Le Délivré
Afficher :  tout ce mois-ci | cette année

Articles récents

17 septembre 2014  par Le Délivré

Les Prix Jeunesse des libraires du Québec 2014 dévoilés !

Pour le pur bonheur de voir leurs yeux s’illuminer devant tant de couleurs, de vivacité.

Laisser les petites mains parcourir les pages colorées et remplies de découvertes.

Se laisser porter, voyager, aller là où ne pensait pas que les mots pouvaient nous emmener.

C’est ainsi que Catherine Trudeau, porte-parole des Prix jeunesse des Libraires du Québec, nous propose de transmettre le plaisir de la lecture aux jeunes lecteurs et lectrices…

C’est depuis 2011 qu’ils se prononcent à propos du Prix Jeunesse des libraires du Québec. Encore cette année, les libraires ont fait entendre leurs voix. Au départ, un comité de six libraires jeunesse ont établi une liste préliminaire qui comportait douze titres par catégorie, pour finir avec trois titres finalistes qui ont été soumis à tous les libraires du Québec. Sans plus attendre, voici le résultat final :

QUÉBEC

0-5 ans

L’autobus, Marianne Dubuc (Comme des géants)
Un album dont on ne se lasse pas!

6-11 ans

Edgar Paillettes, Simon Boulerice (Québec Amérique)
Un pur bonheur.

12-17 ans

Eux, Patrick Isabelle (Leméac)
Un livre qui remue.

HORS QUÉBEC

0-5 ans

Le cadeau, Agnès Laroche et Stéphanie Augusseau (Alice jeunesse)
De la tendresse du début à la fin…

6-11 ans

Flux, Kyo Maclear et Matte Stephens (La Pastèque)

Une initiation à l’art.

12-17 ans

Nos étoiles contraires, John Green (Nathan)
Entre le rire et les larmes.

Toutes nos félicitations à tous et à toutes, et tout particulièrement à notre confrère Patrick Isabelle, l’heureux récipiendaire du Prix Québec 12-17 ans pour son magnifique roman Eux!

Pour commander ces livres via notre site monet.leslibraires.ca, veuillez cliquer sur les titres sélectionnés.

Source: Les libraires


10 septembre 2014  par nos libraires BD

Bandes dessinées : la crème d’août

Comme chaque mois, notre équipe de libraires spécialisés en bandes dessinées passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces récits complets et autres premiers tomes, question d’aiguiser votre appétit livresque…

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – PREMIERS LECTEURS

Myrmidon T.3 : Dans l’antre du dragon, Thierry Martin et Loïc Dauvillier, 2014, Éditions de la Gouttière, 32 p., 9791092111125*

Myrmidon est un jeune garçon qui n’hésite pas à troquer son pyjama pour des costumes qui le mèneront à l’aventure. Après avoir côtoyé Indiens et extraterrestres, le voici maintenant aux prises avec des dragons peu commodes. Comme à leur habitude, les auteurs usent d’astuces graphiques pour distancer le rêve du réel et ils se permettent même, ce coup-ci, d’enfermer leur héros dans une case, se jouant ainsi des codes du genre. Par sa structure répétitive et ses aventures rocambolesques, Myrmidon est une série sans texte qui plaira aux fans de la série Petit Poilu. Dès 3 ans. (RSH)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – JEUNESSE

Chevaliers de la chouette T.1, Ben Fiquet, 2014, Glénat, coll. « Tchô ! », 88 p., 9782723493994*

Laissez-vous entraîner dans les aventures de Manille, un jeune garçon qui rêve de devenir chevalier. Orphelin élevé dans un couvent, notre petit héros va s’associer aux Chevaliers de la chouette, une confrérie honorable mais frappée d’une étrange malédiction, pour vivre des aventures incroyables. Une princesse en péril, un baron perfide et assoiffé de pouvoir, des créatures fantastiques et effrayantes, tous les éléments des contes fantastiques sont réunis pour une histoire merveilleuse et captivante. Ajoutez à cela un soupçon de technologie étrange et anachronique bien intégré à l’histoire et vous obtenez un petit bijou en BD jeunesse. À voir ! (PP)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADOS

Un été en apnée, Max de Radiguès, 2014, Sarbacane, 60 p., 9782848657042*

Après avoir raconté la fugue du jeune Simon, en quête de son amour perdu dans 520 km, Max de Radiguès réussit à se surpasser dans le récit parallèle qu’est Un été en apnée. Cette fois-ci, on suit les vacances de Louise, l’ex de Simon, qui l’a laissé par l’entremise d’un statut Facebook. Alors que 520 km lui laissait à peine la parole, seulement quelques bribes de conversations téléphoniques et une vague excuse (« mon père me trouve trop jeune pour avoir des relations »), on a droit cette fois à sa version des faits. Sans être une suite, cette histoire complémentaire jette un nouveau regard sur l’album précédent, mais peut aussi être appréciée indépendamment de ce dernier. Max de Radiguès prouve une fois de plus qu’il maîtrise l’art de capter la mentalité de l’adolescence et l’esprit des vacances avec des dialogues intelligents, authentiques et à l’aide d’un trait simple, mais élégant. (BN)

Magda Ikklepots, Krystel et François Debois, 2014, Ankama, 58 p., 9782359104882*

Découvrez les aventures extraordinaires d’une sympathique sorcière qui vit dans un monde alternatif où la magie existe. Magda, une jeune sorcière enregistrée par le recensement des magiciens, survit à Paris grâce à des petites arnaques. Elle va cependant être impliquée dans une enquête de police touchant à la magie et qui lui révélera des choses sur son passé. Cette BD au graphisme superbe et à l’histoire pleine de rebondissements nous annonce la naissance d’une nouvelle héroïne qui fera sa marque dans la BD fantastique. Grâce à son univers, bien construit et cohérent, Magda s’impose dès son premier tome comme une incontournable du genre. (PP)

Le nouveau Tom Sawyer T.1, Ume, 2014, Komikku, 191 p., 9791091610513*

Fraîchement débarqué de Tokyo, Chiharu Kano est rapidement subjugué par la nature sauvage d’Hatena Jima, l’archipel le plus éloigné du Japon, quand il photographie un garçon chevauchant une raie manta. Ce dernier, prénommé Rindô, entraînera rapidement notre héros dans d’étranges aventures. Ume, le duo derrière l’excellente série Giga Tokyo toybox, transpose habilement l’univers de Tom Sawyer en incorporant les mœurs et la technologie contemporains dans un Japon séculaire influencé par les rites ancestraux. (RSH)

BANDES DESSINÉES ÉTRANGÈRES – ADULTES

La nuit de la Saint-Jean, Reetta Niemensivu, 2014, Cambourakis, coll. « Bande Dessinée », 96 p., 9782366240900*

Tradition ancestrale finlandaise, la nuit de la Saint-Jean est l’occasion pour la population campagnarde de fêter le solstice d’été. À cette latitude, durant cette période de l’année, le soleil ne se couche pas et la nuit reste claire. C’est donc une occasion rêvée pour passer une nuit blanche et célébrer. Reetta Niemensivu, jeune auteure originaire de cette contrée, nous gâte ici avec le récit passionnant et graphiquement éblouissant de ce dramatique fait divers – souvenir raconté par sa grand-mère – d’une de ces nuits où un orage violent transforma les célébrations en tragédie, alors que la foudre enflamma l’église où toute la population locale s’était réunie. (HB)

Angie Bongiolatti, Mike Dawson, 2014, Ça et là, 230 p., 9782916207988*

Après avoir raconté avec brio les cruautés ordinaires de l’adolescence masculine dans un camp scout (Troupe 142, Ça et Là, 2013), Mike Dawson évoque cette fois l’entrée dans l’âge adulte. Là où l’instabilité professionnelle est de mise, où l’on commence à parler des moments de bravoure de sa vie étudiante au passé, sans même s’en apercevoir. Angie Bongiolatti, jeune militante politique engagée, est le centre d’attraction de différents personnages, essentiellement masculins. Chacun d’eux se frottera au militantisme d’Angie, l’adoptera ou le rejettera. Bien plus chaleureux qu’un discours théorique sur le militantisme, l’angle de Dawson reste résolument celui du rapport humain. Sobrement, il juxtapose les tranches de vie et propose, à travers un récit riche, ce regard partial sur une question de société des plus actuelles. (SC)

Tourne-disque, Raphaël Beuchot et Zidrou, 2014, Le Lombard, 95 p., 9782803632190*

Aux yeux de la critique, le cas Zidrou commence à devenir triplement suspect. Mais attendons un instant, avant de sortir la potence. D’accord, le succès rencontré par ses albums devient systématique, ce qui est toujours louche. Ensuite, la part accordée aux bons sentiments dans ses histoires (vous avez dit consensuel ?) porte à croire que l’auteur pose un regard tendre sur l’humanité, carrément louche. Et pour finir, l’auteur produit beaucoup, dès lors toute présomption d’innocence est enterrée, et l’on ne peut qu’être face à un indigne faiseur. Oui, oui, bien sûr… sauf que le livre est bon. On assiste à la complicité inattendue entre un violoniste renommé et un domestique noir dans le Congo belge des années 20. C’est graphiquement solide comme le chêne et l’ensemble est raconté avec retenue. Si vraiment la bienveillance vous donne de l’urticaire, renoncez. Mais si vous êtes prêt à accepter l’idée que, après tout, la bienveillance n’est pas un crime, c’est délicieux. (SC)

Carnation, Xavier Mussat, 2014, Casterman, 247 p., 9782203087767*

Véritable plongée dans la psyché de son auteur, Carnation surprend à la fois par l’épaisseur de son intrigue et par son dessin surchargé de métaphores. Après une introduction touffue qui sert de mise en contexte, l’auteur Xavier Mussat fait une véritable introspection sur la relation amoureuse qui a empoisonné sa vie. Très intellectualisé, ce récit est un véritable champ de bataille émotif où la rationalité est la seule manière de ramasser les morceaux et reprendre tranquillement sa vie à zéro. Il s’agit à la fois d’un ressouvenir très personnel – une tentative d’expliquer à ses proches pourquoi il est disparu du radar pendant plus de dix ans – et une réflexion universelle sur les relations sociales, le mal de vivre, et l’interdépendance. Sans compromis, Carnation est un nouveau jalon dans la bande dessinée autobiographique, et, déjà, un incontournable dans le genre. (BN)

La saga de Ra’s Al Ghul, Mike Barr, Jerry Bingham, Norm Breyfogle, Tom Grindberg et Dennis O’Neil, Urban Comics, coll. « DC Nemesis », 296 p., 9782365775397*

Ra’s Al Ghul ou « La tête du démon » est l’un des ennemis les plus étranges mais aussi les plus féroces de Batman. Âgé de plusieurs siècles grâce à ses puits de Lazare, il vise à rétablir un certain équilibre dans le monde, la plupart du temps en éradiquant la majorité de l’humanité. Sa relation avec le chevalier noir est d’autant plus intéressante qu’il se trouve entre les deux ennemis un profond respect qui n’est balancé que par leurs convictions morales radicalement différentes. Thalia, la fille de Ra’s Al Ghul, est d’ailleurs, avec Catwoman, l’une des principales relations amoureuses de Batman. Pour la première fois publiés en français, les trois récits regroupés dans ce volume – écrits entre 1987 et 1992 – sont devenus des classiques que se doit de connaître tout fan des aventures du plus grand détective du monde. (BN)

L’Arabe du futur T.1 : Une jeunesse au Moyen Orient, 1978-1984, Riad Sattouf, Allary Éditions, 158 p., 9782370730145*

Riad Sattouf revient à l’autobiographie en racontant cette fois son enfance en Libye et en Syrie. Le lecteur découvre donc la vie au Moyen-Orient à travers le regard d’un Arabe blondinet de 3 ans. L’humour de Sattouf est au sommet de sa forme alors qu’il jette un regard rétrospectif sur sa famille, et plus particulièrement sur son père, rempli de contradictions, à la fois autoproclamé athée, et partisan fier du Coran, défenseur des valeurs modernes et grand croyant des dictateurs arabes. Le récit réussit à aborder les conditions difficiles de la famille Sattouf, telles la pauvreté et la tyrannie, sur un ton comique, créé notamment par l’incompréhension du jeune narrateur qui, par exemple, associe Dieu à Brassens. Riad Sattouf ne réinvente pas ici l’autobiographie, mais il lui donne un joli souffle. (BN)

SpyGames T.1 : Dissidents, Jung Gi Kim et Jean-David Morvan, 2014, Glénat, coll. « Grafica », 48 p., 9782723487023*

Voici les Jeux olympiques du monde de l’espionnage. Depuis 132 ans, dans l’ombre et à l’insu de la majorité de l’humanité, les services de renseignements de différents pays mettent en jeu des secrets d’État. Ils se livrent ensuite à une lutte sans merci où tous les coups sont permis pour mettre la main sur le grand prix : l’accès aux secrets mis en jeux par les participants. Cette année cependant, un groupe d’agents indépendants vient brouiller les cartes et tenter de voler les secrets : le chaos s’installe. Une idée de scénario originale, une intrigue bien ficelée, une série à lire. (PP)

Omaha Beach, 6 juin 1944, Dominique Bertail, Robert Capa, Bernard Lebrun et Jean-David Morvan, 2014, Dupuis/Magnum, coll. « Aire libre », 97 p., 9782800161983*

Une BD documentaire incontournable. Les auteurs nous font revivre le débarquement de Normandie grâce aux célèbres photos de Robert Capa, le seul photographe à avoir débarqué avec la première vague d’assaut sur Omaha Beach, à l’aube du jour J. L’album se découvre en deux temps : la première partie, en BD, nous présente Robert Capa et le débarquement. Dans la seconde partie, nous retrouvons une reproduction de ses photos accompagnée de commentaires, ainsi qu’une biographie du photographe. Nous avons là une BD très intéressante, qui traite d’un événement majeur de l’histoire de l’humanité d’une façon originale et inédite. (PP)

ANTHOLOGIE, COMPILATION ET ÉDITION DE LUXE

Les Éditions Fluide Glacial célèbrent joliment les 80 ans de Marcel Gotlib, créateur de la revue en 1975, avec cette anthologie incroyable, Gotlib et toutes ces sortes de choses… ( 9782352072652* ), truffée d’éditoriaux, de romans-photos, de paroles de chansons… et de planches célèbres. Bien-pensants s’abstenir.

Sur le front japonais, il faut souligner la parution de 24 histoires d’un temps lointain ( Kana, 9782505061298* ), un recueil de courts récits de science-fiction de Matsumoto empreints d’humanisme et quelques apparitions d’avatars d’un pirate interstellaire.

Soulignons également l’heureuse initiative de Panini avec la réédition en grand format du cultissime thriller d’Urasawa, 20th Century boys deluxe T.1 (Panini manga, 9782809440133*), nous permettant ainsi d’apprécier un peu plus la maîtrise graphique de l’auteur. (RSH)

***

Sélection et rédaction d’Hélène Brosseau, Sylvain Cabot, Boris Nonveiller, Patrick Pilote et Réjean St-Hilaire.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en suivant les hyperliens des ISBN.


4 septembre 2014  par Le Délivré

Nos meilleures ventes d’août 2014: Littératures

En août, au Québec, on aimerait que les vacances ne soient pas terminées mais, dure réalité, c’est bien un air de rentrée qui se fait sentir… Les nouveautés se font attendre, mais nos lecteurs et nos lectrices profitent encore des belles fins de semaine pour se plonger dans les succès littéraire de l’été ou pour se rattraper sur les parutions de l’année.  Voici donc ce qui a capté leur attention.

ROMANS QUÉBÉCOIS ET CANADIENS

1- Métis Beach, Claudine Bourbonnais, 2014, Éditions du Boréal, 456 p., 9782764623053

« Croyez-vous en Dieu, monsieur Carr ? » Cette question, on me la poserait souvent désormais, et toujours avec un air entendu. Comme si, déjà, on cherchait à débusquer en moi l’imposteur. Après tout : ne pas croire en Dieu dans ce pays n’est-il pas antiaméricain ? À cinquante ans, le scénariste Roman Carr est au sommet de sa gloire. Sa série télévisée In Gad We Trust, satire cinglante de l’Amérique et de sa relation avec Dieu, fait un tabac. Roman Carr, né Romain Carrier, se taille une place enviable à Hollywood, aboutissement d’un long parcours tortueux pour ce Gaspésien qui a fui son village dans des circonstances troubles en 1962, à l’âge de dix-sept ans. À la fois roman d’apprentissage et fresque historique, Métis Beach est le grand récit de l’Amérique des sixties. Il traduit à merveille l’extraordinaire mouvement de libération qui a marqué cette époque, les dérèglements qui l’ont accompagné, mais surtout l’irrépressible idéalisme qui a emporté toute une jeunesse. Métis Beach est l’histoire d’un homme qui a vu son rêve se réaliser puis lui échapper. C’est une célébration du bien suprême qu’une certaine Amérique a rêvé de léguer : le droit de chacun à la liberté.

2- L’orangeraie, Larry Tremblay, 2013, Éditions Alto, 168 p., 9782896941698

Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins. Des hommes viennent réclamer vengeance pour le sang versé. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices. Et tous payeront le tribut des martyrs, les morts comme ceux qui restent. Larry Tremblay frappe encore un grand coup, mais vise cette fois le coeur, laissant au lecteur le soin de départager les âmes pures des fourbes, les fanatiques des héros. Un texte à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert.

3- Les orphelins irlandais, Micheline Dalpé, 2014, Éditions Goélette, 430 p., 9782896905775

Irlande, 1824. La colère gronde entre les Irlandais catholiques et les Anglais protestants. Daniel, jeune irlandais récemment enrôlé, n’a pas envie de se battre toute sa vie pour défendre sa nation contre l’Angleterre. Sa solution : déserter. Et c’est par les eaux qu’il décide de s’enfuir avec sa jolie Mary vers l’Amérique, terre d’un nouveau départ. De Cobh jusqu’à New York, et enfin Saint-Jacques-de-l’Achigan, le périple est long, mais leurs  espoirs sont grands. Reste à voir si le Bas-Canada saura combler leurs attentes et leur offrir le bonheur tant désiré. Grâce à sa plume empreinte d’authenticité, Micheline Dalpé nous transmet, encore une fois, un récit qui saura nous émouvoir. À travers l’histoire de l’immigration irlandaise sur nos terres, elle aborde les thèmes de l’exil, de l’amour et de la famille comme elle seule sait le faire, nous présentant ainsi les destins touchants de ses personnages au grand cœur.

4- Clinique Valrose Volume 2: L’enfant tel un jouet brisé, Francine Allard, 2014, Éditions La Semaine, 272 p., 9782897032081

Dans ce deuxième tome de Clinique Valrose, les esprits doivent faire face aux nouvelles réalités : les femmes médecins sont plus nombreuses que leurs collègues masculins et alors que certaines sont lesbiennes ou voilées, d’autres soignent leurs patients à l’aide de granules homéopathiques. Autour de cette réalité qui représente bien la société, les quatre propriétaires de la clinique continuent à étonner : Mathieu Crevier rencontre des écueils amoureux insurmontables, Fabienne Lanthier vit ses amours à distance, Mélissa O’Brien songe à l’adoption et Benoît Raymond vit le pire de tous les drames. Aussi, afin d’offrir à la population de Sainte-Marie tous les services d’une polyclinique, la clinique Valrose voit sa surface doubler et accueillir des médecins spécialistes. Mais l’intrigue de ce deuxième tome repose principalement sur les enfants qui naissent avec le VIH, la vie en Haïti depuis le séisme de 2012 et les beautés saisissantes de ce joyau des Antilles.

5e ex-aequo

Recommencements, Hélène Dorion, 2014, Éditions Druide, 128 p., 9782897111236

Durant cet après-midi de profonde intimité où je suis allée conduire ma mère vers sa mort, j’ai touché au plus grand dénuement, à ce très peu auquel nous tenons véritablement, lorsqu’un fil casse. Il ne restait que l’amour. Que cet ineffable mystère qu’on appelle Amour – avec un grand A pour dire combien il nous dépasse – et qui ne se trouve nulle part ailleurs qu’en soi. Comment nous abandonner aux vagues (rupture, deuil, maladie…) qui surgissent parfois dans nos vies et nous renversent, pour ensuite aller vers les recommencements auxquels nous sommes conviés ? L’écrivaine s’interroge, retourne sur ses pas, refait le trajet jusqu’à l’enfance. Elle retrouve au passage l’île où les grands vents de la vie avaient soufflé sur la sienne. Ainsi est-on amené à danser avec ce qui nous éprouve avant de devenir cette maison que l’on est pour soi-même.

Le sort de Bonté III, Alain Poissant, 2013, Éditions Sémaphore, 92 p., 9782923107264

Francis, un éleveur de vaches holsteins, travaille dur et souhaiterait avoir une compagne. Graziella, une mère monoparentale, cherche du travail et aimerait avoir un compagnon. Rencontre improbable de deux êtres solitaires, dans une petite ville où ne pas être utile signifie mourir à petit feu.

L’épicerie Sansoucy Volume 1: Le p’tit bonheur, Richard Gougeon, 2014, Les Éditeurs Réunis, 408 p., 9782895855019

Au milieu des années 1930, dans le quartier ouvrier de Maisonneuve, la pauvreté règne, le chômage est le pain quotidien des miséreux. La famille nombreuse de Théodore Sansoucy s’entasse dans un logement au-dessus de son épicerie-boucherie avec les soeurs de sa femme Émilienne, toutes trois nouvellement installées chez elle. Irène, l’aînée des enfants Sansoucy, est la vieille fille sage de la maisonnée. Elle essaie de tempérer tout le monde quand les situations s’enveniment, ce qui arrive souvent puisque affaires et famille font rarement bon ménage. Forte tête, Léandre travaille au magasin, et la tension monte entre son père et lui. Marcel, étudiant peu talentueux, livre les commandes et tient le rôle de souffre-douleur du commerçant qui se montre parfois plus patron que père. L’intellectuel Édouard, quant à lui, rêve de se marier avec la fille du notaire Crochetière, chez qui il fait son apprentissage de clerc. Il ne s’intéresse nullement aux siens et encore moins à l’épicerie. Simone, la « petite perle » du clan, amoureuse d’un Irlandais au grand dam du paternel, ainsi que l’impénétrable Placide, membre de la congrégation de Sainte-Croix qui aspire à marcher sur les pas du frère André, complètent le portrait de cette famille consacrant ses énergies à satisfaire la clientèle en ces temps difficiles. La vie de quartier s’anime autour de la petite épicerie. Derrière le comptoir, Sansoucy reçoit des confidences, les dames venant colporter les ragots parfois cocasses du voisinage. Cependant, les commentaires sont bien moins drôles à entendre lorsqu’ils concernent sa vie familiale. Surtout s’il s’agit des frasques de ses enfants…

EN POCHE

1- Les frères Sisters, Patrick DeWitt, 2013, Éditions Alto, coll. Coda, 448 p., 9782896941650

Hermann Kermit Warm doit mourir. Le Commodore qui en a décidé ainsi a envoyé aux trousses du chercheur d’or les frères Eli et Charlie Sisters, tueurs à gages aux tempéraments radicalement opposés mais d’égale (et sinistre) réputation. Hermann Kermit Warm est un homme mort. À moins que les apparences s’avèrent trompeuses, que les truands ne soient pas ceux que l’on croit, qu’une crise de vocation ou une rage de dents frappent ? Ponctuée de rencontres inoubliables, d’idylles impossibles, de petites et de grandes cruautés, cette histoire improbable arrosée de mauvais whisky est à la fois un hommage au western et une spectaculaire réinvention du genre. Un pur moment de joie littéraire, un périple à dos de canasson qui vous laissera des bleus aux fesses. Prix des libraires du Québec 2013 – Roman Hors-Québec

2- Amie de ma jeunesse, Alice Munro, 2014, coll. Points, 352 p., 9782757841198

Des vies entières évoquées tandis qu’hommes et femmes se remémorent les événements, les regrets, les rêves enfouis, les choix, parfois difficiles, les existences prises sur le vif. Prix Nobel de littérature 2013.

3- Testament, Vickie Gendreau, 2014, Éditions du Boréal, coll. Compact, 160 p., 9782764622933

Testament fait entendre la voix moqueuse et véhémente d’une écrivaine de vingt-trois ans, nourrie tant par la littérature que par la musique underground et YouTube. Son sens de l’image, son autodérision implacable et la justesse de l’émotion dans chaque phrase font de ce livre une oeuvre sans compromis. À l’image d’une jeune femme qui a vécu sans retenue, et pour qui la littérature a importé jusqu’au dernier jour.

ROMANS ÉTRANGERS

1- Comme un chant d’espérance, Jean d’Ormesson, 2014, Éditions Héloïse d’Ormesson, 120 p., 9782350872766

Disons les choses avec simplicité, avec une espèce de naïveté : il me semble impossible que l’ordre de l’univers plongé dans le temps, avec ses lois et sa rigueur, soit le fruit du hasard. Du coup, le mal et la souffrance prennent un sens – inconnu de nous, bien sûr, mais, malgré tout, un sens. Du coup, je m’en remets à quelque chose d’énigmatique qui est très haut au-dessus de moi et dont je suis la créature et le jouet.  Je ne suis pas loin de penser qu’il n’y a que l’insensé pour dire :  » Il n’y a pas de Dieu.  » Je crois en Dieu parce que le jour se lève tous les matins, parce qu’il y a une histoire et parce que je me fais une idée de Dieu dont je me demande d’où elle pourrait bien venir s’il n’y avait pas de Dieu.

2- Le scandale des eaux folles Volume 1, Marie-Bernadette Dupuy, 2014, Éditions JCL, 640 p., 9782894315002

Pays du Lac-Saint-Jean, fin mai 1928. Pendant que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés des riverains installés en bordure de cette véritable mer intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la ferme ancestrale. Ce deuil cruel sèmera la discorde et le mensonge dans la famille Cloutier, surtout lorsque Jacynthe, la sœur ainée d’Emma, tentera de comprendre ce qui s’est réellement passé. Quand son ancien fiancé tente de renouer avec elle, la jeune infirmière découvre peu à peu les sombres secrets que préservait jalousement sa sœur, une institutrice à l’allure si sage, que tous croyaient bien connaître. Le Scandale des eaux folles, premier tome de cette nouvelle série, encore une fois implantée dans cette magnifique région québécoise qu’est le Saguenay—Lac-Saint-Jean, démarre en trombe dès la première ligne. Inspiré de faits authentiques, il garde le lecteur hors d’haleine jusqu’à la toute fin, alors qu’au fracas des vagues du majestueux lac, quand souffle le terrible vent du nord-est, se mêlent désespoir, peur et non-dits. Du Marie-Bernadette Dupuy à son meilleur, l’auteure que des millions de lectrices et lecteurs à travers le monde apprécient hautement.

3- L’invité du soir, Fiona McFarlane, 2014, Éditions de l’Olivier, 268 p., 9782823601664

Ruth, 75 ans, vit avec ses chats dans une maison isolée du bord de mer. Un soir, une aide-ménagère, Frida, se présente à elle. Ruth accepte cette femme au fort caractère et, peu à peu, la confiance s’installe. La nuit, Ruth croit entendre un tigre rugir dans son salon. Puis Frida emménage chez Ruth, sans l’avoir prévenue. Premier roman.

4- Mr Gwyn, Alessandro Baricco, 2014, Éditions Gallimard, 183 p., 9782070142361

En dépit du succès de ses trois premiers romans, Jasper Gwyn, jeune écrivain britannique, décide de rompre avec l’écriture romanesque. Il décide de réaliser des portraits écrits dépassant la simple description et se met en quête de modèles, dont il relate l’histoire. A travers la fiction se dévoile l’interrogation de l’auteur sur la nature véritable de l’artiste.

5e ex-aequo

La splendeur de Cavendon Hall, Barbara Taylor Bradford, 2014, Presses de la Cité, 407 p., 9782258109933

A la veille de la Première Guerre mondiale, en Angleterre, la famille de Charles Ingham, comte de Mowbray, vit en parfaite entente avec la famille de leurs fidèles serviteurs, les Swann. Daphnée Ingham vient d’avoir 17 ans et rayonne de beauté. Elle est promise à un beau mariage. Mais un événement tragique va bouleverser sa vie et menacer de salir le nom des Ingham.

Les jacarandas de Téhéran, Sahar Delijani, 2014, Éditions Albin Michel, 331 p., 9782226256164

Neda, née dans la prison d’Evin de Téhéran, est arrachée à sa mère au bout de quelques mois. Omid, trois ans, est témoin de l’arrestation de ses parents dissidents. Comme d’autres enfants de prisonniers politiques, ils seront élevés par leurs proches, à l’ombre des jacarandas, ces arbres violets flamboyants qui berceront leur enfance. Vingt ans après, cette génération porte toujours le poids du passé, alors que commence une nouvelle vague de protestations et de luttes politiques… Inspiré par l’histoire de Sahar Delijani, née en prison comme Neda, Les jacarandas de Téhéran déroule dans l’Iran de 1979 à nos jours l’itinéraire de trois générations d’hommes, de femmes et d’enfants, épris de poésie, de justice et de liberté. Un roman magnifique et bouleversant. Un livre que vous n’oublierez pas. « Situé dans l’Iran postrévolutionnaire, ce roman saisissant est une condamnation impitoyable de la tyrannie, un vibrant hommage à ceux qui en portent les cicatrices et à la liberté, étemelle aspiration de l’homme. » – Khaled Hosseini.

L’or du bout du monde, Tamara McKinley, 2014, Éditions de L’Archipel, 476 p., 9782809814743

Lorsque George Collinson rencontre Eloïse dans la demeure du gouverneur à Sydney, c’est le coup de foudre. Mais Eloïse est mariée à Edouard Cadwallader, l’ennemi de George, un homme capable d’une grande violence, qui ne laissera ni Eloïse ni leur fils le quitter vivant. Tandis que George et Eloïse luttent pour garder leur amour intact, d’autres batailles font rage. Les pionniers se battent contre les aborigènes pour sauvegarder leurs terres et assurer l’essor de leurs domaines. Débarque alors le rebelle irlandais Niall Logan, arrivé enchaîné dans la colonie, qui rêve du bateau qui le ramènera chez lui. Bien qu’il risque la pendaison pour insurrection, il se révolte. Alors que leurs maris respectifs sont amis, Nell Penhalligan et Alice Quince ressentent une violente inimitié l’une pour l’autre dès leur première rencontre. Mais, lorsque la tragédie menace, les deux femmes se serrent les coudes…

EN POCHE

1- No et moi, Delphine de Vigan, 2009, Livre de poche, 248 p., 9782253124801

Lou Bertignac a 13 ans. Enfant précoce et fantaisiste, elle rencontre un jour, à la gare d’Austerlitz, No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. Elle décide alors de sauver No, de lui donner un toit et une famille et se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Prix des Libraires 2008.

2- La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker, 2014, Éditions De Fallois Poche, 854 p., 9782877068635

Un jeune écrivain à succès vient en aide à son ami Harry Quebert, inculpé pour le meurtre d’une jeune fille de 15 ans avec qui il avait une liaison. Pour faire la lumière sur cet assassinat vieux de trente ans, il va mener son enquête et en faire un livre. Prix littéraire de la vocation Bleustein-Blanchet 2012, grand prix du roman de l’Académie française 2012, prix Goncourt des lycéens 2012.

3- Les vieilles, Pascale Gautier, 2012, Éditions Gallimard, coll. Folio, 214 p., 9782070443338

Le village du Trou est peuplé principalement de veuves de 70-80 ans qui vivent au ralenti et regrettent le passé. Mais l’arrivée dans le village de Nicole, qui vient à peine de prendre sa retraite, et l’annonce de la chute prochaine d’un astéroïde sur Terre changent la donne. Prix Renaudot poche 2012.

ROMANS POLICIERS

1- Finie la comédie, Donald E. Westlake, 2014, Éditions Rivages, 382 p., 9782743628109

À la fin des années 1970, l’Amérique est encore traumatisée par le Vietnam et le Watergate. Koo Davis, un comique «de droite» (il fait ses tournées sur les théâtres d’opérations militaires à l’étranger et sympathise avec les gradés) est enlevé par un groupuscule d’allumés d’extrême gauche, aux revendications des plus floues. Retenu prisonnier dans une étrange pièce souterraine donnant sur le fond d’une piscine, Koo perd vite pied : non seulement une femme inquiétante s’y baigne toute nue, mais surtout, privé de ses innombrables médicaments, stimulants et autres anxiolytiques, il est condamné à brève échéance à l’effondrement neuropsychiatrique. Lorsque les flics et le FBI tentent une opération de secours qui échoue lamentablement, la position de Koo devient vraiment inconfortable…

2- Yeruldelgger, Ian Manook, 2013, Édiitons Albin Michel, 542 p., 9782226251947

En Mongolie alors qu’une guerre sale d’argent et de pouvoir entoure l’exploitation des terres rares, le commissaire Yeruldegger est envoyé dans la steppe après la découverte du cadavre d’une petite fille. Prix des lecteurs Quais du polar-20 minutes 2014, prix SNCF du polar 2014 (catégorie roman), prix des lectrices de Elle 2014 (policier). Premier roman.

3- L’équation de plein été, Keigo Higashino, 2014, Éditions Actes Sud, coll. Actes noirs, 364 p., 9782330031992

Dans la station balnéaire de Hari-Plage, le cadavre d’un ancien policier de Tokyo est retrouvé sur des rochers un jour après sa disparition. Le physicien Yukawa, qui séjourne au même endroit, fait appel à son ami policier Kusanagi, qui mène une enquête parallèle aux investigations locales avec sa collègue, Utsumi.

4e ex-aequo

Une enquête du commissaire Van In Volume 14: Dernier tango à Bruges, Pieter Aspe, 2014, Éditions Albin Michel, 300 p., 9782226258151

Le commissaire Van In vient de revenir de son voyage de noces en Argentine lorsqu’il est appelé à enquêter sur la disparition de Jacob Decloedt, un homme qui s’est beaucoup endetté au jeu, et sur l’existence de photographies compromettantes pour des personnalités de Bruges en lien avec la mafia russe.

La faiseuse d’anges, Camilla Läckberg, 2014, Éditions Actes Sud, coll. Actes noirs, 436 p., 9782330032104

Pâques 1974, dans l’île de Valö. Le pensionnat de garçons est complètement vidé, seule une petite fille d’1 an et demi est retrouvée par les forces de l’ordre. Sa famille s’est volatilisée et elle est placée en famille d’accueil. Trente ans plus tard, la petite Ebba est devenue grande, s’est mariée et a décidé de retourner dans l’île ouvrir une maison d’hôte.

Tirs croisés, James Patterson, 2014, Éditions JC Lattès, 346 p., 9782709636438

Un sniper élimine les notables véreux de Washington. Alex Cross doit faire équipe avec l’agent du FBI Max Siegel, pour retrouver ce pseudo-justicier. Dans le même temps, le Cerveau est de retour en ville, bien décidé à tuer Cross et sa famille.

EN POCHE

1- Il ne faut pas parler dans l’ascenceur, Martin Michaud, 2014, Éditions Coup d’oeil, 416 p., 9782897314873

Une jeune femme s’éveille après vingt-quatre heures dans le coma et se lance à la recherche d’un homme qui ne semble pas exister. Un meurtrier sans merci décide que chacun doit payer pour ses fautes et applique sa propre justice. Des crimes commis à une journée d’intervalle déroutent les membres de la police de Montréal… dont le sergent-détective Victor Lessard. L’enquêteur vivra des rebondissements troublants pour élucider cette affaire sordide parsemée de revirements inattendus. Un polar parfaitement ficelé qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page.

2- L’honneur d’Edward Finnigan, Anders Roslund et Börge Hellström, 2014, coll. Pocket Thriller, 507 p., 9782266230193

Accusé à 17 ans du meurtre d’une jeune fille, John Meyer attend son exécution dans une prison de l’Ohio. Edward Finnigan, le père de la victime, attend la mort de Meyer avec impatience. Mais ce dernier décède d’une crise cardiaque dans sa cellule. De l’autre côté de l’Atlantique, John Schwarz passe un homme à tabac. Une enquête menée sur Schwarz le relie à une certaine prison de l’Ohio.

3- La formule de Dieu : l’énigme d’Einstein, José Rodrigues dos Santos, 2013, coll. Pocket Best, 716 p., 9782266236560

Printemps 1951, deux espions de la CIA épient la rencontre entre David Ben Gourion, Premier ministre israélien, et Albert Einstein. Cinquante ans plus tard, Tomas Noronha, expert en cryptologie, doit déchiffrer un cryptogramme sur un manuscrit écrit de la main d’Einstein dont le contenu pourrait renverser l’ordre mondial. Il serait tout simplement la preuve scientifique de l’existence de Dieu.

ROMANS DE SCIENCE-FICTION, FANTASTIQUE ET FANTASY

1- L’oeuf de dragon : 90 ans avant le trône de fer (Games of thrones), George R.R. Martin, 2014, Édiitons Pygmalion, coll, Fantasy, 174 p., 9782756411149

Quatre-vingt-dix ans avant les péripéties du Trône de fer, l’héritier du trône, Aegon, surnommé l’Oeuf, court les routes incognito comme écuyer de Dunk, un chevalier errant. Ils sont invités par Jehan le ménétrier à participer à un tournoi richement doté qui sera le clou des noces de lord Beurpuits. Le vainqueur recevra un inestimable oeuf de dragon en récompense.

2- La momie, Anne Rice, 2014, Éditions Plon, 443 p., 9782259218344

Le pharaon Ramsès ressuscité dans l’Angleterre de 1914, voilà la folle histoire que nous propose Anne Rice. Après avoir absorbé un élixir l’ayant rendu immortel, Ramsès – rebaptisé docteur Ramsey pour plus de discrétion – découvre le monde moderne. Mais le souvenir de la belle Cléopâtre le hante. Revenue à la vie à son tour, celle-ci va se révéler bien plus dangereuse que ne le dit la légende…

3 ex-aequo

Soleil vert, Harry Harrison, 2014, Éditions Nouveaux Millénaires, 315 p., 9782290079409

New York, août 1999. La surpopulation est telle que les ressources naturelles ne suffisent plus à nourrir la population, qui doit se battre pour survivre. C’est dans ce contexte très tendu qu’Andrew Rush enquête sur le meurtre d’un gros bonnet de la politique. Le crime semble crapuleux et Andrew doit parcourir les tréfonds de la mégalopole. Adapté au cinéma en 1974.

Joyland, Stephen King, 2014, Éditions Albin Michel, 323 p., 9782226258069

La Caroline du Nord, en 1973. Le jeune Devin Jones rejoint une équipe de forains à Joyland, un petit parc d’attractions sur le littoral. Sa rencontre avec un garçon extralucide et sa mère l’incite à enquêter sur le mystère du train fantôme, qui serait hanté par une femme égorgée quatre ans plus tôt.

Le retour de l’oiseau-tonnerre Volume 1: L’éveil, Anne Robillard, 2014, Éditions Wellan, 448 p., 9782923925660

Logan McEwan, divorcé, dans la quarantaine, satisfait desa petite routine entre l’atelier de réparation d’ordinateurset son minuscule appartement à Vancouver, voit sa viebasculer lorsqu’il se met à faire des régressions spontanéesdans ses vies antérieures. Avec l’aide de Rain Taylor, unmédium que lui présentera John Oliver, son meilleur ami,Logan se mettra en communication avec un être delumière qui lui montrera le cheminement de son âmedepuis sa toute première incarnation, mais dans quel but ? En retournant dans ses vies antérieures, de l’Atlantide enpassant par l’Égypte, la Mésopotamie, Babylone, laPhénicie, l’Amérique du Nord, la Chine, la Scandinavie etl’Italie, Logan a peine à croire qu’il a surmonté toutes cesépreuves dans un but unique… mais lequel ?

EN POCHE

1- Miriam Black Volume 1: Blackbird, Chuck Wending, 2014, Panini Books, coll. Éclipse, 435 p., 9782809439571

Miriam Black a le don de voir la mort des gens qu’elle rencontre. Quand elle monte dans le camion de Louis Darling, qui l’a prise en stop, elle sait aussitôt que, dans trente jours, il sera monstrueusement assassiné et prononcera son nom avant de mourir. Cette fois, la jeune femme, qui avait renoncé à l’idée d’empêcher l’inéluctable, doit pourtant essayer.
2- Les citadelles cosmiques Volume 6: Frontière dans le néant, K.-H. Scheer et C. Darlton, 2014, Éditions Pocket, coll. Les aventures de Perry Rhodan, 306 p., 9782266248471


22 août 2014  par Le Délivré

Rentrée scolaire 2014

Nos partenaires de la Revue Les libraires et du site coopératif leslibraires.ca nous ont préparé une bibliographie des plus utiles pour préparer la rentrée scolaire de vos petits amours…

Les vacances scolaires, ça passe beaucoup trop vite. À force de course et de garnotte, les espadrilles ont rendu l’âme. L’odeur du chlore persiste sur la grande serviette multicolore. Le tube de crème solaire achève, comme les longues soirées sans devoirs ni leçons. « Déjà?! », voilà ce que la plupart des parents et des enfants s’exclament à ce moment-ci de l’année, quand il est question de la rentrée scolaire. Nous vous avons donc concocté cette sélection de livres pour vous y préparer, vous réconforter, vous distraire, vous faire rire, vous donner des idées, vous rassurer, vous guider, alouette. Sur une note légère…

Tous ces livres sont disponibles sur notre site monet.leslibraires.ca ou en librairie.

Sur le chemin de l’école:

Préparer son enfant à l'école - Marie Charbonniaud
Préparer son enfant à l’école
Marie Charbonniaud
En route pour l'école! - Isabelle Charbonneau, Danielle Lalande
En route pour l’école!
Isabelle Charbonneau , Danielle Lalande
J'apprends à écrire les majuscules (40 fiches effaçables)
J’apprends à écrire les majuscules (40 fiches effaçables)
Le guide du tricheur T.2: L'école - François Gravel, Élise Gravel
Le guide du tricheur T.2: L’école
François Gravel , Élise Gravel
Pat le chat - Eric Litwin, James Dean
Pat le chat
Eric Litwin , James Dean

180 lunchs… ça dit tout

J'aide mon ado à mieux manger - Laurence Lévy-Dutel
J’aide mon ado à mieux manger
Laurence Lévy-Dutel
Petites recettes pour grandir - Rosa Jackson, Arnaud Cocaul
Petites recettes pour grandir
Rosa Jackson , Arnaud Cocaul
Les enfants, a table ! - Patrick Sérog
Les enfants, a table !
Patrick Sérog
Boîte à Lunch pour Enfants - Marie-Claude Morin
Boîte à Lunch pour Enfants
Marie-Claude Morin
Grand livre de la boîte à lunch (Le) - Annabel Karmel
Grand livre de la boîte à lunch (Le)
Annabel Karmel

Les fameux devoirs…

Je n'ai pas fait mes devoirs parce que... - Davide Cali, Benjamin Chaud
Je n’ai pas fait mes devoirs parce que…
Davide Cali , Benjamin Chaud
Comment motiver les enfants à faire leurs devoirs - Louise St-Pierre
Comment motiver les enfants à faire leurs devoirs
Louise St-Pierre
C'est l'heure des devoirs! - Suzanne Vallières
C’est l’heure des devoirs!
Suzanne Vallières
Devoirs simplifiés pour parents débordés - Louise St-Pierre
Devoirs simplifiés pour parents débordés
Louise St-Pierre
Devoirs et les leçons (Les) - Marie-Claude Béliveau
Devoirs et les leçons (Les)
Marie-Claude Béliveau

Maux et petits bobos qui parsèment [aussi] notre année scolaire:

Des poux plein la tête - David Shannon
Des poux plein la tête
David Shannon
Ours et l'enquiquineuse (L')T.4: Le rhume de l'ours - Kady MacDonald Denton, Bonny Becker
Ours et l’enquiquineuse (L’)T.4: Le rhume de l’ours
Kady MacDonald Denton , Bonny Becker
Infections ORL de l'enfant - Jean-loup Dervaux
Infections ORL de l’enfant
Jean-loup Dervaux
Guérir l'anxiété de nos enfants - Louise Reid
Guérir l’anxiété de nos enfants
Louise Reid
P'tit dico des bobos (Le) - Nathalie Szapiro-Manoukian, Olivia Sautreuil
P’tit dico des bobos (Le)
Nathalie Szapiro-Manoukian , Olivia Sautreuil

Quand on a besoin d’un peu plus:

Intimidation, harcèlement :ce qu'il faut savoir pour agir - Frédérique Saint-Pierre
Intimidation, harcèlement :ce qu’il faut savoir pour agir
Frédérique Saint-Pierre
Stress et Adaptation Chez l'Enfant - Michelle Dumont
Stress et Adaptation Chez l’Enfant
Michelle Dumont
J'ai mal à l'école: Troubles affectifs et difficultés scolaires - Marie-Claude Béliveau
J’ai mal à l’école: Troubles affectifs et difficultés scolaires
Marie-Claude Béliveau
Cyberintimidation (La): des conséquences sans fin - Marthe Saint-laurent
Cyberintimidation (La): des conséquences sans fin
Marthe Saint-laurent
Ados, comment les motiver: la méthode Gordon appliquée... - Vincent Acker, Christophe Inzirillo, Bruno Lefebvre
Ados, comment les motiver: la méthode Gordon appliquée…
Vincent Acker , Christophe Inzirillo , Bruno Lefebvre

21 août 2014  par Le Délivré

20 ANS SUR LE FIL!

Le Festival international de la littérature (FIL) de Montréal souligne cette année sa 20e édition  de façon spectaculaire!

Du 12 au 21 septembre, nous pourrons assister à une cinquantaine d’événements dans divers lieux de Montréal. Lectures publiques, concerts, spectacles, expositions, projections, tous ces événements seront le reflet de la créativité littéraire d’auteurs et d’artistes d’ici comme d’ailleurs. Toutes nos félicitations et nos remerciements à l’équipe du FIL pour ces vingt années de petits miracles et de grands bonheurs!

À surveiller:

DE PROFUNDIS D’OSCAR WILDE LU PAR RENÉ RICHARD CYR

Lundi 15 septembre à 21 h
Mardi 16 septembre à 21 h 

PARLURES ET PARJURES: RÈGLEMENT DE CONTES PUBLIC

Michel Faubert (poésie, contes et chant), Pierre Labbé (composition, saxophones et électronique), Bernard Falaise (guitare) et Pierre Tanguay (percussions)

Mercredi 17 septembre à 20h

SOLEIL D’ESPAGNE – VIES ET POÉSIES DE LORCA

Avec Richard Desjardins (narration), Alexandre Da Costa (violon) et Alexandre Éthier (guitare)

Jeudi 18 septembre à 20 h

DANSES NOCTURNES: RENCONTRE ENTRE SYLVIA PLATH ET BENJAMIN BRITTEN

Avec Charlotte Rampling et Sonia Wieder-Atherton

Vendredi 19 septembre à 20 h
Samedi 20 septembre à 20 h
Dimanche 21 septembre à 14 h

MINGAN, MON VILLAGE: RÉCITAL DE POÉSIE INNUE

Avec la participation de jeunes poètes innus ainsi que de Joséphine Bacon, Rita Mestokosho et Laure Morali

Samedi 20 septembre, 19 h

Pour tout savoir sur le FIL et pour réserver vos billets, cliquez ici.


20 août 2014  par nos libraires

Littératures : les parutions de juillet

Comme chaque mois, notre équipe de libraires passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables. Voici un aperçu de ces nouveaux titres, question d’aiguiser votre appétit livresque…

LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE

Cevdet Bey et ses fils, Orhan Pamuk, 2014, Gallimard, 753 p., 9782070137930

C’est dans le quartier occidental de Nisantasi que Cevdet Bey, un riche marchand musulman, s’installe avec son épouse pour fonder une famille. Nous sommes en 1905 et les élites turques contestent de plus en plus fortement le règne despotique des dirigeants ottomans, le pays se trouve alors à un tournant historique que Cevdet a pour projet de relater dans ses Mémoires. Les fils de Cevdet Bey en profitent pour prendre des directions différentes dans ce pays gagné par la modernité. Et c’est à la troisième génération, en 1970, qu’un besoin de retour vers les origines vient sceller cette fresque turque. Cevdet Bey et ses fils est le premier roman écrit par Orhan Pamuk. Toute son oeuvre affleure déjà dans cette immense fresque à trois temps qui dépeint magistralement l’émergence d’une Turquie moderne, thème qu’il déclinera sans cesse dans la suite de sa production littéraire.

Chasse au trésor, Molly Keane, 2014, Quai Voltaire, 269 p., 9782710370727

Finis le champagne, les journées aux courses, les escapades à Monte-Carlo… Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les propriétaires de Ballyroden doivent changer drastiquement leur mode de vie. Le benjamin de la famille, sir Philip, décide de faire du château une maison d’hôtes. Il reçoit trois Londoniens fortunés, un frère, sa soeur et la ravissante fille de celle-ci, persuadés de jouir du calme luxueux de la campagne irlandaise. En découvrant des souris dans sa chambre décrépite, Dorothy comprend qu’elle a fait fausse route, mais sa fille et son frère insistent pour rester à Ballyroden. Dans ce roman à mi-chemin entre la comédie de moeurs, le vaudeville et le théâtre policier à l’anglaise, Molly Keane, en grande satiriste, dresse une galerie de portraits tous plus échevelés les uns que les autres.

Neuland, Eshkol Nevo, 2014, Gallimard, 604 p., 9782070138456

Quand Mani Péleg disparaît quelque part en Amérique latine, son fils Dori, jeune père de famille en crise, saisit sa chance. Qui d’autre que lui pourrait partir à la recherche de son père, ancien héros de guerre et éminent conseiller économique, dont les dernières nouvelles laissent entendre qu’il n’a plus toute sa tête ? Au même moment, la jeune journaliste Inbar quitte Berlin, où elle a vainement tenté de se rapprocher de sa mère avec qui les liens s’étaient distendus après le suicide de son frère. Mais au lieu de rentrer en Israël auprès d’un mari qu’elle n’aime plus vraiment, Inbar embarque sur le premier vol en direction de l’Amérique du Sud. Neuland, porté par un souffle romanesque impressionnant, nous raconte l’histoire de ces vies qui auraient pu prendre un autre cours, le destin de ces utopies que l’on n’ose pas, tout comme la force de nos désirs et de nos regrets.

L’homme-dé, Luke Rhinehart, 2014, l’Olivier, 521 p., 9782823604795

Recherché par le F.B.I. : Luke Rhinehart, 32 ans, marié. Profession : psychiatre. Résidence : New York. Motif : subversion de la vie quotidienne. Le psychanalyste Luke Rhinehart a décidé de transformer son existence en un immense jeu de hasard : il laisse de simples dés prendre pour lui toutes les décisions de son existence. Très vite, le «syndrome du dé» se répand dans la population. Et les autorités s’inquiètent. Car le Dr Rhinehart a peut-être inventé, sans le savoir, le moyen d’en finir pour toujours avec la civilisation. L’Homme-dé, manifeste subversif affirmant le droit à l’expression de tous les fantasmes, est devenu très vite une sorte de mot de passe pour initiés. Après sa publication quasi clandestine en France (1971), il fait désormais partie des «livres cultes» dont la lecture s’impose à chacun.

Le chapiteau vert, Ludmila Oulitskaïa, 2014, Gallimard, 498 p., 9782070134977

Trois amis deviennent dissidents par amour pour la littérature : Ilya, Sania et Micha font connaissance à l’école où ils sont les souffre-douleur d’autres camarades. Ilya est laid et pauvre ; Sania un musicien fragile ; quant à Micha, il est juif… Dans cette vaste fresque qui plonge le lecteur au milieu de la tragédie soviétique, Ludmila Oulitskaïa sait tirer le meilleur profit de son immense talent de conteuse pour évoquer aussi bien la grandeur des hommes mus par le courage, les idéaux et l’amour, que les horreurs de la lâcheté, de la trahison et de la violence politique. Un magnifique roman dans la grande tradition russe.

EN FORMAT POCHE

L’archipel du goulag, Alexandre Soljénitsyne, 2014, Points, 904 p., 9782757843260

Fresque littéraire dépeignant l’univers concentrationnaire soviétique. Rédigé entre 1958 et 1967 dans la clandestinité, publié pour la première fois en France en 1974, ce texte fut censuré en URSS jusqu’en 1989.

Un passé en noir et blanc, Michiel Heyns, 2014, Points, 351 p., 9782757838914

Peter, écrivain et journaliste, revient dans sa ville natale en Afrique du Sud. Il souhaite écrire une série d’articles sur l’assassinat de sa cousine Désirée, une femme brillante mariée à Hector, le chef de la police locale. Au fil de ses recherches, Peter est entraîné dans une enquête aux multiples rebondissements au coeur de l’une des provinces les plus marquées par l’apartheid.

Un plaisir trop bref, Truman Capote, 2014, 10/18, 575 p., 9782264063540

Un recueil des lettres et de correspondances de Truman Capote, qui constitue une véritable référence autobiographique : ses blessures, ses plaisirs, ses succès, ses échecs. Des lettres qui expriment avant tout la personnalité flamboyante et généreuse d’un écrivain se consacrant à l’écriture avec une rigueur spartiate.

Paradis (avant liquidation), Julien Blanc-Gras, 2014, Livre de Poche, 188 p., 9782253179221

Un récit de voyage au coeur des îles Kiribati, menacées par la montée des eaux. Le journaliste écrivain dresse une galerie de portraits, des expatriés aux missionnaires en passant par les présidents, les ivrognes et les candidats au départ.

Par le fer et par le feu, Henryk Sienkiewicz, 2014, Phebus/Libretto, 723 p., 9782369140993

En 1648, au fin fond des steppes ukrainiennes, le cosaque Bogdan Chmielnicki parvient à lever une armée d’un demi-million d’hommes qu’il lance contre la Pologne. Face aux attaques des cosaques et des Tatars de Crimée, le peuple polonais fait preuve d’héroïsme, de générosité et de grandeur.

LITTÉRATURE QUÉBÉCOISE ET CANADIENNE

EN FORMAT POCHE

L’amélanchier, Jacques Ferron, 2014, Typo, 192 p., 9782892954111 (+)

L’amélanchier nous plonge dans le monde merveilleux et fascinant de l’enfance, à la recherche de l’identité : « Un pays, c’est plus qu’un pays et beaucoup moins, c’est le secret de la première enfance… ».

Aventuriers et sédentaires: Parcours du roman québécois, Lise Gauvin, 2014, Typo, 296 p., 9782892954135 (+)

La littérature du Québec s’inscrit entre un désir d’enracinement et le besoin du nomadisme, qui l’ont fait passer du roman paysan au roman urbain, de la traversée de la ville à celle du continent. Portée par la forte présence des écrivaines et riche de l’apport des nouveaux arrivants, elle a également été marquée par le questionnement constant des auteurs quant à leur fonction dans l’espace social. Dans un essai aussi vivant qu’érudit, Lise Gauvin nous invite à découvrir l’étonnante aventure d’une littérature francophone et nord-américaine, mais aussi – et peut-être surtout – à lire le roman québécois.

POÉSIE / THÉÂTRE

Au tournant du siècle: regard critique sur la poésie française contemporaine, Jean-Luc Maxence, 2014, Seghers, 177 p., 9782232123566 (+)

Cet essai critique détaille les grands courants et les nouvelles formes de la poésie contemporaine. Performances sonores, digitales, spatiales, slam, rap, qui ont fait leur apparition sur Internet, sont pris en compte.

Hymnes à la nuit, suivi de Chants spirituels, suivi de Disciples à Saïs, Novalis, 2014, Belles lettres, coll. « Bibliothèque allemande », 211 p., 9782251830094

Dans ces trois œuvres emblématiques du romantisme allemand, Novalis explore les thèmes de la nuit, de la religion chrétienne et de la nature. Le traducteur remet également en question l’image d’un Novalis francophile, excessivement latin, qui a contribué à charger sa langue de pathos et à effacer son caractère souvent prosaïque.

Ciel à perdre, Aksinia Mihailova, 2014, Gallimard, coll. « Blanche », 110 p., 9782070145089

Recueil de poèmes qui, par un jeu d’images inattendues, renouvelle avec pudeur le thème de l’amour. Une suite de vers libres qui passent de l’embrasement amoureux à la détresse, de la fusion à la distance, de l’attente à la joie des retrouvailles.

Paroles de feu, Jidi Majia, 2014, Mémoire d’encrier, 200 p., 9782897122232 (+)

La poésie de Jidi Majia suit deux versants très distincts qui semblent écrits par un poète différent : parfois hautement métaphorique et empreinte d’un grand lyrisme, parfois très rhétorique et très proche du discours et de la narration, elle explore divers sujets qui vont de ses souvenirs d’enfance à une posture politique et sociale.

Et avec sa queue, il frappe !, Thomas Gunzig, 2014, Au diable Vauvert, 76 p., 9782846268981 (+)

Un père raconte sa propre adolescence à son fils de 7 ans, période durant laquelle il était introverti et mal dans sa peau. Il relate comment les films de série B l’ont aidé à affronter le monde et à y trouver sa place. Le titre de la pièce fait référence au film de Bruce Lee, La fureur du dragon.

LITTÉRATURE POLICIÈRE

La loi des Wolfe, James Carlos Blake, 2014, Rivages, coll. « Rivages/Thriller », 283 p., 9782743628352

Eddie Wolfe travaille pour un dangereux cartel mexicain. Il s’enfuit avec Miranda, propriété de l’un des gangsters. Ils sont découverts et doivent se réfugier dans le désert.

La faiseuse d’anges, Camilla Läckberg, 2014, Actes Sud, coll « Actes noirs », 436 p., 9782330032104

Pâques 1974, dans l’île de Valö. Le pensionnat de garçons est complètement vidé, seule une petite fille d’1 an et demi est retrouvée par les forces de l’ordre. Sa famille s’est volatilisée et elle est placée en famille d’accueil. Trente ans plus tard, la petite Ebba est devenue grande, s’est mariée et a décidé de retourner dans l’île ouvrir une maison d’hôte.

EN FORMAT POCHE

Trouver une victime, Ross Macdonald, 2014, Gallmeister, coll. « Totem », 272 p., 9782351785423

Lew Archer a pris un auto-stoppeur qui meurt dans sa voiture. La victime était employée dans une société de transports et son camion, chargé d’alcool, a disparu. Archer enquête sur ce mystère, entre escroqueries et intrigues conjugales.

Rosy et John, Pierre Lemaitre, 2014, Livre de poche, coll. 144 p., 9782253175957

Jean Garnier a tout perdu : son travail, sa petite amie et sa mère, qui est en prison depuis peu. Afin d’exprimer son désespoir, Jean cache sept bombes à travers Paris, qui doivent exploser toutes les vingt-quatre heures. Après la première explosion, il se rend à la police et exige la libération de sa mère.

L’été du commissaire Ricciardi, Maurizio De Giovanni, 2014, Rivages, coll. « Rivages/Noir », 406 p., 9782743628345

Naples, août 1931. En pleine montée du fascisme, le commissaire Ricciardi enquête sur le meurtre de la duchesse de Camparino.

Un long moment de silence, Paul Colize, 2014, Gallimard, coll. « Folio Policier », 508 p., 9782070455072

Ce thriller, qui se déploie de 1920 à aujourd’hui, met en scène une organisation clandestine, le Chat, chargée de poursuivre la traque des criminels nazis, abandonnée par Israël après 1960. En 2012, Stanislas Kervyn se met sur sa piste pour résoudre le mystère de la mort de son père dans un attentat. Prix Landerneau-polar 2013, prix du Boulevard de l’imaginaire 2013, prix Polars pourpres 2013.

Jamais vue, Alafair Burke, 2014, Points, coll. « Thriller », 448 p., 9782757837986

En recherche d’emploi depuis plusieurs mois, Alice se voit confier par Drew Campbell le poste de directrice d’une galerie d’art à Manhattan. Deux jours après le vernissage de sa première exposition, la jeune femme retrouve Drew assassiné dans la galerie. Elle devient la première suspecte, d’autant plus qu’une photo d’elle en train d’embrasser la victime semble l’accabler.

SCIENCE-FICTION ET FANTASTIQUE

L’œuf de dragon: 90 ans avant Le Trône de fer, George R. R. Martin, 2014, Pygmalion, coll. « Fantasy », 174 p., 9782756411149 (+)

Quatre-vingt-dix ans avant les péripéties du Trône de fer, l’héritier du trône, Aegon, surnommé l’Oeuf, court les routes incognito comme écuyer de Dunk, un chevalier errant. Ils sont invités par Jehan le ménétrier à participer à un tournoi richement doté qui sera le clou des noces de lord Beurpuits. Le vainqueur recevra un inestimable oeuf de dragon en récompense.

I, robot: La véritable histoire de Susan Calvin T. 2: Obéir, Mickey Zucker Reichert, 2014, Robert Laffont, coll. « Ailleurs et demain », 466 p., 9782221135716 (+)

La robopsychologue Susan Calvin entame sa deuxième année d’internat en psychiatrie à l’hôpital Manhattan Hasbro. Elle se remet de la mort de son petit ami, Remington Hawthorn, tué dans un attentat perpétré par la SPH (Société pour l’humanité), un groupe de fanatiques opposés à la création de robots humanoïdes. Un nouveau drame la frappe : son père, John Calvin, est sauvagement assassiné.

La fille flûte et autres fragments de futurs brisés, Paolo Bacigalupi, 2014, Au diable Vauvert, 433 p., 9782846267984 (+)

Nominées ou lauréates des plus grands prix, ces dix nouvelles ont fait la notoriété de Paolo Bacigalupi et posé le saisissant univers postpétrole de ses fictions ainsi que les thèmes sociaux, politiques et environnementaux chers à l’une des voix les plus puissantes de la sciencefiction contemporaine.

Soleil vert, Harry Harrison, 2014, Nouveaux Millénaires, 315 p., 9782290079409

New York, août 1999. La surpopulation est telle que les ressources naturelles ne suffisent plus à nourrir la population, qui doit se battre pour survivre. C’est dans ce contexte très tendu qu’Andrew Rush enquête sur le meurtre d’un gros bonnet de la politique. Le crime semble crapuleux et Andrew doit parcourir les tréfonds de la mégalopole. Adapté au cinéma en 1974.

EN FORMAT POCHE

Nuit noire, étoiles mortes, Stephen King, 2014, Livre de poche, coll. « Fantastique », 617 p., 9782253195238 (+)

Cinq récits sur la violence des rapports humains à travers l’histoire d’un fermier qui assassine sa femme avec la complicité de son fils, d’une romancière violée au bord d’une route, d’un cancéreux qui échange sa vie contre celle d’un ami et d’une femme qui découvre qu’elle vit depuis vingt ans avec un tueur en série.

Ainsi naissent les fantômes, Lisa Tuttle, 2014, Gallimard, coll. « Folio SF », 308 p., 9782070448760 (+)

Sept nouvelles fantastiques mettant en scène des personnages qui évoluent entre névrose ordinaire et folie, dans des ambiances variées qui plongent le lecteur tour à tour dans la stupéfaction, la fascination, l’horreur et le malaise. Grand Prix de l’imaginaire 2012.

Les Pousse-pierres, Arnaud Duval, 2014, Gallimard, coll. « Folio SF », 528 p., 9782070453955 (+)

En 2170, deux communautés humaines s’affrontent. Les groupes spatiaux imposent leur volonté aux Terriens, cantonnés sur une planète dont les ressources se font de plus en plus rares. Maureen O’Garret, une prospectrice de l’espace, est victime d’un mystérieux accident tandis que Richard Trévise fuit la Terre, accusé d’espionnage. Prix Futuriales de la révélation jeunesse 2012.

L’assassin royal T. 1: Première époque, Robin Hobb, 2014, J’ai lu, coll. « Semi-poche », 1116 p., 9782290085998

Fitz est un jeune garçon issu d’une lignée royale. Il vit dans une sombre forteresse du royaume des Six-Duchés, entouré par un maître d’écurie, un vieux sage et deux molosses. Pour le jeune homme, c’est le début d’un voyage initiatique.

Le cycle de Lanmeur T. 1: Les contacteurs, Christian Léourier, 2014, Gallimard, coll. « Folio SF », 629 p., 9782070457151 (+)

Les trois premiers volets du cycle de Lanmeur, une fresque qui retrace le voyage spatial des hommes de la planète Lanmeur et la découverte d’autres civilisations. Prix spécial du Grand Prix de l’imaginaire 2013.

* Commandez ces titres sur monet.leslibraires.ca en cliquant sur le titre choisi.

* * *

Tous les textes proviennent des éditeurs, sauf lorsqu’il y a mention d’auteur.

Sélection : litt. étrangère – Benoit Desmarais ; litt. québécoise, poésie/théâtre et science-fiction – Maxime Nadeau ; policier – Morgane Marvier.


© 2007 Librairie Monet