La poésie est souvent un art négligé, d’autant plus lorsqu’il est question de poésie pour adolescents. Pourtant, à cet âge où leur sensibilité est à fleur de peau, c’est un genre littéraire qui réussit à mettre des mots sur l’enchevêtrement d’émotions, de révolte et d’affirmation de soi. Quelques auteurs ont su faire le saut avec brio, et ce sans infantiliser leurs propos. Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de partir à la découverte de leurs mots, en vous offrant un bouquet d’extraits cueillis avec soin.

Plusieurs de nos poètes québécois ont emprunté cette voie, ont offert leurs voix à l’adolescence. Ceux qui s’intéressent au genre les reconnaîtront. Je parle ici de Martine Audet, Louise Dupré, André Roy, Roger Des Roches, et j’en passe! La maison d’édition la courte échelle nous offre un automne tout en poésie avec La saison des fantômes ainsi qu’avec trois compilations de recueils parus précédemment.

 

Extrait de « Le verbe cœur » – Roger Des Roches

Poésie : volume 1, La courte échelle

« Les odeurs et les bruits fades
qui montent de l’aube
avec la chaleur réservée au ciel.
Je vois. Je sais. Je ne me reconnais pas.
Les voix parlent,
j’écoute :
« Trouve les mots. »
Regarde :
ce paysage,
comme le passé,
n’admet qu’une personne à la fois.
« Trouve les mots faciles, disent les voix,
trouve les mots fidèles. »
Et toi,
ton visage
dans l’eau qui bouillonne,
dans le juste emploi de la lumière. »

 

Extrait de La saison des fantômes

André Roy, La courte échelle

« Selon le sol où tu marches,
selon la neige qui s’arrache du ciel,
selon le froid qui broute l’herbe,
l’automne est comparé à une légende,
à une fable ou à une fête.
Le soir s’étant serré de plus en plus contre ta peau,
tu affrontes encore la pluie, le vent, les mots,
tu les captures pour qu’ils soient plus vivants que jamais,
parce que tu sais qu’aucune saison n’est éternelle. »

 

Extrait de « L’ourse » – Rachel Leclerc

Poésie : volume 3,  La courte échelle

« Ce qui me fera naître n’est pas ici
l’or coule sous ma peau
le vent est une porte qui s’ouvre
et se ferme sur mon visage
les guerres m’assassinent
les pauvres me hantent
les bourreaux me tourmentent
les morts m’emplissent la bouche
je suis seule avec mes os
le ciel n’est rien
mais ce rien m’épouvante
je n’ai que mon cœur je n’ai pas d’âme
la terre me blesse et m’appelle
la terre est mon chemin aveugle
je suis si libre que j’en tremble »

 

Extrait de « Que ferais-je du jour » – Martine Audet

Poésie : volume 2,  La courte échelle

« Au-dedans
le zéro
du dehors

 

imagines-tu l’espace
entre mes os?

 

le voyage
que je peux y faire
libre
comme une parole
qui s’invente? »

Bien sûr, je ne peux parler de poésie jeunesse sans parler de Rose : derrière le rideau de la folie, écrit par Elise Turcotte et illustré par Daniel Sylvestre. C’est dans un mélange hétéroclite de poésie, de listes, de réflexions sur le monde et de journal intime, le tout parsemé d’illustrations judicieusement chaotiques, que l’auteure aborde le difficile sujet de la folie et de l’internement. Ce n’est pas sans raison que ce livre s’est vu décerner le prix du Gouverneur Général dans les catégories Littérature jeunesse – texte et Littérature jeunesse – illustrations pour l’année 2010.

Extrait de Rose : derrière le rideau de la folie

Élise Turcotte, ill. Daniel Sylvestre, La courte échelle

« Je me tais
Recroquevillée dans mes épaules
Comme en file au supermarché
Où j’ai peur d’être fusillée
Je retiens tout
Et mes ongles sont aspirés par-dedans

 

Lorsqu’elle parle de la réalité
Pour que j’y entre
Elle fait miroiter des choses aussi incertaines
Que l’amour ou l’amitié
Alors que moi je pense
À me briser les jambes
Pour ne plus avancer

 

Stéphanie attend son tour dans le corridor
Je l’entends respirer »

 

***

 

 
Poésie: volume 1, Carole David, Louise Desjardins, Roger Des Roches, Germaine Mornard, La courte échelle, 116 p. 9782896950355
La saison des fantômes, André Roy, La courte échelle, 36 p. 9782896950379
 
Poésie: volume 3, Denise Desautels, Rachel Leclerc, Paul Chanel Malenfant, Serge Patrice Thibodeau, la courte échelle, 134 p. 9782896950362
Poésie: volume 2, Martine Audet, Herménégilde Chiasson, Louise Dupré, Élise Turcotte, la courte échelle, 135 p. 9782896950348
Rose: Derrière le rideau de la folie, Élise Turcotte, ill. Daniel Sylvestre, la courte échelle, 48 p. 9782896510955