu vas découvrir les habitats si rigolos des animaux ! Tu verras, il y a mille et un détails à observer dans ces maisons très décorées. Et le dernier paquet… devineras-tu pour qui il est ?

ex-aequo

Ce n’est pas mon chapeau, Jon Klassen, auteur et illustrateur, 2015, Éditions Scholastic, 40 p., 9781443140355

Un minuscule poisson vole le beau chapeau bleu (qui lui va parfaitement, il faut l’avouer) d’un poisson beaucoup plus gros que lui qui heureusement est endormi… pour l’instant.

4- L’arbragan, Jacques Goldstyn, 2015, Éditions de la Pastèque, 96 p., Éditions de la Pastèque, 96 p., 9782923841700

« Ce petit album nous offre une grande histoire d’amitié. Dans un texte d’une grande sensibilité, l’auteur aborde les thèmes de la différence, de la solitude, mais aussi de l’amitié et de l’imagination. Et comme toujours, les illustrations de Goldstyn sont magnifiques, et viennent appuyer le texte tout en lui insufflant une bonne dose de poésie. L’arbragan représente ce qui se fait de mieux dans l’album québécois : une voix unique, un propos intelligent et sensible, mais jamais condescendant ou moralisateur, et des illustrations tout en finesse qui viennent chercher le lecteur. Vraiment, il s’agit là sans contredit d’un album exceptionnel ! » – Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet.

ex-aequo

Ma maison, Danielle Malenfant, ill. de Josée Masse, 2015, Éditions de l’Isatis, coll. Clin d’oeil, 24 p., 9782924309360

Du matin jusqu’au soir, le temps d’une belle journée ensoleillée, sa maison se fait doux abri pour le petit qui y vit. Elle accueille ses amis, ses jouets, et ses humeurs. Cocon douillet formant tout l’horizon du lecteur, elle marque dans chaque pièce un moment de son quotidien : le temps du repas, de la toilette, des jeux ou de la nuit. Sa maison, son chez-lui, c’est la vie du tout-petit.

Albums intermédiaires – Littérature jeunesse étrangère

Accompagnez Pat le chat à la ferme en chantant l’interprétation stylée de la chanson classique pour enfants « Dans la ferme de Mathurin ». Les enfants adoreront chanter hiya hiya ho! avec Pat le chat.

2- Une amie pour Licorne, Amy Krouse Rosenthal, ill. de Brigette Barrager, 2015, Éditions Scholastic, 48 p., 9781443141000

Licorne s’est toujours fait dire que les petites filles n’existaient pas. Malgré tout ce qu’on lui raconte, Licorne est certaine qu’elles sont vraies. Elle est persuadée qu’il y a quelque part une petite fille intelligente, forte et féerique qui aimerait devenir sa meilleure amie. Et comme de fait, non loin d’elle, une petite fille croit qu’il y a quelque part une licorne qui l’attend :Tous ceux et celles qui aiment s’abandonner à la rêverie tomberont sous le charme de ce conte à l’image des licornes : unique et magique.

3- Ma maîtresse est un monstre !, Peter Brown, 2014, Éditions Circonflexe, coll. Albums, 32 p., 9782878337228

« Chaque album de Peter Brown constitue un plaisir de lecture, et « Ma maîtresse est un monstre ! » n’y fait pas exception. Dans ce cas-ci, le succès vient de la lente transition, tant dans le texte que dans les images, entre la perception de la maîtresse par le personnage principal au début et à la fin de l’album. Jouant habilement sur les préjugés et les points de vue, Brown propose une histoire drôle et intelligente. Une mention spéciale à la maîtresse monstrueuse qui se métamorphose au fil des illustrations. Un album pour ceux et celles qui sont convaincus que leur professeur est un monstre, mais aussi pour les monstrueux professeurs qui veulent prouver le contraire ! » – Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

4- Pat le chat: J’ai un nouveau voisin, Kimberly Dean et James Dean, 2015, Éditions Scholastic, 40 p., 9781443145299

Il y a un nouveau mec en ville et Pat a très hâte de le rencontrer. Selon lui, plus il y a de fous; plus on rit! Lorsque Pat rencontre son nouveau voisin Otto, il s’aperçoit qu’ils sont très différents. Mais, Pat y réfléchit et se rend compte que c’est pour ça qu’Otto est un mec si cool. Bien qu’il soit différent de Pat, Otto a beaucoup de traits qui lui sont uniques. Et c’est par leur passion pour la musique que cette nouvelle amitié entre Pat et Otto se manifestera. Un excellent livre pour aborder le thème l’acceptation sociale avec les jeunes.

5- Super papas!, Joan Holub, ill. de James Dean, 2015, Éditions Scholastic, 40 p., 9781443145237

Voici un adorable hommage aux papas travailleurs. Découvrez ces papas qui enseignent à leurs petits comment travailler avec eux. Les superbes illustrations des véhicules de construction de James Dean animent les pages du récit attendrissant de Joan Holub. Les camions à benne apprennent à se salir, le papa grue protège ses enfants de tout danger et le chariot élévateur encourage son petit.Une histoire touchante sur l’amour inconditionnel d’un père pour ses enfants. Super papas! est le véhicule parfait pour dire : je suis fier de toi!

LITTÉRATURE JEUNESSE

Lecture graduée / Litératie – Littérature jeunesse québécoise et canadienne

1- Kino, l’étoile du soccer: Le champion des médailles, Gilles Tibo, ill. de Jean Morin, 2015, Éditions Dominique et compagnie, coll. À pas de loup – À grands pas, 32 p., 9782897392048

Kino, le champion de soccer, a remporté de nombreuses victoires dans la ruelle et dans la cour d’école. Mais il n’a jamais gagné de médaille. Il décide donc de s’en fabriquer lui-même avec ce qu’il trouve dans la maison. Le lendemain, quand son père s’aperçoit de la disparition de tous les couvercles et les boutons, il n’est pas très content. Kino arrivera-t-il à régler le problème sans perdre ses précieuses médailles ?

2- Papa est un écureuil, texte et illustrations de Bruno St-Aubin, 2015, Éditions Dominique et compagnie, coll. À pas de loup – Premiers pas, 32 p., 9782897392024

Papa est vraiment trop nerveux. Il décide de déménager à la campagne avec toute la famille. Arrivé là, il est tellement heureux qu’il court partout et grimpe jusqu’à la cime des arbres. Mais quand l’automne arrive, il fait tant de provisions que parfois, on se demande si papa n’est pas un écureuil !

3- La cabane à oiseaux, Thérèse Daignault, ill. d’Anne-Marie Lévesque, 2014, Éditions Passe-temps, coll. Bidule. Niveau B, 8 p., 9782896301331

Apprendre à lire avec Bidule, Elliot et Emma! Cette collection permet au lecteur de connaître rapidement du succès et d’en tirer un grand plaisir.

ex-aequo

Les bêtises des animaux, Louise Tondreau-Levert, ill. de Benoît Laverdière, 2015, Éditions Dominique et compagnie, coll. À pas de loup – Premiers pas, 31 p., 9782897392000

Juju, les jumeaux et leur grand frère adoooorent les animaux! Leur plus grand rêve est d’avoir un zoo à la maison. Leurs parents, eux, ne sont pas d’accord. Ils disent que leur chien fait suffisamment de bêtises. Mais quand les enfants observent les autres animaux, ils se rendent compte que leur chien n’est pas le seul à faire des bêtises !

Lecture graduée / Litératie – Littérature étrangère

1- La star de l’année, Quitterie Simon, ill. de Pronto, 2015, Oskar éditeur, coll. Premières lectures, 23 p., 9791021402447

La chorale du poulailler Picochantons, menée par Mazette, est en pleine répétition : Maître coq doit élire la star de l’année parmi les chanteuses. Lisette est écartée de la chorale parce qu’elle ne chante pas dans le bon tempo.

2- Les requins, Anne Schreiber, 2015, Éditions Scholastic, coll. National Geographic Kids., 32 p., 9781443145312

Il est rapide. Il est silencieux. Il a cinq rangées de dents meurtrières. Crounch! Faites la connaissance du poisson qui régnait sous l’océan avant même que les dinosaures apparaissent sur Terre! Ce poisson a un cartilage mou qui lui permet de se glisser et de se faufiler avant que sa proie ne le remarque. Il peut sentir une goutte de sang dans 25 millions de gouttes d’eau salée. Il peut ressentir l’électricité qu’émet sa proie. Un requin typique perd plus de 10 000 dents pendant sa vie. De magnifiques photos démontrent aux enfants le monde sous-marin du requin. Plusieurs faits scientifiques intéressants plongent le lecteur dans l’univers incroyable des requins.

3- Mon voisin est un monstre, Emmanuelle Cabrol, ill. d’Henri Meunier, 2015, Éditions Milan jeunesse, coll. Milan poche poussin. Quelle rigolade !, 23 p., 9782745971869

Timéo a un nouveau voisin, Manok, qui est grand, gros et tout vert. Rapidement, tout le village est au courant. Le petit garçon raconte au boulanger que Manok vient de Mars, mais ce dernier entre dans la boulangerie et rétablit la vérité. Il est de Pluton.

ex-aequo

Minnie: Promenade au parc, Gold, Gina, 2015, Presses Aventure, 32 p., 9782897510060

Minnie et ses amies emmènent les chiens au parc. Toutefois, elles ignorent que cette promenade se transformera en aventure hors du commun!

Romans pour débutants – Littérature jeunesse québécoise et canadienne

1- Ollie, le champion, Alain M. Bergeron, ill. de Fil et Julie, 2015, Éditions Fou lire, coll. Mini Ketto, 8 p., Mini Ketto, 9782895912361

Ollie est un champion à la planche à roulettes. Il a beaucoup de talent mais aussi… un secret ! Il possède un porte-bonheur : Flippe, sa peluche mauve à huit pattes. Avec lui, il gagne à tout coup ! Mais alors qu’il s’apprête à participer au championnat de Luni-Vert, il ne le retrouve plus !… Catastrophe ! Que lui arrivera-t-il ?

2- Le Grand Défilé, Yvon Brochu, ill. de Julie St-Onge Drouin, 2015, Éditions Fou lire, coll. Mini Ketto, 8 p., 9782895912354

Adèle et Léonie partagent trois grands secrets. Trois secrets… sur quatre pattes! Leur trio d’amis poilus est formé des coquins écureuils Grizou et Ripou, ainsi que de Rouquin, le renard roux au regard doux. Ces derniers s’apprêtent à quitter les fillettes pour assister au Grand Défilé. Il s’agit d’un défilé de livres réservé aux animaux. Adèle et Léonie persuadent leurs amis de les laisser les accompagner. Elles assistent alors à un défilé… MAGIQUE!

3- Une plume pour Pénélope, Martine Latulippe, ill. de Julie St-Onge Drouin, 2015, Éditions Fou lire, coll. Mini Ketto, 48 p., 9782895912347

Depuis des semaines, la princesse Pénélope attend l’anniversaire de Mélodie. Elle a hâte de faire la fête avec sa meilleure amie! Mais quand le grand jour arrive… Mélodie est malade. Pénélope est déçue. Elle veut quand même souligner l’anniversaire. Que faire? Elle demande de l’aide au vieux sage du village, qui lui offre une plume. Comment une plume pourrait-elle aider la princesse? À moins qu’elle soit un peu magique?…

4- Ma plus belle victoire, Gilles Tibo, ill. de Geneviève Després, 2015, Éditions Québec-Amérique, 48 p., 9782764413227

Un matin, je suis allé au lac avec mon papa. J’ai couru, pieds nus, dans l’herbe. Et tout à coup, pour la première fois de ma vie, j’ai rencontré la Peur… Elle avait pris la forme d’une couleuvre. Elle était froide et elle frétillait sous mes orteils. J’ai crié très fort. La couleuvre s’est enfuie, mais la Peur venait de s’entortiller derrière mon nombril. Je ne me suis pas baigné. J’ai donné la main à mon père. Nous avons marché sous de grands arbres. Les cigales chantaient. Le soleil brillait. Papa sifflait parce qu’il était heureux… Moi, le cœur battant, je regardais où je posais les pieds. La peur s’est effacée lentement, très lentement… Et tout à coup, plus rien ! Mon ventre est devenu vide de Peur. Je croyais qu’elle était disparue à tout jamais… Mais c’était bien mal la connaître…

5- Enquête au terrain de jeu Volume 3, Sally Rippin, ill. d’Aki Fukuoka, 2015, Éditions Héritage, coll. Lili B. Brown mystère, 134 p., 9782762596335

Lili et ses amis du Club Secret Énigmes et Mystères ont une nouvelle affaire à résoudre. Quelqu’un a mis des feuilles dans le sandwich de Laurence. Qui cela peut-il bien être? Alors que Simon se retrouve rapidement en haut de la liste des suspects, le CSÉM poursuit son enquête afin de s’assurer que le vrai coupable soit démasqué.

Romans pour débutants – Littérature jeunesse étrangère

1- Tu seras un grand roi comme papa !, Claire Clément, ill. par Frédéric Rébéna, 2015, Bayard Éditions Jeunesse, coll. Bayard poche. Tu lis, je lis, 28 p., 9782747051972

Le prince Côme est voué à devenir un grand roi, comme son père. Mais il se rend bien compte que pour cela, apprendre à lire, à écrire et à calculer ne suffit pas. Il lui faut également apprendre la confiance en soi.

2- Oh crotte, encore des carottes !, Mr Tan, ill. d’Aurore Damant, 2015, Bayard Editions Jeunesse, coll. Bayard poche. Tu lis, je lis, 28 p., 9782747051705

Sous prétexte qu’il est un lapin, Malo est obligé de manger des carottes à longueur de journée. Il est bien décidé à faire cesser cette situation. Un album conçu pour une lecture à deux voix : un lecteur confirmé lit l’histoire et l’enfant peut s’essayer à lire les dialogues, conçus pour lui.

3- L’année de Jules: De l’argent dans les poches, Hubert Ben Kemoun, ill. de Colonel Moutarde, 2015, Rageot éditeur, coll. Petit roman, 33 p., 9782700243840

En mars, Enzo arrive à la récréation avec 10 euros d’argent de poche. Jules se rend alors compte que lui n’en a pas et essaye de convaincre sa maman qu’il est assez responsable pour en recevoir et ne pas tout dépenser.

4- Méchant minou: Quelle journée!, auteur et illustrateur Nick Bruel, 2015, Éditions Scholastic, 128 p., 9781443143509

Un jour où Méchant Minou est particulièrement difficile à vivre, Oncle Maurice emmène Toutou en promenade. Ils feront plusieurs rencontres désagréables en chemin : l’une avec un agent de police et l’autre avec un chien méchant… Le texte est parsemé d’nformations sur le comportement des chiens, les soins aux animaux et plus encore!

ex-aequo

Dent-Dure et Courtepatte au royaume de Malparole, Yann Walcker, ill. de Benjamin Bécue, 2015, Éditions Auzou, coll. Romans. Premiers pas, 29 p., 9782733833001

Les deux affreux pirates Dent-Dure et Courtepatte arrivent au royaume de Malparole dans lequel les enfants sont rois. Les deux souverains, Marie-Canaille et Jean-Crapule, règnent à coups de gros mots, de bêtises et d’impolitesse.

Romans intermédiaires – Littérature jeunesse québécoise et canadienne

1- Le voleur de sandwichs, André Marois, ill. de Patrick Doyon, 2014, Éditions de la Pastèque, coll. Roman Jeunesse, 168 p., 9782923841267

« Drôle et un brin impertinent, ce roman nous plonge totalement dans l’univers scolaire d’un jeune garçon affamé. Malin et débrouillard, notre héros va d’abord se débrouiller seul jusqu’au moment où la situation devient trop dure à gérer. ( 3 sandwichs volés finissent par perturber les humeurs, la concentration et l’estomac… surtout l’estomac !) Les parents vont se montrer aussi débrouillards et malins que leur fils pour attraper le voleur. L’histoire au goût d’enquête saupoudrée d’humour, parle, mine de rien, de l’importance d’une bonne alimentation. Les illustrations vivantes et dynamiques sont juste parfaites pour ce récit plein d’émotions et de mayonnaise. » – Une suggestion d’Aurélie Philippe, Librairie Monet

ex-aequo

Le dragon vert : l’ enfance de Van, Jacques Goldstyn, 2015, Bayard Canada Livres, 72 p., 9782895795988

« C’est avec plaisir qu’on retrouve l’humour et la sensibilité de Jacques Goldstyn dans ce roman qui retrace l’enfance de Van, l’inventeur de génie de la bande des Débrouillards. Mais au-delà du récit de vie, Goldstyn parvient à aborder de manière honnête et touchante le destin des « boat-people », ces immigrants vietnamiens qui ont traversé l’océan entassé sur des bateaux de fortune dans des conditions déplorables afin d’immigrer en Europe et au Canada. Appuyé par des illustrations toutes en finesse, le texte se déploie entre la nostalgie du pays de l’enfance et le plaisir d’amitiés qui se renforcent grâce à des confidences. Bref, un magnifique roman qui plaira à tous, qu’ils connaissent les personnages des Débrouillards ou non. » – Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

2- Billy Stuart Volume 9, Le grand désastre, Alain M. Bergeron, ill. de Sampar, 2015, Éditions Michel Quintin, 160 p., 9782894357637

Ça y est, les Zintrépides sont de retour à Cavendish ! Si on se fie aux indices laissés par Virgile, nos amis ne devraient pas se trouver en pleine forêt des Kanuks, mais peu importe. Ils sont trop heureux d’avoir réussi ! Ils se sautent dans les bras, dansent en rond, rient aux éclats et pleurent de joie. Puis, les Zintrépides courent, tant ils sont excités à l’idée d’enfin regagner leur ville.

3- Jessie Elliot a peur de son ombre, Élise Gravel, 2014, Éditions Scholastic, 184 p., 9781443138673

« Élise Gravel nous a habitué à son humour irrévérencieux et à ses illustrations complètement éclatées. Cette fois, elle fait le saut de l’album au roman (graphique) et le résultat est tout simplement renversant ! Gravel réussit à rendre avec une justesse et une tendresse manifeste l’état d’esprit de son personnage de préadolescente à l’aube de son entrée au secondaire. À travers différentes vignettes, elle commente, dissèque et remet en question les clichés et stéréotypes de l’adolescence et de la vie au secondaire. Impossible de résister au charme et à l’humour dévastateur de Jessie Elliot. En fait, on a plutôt envie de lui offrir une limonade et de s’asseoir avec elle pour lui dire que l’adolescence et le secondaire, ce n’est pas la fin du monde (quoique…). Cette première incursion dans le genre du roman graphique est une réussite éclatante et on ne peut que souhaiter d’autres aventures de Jessie Elliot ! » – Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

4- Victor Cordi, cycle 2, livre 1, Volume 6, La première attaque, Annie Bacon, ill. de Mathieu Benoit, 2015, Éditions de la Courte échelle, 176 p., 9782896954827

« C’est avec plaisir qu’on retrouve Victor Cordi, pour une nouvelle aventure dans le premier tome de ce deuxième cycle. L’action s’y déroule tambour battant, et le lecteur est entraîné à vive allure dans une aventure où les enjeux n’auront jamais été aussi élevés. On retrouve encore la plume alerte de Bacon qui rendait les tomes précédents si palpitants, mais cette fois, le lecteur n’a aucun répit, et l’auteure n’a pas peur de brasser ses personnages. Même si elle ajoute de nouvelles races et que le nombre de personnages augmente en conséquence, il est très facile de se replonger dans le monde d’Exégor, même si certains choix sont difficile et si certains sacrifices n’ont pas eu la portée qu’on espérait.. Bref, voilà un solide roman qui saura ravir les amateurs de Victor Cordi. Vivement le prochain tome! » – Pierre-Alexandre Bonin, Librairie Monet

ex-aequo

Juliette à La Havane Volume 3, Rose-Line Brasset, 2015, Éditions Hurtubise, 304 p., 9782897235772

Pour fêter la fin de l’année scolaire, Juliette est invitée par sa mère à La Havane. Si l’adolescente manque le feu de la Saint-Jean-Baptiste auprès de ses BFFs, elle découvre en revanche les charmes de Cuba et de ses habitants. Celui du jeune Dimitri, en particulier, en compagnie duquel elle va vivre des aventures inattendues… Grâce à son nouvel ami, Juliette prend également conscience de la disparité économique entre son pays et celui qu’elle visite. Pour notre jeune voyageuse, c’est l’occasion de s’ouvrir à la générosité et au partage. Une semaine inoubliable entre la pittoresque capitale et la plage de Varadero !

Cupcakes et claquettes Volume 4, Le coeur dans les nuages, Sophie Rondeau, 2015, Éditions Hurtubise, 260 p., 9782897235468

Après savoir mené l’enquête pour découvrir l’identité de son admirateur secret, Clara a maintenant un amoureux… ou presque. Cette nouvelle relation chamboule la vie de Clara et ses résultats scolaires. Pourtant, Étienne n’est encore officiellement qu’un ami! Pour Lili, rien ne va plus. D’abord, elle apprend qu’elle doit porter des lunettes avant d’être victime d’un bête accident qui l’empêche de danser pendant plusieurs semaines. La voici au désespoir. Et côté coeur, qu’en est-il pour elle? Ainsi se poursuit la deuxième année du secondaire de Lili et Clara Perrier, des jumelles pétillantes qui ont tout pour plaire.

Romans intermédiaires – Littérature jeunesse étrangère

1- Tom Gates Volume 5, Super doué : pour certains trucs…, Liz Pichon, 2015, Éditions Seuil Jeunesse, 261 p., 9791023503760

Tom Gates est drôle, doué en dessin et plein d’idées. Mais il est aussi très distrait et pas toujours obéissant. S’il veut partir en voyage scolaire avec tous ses copains, il devra se montrer plus attentif et être sage. Mais pas tout de suite, car il a de nouveaux voisins à espionner.

2- Les princesses du royaume de la Fantaisie Volume 4, Princesse des forêts, Téa Stilton, 2015, Éditions Albin Michel-Jeunesse, 273 p., 9782226209504

Parmi les cinq tribus du royaume des forêts, quatre respectent la princesse Yara, mais les Nai-Lai la détestent. Elle doit s’armer de son arc, car la guerre se prépare. Elle ignore qu’au même moment ses soeurs Kaléa et Samah luttent dans la jungle de son royaume afin de l’avertir : le prince sans nom est à sa recherche.

3- Geronimo Stilton Volume 73, Alerte aux pustules bleues !, Geronimo Stilton, 2015, Albin Michel-Jeunesse, 113 p., 9782226315250

A Sourisia, tous les habitants de la ville sont brusquement atteints d’une étrange épidémie qui provoque de gros boutons bleus. Geronimo Stilton se porte volontaire pour aider le professeur Toponesi à trouver un remède, mais quelqu’un tente de saboter leurs recherches.

4- Astra et les gâteaux de l’espace, Philip Reeve, ill. de Sarah McIntyre, 2015, Éditions Hurtubise, 216 p., 9782897235550

En voyage dans l’espace avec ses parents, Astra pensait voir des fusées, des étoiles, ou même des extraterrestres. Elle ne s’attendait pas à rencontrer des gâteaux… vivants. Encore moins des gâteaux carnivores! Pourtant, c’est bien une bande de pâtisseries gloutonnes qui sème la terreur dans son vaisseau! Avec l’aide de Pilbeam, son ami robot, Astra doit absolument se débarrasser de ces étranges créatures. Car après tout, ce sont les humains qui sont censés manger les gâteaux, pas le contraire!

5- Héros de l’Olympe Volume 5, Le sang de l’Olympe, Rick Riordan, 2015, Éditions Albin Michel-Jeunesse, coll. Wiz, 492 p., 9782226258915

Gaïa, accompagnée de son armée de Géants, s’apprête à détruire le monde, mais pour se réveiller et atteindre sa pleine puissance, elle doit sacrifier deux demi-dieux. Alors que Percy tente de sauver le destin de la Terre, une terrible bataille se prépare : Octave, l’augure du camp Jupiter et ses légions se rapprochent de la colonie des Sang-Mêlé.

Romans Ados – Littérature jeunesse québécoise et canadienne

1- La plus grosse poutine du monde, Andrée Poulin, 2013, Bayard Canada Livres, 160 p., 9782895795674

Le jour de ses 14 ans, Thomas se remémore son plus bel anniversaire : à cinq ans, sa mère lui a fait la meilleure des poutines. Plusieurs années après son départ inexpliqué, le garçon veut trouver un moyen d’entrer en contact avec elle. Il décide de cuisiner la plus grosse poutine au monde. S’il réussit à faire parler de lui dans les médias, sa mère saura où il est et elle reviendra dans sa vie. Les aventures de Capitaine Poutine ne font que commencer.

2- Les filles modèles Volume 2, Amitiés toxiques, Marie Potvin, 2015, Éditions Les Malins, 424 p., 9782896572885

Marie-Douce s’envole pour Paris. Là-bas, elle tombe dans le monde des célébrités! Après une poussée de croissance spectaculaire et les soins d’un styliste, elle est méconnaissable. Que faire lorsque les garçons s’intéressent à elle? Elle a peut-être l’apparence d’une jeune femme, mais dans sa tête, elle est toujours aussi timide et maladroite! Et puis, il y a le mystérieux Lucien qui la trouble tant! La vie sociale de Laura est une catastrophe. Abandonnée par Érica et par Marie-Douce, elle s’en remet à Constance, une fille un peu ennuyeuse. Que fera-t-elle, lorsque Alexandrine tentera de la convaincre de laisser tomber Constance pour rejoindre sa gang? Et comment arriver à ne pas faire de gaffes devant le beau Samuel ? Au moment des retrouvailles, les filles ne sont plus les mêmes que lorsqu’elles se sont quittées. Trouveront-elles enfin chez l’autre la soeur dont elles ont tant rêvé ?

3- La vie compliquée de Léa Olivier, Volume 7, Trou de beigne, Catherine Girard-Audet, 2015, Éditions Les Malins, 428 p., 9782896573035

Les lectrices retrouvent Léa Olivier alors qu’elle vient de décrocher son premier emploi d’été au Roi du beigne. Avec son frère Félix qui se prépare à partir en voyage, son amoureux au calendrier social surchargé et ses parents avides de passer du temps en famille, les vacances de Léa ne s’avèrent pas de tout repos.

4- La main de fer, Sonia K. Laflamme, 2015, Éditions Hurtubise, coll. Atout – Policier, 284 p., 9782897235895

Peu de temps après avoir soumis un prototype révolutionnaire à un concours scientifique, Kristofer Gunnarsen meurt dans l’explosion de sa voiture, tandis que Philippe Mandeville, un camarade de classe avec qui il avait maille à partir, disparaît sans laisser de trace. Quelques jours plus tard, Sophia Brunelle, la petite amie de Kristofer, met la main sur une clé USB contenant les notes de travail du jeune scientifique. L’adolescente fait alors d’étonnantes découvertes sur son compagnon et sur la famille Mandeville, mais aussi sur les implications sociales et économiques des inventions trop géniales…

ex-aequo

Les voleurs Volume 3, Les voleurs du soir, André Marois, 2015, Éditions de la Courte échelle, 272 p., 9782896957781

Québec, 2048. Tous les soirs, des milliards de moustiques assoiffés de sang envahissent le ciel, tuant les habitants qui s’aventurent à l’extérieur. À cette menace s’ajoute celle d’un gouvernement qui veut contrôler la population. Des drones armés survole le territoire pendant le jour et un ordinateur surpuissant analyse en permanence tout sur tous. Pourtant, lorsqu’un meurtre survient, la police est incapable de démasquer le coupable. Hugo et Lolla décident alors de mener leur enquête. Aidés d’Arto, quatorze ans, ils traquent l’assassin, jusqu’à ne plus savoir qui est le chasseur et qui est le gibier…

Romans ados – Littérature jeunesse étrangère

1- Le soleil est pour toi, Jandy Nelson, 2015, Éditions Gallimard-Jeunesse, coll. Scripto, 470 p., 9782070663576

Noah et Jude vivent en Californie. Les jumeaux sont très proches bien que différents : Noah, le solitaire, dessine à longueur de temps et Jude, l’effrontée, est passionnée par la sculpture. Mais les premiers troubles de l’amour et du désir bouleversent leur relation et leurs chemins se séparent.

2- La revanche de Sept, Pittacus Lore, 2015, Éditions Flammarion Québec, 352 p., 9782890776388

Le 5e volet de l’aventure héroïque qui a inspiré la superproduction de Dreamworks Un , Deux et trois ont été éliminés. Cinq nous a trahis, et Huit en est mort. Moi, Marina, je suis Numéro Sept. Je nous vengerai. L’heure n’est pas au deuil. L’heure est à la contre-attaque

3- Divergence: Quatre, Veronica Roth, 2015, Éditions ADA, 328 p., 9782897522773

Les fans de la série Divergence, écrite par Veronica Roth, auteure no.1 du New York Times, seront ravis de mettre la main sur Quatre — un recueil divergent, un ajout à la série qui comprend quatre histoires qui ont lieu avant Divergence ainsi que trois scènes inédites écrites du point de vue de Tobias.

ex-aequo

L’expédition H.G. Wells, Polly Shulman, 2015, Éditions Bayard Jeunesse, 371 p., 9782747054393

Léo, jeune homme féru de sciences, est engagé au Dépôt d’objets empruntables de New York pour ses talents de bricoleur. Dans ce lieu, il tombe sur la machine à explorer le temps issue du roman d’H.G. Wells, qu’il parvient à mettre en marche. Propulsé dans le Londres de 1895, il rencontre les personnages du roman et, accompagné de son amie Jaya, finit par s’égarer sur les chemins du temps.

4- Max, Sarah Cohen-Scali, 2015, Éditions Gallimard-Jeunesse, coll. Pôle fiction, 477 p., 9782070665952

Bavière, 1936. Max, enfant d’un foyer du programme Lebensborn, est nourri de nazisme dans le ventre de sa mère pour devenir un prototype de la race aryenne. Il est élevé selon la doctrine nazie jusqu’à ce qu’il se lie d’amitié avec Lukas, jeune Juif polonais qui a tous les critères physiques de la race aryenne. Prix Sorcières 2013 (romans ados). Prix Jeunesse des libraires du Québec 2013.


4 juin 2015  par nos libraires

Le choix des lecteurs – Essais – Mai 2015

Voici les titres que les habitués de la Librairie Monet ont préférés en ce mois de Mai 2015, parmi les milliers d’essais que nous leur proposons et ce dans tous les domaines, qu’il s’agisse de parutions récentes ou de titres déjà plébiscités. À noter: l’apparition d’une nouvelle rubrique Environnement et écologie, résultat de l’intérêt croissant des lecteurs et d’un nombre de parutions en forte hausse dans ce domaine.

Arts

1- Un Corbusier, François Chaslin, 2015, Éditions du Seuil, coll. Fiction & Cie, 517 p., 9782021230918

Un portrait du célèbre architecte, de sa naissance en Suisse en 1887 à la construction de la Cité radieuse à Marseille, en passant par ses tentatives manquées pour devenir l’architecte du régime de Vichy et son rôle dans la reconstruction de la France.

ex-aequo

Photo numérique pour les nuls, Julie Adair King, 2015 (16e éd.), Éditions First interactive, coll. Pour les nuls, 366 p., 9782754072854

Avec les Nuls, découvrez le monde merveilleux de la photo numérique Ca y est, vous avez craqué ! Vous avez en main votre nouveau joujou, vous savez bien celui qui permet de faire des photos sans passer déposer la pellicule dans votre labo favori ! Mais comment ça marche, qu’est-ce qu’il me faut exactement pour obtenir les beaux portraits et les beaux paysages qui orneront mon salon. Ce livre, best-seller incontesté sur le sujet, va vous faire découvrir tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser votre appareil, qu’il soit compact, bridge ou reflex : comment acquérir et classer vos images, les retoucher, les imprimer et les partager avec d’autres.

12 muses qui ont changé l’histoire : au coeur de la création artistique du XXe siècle, Bertrand Meyer-Stabley, 2015, Éditions Pygmalion, 386 p., 9782756411446

Dans l’intimité des géants qui ont façonné l’art au XXe siècle, douze femmes ont permis la création d’oeuvres célèbres. Par leur tempérament, leur beauté, leur talent, leur magnétisme, elles ont subjugué les plus grands génies. Misia Sert, Kiki de Montparnasse, Gala Dali, Youki, Peggy Guggenheim, Lee Miller, Dora Maar, Lydia Delectorskaya, Dina Vierny, Jacqueline Picasso, Annabel Buffet, Ultra Violet : toutes ont formé des couples mythiques ou des duos surprenants dans une relation toujours inspiratrice. Muses, égéries, modèles, mécènes, objets de fascination, elles représentent chacune une forme de modernité. En leur rendant vie à la lueur de leurs mémoires, de leurs correspondances, de documents inédits et d’archives, Bertrand Meyer-Stabley nous plonge dans la vie intime, sereine ou sulfureuse d’artistes majeurs – Dali, Maillol, Matisse, Picasso, etc. – et explore la création en choisissant la voie de l’intimité et de la passion.

2- La peinture aujourd’hui, Tony Godfrey et al., 2015, Éditions Phaidon, 447 p., 9780714869087

Le photoréalisme, le paysage, la nature morte, le portrait, le néo-expressionnisme, la peinture d’installation et l’École de Leipzig sont quelques-uns des nombreux aspects de cette discipline artistique florissante explorée par l’auteur. Organisée par thème, La Peinture aujourd’hui rend compte de toute la variété des styles, des matériaux et des techniques de la peinture contemporaine.
À la fois approfondie et accessible, l’approche de Tony Godfrey séduira aussi bien l’amateur d’art que le néophyte.

ex-aequo

Dictionnaire du dadaïsme : 1916-1922, Georges Hugnet, 2015 (NE), Éditions Bartillat, 574 p., 9782841005178

Premier historien du mouvement dada, Georges Hugnet eut le privilège de se lier avec la plupart des protagonistes à commencer par Tristan Tzara ou André Breton. Il est l’un des premiers à se saisir de la dimension internationale du mouvement qui trouve en terrain d’expansion aussi à Zurich, Paris, que Londres, Berlin ou New York. Dada s’est illustré dans tous les arts : poésie, peinture, graphisme, collage, photographie… Ce dictionnaire recense toutes les entrées fondamentales, qu’il s’agisse des acteurs (Hausmann, Duchamp, Picabia, Heartfield, Hugo Ball, Max Ernst, Arp, Aragon), des lieux (Cabaret Voltaire) ou des manifestations (procès Barrès). Le mouvement exercera une influence considérable sur tous les mouvements d’avant-garde, à commencer par le surréalisme qui en découle directement.

Petit dictionnaire du western : les films, les réalisateurs, les acteurs en 250 entrées, Alexandre Raveleau, 2015, Éditions Hors collection, 317 p., 9782258112926

Les récents succès de salle salués par la critique tels que Django Unchained (Quentin Tarantino) ou True Grit (Joel et Ethan Cohen) prouvent, s’il en était besoin, que le western est bien vivant ! Partir à la découverte de ce genre trop souvent stéréotypé et méconnu, à travers une vaste sélection de 210 films, 35 acteurs et réalisateurs et 25 thématiques, c’est ce que nous propose ce guide. Chaque entrée comporte une fiche technique, un résumé, les clés de l’oeuvre, les scènes importantes, sa place dans l’histoire du genre et les échos de la presse au moment de la sortie. Ce Petit Dictionnaire du western est un ouvrage indispensable pour faire le tour de la question. Grâce à la plume à la fois experte et curieuse d’Alexandre Raveleau, vous n’aurez plus qu’une envie : voir (ou revoir) les films les plus connus du genre ou ceux qui gagnent à l’être.

Biographies et témoignages

 1- Ensemble pour toujours, Denis Monette, 2015, Éditions Libre Expression, 560 p., 9782764811238

« Invité à écrire mon autobiographie, j’ai longuement hésité avant d’accepter, je croyais n’avoir rien à dire, mais après mûre réflexion, à l’âge des cheveux blancs, je me suis remémoré le long parcours derrière moi… Un sentier semé de joies et d’embûches, des années à sourire, d’autres à pleurer. J’ai donc, tout doucement, repris ma plume et mis sur papier mon cheminement. Quitte à le léguer à mes enfants… Pour ensuite avoir envie de vous le partager : ma carrière journalistique, ici comme à Hollywood, la naissance du romancier, mes enfants, mes petits-enfants et, surtout… Micheline ! Celle avec qui j’ai traversé les hauts et les bas de ma vie et que le Ciel m’a hélas ravie. Celle dont je pleure encore la lente agonie de son intraitable maladie. C’est tout cela et beaucoup plus encore que mon cœur de septuagénaire vous offre bien humblement dans ces pavés de tant d’années où, bien souvent, l’émotion étranglait mes sentiments. Ensemble pour toujours, c’est elle et moi, c’est ma famille, c’est notre histoire, et ça se lit… comme un roman. »

2- Modèles recherchés : l’ homosexualité et la bisexualité racontées autrement, Robert Pilon (Dir.), 2015, Guy Saint-Jean, éditeur, 184 p., 9782894559413

Chaque jour depuis maintenant 20 ans, des bénévoles du GRIS (organisme visant à démystifier l’homosexualité et à intervenir auprès des jeunes) sont invités dans les salles de classe d’écoles du Québec pour raconter leur petite histoire, faisant ainsi tomber les préjugés à l’égard des réalités homosexuelles et bisexuelles. Robert Pilon, qui a été le président et le porte-parole du GRIS pendant neuf ans, a réuni des dizaines de témoignages de gens qui ont visité ces classes, mais aussi de personnalités québécoises dont on connaît ou non cet aspect de leur vie, en vue de célébrer les éléments essentiels qui ont forgé la grande ouverture d’esprit des Québécois. L’auteur: «Parler ouvertement de son homosexualité, en 2015, est encore vu comme un geste provocant ou une leçon de courage. Mais quiconque lira ce livre ne verra plus jamais le sujet de la même façon.»

3- À propos de la vie : le sens de la vie selon 20 personnalités, André Ducharme, Jean-Yves Girard et Michelle Labrèche-Larouche (dir.), 2015, Éditions La Presse, 254 p., 9782897052225

Quel sens donnez-vous à votre vie? À la vie en général? Quel a été votre parcours personnel? Trois journalistes chevronnés ont fait le pari de poser ces questions intimes et essentielles à vingt personnalités québécoises.

4- Coupable d’être policier : mémoires d’un enquêteur tenace, Philippe Paul et Raymond Paul, 2015, Éditions Druide, coll. Optiques , 288 p., 9782897111953

En 2014, Philippe Paul, sergent-détective à la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), est l’objet d’une controverse : dans les médias, on relate des opérations qu’il a menées, on dévoile des aspects de sa vie privée et on aborde les relations qui le lient à des informateurs… On sème le doute quant à son intégrité. La situation est des plus délicates : s’il se défend, il aura à révéler l’identité d’informateurs, mettant de ce fait leur vie en danger. Il décide de garder le silence et de prendre la retraite à laquelle il a droit. Pour la première fois, dans ce livre qui captivera tous les amateurs d’enquêtes, il raconte sa trajectoire.

5- Martin Luther King : une biographie intellectuelle et politique, Sylvie Laurent, 2015, Éditions du Seuil, 378 p., 9782021166217

Le récit de la vie du pasteur américain est raconté sous un angle politique. L’auteure aborde notamment la pensée de celui qui lutta en faveur des droits civiques et de l’égalité pour les Noirs, son point de vue sur le système capitaliste, son sens de la justice sociale, son rapport au christianisme, au pacifisme et au marxisme.

ex-aequo

Manderley for ever, Tatiana de Rosnay, 2015, Éditions Albin Michel / Éditions Héloïse d’Ormesson, 457 p., 9782226314765

Le portrait et la vie de Daphné du Maurier (1907-1989), romancière anglaise, qui fut à la fois écrivaine, mère de famille et femme secrète, et dont l’oeuvre torturée reflète les tourments. Car, à l’image de ses personnages, Daphné du Maurier cultivait le secret et le trouble : issue d’une famille d’artistes, elle doit affronter son père, célèbre acteur de l’époque, et son grand-père, romancier et ami d’Henry James, pour réaliser son désir d’écrire dans la pudique Angleterre victorienne. Un désir qu’elle accomplira en s’affranchissant de sa famille et en exprimant toute l’ambiguïté de sa personnalité au fil de romans qui sont autant de chefs-d’oeuvre. De Mayfair à Kilmarth, la maison du bord de l’océan, en passant par Menabilly, manoir de Cornouailles pour lequel la romancière nourrissait une passion dévorante, Tatiana de Rosnay, elle-même d’origine anglaise, s’est littéralement mise dans la peau de Daphné du Maurier. Plus qu’une simple biographie, son livre est une rencontre où s’opère toute la magie du roman : Manderley for ever.

Environnement et écologie

1- Sortir le Québec du pétrole, sous la direction de Ianik Marcil, 2015, Éditions Somme toute, 316 p., 9782924283332

Au nom de la raison, de la concorde entre les populations et de l’harmonie avec la Nature, au nom même de la prospérité de la majorité, de la démocratie et du droit des peuples à décider librement de l’usage qui sera fait des ressources de son territoire, nous sommes en droit d’exiger que le Québec s’engage dans une transition énergétique qui réduise au maximum l’usage du pétrole et des hydrocarbures et stimule l’électrification des transports, la mobilité active, le développement d’énergies alternatives viables. » – Dominic Champagne Plus de quarante auteurs de tous horizons offrent des pistes de réflexion, d’analyse et d’inspiration pour penser et mettre en œuvre un Québec sans pétrole. Des textes qui en appellent à mobiliser nos forces et notre ingéniosité pour réaliser la transition écologique de notre économie.

2- Brut : la ruée vers l’or noir, Naomi Klein, Nancy Huston, David Dufresne, Melina Laboucan-Massimo et Rudy Wiebe, 2015, LUX Éditeur, coll. Lettres libres, 120 p., 9782895961970

Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta, est le Klondike d’une ruée vers l’or du XXIe siècle, ville-champignon au milieu d’un enfer écologique, où des travailleurs affluent de partout attirés par les promesses de boom économique. L’or qu’ils convoitent : les gisements de sables bitumineux, le pétrole le plus sale qui existe et qui est exploité au péril de la planète entière par les compagnies pétrolières comme Total. Nancy Huston est allée voir de ses propres yeux ce qui se passait dans son Alberta natale et a découvert, abasourdie, une dévastation qu’elle raconte ici en un cri de colère et d’indignation. Autour de ce texte, Brut réunit les voix de personnes qui ont vu la catastrophe de près : Naomi Klein, David Dufresne et Melina Laboucan-Massimo, une militante amérindienne qui se bat en première ligne.

3- Les illusions renouvelables : énergie et pouvoir : une histoire, José Ardillo, 2015, Éditions L’Échappée, coll. Pour en finir avec, 298 p., 9782915830927

Une analyse de l’histoire récente de l’exploitation énergétique envisagée selon un angle politique. L’auteur décrit la course effrénée pour extraire toujours plus de combustibles afin de préserver le confort quotidien à tout prix, pointe les défis du XXIe siècle pour trouver de nouvelles énergies à exploiter (volcans, mers, étoiles) et fait apparaître les limites des énergies renouvelables.

ex-aequo

Cinquante ans de caricatures en environnement, André Bélisle, 2015, Éditions Écosociété, 180 p., 9782897192013

Regroupées par thématique environnementale, les caricatures sont accompagnées d’un texte présentant le contexte historique et les principaux enjeux du dossier. Elles sont aussi commentées par André Bélisle qui, page après page, révèle des anecdotes liées à son expérience de militant dans les coulisses du pouvoir. Un témoignage unique qui éclaire avec un humour mordant l’histoire des luttes environnementales d’ici et d’ailleurs. À l’heure où la crise écologique fait craindre le pire pour l’avenir de notre planète, prenons le temps de rire « en vert et contre tout »

L’énergie des esclaves : le pétrole et la nouvelle servitude, Andrew Nikiforuk, 2015, Éditions Écosociété, 280 p., 9782897191788

S’il a jadis fallu l’énergie des esclaves pour labourer la terre, vêtir les empereurs et construire les villes, celle-ci a été remplacée par les énergies fossiles et le moteur à combustion. Les succès du mouvement abolitionniste au XIXe siècle sont d’ailleurs en partie attribuables à deux formidables alliés invisibles: ces «esclaves inanimés» que sont le charbon et le pétrole. Mais si naguère il n’y avait que les maîtres qui dépendaient de leurs esclaves, nos sociétés dépendent aujourd’hui plus que jamais de l’or noir. Pour Andrew Nikiforuk, nous sommes en ce sens entrés dans une nouvelle ère de servitude dont il est urgent de se libérer. (…) Dressant des parallèles avec certaines civilisations qui ont bâti leur puissance sur l’esclavage à travers l’histoire, Nikiforuk appelle à revoir notre rapport à l’énergie. Montrant que nous n’avons toujours pas appris à utiliser intelligemment celle que nous générons – que ce soit par des muscles humains, des turbines actionnées à la vapeur ou des particules d’atomes –, Nikiforuk nous invite à opérer une véritable révolution conceptuelle.

Histoire du Québec et du Canada

1- Brève histoire des Patriotes, Gilles Laporte, 2015, Éditions du Septentrion, 368 p., 9782894488171

15 février 1839. Cinq patriotes montent sur l’échafaud afin d’y être pendus. La colonie britannique du Canada est en crise. La période des rébellions de 1837-1838 est un moment charnière de l’histoire du Québec. Gilles Laporte en propose ici une première synthèse claire et accessible. Il prend le temps d’asseoir les fondations d’un territoire et d’un peuple, le Bas-Canada du début du XIXe siècle, avant de présenter trente ans de luttes politiques. Les enjeux complexes, allant bien au-delà d’une simple lutte linguistique, prennent alors tout leur sens. Les principales batailles et les soulèvements sont aussi clairement abordés. Seize portraits régionaux et cinquante capsules biographiques complètent ce remarquable ouvrage.

ex-aequo

Honoré Beaugrand : la plume et l’épée (1848-1906), Jean-Philippe Warren, 2015, Éditions du Boréal, 536 p., 9782764623794

En écrivant la biographie de Beaugrand, Jean-Philippe Warren nous fait découvrir un Québec qui ne cesse de nous surprendre. Un Québec fortement empreint de valeurs martiales, ouvert sur l’Amérique. Un Québec nationaliste qui ne croit pas que l’affirmation collective doive servir à broyer l’individu. Un Québec, enfin, résolument industriel et urbain, et qui jette, déjà, un regard nostalgique sur ses origines, célébrant le folklore et les traditions désormais condamnées par les progrès de la science et de la technologie. Du grand-père, coureur de bois et navigateur, au petit-fils, globe-trotteur et businessman, la famille Beaugrand révèle les lignes de partage des Canadiens français au lendemain de la Rébellion de 1837. À ceux qui refusent la résignation et la soumission que prêchent les élites conservatrices, la vie de Beaugrand rappelle la valeur, au fond si simple, de l’audace.

2- La guerre de Sept Ans, 1756-1763, Edmond Dziembowski, 2015, Éditions du Septentrion, 500 p., 9782894488164

Le 28 mai 1754, l’officier canadien Joseph Coulon de Villiers de Jumonville et une dizaine de ses soldats sont massacrés par des Indiens et des hommes de la troupe de George Washington. Cet accrochage au pays de l’Ohio engendre à partir de 1756 un conflit que Winston Churchill regardera comme la première guerre mondiale de l’histoire. Nées de la rivalité franco-britannique en Amérique du Nord, les hostilités s’étendent à l’Europe, où Frédéric II de Prusse et le roi de Grande-Bretagne affrontent, dans des «boucheries héroïques», les armées de Louis XV, de Marie-Thérèse d’Autriche et d’Élisabeth de Russie. (…) Le legs politique de la guerre de Sept Ans est considérable. Vague patriotique défendant le principe d’une citoyenneté active au royaume de France, gestation convulsive du radicalisme britannique, premiers craquements dans les colonies d’Amérique: sous l’effet d’une guerre accélératrice des changements, le monde fait ses premiers pas dans l’ère des révolutions. Avec un véritable talent d’écrivain, Edmond Dziembowski propose la première synthèse sur ce grand conflit.

3- Une histoire du RIN, Claude Cardinal, 2015, VLB Éditeur, coll. Études québécoises , 512 p., 9782896496105

De sa fondation en 1960 à sa dissolution au profit de l’union des indépendantistes en 1968, le Rassemblement pour l’indépendance nationale a été l’une des grandes aventures politiques du Québec. Le mouvement devenu parti a été un lieu clé de la définition d’un nationalisme moderne que caractérisaient, entre autres, la sensibilité aux réalités sociales, le volontarisme économique, l’ouverture sur le monde, le refus de la violence et l’attachement à la démocratie. Si ces valeurs ont largement fait consensus au RIN, la tension entre le projet de société à porter et l’avancement de la cause indépendantiste s’est fait sentir tout au long de ses huit années d’existence tumultueuse. Entre les bagarres internes et le réalisme politique, le RIN a néanmoins fait son ouvre, profondément transformatrice.

ex-aequo

Une histoire du Québec : entre tradition et modernité, Peter Gossage et J.I. Little, 2015, Éditions Hurtubise, coll. Les cahiers du Québec, 482 p., 9782897234775

Il y a environ 7 500 ans, le glacier continental se retira du paysage de ce qui deviendra le Québec. Ainsi commence cette histoire fascinante et abondamment illustrée d’une terre unique et magnifique, une histoire qui s’est constamment transformée au fil des siècles au gré des mouvements des habitants de ce territoire. Dans une prose concise et élégante, traduite avec finesse de l’anglais par Hélène Paré, Peter Gossage et J. I. Little racontent le passé du peuple et de l’espace québécois, là où les interactions entre la tradition et la modernité ont forgé une identité comparable à nulle autre dans le monde.

Les Inuits : résistants !, Anne Pélouas, 2015, Éditions HD Ateliers Henry Dougier, coll. Lignes de vie d’un peuple, 144 p., 9791093594439

Peuple de l’Arctique à l’histoire millénaire, les Inuits sont passés du nomadisme à la sédentarité. Ils s’adaptent aux changements générés par le réchauffement climatique qui affectent particulièrement les pôles. L’auteure étudie les Inuits du nord du Canada.

De la belle époque à la crise : chroniques de la vie culturelle à Montréal, St-Jacques, D. / Des Rivières, M.-J. (Dir.), 2015, Éditions Nota Bene, 327 p., 9782895185123

Montréal a toujours été reconnue comme une ville aux multiples activités culturelles. Le Quartier des spectacles et les nombreux festivals en témoignent aujourd’hui de façon éclatante. Mais qu’en était -il au début du siècle dernier ? Ce livre rend compte de cette activité culturelle débridée que vivait Montréal entre la Belle Époque et la Crise. Quelques sujets traités : la vitalité du théâtre yiddish, le Théâtre de variétés vu comme boutique de corruption, l’arrivée du Ouimetoscope et ses vues animées, l’implantation du Gram-o-phone Berliner et la mise en place de l’industrie de la musique, la création des premiers magazines féminins comme La revue moderne, ancêtre de Châtelaine, les folles nuits du Beaver Hall. Les chroniques qui composent ce magnifique livre sont écrites par des spécialistes des sujets traités, mais ils le font dans une langue accessible, journalistique. C’est du « comme si on y était » d’une couverture à l’autre. Un total plaisir de lecture. Ce livre est abondamment illustré d’une dizaine de pages en couleur.

Histoire mondiale

1- L’affaire Jivago : le Kremlin, la CIA et le combat autour d’un livre interdit, Peter Finn & Petra Couvée, 2015, Éditions Michel Lafon, 2015, 9782749924250

En confiant en 1956 à un intrépide émissaire de Feltrinelli, son éditeur italien, le manuscrit de son premier roman qu’il savait ne jamais pouvoir publier dans son pays, le grand poète Boris Pasternak dit à l’Italien :« Voici Le docteur Jivago. Puisse-t-il faire son chemin dans le monde. » Publié d’abord en Italie, puis en France, et dans toute l’Europe, le roman attire très vite l’attention de la CIA qui y voit une arme de propagande idéologique susceptible de peser dans la guerre froide. Celle-ci décide donc de réaliser dans le plus grand secret la première édition en russe. Au terme d’une haletante course de vitesse, ponctuée d’invraisemblables stratagèmes pour récupérer le manuscrit original, l’imprimer en toute discrétion et surtout effacer toute trace de l’implication des services secrets américains, un millier d’exemplaires furent distribués, lors de l’Exposition universelle de Bruxelles, aux touristes russes venus visiter… le pavillon du Vatican ! (…) Peter Finn et Petra Couvée ont eu accès aux dossiers de la CIA et nous offrent un portrait saisissant de Pasternak, et un thriller d’espionnage qui fait revivre l’époque fascinante de la guerre froide, un temps où la littérature avait le pouvoir de changer le monde.

2- Waterloo : chroniques d’une bataille légendaire, Bernard Cornwell, 2015, Ixelles éditions, 368 p., 9782875152480

Waterloo est la chronique des quatre jours qui ont précédé la bataille proprement dite et la description heure par heure de la journée du 18 juin, accompagnée de cartes des mouvements de troupes soigneusement réalisées. Pour son premier ouvrage de non-fiction, Bernard Cornwell combine ses talents de conteur et sa méticulosité d’historien pour produire un essai documenté et vivant. Cela donne un récit fascinant de tous les instants dramatiques de la campagne de Belgique, depuis l’évasion de Napoléon de l’île d’Elbe jusqu’au charnier final. À travers des lettres et des journaux intimes, il jette une lumière nouvelle sur les pensées intimes de Napoléon et le duc de Wellington, ainsi que sur la vie et la mort d’officiers et de soldats ordinaires. Waterloo est un récit formidablement documenté qui plaira aux amateurs d’histoire en général, et d’histoire napoléonienne en particulier.

ex-aequo

Mémoires, Beate et Serge Klarsfeld, 2015, Éditions Fayard, coll. Document, 684 p., 9782081255241

Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Pourtant, rien ne prédestinait cette fille d’un soldat de la Wehrmacht et ce fils d’un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de « chasseurs de nazis » que l’on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d’anciens nazis d’accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d’éclat permanent. Elle traite ainsi de nazi le chancelier Kurt Georg Kiesinger en plein parlement, puis le gifle en public lors d’un meeting à Berlin, geste qui lui vaut de devenir le symbole de la jeune génération allemande. Leur combat les conduit aux quatre coins du monde. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon. Dans cette autobiographie croisée, Beate et Serge Klarsfeld reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.

Les cent derniers jours d’Hitler : chronique de l’apocalypse, Jean Lopez, 2015, Éditions Perrin, 277 p., 9782262050238

Les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe sont les plus sanglants et les plus destructeurs de tout le conflit. Chaque jour, en moyenne, 30 000 êtres humains perdent la vie. De cette orgie de mort, Hitler est le grand responsable. Diminué par la maladie, traqué, contesté ou haï par son peuple même, réduit à vivre sous les bombes dans un trou humide, il continue néanmoins à alimenter le brasier. Pour comprendre ce cataclysme, Jean Lopez livre la chronique des derniers jours de la vie du Führer, de son retour à Berlin, mi-janvier 1945, à son suicide en avril de la même année. Plus de cent photos accompagnent le récit. Elles donnent à voir la réalité de l’effondrement de l’un des régimes les plus ahurissants du XXe siècle. Texte et images répondent à la question centrale de ce livre sans équivalent : à quels desseins obéit la volonté du Führer de ne jamais capituler, de résister jusqu’à la mort, en entraînant ses 80 millions de sujets dans l’apocalypse ?

Philosophie

1- Du bonheur : un voyage philosophique, Frédéric Lenoir, 2014, Éditions Fayard, coll. Documents, 222 p., 9782213661360

Qu’entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N’est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils coexister ? Pour tenter de répondre à ces questions, Frédéric Lenoir propose un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Une promenade stimulante en compagnie des grands sages d’Orient et d’Occident.Où l’on traversera le jardin des plaisirs avec Epicure. Où l’on entendra raisonner le rire de Montaigne et de Tchouang-tseu. Où l’on croisera le sourire paisible du Bouddha et d’Epictète. Où l’on goûtera à la joie de Spinoza et d’Etty Hillesum. Un cheminement vivant, ponctué d’exemples concrets et des dernières découvertes des neurosciences, pour nous aider à vivre mieux.

2- Cosmos : une ontologie matérialiste, Michel Onfray, 2015, Éditions Flammarion, coll. Brève encyclopédie du monde, 565 p., 9782081290365

Qu’est-ce qui réunit la mort d’un père sous un ciel sans étoiles, un jardin d’enfance, l’enfouissement d’un spéléologue, les fragrances d’un champagne de 1921, le hérisson des tziganes, la coquille d’un mollusque, l’anguille des Sargasses, un ver parasite, le vin biodynamique, la poésie des peuples sans écriture, un masque africain, des haricots sauteurs, des acacias qui communiquent, un philosophe zoophile, des végétariens exploiteurs de poules, des porcs en batterie, des toréadors habillés en femmes, un curé athée, un matérialiste mort d’une indigestion de pâté de faisan, une peinture pariétale, un alignement de pierres, une fête du soleil indienne, une église catholique, les anges et les comètes, les trous noirs, un haïku, une toile d’Arcimboldo, le Land Art, la musique répétitive, entre autres fragments d’une Brève encyclopédie du monde ? Le cosmos. Cet ouvrage, dont Michel Onfray écrit qu’il est « son premier livre », propose une philosophie personnelle de la nature. Contempler le monde, comprendre ses mystères et les leçons qu’il nous livre, ressaisir les intuitions fondatrices du temps, de la vie, de la nature, telle est l’ambition de Cosmos, qui renoue avec l’idéal païen d’une sagesse humaine en harmonie avec le monde.

3- Petit cours d’autodéfense intellectuelle, Normand Baillargeon, ill. de Charb, 2006, LUX Éditeur, coll. Instinct de liberté , 344 p., 9782895960447

Rédigé dans une langue claire et accessible, cet ouvrage, illustré par Charb, constitue une véritable initiation à la pensée critique, plus que jamais indispensable à quiconque veut assurer son autodéfense intellectuelle. On y trouvera d’abord un large survol des outils fondamentaux que dort maîtriser tout penseur critique : le langage, la logique, la rhétorique, les nombres, les probabilités, la statistique, etc. ; ceux-ci sont ensuite appliqués à la justification des croyances dans trois domaines cruciaux . l’expérience personnelle, la science et les médias.

Psychologie, développement personnel et motivation

1- La chaise rouge devant le fleuve, Rémi Tremblay et Diane Bérard, 2015, Guy Saint-Jean, éditeur, 160 p., 9782894559109

Quand on gagne son pain à tenir la main des autres lorsqu’ils traversent des instants d’une rare intensité, comment fait-on pour composer avec les grands défis humains que la vie pose sur son propre chemin? «Danser avec la vie», facile à dire, pas si facile à faire… Rémi Tremblay a subi un fracassant face à face avec sa souffrance au cours de la dernière année: le premier de ses trois garçons, aux prises avec un grave problème de dépendance, a encore rechuté. Frappé de plein fouet, l’homme amorce, assis devant le fleuve Saint-Laurent, une réflexion inédite qui se révélera déterminante pour toute personne secouée par un épisode difficile. Un ouvrage apaisant et libérateur qui fait la preuve par mille que souffrance et bonheur peuvent cohabiter.

2- La dictature du bonheur, Marie-Claude Élie-Morin, 2015, VLB Éditeur, 176 p., 9782896496273

L’industrie des coachs de vie, du développement personnel et du self-help est plus florissante que jamais. Le bonheur est devenu un impératif, au même titre que la minceur et le succès professionnel. Santé physique, équilibre mental, vie de couple, finances : on met constamment en avant la nécessité d’avoir toujours une attitude volontaire et « positive », parfois au mépris de la réalité. Marie-Claude Élie-Morin l’a réalisé de la manière la plus intime qui soit au décès de son père. Dans ce livre, elle expose avec humour et discernement les vicissitudes d’une manière de penser qui fait que beaucoup de gens en arrivent à se blâmer d’être malades, malheureux, seuls ou pauvres. À force de nous répéter que nous sommes les seuls artisans de notre bien-être, la dictature du bonheur ne serait-elle pas en train de nous isoler des autres et de nous couper de nous-mêmes ?

3- La chair interdite, Diane Ducret, 2015, Éditions Albin Michel, coll. Documents, 365 p., 9782226257048

Une histoire de la manière dont le sexe féminin a été représenté par les artistes, les théologiens, les médecins ou les femmes elles-mêmes, depuis l’Antiquité, ainsi que les enjeux sociétaux et politiques qui en ont découlé. L’auteure aborde notamment les thèmes de la virginité, des jouets sexuels, de l’anatomie, des superstitions, de l’épilation, des ceintures de chasteté, etc.

4- De quel système relationnel êtes-vous prisonnier ?, Colette Portelance, 2015, Éditions du CRAM, coll. Psychologie, 399 p., 9782897210861

Si vous voulez identifier les systèmes qui nuisent à l’harmonie de vos relations affectives, si vous souhaitez que votre relation amoureuse et toutes vos autres relations importantes pour vous reposent sur une meilleure connaissance de vos fonctionnements personnels, sur le dénouement progressif de vos systèmes relationnels insatisfaisants et sur la communication authentique, ce livre est pour vous. Si vous voulez éviter le plus possible de répéter des réactions qui mènent au conflit ; si vous voulez contacter votre sensibilité sans vous laisser gouverner par elle ; si vous souhaitez agir le plus consciemment possible plutôt que de réagir involontairement, vous trouverez dans cet ouvrage des informations, des moyens, des balises qui faciliteront graduellement et en douceur votre transformation vers une vie affective plus harmonieuse et plus satisfaisante. Ce livre n’a aucun pouvoir magique. Il s’adresse à ceux qui veulent améliorer leurs relations affectives et à ceux qui souhaitent comprendre la cause de leurs souffrances relationnelles et qui sont prêts à prendre des moyens pour s’en sortir.

Religions et spiritualité

1- La bible de l’athéisme, Sam Harris et Emily Patry, 2015, Éditions Cardinal, 120 p., 9782924155783

Traduction du bestseller Letter to a Christian Nation du philosophe et neurologue américain Sam Harris, La Bible de l’athéisme est un ouvrage de vulgarisation qui permet de comprendre les limites de la religion. Dans ce livre coup de poing, l’auteur déconstruit les mythes et les présupposés sur lesquels repose la foi chrétienne, et la croyance aveugle en une divinité en général.

2- François, le printemps de l’Évangile, Frédéric Lenoir, 2015, Le Livre de poche, 156 p., 9782253003397

Retour sur l’engouement suscité par François lors de la première année de son ministère. Le spécialiste met en évidence le réformisme du pape argentin : le retour à l’Evangile, l’ouverture aux non-croyants, l’attention portée aux pauvres, le refus d’une Eglise puissante et fastueuse, le détachement par rapport au temporel, le sens communautaire du service et de l’amour, etc.

3- Le prix à payer : récit, Joseph Fadelle, 2012, Éditions Pocket, 253 p., 9782266212199

Le prix à payer pour vivre sa foi. Le prix à payer pour être libre. Le prix à payer pour être soi. Ce prix, Mohammed l’a payé, de son sang. Jeune musulman irakien appelé au service militaire, Mohammed découvre avec effroi que son voisin de chambrée est chrétien. Une amitié paradoxale va pourtant se nouer entre les deux hommes, nourrie de débats idéologiques et religieux. Mohammed en sort métamorphosé et se convertit au christianisme. Mais en terre d’Islam, changer de religion est un crime. Intimidations, coups puis prison et torture… Mohammed traverse un calvaire mais ne cède pas. Une fatwa est prononcée contre lui. Ses frères lui tirent dessus, en pleine rue, il s’effondre… Le prix à payer est une histoire vraie.

4- Vrai zen pour chats et pour leurs maîtres : devenez un adepte de la méditation, textes et illustrations de Christian Gaudin, 2015, Éditions Pocket, coll. Évolution, 96 p., 9782266255172

Présentés de façon humoristique par des chats, des conseils simples et faciles pour découvrir la pratique du zen.

ex-aequo

La guérison du monde, Frédéric Lenoir, 2014, Le Livre de poche, 327 p., 9782253176473

Constatant l’essoufflement d’un système fondé sur la prééminence du cerveau rationnel et logique par rapport au cerveau émotionnel, sur l’exploitation mercantile de la nature, sur la domination masculine, l’auteur montre que le changement est possible et que l’humanité peut dépasser cette crise planétaire par une profonde transformation des modes de vie.

Plaidoyer pour l’altruisme : la force de la bienveillance, Matthieu Ricard, 2015 (NE), Éditions Pocket, coll. Évolution, 1022 p., 9782266249348

Moine bouddhiste, M. Ricard démontre les vertus de l’altruisme au quotidien. Se fondant sur ses lectures, ses expériences et sa réflexion, il souligne la nécessité de l’altruisme dans un monde de plus en plus interdépendant, et milite pour un changement à l’échelle planétaire. Un essai sur le pouvoir de la transformation positive.

Sciences

1- Qu’est-ce que le boson de Higgs mange en hiver et autres détails essentiels, Pauline Gagnon, 2015, Éditions Multimondes, 289 p., 9782895444909

Juillet 2012: le CERN, le Laboratoire européen de la physique des particules, annonçait en grande pompe la découverte du boson de Higgs. La nouvelle a fait le tour du monde. Mais combien de gens comprennent vraiment ce que c’est et pourquoi cette découverte fut suivie du prix Nobel de physique en 2013 pour les théoriciens François Englert et Peter Higgs qui en avaient prédit l’existence 48 ans auparavant? Le boson de Higgs était le chaînon manquant du modèle théorique actuel qui décrit ce qui compose toute la matière qu’on voit autour de nous. Ce livre explique comment tout cela fonctionne et le rôle du boson de Higgs. Et le livre va beaucoup plus loin car cette théorie ne s’applique qu’à la matière visible, celle qu’on trouve sur Terre, dans les étoiles et les galaxies, mais qui ne compte que pour 5% du contenu de l’Univers. Le reste, soit 95% de l’Univers, consiste en «matière sombre» et en «énergie sombre», deux entités complètement inconnues. Quelle est donc cette mystérieuse matière sombre? Comment sait-on qu’elle existe et a-t-on des chances de la découvrir bientôt? Sommes-nous à l’aube d’une grande révolution dans notre conception du monde matériel qui nous entoure?

ex-aequo

Guide pratique astronomie : lire et comprendre le ciel, David H. Levy, préface de Hubert Reeves, 2015, Éditions du Sélection du Reader’s Digest, 288 p., 9782924382394

Le Guide pratique Astronomie vous offre tout ce qu’il faut savoir pour partir à la découverte du ciel. Vous voulez reconnaître au premier coup d’oeil les étoiles les plus brillantes? Retrouver les grandes figures géométriques des constellations auxquelles elles appartiennent? Avec des explications claires, des conseils pratiques, des cartes détaillées faciles à comprendre, ce livre superbement illustré vous en donne les moyens. À l’oeil nu, à la jumelle ou à l’aide d’un petit télescope, en ville ou à la campagne, apprenez à lire le ciel.

La génétique pour les nuls, Dr Tara Rodden Robinson, 2015, First Éditions , coll. Pour les nuls, 473 p., 9782754059251

Découvrez une science aux applications vertigineuses… De Jurassic Park à The Island, en passant par Bienvenue à Gattaca, la génétique inspire les scénaristes. Mais connaissez-vous réellement les possibilités actuelles de cette science ? Peut-on vraiment échapper aux OGM ? Le fichage génétique va-t-il remplacer notre carte d’identité ? Le tri d’embryons menace-t-il de dériver vers l’eugénisme ? Peut-on modifier les gènes de l’espèce humaine, et pour quelles applications ? Finalement : qu’est-ce que l’hérédité ? Pour répondre à ces questions et en finir avec les fantasmes, voici un ouvrage de référence qui vous fera naviguer dans l’océan des connaissances génétiques avec simplicité et pédagogie : de la structure de la double hélice la plus célèbre (l’ADN, pardi !) aux avancées les plus récentes de la recherche, en passant par l’explication des maladies génétiques ou la manière d’établir des empreintes génétiques par exemple, partez à la découverte des très nombreuses applications de cette science passionnante et devenez expert ès chromosomes !

Quelles idées hérétiques pourraient conduire Galilée au bûcher aujourd’hui ? Le terrain de jeu du prof Durand est d’explorer les idées extravagantes du monde scientifique moderne. À l’émission Les années lumière, sur ICI Radio-Canada Première, il s’est fait une spécialité d’exposer les prédictions qui dépassent notre imagination. Parmi celles-ci, la possibilité de voyager dans le futur, d’augmenter sa créativité sur commande ou d’apprendre le karaté en trois minutes… Existe-t-il des milliards d’univers ? La super-intelligence sera-t-elle le plus grand risque de l’humanité ? Se pourrait-il que l’on vive dans une simulation ? Ludique, réjouissant et même un peu troublant, cet ouvrage met à la portée de tous les curieux des théories qui n’ont rien de gratuit, puisqu’elles sont toutes scientifiquement possibles

ex-aequo

Physique minute : 200 concepts clés expliqués en un instant, Giles Sparrow et David W. Hughes, 2015, Éditions Contre-Dires, coll. Minute, 416 p., 9782849333143

Introduction aux 200 sujets essentiels de physique, divisés en grands domaines : mécanique classique, ondes, thermodynamique, électromagnétisme, matière, électricité, physique nucléaire, physique quantique, physique des particules, relativité et cosmologie.

Sciences humaines et sociales

1- Second début : cendres et renaissance du féminisme, Francine Pelletier, 2015, Éditions Atelier 10, coll. Documents, 81 p., 9782924429730

Cofondatrice de la revue La Vie en rose, Francine Pelletier se trouvait dans les tranchées de la révolution féministe, il y a 30 ans, alors qu’on entrevoyait le meilleur pour les femmes et la société en général. Une ère plus ouverte, décomplexée, libre et juste semblait s’annoncer. C’était avant l’électrochoc de la tuerie de Polytechnique, en 1989, la montée en puissance du fanatisme religieux et l’accroissement des inégalités sociales. Mais l’année 2014 aura été, à bien des égards, porteuse d’espoir pour la cause des femmes. Aura-t-il fallu attendre une nouvelle génération—et un sentiment d’urgence omniprésent—pour que le féminisme renaisse enfin de ses cendres? Francine Pelletier signe ici une réflexion inédite, vive et sincère sur ce que ça veut vraiment dire, être une femme dans le Québec actuel.

2- L’occident terroriste : d’Hiroshima à la guerre des drones, Noam Chomsky, 2015, Éditions Écosociété, 176 p., 9782897191818

Dans ce livre d’entretiens, Noam Chomsky et Andre Vltchek démontent la puissance de cet appareil de propagande qui permet à l’Occident de dissimuler ses crimes et le rôle véritable qu’il joue dans le reste du monde. S’ouvrant sur l’histoire du kiosque à journaux de New York où le jeune Chomsky a commencé à faire son éducation politique, leur discussion s’élargit progressivement sur des sujets tels que les bombes nucléaires larguées sur Hiroshima et Nagasaki, la guerre froide, les mésaventures étatsuniennes en Amérique latine (Salvador, Nicaragua, Guatemala, Chili, Cuba), l’Inde et la Chine, l’intervention de l’OTAN en ex-Yougoslavie, les attentats du 11-Septembre, l’invasion militaire de l’Irak, le Printemps arabe, le fiasco de la Lybie et de la Syrie, ainsi que la guerre des drones. À travers ce survol, les auteurs critiquent de façon magistrale l’héritage funeste du colonialisme et l’exploitation éhontée des ressources naturelles de la planète exercée par l’Occident. Ce livre d’entretiens est augmenté de deux articles qu’ils ont publiés dans la foulée de l’attaque contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris, en janvier 2015, dénonçant l’hypocrisie occidentale vis à vis d’un terrorisme qu’il a largement contribué à développer.

3- Les barbares : essai sur la mutation, Alessandro Baricco, 2015, Éditions Gallimard, 223 p., 9782070131693

Entre sérieux et humour, cette réflexion contribue au débat sur l’avenir de la culture. L’écrivain essaie de comprendre qui sont ces barbares aujourd’hui, comment ils procèdent, quelle est leur logique, leur mode de fonctionnement, les dégâts qu’ils ont causés et les leçons à en tirer.

4- Tout ce que les publicitaires ne vous disent pas, Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot, 2015, Éditions La Presse, 232 p., 9782897053444

Les publicitaires nous créent-ils des besoins? Peut-on vendre un politicien comme on vend de la lessive? Les couleurs influencent-elles nos décisions d’achat? Consommation, culture, médias, politique, causes sociétales: tout est aujourd’hui une question d’image et de « marque » à vendre. De A à Z, Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot nous plongent dans la tête des publicitaires et nous donnent des pistes pour consommer plus intelligemment. Un ouvrage ludique et accessible, agrémenté de quizz et de tests amusants pour mieux connaître le consommateur en nous.

ex-aequo

L’hydre mondiale : l’oligopole bancaire, François Morin, 2015, LUX Éditeur, coll. Lettres libres, 164 p., 9782895961994

« Too big to fail » constatait-on durement en 2008 au sujet de Lehman Brothers, alors que sa faillite mettait l’économie mondiale à genoux. Trois ans plus tard, le G20 reconnaissait l’existence de 28 banques dites « systémiques », à la puissance telle que la défaillance d’une seule pourrait nous faire derechef culbuter dans l’abîme. Ces 28 banques, explique François Morin dans ce petit ouvrage, constituent un oligopole qui est tout sauf d’intérêt public. Leur position dominante sur les grands marchés de la finance globalisée leur confère de facto des pouvoirs analogues à ceux des grandes institutions publiques – parmi lesquels rien de moins que la capacité de fixer le prix de l’argent – sans bien sûr partager ni leurs objectifs ni leurs devoirs. À coups de prises de risques massives et d’ententes frauduleuses, elles fragilisent les marchés (des changes, obligataires, des produits dérivés), mais surtout exercent une influence politique telle qu’on chercherait en vain des puissances publiques en mesure de faire contrepoids. Faut-il chercher plus loin les causes de la crise politique qui traverse les démocraties occidentales ? Faisant ici parler des données inédites, François Morin se montre catégorique : si nous voulons mettre les citoyens à l’abri de désastres financiers à venir, il nous faut abattre l’hydre bancaire et rapatrier la monnaie dans le giron du public.

Tous ces ouvrages sont en vente à la Librairie Monet ou, via notre site monet.leslibraires, en format papier ou numérique, selon leur disponibilité, en cliquant sur les titres sélectionnés. 



© 2007 Librairie Monet